Le Saint Coran

ÂÎÜÜÜÑ ÇáÜÜÜãÜÜÜÔÜÜÜÇÑßÜÜÜÜÇÊ


ãÜæÇÞÜÚ ÔÜÞÜÜíÜÞÜÉ
ÔÈßÉ ÇáÝÑÞÇä ÇáÅÓáÇãíÉ ÔÈßÉ ÓÈíá ÇáÅÓáÇã ÔÈßÉ ßáãÉ ÓæÇÁ ÇáÏÚæíÉ ãäÊÏíÇÊ ÍÑÇÓ ÇáÚÞíÏÉ
ÇáÈÔÇÑÉ ÇáÅÓáÇãíÉ ãäÊÏíÇÊ ØÑíÞ ÇáÅíãÇä ãäÊÏì ÇáÊæÍíÏ ãßÊÈÉ ÇáãåÊÏæä
ãæÞÚ ÇáÔíÎ ÇÍãÏ ÏíÏÇÊ ÊáíÝÒíæä ÇáÍÞíÞÉ ÔÈßÉ ÈÑÓæãíÇÊ ÇáãÑÕÏ ÇáÅÓáÇãí áãÞÇæãÉ ÇáÊäÕíÑ
ÛÑÝÉ ÇáÍæÇÑ ÇáÅÓáÇãí ÇáãÓíÍí ãßÇÝÍ ÇáÔÈåÇÊ ÔÈßÉ ÇáÍÞíÞÉ ÇáÅÓáÇãíÉ ãæÞÚ ÇáÏÚæÉ ÇáÅÓáÇãíÉ
ÔÈßÉ ÇáÈåÇÆíÉ Ýì ÇáãíÒÇä ÔÈßÉ ÇáÃÍãÏíÉ Ýì ÇáãíÒÇä ãÑßÒ ÈÑÇåíä ÔÈßÉ ÖÏ ÇáÅáÍÇÏ

íÑÌì ÚÏã ÊäÇæá ãæÖæÚÇÊ ÓíÇÓíÉ ÍÊì áÇ ÊÊÚÑÖ ÇáÚÖæíÉ ááÍÙÑ

 

       

         

 

    

 

 

    

 

Le Saint Coran

Page 3 of 4 FirstFirst ... 2 3 4 LastLast
Results 21 to 30 of 36

Thread: Le Saint Coran

  1. #21
    azizcool's Avatar
    azizcool is offline ÚÖæ
    Join Date
    May 2006
    Posts
    308
    Last Activity
    08-09-2008
    At
    02:17 PM
    66. Ne vous excusez pas : vous avez bel et bien rejeté la foi après avoir cru. Si Nous pardonnons à une partie des vòtres, Nous en châtierons une autre pour avoir été des criminels.
    67. Les hypocrites, hommes et femmes, appartiennent les uns aux autres. Ils commandent le blâmable, interdisent le convenable, et replient leurs mains (d'avarice). Ils ont oublié Dieu et Il les a alors oubliés. En vérité, les hypocrites sont les pervers.
    68. Aux hypocrites, hommes et femmes, et aux mécréants, Dieu a promis le feu de l'Enfer pour qu'ils y demeurent éternellement. C'est suffisant pour eux. Dieu les a maudits. Et pour eux, il y aura un châtiment permanent.
    69. [Il en fut] de même de ceux qui vous ont précédés : ils étaient plus forts que vous, plus riches et avaient plus d'enfants. Ils jouirent de leur lot [en ce monde] et vous avez joui de votre lot comme ont joui vos prédécesseurs de leur lot. Et vous avez discuté à tort et à travers comme ce qu'ils avaient discuté. Ceux-là verront leurs oeuvres anéantis dans ce monde et dans l'autre et ceux-là sont les perdants.
    70. Est-ce que ne leur est pas parvenue l'histoire de ceux qui les ont précédés : le peuple de Noé, des Aad, des Tamud, d'Abraham, des gens de Madyan, et des Villes renversées ? Leurs messagers leur avaient apporté des preuves évidentes. Ce ne fut pas Dieu qui leur fit du tort, mais ils se firent du tort à eux-mêmes.
    71. Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres. Ils commandent le convenable, interdisent le blâmable accomplissent la Salât, acquittent la Zakat et obéissent à Dieu et à Son messager. Voilà ceux auxquels Dieu fera miséricorde, car Dieu est Puissant et Sage.
    72. Aux croyants et aux croyantes, Dieu a promis des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour qu'ils y demeurent éternellement, et des demeures excellentes, aux jardins d'Eden [du séjour permanent]. Et la satisfaction de Dieu est plus grande encore, et c'est là l'énorme succès.
    73. Ô Prophète, lutte contre les mécréants et les hypocrites, et sois rude avec eux; l'Enfer sera leur refuge, et quelle mauvaise destination !
    74. Ils jurent par Dieu qu'ils n'ont pas dit (ce qu'ils ont proféré), alors qu'en vérité ils ont dit la parole de la mécréance et ils ont rejeté la foi après avoir été musulmans. Ils ont projeté ce qu'ils n'ont pu accomplir. Mais ils n'ont pas de reproche à faire si ce n'est que Dieu - ainsi que Son messager - les a enrichis par Sa grâce. S'ils se repentaient, ce serait mieux pour eux. Et s'ils tournent le dos, Dieu les châtiera d'un douloureux châtiment, ici-bas et dans l'au-delà; et ils n'auront sur terre ni allié ni secoureur.
    75. Et parmi eux il en est qui avaient pris l'engagement envers Dieu : "S'il nous donne de Sa grâce, nous payerons, certes, la Zakat, et serons du nombre des gens de bien".
    76. Mais, lorsqu'Il leur donna de Sa grâce, ils s'en montrèrent avares et tournèrent le dos en faisant volte-face.
    77. Il a donc suscité l'hypocrisie dans leurs coeurs, et cela jusqu'au jour où ils Le rencontreront, pour avoir violé ce qu'ils avaient promis à Dieu et pour avoir menti.
    78. Ne savent-ils pas que Dieu connaît leur secret et leurs conversations confidentielles et que Dieu connaît parfaitement les (choses) inconnaissables.
    79. Ceux-là qui dirigent leurs calomnies contre les croyants qui font des aumònes volontaires et contre ceux qui ne trouvent que leurs faibles moyens (à offrir), et ils se moquent alors d'eux. Qu'Dieu les raille. Et ils auront un châtiment douloureux.
    80. Que tu demandes pardon pour eux, ou que tu ne le demandes pas - et si tu demandes pardon pour eux soixante dix fois - Dieu ne leur pardonnera point. Et ce parce qu'ils n'ont pas cru en Dieu et en Son messager et Dieu ne guide pas les gens pervers.
    81. Ceux qui ont été laissés à l'arrière se sont réjouis de pouvoir rester chez eux à l'arrière du Messager de Dieu, ils ont répugné à lutter par leurs biens et leurs personnes dans le sentier de Dieu, et ont dit : "Ne partez pas au combat pendant cette chaleur !" Dis : "Le feu de l'Enfer est plus intense en chaleur." - S'ils comprenaient ! -
    82. Qu'ils rient un peu et qu'ils pleurent beaucoup en récompense de ce qu'ils se sont acquis.
    83. Si Dieu te ramène vers un groupe de ces (gens-là), et qu'ils te demandent permission de partir au combat, alors dis : "Vous ne sortirez plus jamais en ma compagnie, et vous ne combattrez plus jamais d'ennemis avec moi. Vous avez été plus contents de rester chez vous la première fois; demeurez donc chez vous en compagnie de ceux qui se tiennent à l'arrière".
    84. Et ne fais jamais la Salat sur l'un d'entre eux qui meurt, et ne te tiens pas debout auprès de sa tombe, parce qu'ils n'ont pas cru en Dieu et en Son messager, et ils sont morts tout en étant pervers.
    85. Et que ni leurs biens ni leurs enfants ne t'émerveillent ! Dieu ne veut par là, que les châtier ici-bas, et qu'ils rendent péniblement l'âme en mécréants.
    86. Et lorsqu'une Sourate est révélée : "Croyez en Dieu et luttez en compagnie de Son messager", les gens qui ont tous les moyens (de combattre) parmi eux te demandent de les dispenser (du combat), et disent : "Laisse-nous avec ceux qui restent".
    87. Il leur plaît, (après le départ des combattants) de demeurer avec celles qui sont restées à l'arrière. Leurs coeurs ont été scellés et ils ne comprennent rien.
    88. Mais le Messager et ceux qui ont cru avec lui ont lutté avec leurs biens et leurs personnes. Ceux-là auront les bonnes choses et ce sont eux qui réussiront.
    89. Dieu a préparé pour eux des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour qu'ils y demeurent éternellement. Voilà l'énorme succès !
    90. Et parmi les Bédouins, certains sont venus demander d'être dispensés (du combat). Et ceux qui ont menti à Dieu et à Son messager sont restés chez eux. Un châtiment douloureux affligera les mécréants d'entre eux.
    91. Nul grief sur les faibles, ni sur les malades, ni sur ceux qui ne trouvent pas de quoi dépenser (pour la cause de Dieu), s'ils sont sincères envers Dieu et Son messager. Pas de reproche contre les bienfaiteurs. Dieu est Pardonneur et Miséricordieux.
    92. (Pas de reproche) non plus à ceux qui vinrent te trouver pour que tu leur fournisses une monture et à qui tu dis : "Je ne trouve pas de monture pour vous." Ils retournèrent les yeux débordant de larmes, tristes de ne pas trouver de quoi dépenser.

    --------------------------------------------------------------------------------

    Juz n°11
    Hizb n°21

    --------------------------------------------------------------------------------
    93. Il n'y a de voie (de reproche à), vraiment, que contre ceux qui demandent d'être dispensés, alors qu'ils sont riches. Il leur plaît de demeurer avec celles qui sont restées à l'arrière. Et Dieu a scellé leurs coeurs et ils ne savent pas.
    94. Il vous présentent des excuses quand vous revenez à eux. Dis : "Ne présentez pas d'excuses : nous ne vous croyons pas. Dieu nous a déjà informés de vos nouvelles. Et Dieu verra votre oeuvre, ainsi que Son messager. Puis vous serez ramenés vers Celui qui connaît bien l'invisible et le visible, et alors, Il vous informera de ce que vous faisiez.
    95. Ils vous feront des serments par Dieu, quand vous êtes de retour vers eux, afin que vous passiez (sur leur tort). Détournez-vous d'eux. Ils sont une souillure et leur refuge est l'Enfer, en rétribution de ce qu'ils acquéraient.
    96. Ils vous font des serments pour se faire agréer de vous, même si vous les agréez, Dieu n'agrée pas les gens pervers.
    97. Les Bédouins sont plus endurcis dans leur impiété et dans leur hypocrisie, et les plus enclins à méconnaître les préceptes que Dieu a révélés à Son messager. Et Dieu est Omniscient et Sage.
    98. Parmi les Bédouins, certains prennent leur dépense (en aumòne ou à la guerre) comme une charge onéreuse, et attendent pour vous un revers de fortune. Que le malheur retombe sur eux ! Dieu est Audient et Omniscient.
    99. (Tel autre,) parmi les Bédouins, croit en Dieu et au Jour dernier et prend ce qu'il dépense comme moyen de se rapprocher de Dieu et afin de bénéficier des invocations du Messager. C'est vraiment pour eux (un moyen) de se rapprocher (de Dieu) et Dieu les admettra en Sa miséricorde. Car Dieu est Pardonneur et Miséricordieux.
    100. Les tout premiers [croyants] parmi les Emigrés et les Auxiliaires et ceux qui les ont suivis dans un beau comportement, Dieu les agrée, et ils l'agréent. Il a préparé pour eux des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et ils y demeureront éternellement. Voilà l'énorme succès !
    101. Et parmi les Bédouins qui vous entourent, il y a des hypocrites, tout comme une partie des habitants de Médine. Ils s'obstinent dans l'hypocrisie. Tu ne les connais pas mais Nous les connaissons. Nous les châtierons deux fois puis ils seront ramenés vers un énorme châtiment.
    102. D'autres ont reconnu leurs péchés, ils ont mêlé de bonnes actions à d'autres mauvaises. Il se peut que Dieu accueille leur repentir. Car Dieu est Pardonneur et Miséricordieux.
    103. Prélève de leurs biens une Sadaqa par laquelle tu les purifies et les bénis, et prie pour eux. Ta prière est une quiétude pour eux. Et Dieu est Audient et Omniscient.
    104. Ne savent-ils pas que c'est Dieu qui accueille le repentir de Ses serviteurs, et qui reçoit les Sadaqat, et que Dieu est L'Accueillant au repentir et le Miséricordieux.
    105. Et dis : "Oeuvrez, car Dieu va voir votre oeuvre, de même que Son messager et les croyants, et vous serez ramenés vers Celui qui connaît bien l'invisible et le visible. Alors Il vous informera de ce que vous faisiez".
    106. Et d'autres sont laissés dans l'attente de la décision de Dieu, soit qu'Il les punisse, soit qu'Il leur pardonne. Et Dieu est Omniscient et Sage.
    107. Ceux qui ont édifié une mosquée pour en faire [un mobile] de rivalité, d'impiété et de division entre les croyants, qui la préparent pour celui qui auparavant avait combattu Dieu et Son Envoyé et jurent en disant : "Nous ne voulions que le bien !" [Ceux-là], Dieu atteste qu'ils mentent.
    108. Ne te tient jamais dans (cette mosquée). Car une Mosquée fondée dès le premier jour, sur la piété, est plus digne que tu t'y tiennes debout. [pour y prier] On y trouve des gens qui aiment bien se purifier, et Dieu aime ceux qui se purifient.
    109. Lequel est plus méritant ? Est-ce celui qui a fondé son édifice sur la piété et l'agrément de Dieu, ou bien celui qui a placé les assises de sa construction sur le bord d'une falaise croulante et qui croula avec lui dans le feu de l'Enfer ? Et Dieu ne guide pas les gens injustes.
    110. La construction qu'ils ont édifiée sera toujours une source de doute dans leurs coeurs, jusqu'à ce que leurs coeurs se déchirent. Et Dieu est Omniscient et Sage.
    111. Certes, Dieu a acheté des croyants, leurs personnes et leurs biens en échange du Paradis. Ils combattent dans le sentier de Dieu : ils tuent, et ils se font tuer. C'est une promesse authentique qu'Il a prise sur Lui-même dans la Thora, l'Evangile et le Coran. Et qui est plus fidèle que Dieu à son engagement ? Réjouissez-vous donc de l'échange que vous avez fait : Et c'est là le très grand succès.
    112. Ils sont ceux qui se repentent, qui adorent, qui louent, qui parcourent la terre (ou qui jeûnent), qui s'inclinent, qui se prosternent, qui commandent le convenable et interdisent le blâmable et qui observent les lois de Dieu... et fais bonne annonce aux croyants.
    113. Il n'appartient pas au Prophète et aux croyants d'implorer le pardon en faveur des associateurs, fussent-ils des parents alors qu'il leur est apparu clairement que ce sont les gens de l'Enfer.
    114. Abraham ne demanda pardon en faveur de son père qu'à cause d'une promesse qu'il lui avait faite. Mais, dès qu'il lui apparut clairement qu'il était un ennemi de Dieu, il le désavoua. Abraham était certes plein de sollicitude et indulgent.
    115. Dieu n'est point tel à égarer un peuple après qu'Il les a guidés, jusqu'à ce qu'Il leur ait montré clairement ce qu'ils doivent éviter. Certes, Dieu est Omniscient.
    116. A Dieu appartient la royauté des cieux et de la terre. Il donne la vie et Il donne la mort. Et il n'y a pour vous, en dehors de Dieu, ni allié ni protecteur.
    117. Dieu a accueilli le repentir du Prophète, celui des Emigrés et des Auxiliaires qui l'ont suivi à un moment difficile, après que les coeurs d'un groupe d'entre eux étaient sur le point de dévier. Puis Il accueillit leur repentir car Il est Compatissant et Miséricordieux à leur égard.
    118. Et [Il accueillit le repentir] des trois qui étaient restés à l'arrière si bien que, toute vaste qu'elle fût, la terre leur paraissait exiguë; ils se sentaient à l'étroit, dans leur propre personne et ils pensaient qu'il n'y avait d'autre refuge de Dieu qu'auprès de Lui. Puis Il agréa leur repentir pour qu'ils reviennent [à Lui], car Dieu est L'accueillant au repentir, le Miséricordieux.
    119. Ô vous qui croyez ! Craignez Dieu et soyez avec les véridiques.
    120. Il n'appartient pas aux habitants de Médine, ni aux Bédouins qui sont autour d'eux, de traîner loin derrière le Messager de Dieu, ni de préférer leur propre vie à la sienne. Car ils n'éprouveront ni soif, ni fatigue, ni faim dans le sentier de Dieu, ils ne fouleront aucune terre en provoquant la colère des infidèles, et n'obtiendront aucun avantage sur un ennemi, sans qu'il ne leur soit écrit pour cela une bonne action. En vérité Dieu ne laisse pas perdre la récompense des bienfaiteurs.
    121. Ils ne supporteront aucune dépense, minime ou importante, ne traverseront aucune vallée, sans que (cela) ne soit inscrit à leur actif, en sorte que Dieu les récompense pour le meilleur de ce qu'ils faisaient.
    122. Les croyants n'ont pas à quitter tous leurs foyers. Pourquoi de chaque clan quelques hommes ne viendraient-il pas s'instruire dans la religion, pour pouvoir à leur retour, avertir leur peuple afin qu'ils soient sur leur garde.
    123. Ô vous qui croyez ! Combattez ceux des mécréants qui sont près de vous; et qu'ils trouvent de la dureté en vous. Et sachez que Dieu est avec les pieux.
    124. Et quand une Sourate est révélée, il en est parmi eux qui dit : "Quel est celui d'entre vous dont elle fait croître la foi ?" Quant aux croyants, elle fait certes croître leur fois, et ils s'en réjouissent.
    125. Mais quant à ceux dont les coeurs sont malades elle ajoute une souillure à leur souillure, et ils meurent dans la mécréance.
    126. Ne voient-ils pas que chaque année on les éprouve une ou deux fois ? Malgré cela, ils ne se repentent, ni ne se souviennent.
    127. Et quand une Sourate est révélée, ils se regardent les uns les autres [et se disent] : "Quelqu'un vous voit-il ?" Puis ils se détournent. Qu'Dieu détourne leurs coeurs, puisque ce sont des gens qui ne comprennent rien.
    128. Certes, un Messager pris parmi vous, est venu à vous, auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez, qui est plein de sollicitude pour vous, qui est compatissant et miséricordieux envers les croyants.
    129. Alors, s'ils se détournent, dis : "Dieu me suffit. Il n'y a de divinité que Lui. En Lui je place ma confiance; et Il est Seigneur du Tròne immense".

  2. #22
    azizcool's Avatar
    azizcool is offline ÚÖæ
    Join Date
    May 2006
    Posts
    308
    Last Activity
    08-09-2008
    At
    02:17 PM
    Sourate 10 : Jonas (Yunus)

    1. Alif, Lam, Ra. Voici les versets du Livre plein de sagesse.
    2. Est-il étonnant pour les gens, que Nous ayons révélé à un homme d'entre eux : "Avertis les gens, et annonce la bonne nouvelle aux croyants qu'ils ont auprès de leur Seigneur une présence méritée [pour leur loyauté antérieure] ? Les mécréants dirent alors : "Celui-ci est certainement un magicien évident".
    3. Votre Seigneur est, Dieu qui créa les cieux et la terre en six jours, puis S'est établi "Istawa" sur le Tròne, administrant toute chose. Il n'y a d'intercesseur qu'avec Sa permission. Tel est Dieu votre Seigneur. Adorez-Le donc. Ne réfléchissez-vous pas ?
    4. C'est vers Lui que vous retournerez tous, c'est là, la promesse de Dieu en toute vérité ! C'est Lui qui fait la création une première fois puis la refait (en la ressuscitant) afin de rétribuer en toute équité ceux qui ont cru et fait de bonnes oeuvres. Quant à ceux qui n'ont pas cru, ils auront un breuvage d'eau bouillante et un châtiment douloureux à cause de leur mécréance !
    5. C'est Lui qui a fait du soleil une clarté et de la lune une lumière, et Il en a déterminé les phases afin que vous sachiez le nombre des années et le calcul (du temps). Dieu n'a créé cela qu'en toute vérité. Il expose les signes pour les gens doués de savoir.
    6. Dans l'alternance de la nuit et du jour, et aussi dans tout ce que Dieu a créé dans les cieux et la terre, il y a des signes, certes, pour des gens qui craignent (Dieu).
    7. Ceux qui n'espèrent pas Notre rencontre, qui sont satisfaits de la vie présente et s'y sentent en sécurité, et ceux qui sont inattentifs à Nos signes [ou versets],
    8. leur refuge sera le Feu, pour ce qu'ils acquéraient.
    9. Ceux qui croient et font de bonnes oeuvres, leur Seigneur les guidera à cause de leur foi. A leurs pieds les ruisseaux couleront dans les jardins des délices.
    10. Là, leur invocation sera "Gloire à Toi, Ô Dieu", et leur salutation : "Salam", [Paix !] et la fin de leur invocation : "Louange à Dieu, Seigneur de l'Univers".
    11. Et si Dieu hâtait le malheur des gens avec autant de hâte qu'ils cherchent le bonheur, le terme de leur vie aurait été décrété. Mais Nous laissons ceux qui n'espèrent pas Notre rencontre confus et hésitants dans leur transgression.
    12. Et quand le malheur touche l'homme, il fait appel à Nous, couché sur le còté, assis, ou debout. Puis quand Nous le délivrons de son malheur, il s'en va comme s'il ne Nous avait point imploré pour un mal qui l'a touché. C'est ainsi que furent embellies aux outranciers leurs actions.
    13. Nous avons fait périr les générations d'avant vous lorsqu'elles eurent été injustes alors que leurs messagers leur avaient apporté des preuves. Cependant, elles n'étaient pas disposées à croire. C'est ainsi que Nous rétribuons les gens criminels.
    14. Puis nous fîmes de vous des successeurs sur terre après eux, pour voir comment vous agiriez.
    15. Et quand leur sont récités Nos versets en toute clarté, ceux qui n'espèrent pas notre rencontre disent : "Apporte un Coran autre que celui-ci" ou bien "Change-le". Dis : "Il ne m'appartient pas de le changer de mon propre chef. Je ne fait que suivre ce qui m'est révélé. Je crains, si je désobéis à mon Seigneur, le châtiment d'un jour terrible".
    16. Dis : "Si Dieu avait voulu, je ne vous l'aurais pas récité et Il ne vous l'aurait pas non plus fait connaître. Je suis bien resté, avant cela, tout un âge parmi vous. Ne raisonnez-vous donc pas ?".
    17. Qui est plus injuste que celui qui invente un mensonge contre Dieu, ou qui traite de mensonges Ses versets (le Coran) ? Vraiment, les criminels ne réussissent pas.
    18. Ils adorent au lieu de Dieu ce qui ne peut ni leur nuire ni leur profiter et disent : "Ceux-ci sont nos intercesseurs auprès de Dieu". Dis : "Informerez-vous Dieu de ce qu'Il ne connaît pas dans les cieux et sur la terre ?" Pureté à Lui, Il est Très élevé au-dessus de ce qu'Ils Lui associent !
    19. Les gens ne formaient (à l'origine) qu'une seule communauté. Puis ils divergèrent. Et si ce n'était une décision préalable de ton Seigneur, les litiges qui les opposaient auraient été tranchés.
    20. Et ils disent : "Que ne fait-on descendre sur lui (Muhammad) un miracle de son Seigneur ?" Alors, dis : "L'inconnaissable relève seulement de Dieu. Attendez donc; je serai avec vous parmi ceux qui attendent.
    21. Et quand Nous faisons goûter aux gens une miséricorde après qu'un malheur les a touchés, voilà qu'ils dénigrent Nos versets. Dis : "Dieu est plus prompt à réprimer (ceux qui dénigrent Ses versets)". Car Nos anges enregistrent vos dénigrements.
    22. C'est Lui qui vous fait aller sur terre et sur mer, quand vous êtes en bateau. [Ces bateaux] les emportèrent, grâce à un bon vent. Ils s'en réjouirent jusqu'au moment où, assaillis par un vent impétueux, assaillis de tous còtés par les vagues, se jugeant enveloppés [par la mort], ils prièrent Dieu, Lui vouant le culte [et disant] : "Certes, si Tu nous sauves de ceci, nous serons parmi les reconnaissants !"
    23. Lorsqu'Il les a sauvés, les voilà qui, sur terre, transgressent injustement. Ô gens ! Votre transgression ne retombera que sur vous-mêmes. C'est une jouissance temporaire de la vie présente. Ensuite, c'est vers Nous que sera votre retour, et Nous vous rappellerons alors ce que vous faisiez.
    24. La vie présente est comparable à une eau que Nous faisons descendre du ciel et qui se mélange à la végétation de la terre dont se nourrissent les hommes et les bêtes. Puis lorsque la terre prend sa parure et s'embellit, et que ses habitants pensent qu'elles est à leur entière disposition, Notre Ordre lui vient, de nuit ou de jour, c'est alors que Nous la rendrons toute moissonnée, comme si elle n'avait pas été florissante la veille. Ainsi exposons-Nous les preuves pour des gens qui réfléchissent.
    25. Dieu appelle à la demeure de la paix et guide qui Il veut vers un droit chemin.

    --------------------------------------------------------------------------------

    Hizb n°22

    --------------------------------------------------------------------------------
    26. A ceux qui agissent en bien est réservée la meilleure (récompense) et même davantage. Nulle fumée noircissante, nul avilissement ne couvriront leurs visages. Ceux-là sont les gens du Paradis, où ils demeureront éternellement.
    27. Et ceux qui ont commis de mauvaises actions, la rétribution d'une mauvaise action sera l'équivalent. Un avilissement les couvrira, - pas de protection pour eux contre Dieu -, comme si leurs visages se couvraient de lambeaux de ténèbres nocturnes. Ceux- là sont là les gens du Feu où ils demeureront éternellement.
    28. (Et rappelle-toi) le jour où Nous les rassemblerons tous. Puis, Nous dirons à ceux qui ont donné [à Dieu] des associés : "A votre place, vous et vos associés." Nous les séparerons les uns des autres et leurs associés diront : "Ce n'est pas nous que vous adoriez".
    29. Dieu suffit comme témoin entre nous et vous. En vérité, nous étions indifférents à votre adoration".
    30. Là, chaque âme éprouvera (les conséquences de) ce qu'elle a précédemment accompli. Et ils seront ramenés vers Dieu leur vrai Maître; et leurs inventions (idoles) s'éloigneront d'eux.
    31. Dis : "Qui vous attribue de la nourriture du ciel et de la terre ? Qui détient l'ouïe et la vue, et qui fait sortir le vivant du mort et fait sortir le mort du vivant, et qui administre tout ?" Ils diront : "Dieu". Dis alors : "Ne le craignez-vous donc pas ? ".
    32. Tel est Dieu, votre vrai Seigneur. Au delà de la vérité qu'y a-t-il donc sinon l'égarement ? Comment alors pouvez-vous, vous détourner ?"
    33. C'est ainsi que s'est réalisée la parole de ton Seigneur contre ceux qui sont pervers : "Ils ne croiront pas".
    34. Dis : "Parmi vos associés, qui donne la vie par une première création et la redonne [après la mort] ?" Dis : "Dieu [seul] donne la vie par une première création et la redonne. Comment pouvez-vous vous écarter [de l'adoration de Dieu] ?
    35. Dis : "Est-ce qu'il y a parmi vos associés un qui guide vers la vérité ?" Dis : "C'est Dieu qui guide vers la vérité. Celui qui guide vers la vérité est-il plus digne d'être suivi, ou bien celui qui ne se dirige qu'autant qu'il est lui-même dirigé ? Qu'avez-vous donc ? Comment jugez-vous ainsi ?"
    36. Et la plupart d'entre eux ne suivent que conjecture. Mais, la conjecture ne sert à rien contre la vérité ! Dieu sait parfaitement ce qu'ils font.
    37. Ce Coran n'est nullement à être forgé en dehors de Dieu mais c'est la confirmation de ce qui existait déjà avant lui, et l'exposé détaillé du Livre en quoi il n'y a pas de doute, venu du Seigneur de l'Univers.
    38. Ou bien ils disent : "Il (Muhammad) l'a inventé ?" Dis : "Composez donc une Sourate semblable à ceci, et appelez à votre aide n'importe qui vous pourrez, en dehors Dieu, si vous êtes véridiques".
    39. Bien au contraire : ils ont traité de mensonge ce qu'ils ne peuvent embrasser de leur savoir, et dont l'interprétation ne leur est pas encore parvenue. Ainsi ceux qui vivaient avant eux traitaient d'imposteurs (leurs messagers). Regarde comment a été la fin des injustes !
    40. Certains d'entre eux y croient, et d'autres n'y croient pas. Et ton Seigneur connaît le mieux les fauteurs de désordre.
    41. Et s'ils te traitent de menteur, dis alors : "A moi mon oeuvre, et à vous la vòtre. Vous êtes irresponsables de ce que je fais et je suis irresponsable de ce que vous faites".
    42. Et il en est parmi eux qui te prêtent l'oreille. Est-ce toi qui fait entendre les sourds, même s'ils sont incapables de comprendre.
    43. Et il en est parmi eux qui te regardent. Est-ce toi qui peux guider les aveugles, même s'ils ne voient pas ?
    44. En vérité, Dieu n'est point injuste à l'égard des gens, mais ce sont les gens qui font du tord à eux-mêmes.
    45. Et le jour où Il les rassemblera, ce sera comme s'ils n'étaient restés [dans leur tombeau] qu'une heure du jour et ils se reconnaîtront mutuellement. Perdants seront alors ceux qui auront traité de mensonge la rencontre de Dieu, et ils n'auront pas été bien guidés.
    46. Que Nous te fassions voir une partie de ce dont Nous les menaçons, ou que Nous te fassions mourir, (en tout cas), c'est vers Nous que sera leur retour. Dieu est en outre, témoin de ce qu'ils font.
    47. A chaque communauté un Messager. Et lorsque leur messager vint, tout se décida en équité entre eux et ils ne furent point lésés.
    48. Et ils disent : "A quand cette promesse, si vous êtes véridiques" ?
    49. Dis : "Je ne détiens pour moi rien qui peut me nuire ou me profiter, excepté ce que Dieu veut. A chaque communauté un terme. Quand leur terme arrive, ils ne peuvent ni le retarder d'une heure ni l'avancer".
    50. Dis : "Voyez-vous ! Si Son châtiment vous arrivait de nuit ou de jour, les criminels pourraient-ils en hâter quelque chose ?
    51. "Est-ce au moment où le châtiment se produira que vous croirez ? [Il vous sera dit : "Inutile".] Maintenant ! Autrefois, vous en réclamiez [ironiquement] la prompte arrivée !"
    52. Puis il sera dit aux injustes : "Goûtez au châtiment éternel ! Etes-vous rétribués autrement qu'en rapport de ce que vous acquériez ?"
    53. Et ils s'informent auprès de toi : "Est-ce vrai ?" - Dis : "Oui ! Par mon Seigneur ! C'est bien vrai. Et vous ne pouvez vous soustraire à la puissance de Dieu".
    54. Si chaque âme injuste possédait tout ce qu'il y a sur terre, elle le donnerait pour sa rançon. Ils dissimuleront leur regret quand ils verront le châtiment. Et il sera décidé entre eux en toute équité, et ils ne seront point lésés.
    55. C'est à Dieu qu'appartient, certes, tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Certes, la promesse de Dieu est vérité. Mais la plupart d'entre eux ne (le) savent pas.
    56. C'est Lui qui donne la vie et qui donne la mort; et c'est vers Lui que vous serez ramenés.

  3. #23
    azizcool's Avatar
    azizcool is offline ÚÖæ
    Join Date
    May 2006
    Posts
    308
    Last Activity
    08-09-2008
    At
    02:17 PM
    57. Ô gens ! Une exhortation vous est venue, de votre Seigneur, une guérison de ce qui est dans les poitrines, un guide et une miséricorde pour les croyants.
    58. Dis : "[Ceci provient] de la grâce de Dieu et de sa miséricorde; Voilà de quoi ils devraient se réjouir. C'est bien mieux que tout ce qu'ils amassent".
    59. Que dites-vous de ce que Dieu a fait descendre pour vous comme subsistance et dont vous avez alors fait des choses licites et des choses interdites ? - Dis : "Est-ce Dieu qui vous l'a permis ? Ou bien forgez vous (des mensonges) contre Dieu" ?
    60. Et que penseront, au Jour de la Résurrection, ceux qui forgent le mensonge contre Dieu ? - Certes, Dieu est Détenteur de grâce pour les gens, mais la plupart d'entre eux ne sont pas reconnaissants.
    61. Tu ne te trouveras dans aucune situation, tu ne réciteras aucun passage du Coran, vous n'accomplirez aucun acte sans que Nous soyons témoin au moment où vous l'entreprendrez. Il n'échappe à ton seigneur ni le poids d'un atome sur terre ou dans le ciel, ni un poids plus petit ou plus grand qui ne soit déjà inscrit dans un livre évident.
    62. En vérité, les bien-aimés de Dieu seront à l'abri de toute crainte, et ils ne seront point affligés,
    63. Ceux qui croient et qui craignent [Dieu].
    64. Il y a pour eux une bonne annonce dans la vie d'ici-bas tout comme dans la vie ultime. - Il n'y aura pas de changement aux paroles de Dieu -. Voilà l'énorme succès !
    65. Que ce qu'ils disent ne t'afflige pas. La puissance toute entière appartient à Dieu. C'est Lui qui est l'Audient, l'Omniscient.
    66. C'est à Dieu qu'appartient, ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre. Que suivent donc ceux qui invoquent, en dehors de Dieu, [des divinités] qu'ils Lui associent ? Ils ne suivent que la conjecture et ne font que mentir.
    67. C'est Lui qui vous a désigné la nuit pour que vous vous y reposiez, et le jour pour vous permettre de voir. Ce sont en vérité des signes pour les gens qui entendent !
    68. Ils disent : "Dieu S'est donné un enfant" Gloire et Pureté à Lui ! Il est le Riche par excellence. A Lui appartient tout ce qui est aux cieux et sur la terre; - vous n'avez pour cela aucune preuve. Allez-vous dire contre Dieu ce que vous ne savez pas ?
    69. Dis : "En vérité, ceux qui forgent le mensonge contre Dieu ne réussiront pas".
    70. C'est une jouissance (temporaire) dans la vie d'ici-bas; puis ils retourneront vers Nous et Nous leur ferons goûter au dur châtiment, à titre de sanction pour leur mécréance.
    71. Raconte-leur l'histoire de Noé, quand il dit à son peuple : "Ô mon peuple, si mon séjour (parmi vous), et mon rappel des signes de Dieu vous pèsent trop, alors c'est en Dieu que je place (entièrement) ma confiance. Concertez-vous avec vos associés, et ne cachez pas vos desseins. Puis, décidez de moi et ne me donnez pas de répit.
    72. Si vous vous détournez, alors je ne vous ai pas demandé de salaire... Mon salaire n'incombe qu'à Dieu. Et il m'a été commandé d'être du nombre des soumis".
    73. Ils le traitèrent de menteur. Nous le sauvâmes, lui et ceux qui étaient avec lui dans l'arche, desquels Nous fimes les successeurs (sur la terre). Nous noyâmes ceux qui traitaient de mensonge Nos preuves. Regarde comment a été la fin de ceux qui avaient été avertis !
    74. Puis Nous envoyâmes après lui des messagers à leurs peuples. Ils leur vinrent avec les preuves. Mais (les gens) étaient tels qu'ils ne pouvaient croire à ce qu'auparavant ils avaient traité de mensonge. Ainsi scellons-Nous les coeurs des transgresseurs.
    75. Ensuite, Nous envoyâmes après eux Moïse et Aaron, munis de Nos preuves à Pharaon et ses notables. Mais (ces gens) s'enflèrent d'orgueil et ils étaient un peuple criminel.
    76. Et lorsque la vérité leur vint de Notre part, ils dirent : "Voilà certes, une magie manifeste !"
    77. Moïse dit : "Dites-vous à la Vérité quand elle vous est venue : Est-ce que cela est de la magie ? Alors que les magiciens ne réussissent pas...".
    78. Ils dirent : "Est-ce pour nous écarter de ce sur quoi nous avons trouvé nos ancêtres que tu es venu à nous, et pour que la grandeur appartienne à vous deux sur la terre ? Et nous ne croyons pas en vous !"
    79. Et Pharaon dit : "Amenez-moi tout magicien savant !"
    80. Puis, lorsque vinrent les magiciens, Moïse leur dit : "Jetez ce que vous avez à jeter".
    81. Lorsqu'ils jetèrent, Moïse dit : "Ce que vous avez produit est magie ! Dieu l'annulera. Car Dieu ne fait pas prospérer ce que font les fauteurs de désordre.
    82. Et par Ses paroles, Dieu fera triompher la Vérité, quelque répulsion qu'en aient les criminels".
    83. Personne ne crut (au message) de Moïse, sauf un groupe de jeunes gens de son peuple, par crainte de représailles de Pharaon et de leurs notables. En vérité, Pharaon fut certes superbe sur terre et il fut du nombre des extravagants.
    84. Et Moïse dit : "Ô mon peuple, si vous croyez en Dieu, placez votre confiance en Lui si vous (Lui) êtes soumis".
    85. Ils dirent : "En Dieu nous plaçons notre confiance. Ô notre Seigneur, ne fais pas de nous une cible pour les persécutions des injustes.
    86. Et délivre-nous, par Ta miséricorde, des gens mécréants".
    87. Et Nous révélâmes à Moïse et à son frère : "Prenez pour votre peuple des maisons en Egypte, faîtes de vos maisons un lieu de prière et soyez assidus dans la prière. Et fais la bonne annonce aux croyants".
    88. Et Moïse dit : "Ô notre Seigneur, Tu as accordé à Pharaon et ses notables des parures et des biens dans la vie présente, et voilà, Ô notre Seigneur, qu'avec cela ils égarent (les gens loin) de Ton sentier. Ô notre Seigneur, anéantis leurs biens et endurcis leurs coeurs, afin qu'ils ne croient pas, jusqu'à ce qu'ils aient vu le châtiment douloureux".
    89. Il dit : "Votre prière est exaucée. Restez tous deux sur le chemin droit, et ne suivez point le sentier de ceux qui ne savent pas".
    90. Et Nous fîmes traverser la mer aux Enfants d'Israël. Pharaon et ses armées les poursuivirent avec acharnement et inimité. Puis, quand la noyade l'eut atteint. il dit : "Je crois qu'il n'y a d'autre divinité que Celui en qui ont cru les enfants d'Israël. Et je suis nombre des soumis".
    91. [Dieu dit] : Maintenant ? Alors qu'auparavant tu as désobéi et que tu as été du nombre des corrupteurs !
    92. Nous allons aujourd'hui épargner ton corps, afin que tu deviennes un signe à tes successeurs. Cependant beaucoup de gens ne prêtent aucune attention à Nos signes (d'avertissement).
    93. Certes, Nous avons établi les Enfants d'Israël dans un endroit honorable, et leur avons attribué comme nourriture de bons aliments. Par la suite, ils n'ont divergé qu'au moment où leur vint la science. Ton Seigneur décidera entre eux, au Jour de la Résurrection sur ce qui les divisait.
    94. Et si tu es en doute sur ce que Nous avons fait descendre vers toi, interroge alors ceux qui lisent le Livre révélé avant toi. La vérité certes t'est venue de ton Seigneur : ne sois donc point de ceux qui doutent.
    95. Et ne sois point de ceux qui traitent de mensonge les versets de Dieu. Tu serais alors du nombre des perdants.
    96. Ceux contre qui la parole (la menace) de ton Seigneur se réalisera ne croiront pas,
    97. même si tous les signes leur parvenaient, jusqu'à ce qu'ils voient le châtiment douloureux.
    98. Si seulement il y avait, à part le peuple de Younus (Jonas), une cité qui ait cru et à qui sa croyance eut ensuite profité ! Lorsqu'ils eurent cru, Nous leur enlevâmes le châtiment d'ignominie dans la vie présente et leur donnâmes jouissance pour un certain temps.
    99. Si ton Seigneur l'avait voulu, tous ceux qui sont sur la terre auraient cru. Est- ce à toi de contraindre les gens à devenir croyants ?
    100. Il n'appartient nullement à une âme de croire si ce n'est avec la permission de Dieu. Et Il voue au châtiment ceux qui ne raisonnent pas.
    101. Dis : "Regardez ce qui est dans les cieux et sur la terre". Mais ni les preuves ni les avertisseurs (prophètes) ne suffisent à des gens qui ne croient pas.
    102. Est-ce qu'ils attendent autre chose que des châtiments semblables à ceux des peuples antérieurs ? Dis : "Attendez ! Moi aussi, j'attends avec vous".
    103. Ensuite, Nous délivrerons Nos messagers et les croyants. C'est ainsi qu'il Nous incombe [en toute justice] de délivrer les croyants.
    104. Dis : "Ô gens ! Si vous êtes en doute sur ma religion, moi, je n'adore point ceux que vous adorez en dehors de Dieu; mais j'adore Dieu qui vous fera mourir. Et il m'a été commandé d'être du nombre des croyants".
    105. Et (il m'a été dit) : "Oriente-toi exclusivement sur la religion en pur monothéiste ! Et ne sois pas du nombre des Associateurs;
    106. et n'invoque pas, en dehors de Dieu, ce qui ne peut te profiter ni te nuire. Et si tu le fais, tu sera alors du nombre des injustes".
    107. Et si Dieu fait qu'un mal te touche, nul ne peut l'écarter en dehors de Lui. Et s'Il te veut un bien, nul ne peut repousser Sa grâce. Il en gratifie qui Il veut parmi Ses serviteurs. Et c'est Lui le Pardonneur, le Miséricordieux.
    108. Dis : "Ô gens ! Certes la vérité vous est venue de votre Seigneur. Donc, quiconque est dans le bon chemin ne l'est que pour lui-même; et quiconque s'égare, ne s'égare qu'à son propre détriment. Je ne suis nullement un protecteur pour vous.
    109. Et suis ce qui t'est révélé, et sois constant jusqu'à ce que Dieu rende Son jugement car Il est le meilleur des juges.

  4. #24
    azizcool's Avatar
    azizcool is offline ÚÖæ
    Join Date
    May 2006
    Posts
    308
    Last Activity
    08-09-2008
    At
    02:17 PM
    Sourate 11 : Hud

    1. Alif, Lam, Ra. C'est un Livre dont les versets sont parfaits en style et en sens, émanant d'un Sage, Parfaitement Connaisseur.
    2. N'adorez que Dieu. Moi, je suis pour vous, de Sa part, un avertisseur et un annonciateur.
    3. Demandez pardon à votre Seigneur; ensuite, revenez à Lui. Il vous accordera une belle jouissance jusqu'à un terme fixé, et Il accordera à chaque méritant l'honneur qu'il mérite. Mais si vous tournez le dos, je crains alors pour vous le châtiment d'un grand jour.
    4. C'est à Dieu que sera votre retour; et Il est Omnipotent.
    5. Eh quoi ! Ils replient leurs poitrines afin de se cacher de Lui. Même lorsqu'ils se couvrent de leurs vêtements, Il sait ce qu'ils cachent et ce qu'ils divulguent car Il connaît certes le contenu des poitrines.

    --------------------------------------------------------------------------------

    Juz n°12
    Hizb n°23

    --------------------------------------------------------------------------------
    6. Il n'y a point de bête sur terre dont la subsistance n'incombe à Dieu qui connaît son gîte et son dépòt; tout est dans un Livre explicite.
    7. Et c'est Lui qui a créé les cieux et la terre en six jours, - alors que Son Tròne était sur l'eau, - afin d'éprouver lequel de vous agirait le mieux. Et si tu dis : "Vous serez ressuscités après la mort", ceux qui ne croient pas diront : "Ce n'est là qu'une magie évidente".
    8. Et si Nous retardons pour eux le châtiment jusqu'à une période fixée, ils diront : "Qu'est-ce qui le retient ? - Mais le jour où cela viendra, il ne sera pas détourné d'eux; et ce dont ils se moquaient les enveloppera.
    9. Et si Nous faisons goûter à l'homme une grâce de Notre part, et qu'ensuite Nous la lui arrachons, le voilà désespéré et ingrat.
    10. Et si Nous lui faisons goûter le bonheur, après qu'un malheur l'ait touché, il dira : "Les maux se sont éloignés de moi", et le voilà qui exulte, plein de gloriole.
    11. sauf ceux qui sont endurants et font de bonnes oeuvres. Ceux-là obtiendront pardon et une grosse récompense.
    12. Il se peut que tu négliges une partie de ce qui t'est révélé, et que ta poitrine s'en sente compressée; parce qu'ils disent : "Que n'a-t-on fait descendre sur lui un trésor ?" Ou bien : "Que n'est-il venu un Ange en sa compagnie ?" - Tu n'es qu'un avertisseur. Et Dieu est Le protecteur de toute chose.
    13. Où bien ils disent : "Il l'a forgé [le Coran]" - Dis : "Apportez donc dix Sourates semblables à ceci, forgées (par vous). Et appelez qui vous pourrez (pour vous aider), hormis Dieu, si vous êtes véridiques".
    14. S'ils ne vous répondent pas, sachez alors que c'est par la science de Dieu qu'il est descendu, et qu'il n'y a de divinité que Lui. Etes-vous soumis(à lui) ?
    15. Ceux qui veulent la vie présente avec sa parure, Nous les rétribuerons exactement selon leurs actions sur terre, sans que rien leur en soit diminué.
    16. Ceux-là qui n'ont rien, dans l'au-delà, que le Feu. Ceux qu'ils auront fait ici-bas sera un échec, et sera vain ce qu'ils auront oeuvré.
    17. Est-ce que celui qui se fonde sur une preuve évidente (le Coran) venant de son Seigneur et récitée par un témoin [l'archange Gabriel] de Sa part, cependant qu'avant lui [Muhammad] il y a le livre de Moïse tenant lieu de guide et de miséricorde... [est meilleur ou bien celui qui ne se fonde sur aucune preuve valable ?] : Ceux-là y croient; mais quiconque d'entre les factions n'y croit pas, aura le Feu comme rendez-vous. Ne sois donc pas en doute au sujet de ceci (le Coran). Oui, c'est la vérité venant de ton Seigneur; mais la plupart des gens n'y croient pas.
    18. Et quel pire injuste que celui qui forge un mensonge contre Dieu ? Ceux- là seront présentés à leur Seigneur, et les témoins (les anges) diront : "Voilà ceux qui ont menti contre leur Seigneur". Que la malédiction de Dieu (frappe) les injustes.
    19. qui obstruent le sentier de Dieu (aux gens), cherchent à rendre tortueux et ne croient pas en l'au-delà.
    20. Ceux-là ne peuvent réduire (Dieu) à l'impuissance sur terre ! Pas d'alliés pour eux en dehors de Dieu et leur châtiment sera doublé. Ils étaient incapables d'entendre; ils ne voyaient pas non plus.
    21. Ce sont ceux-là qui ont causé la perte de leurs propres âmes. Et leurs inventions (idoles) se sont éloignées d'eux.
    22. Ce sont eux, infailliblement, qui dans l'au-delà seront les plus grands perdants.
    23. Certes ceux qui croient, font de bonnes oeuvres et s'humilient devant leur Seigneur, voilà les gens du Paradis où ils demeureront éternellement.
    24. Les deux groupes ressemblent, l'un à l'aveugle et au sourd, l'autre à celui qui voit et qui entend. Les deux sont-ils comparativement égaux ? Ne vous souvenez- vous pas ?
    25. Nous avons déjà envoyé Noé à son peuple : "Je suis pour vous un avertisseur explicite
    26. afin que vous n'adoriez que Dieu. Je crains pour vous le châtiment d'un jour douloureux".
    27. Les notables de son peuple qui avaient mécru, dirent alors : "Nous ne voyons en toi qu'un homme comme nous; et nous voyons que ce sont seulement les vils parmi nous qui te suivent sans réfléchir; et nous ne voyons en vous aucune supériorité sur nous. Plutòt, nous pensons que vous êtes des menteurs".
    28. Il dit : "Ô mon peuple ! Que vous en semble ? Si je me conforme à une preuve de mon Seigneur, si une Miséricorde, (prophétie) échappant à vos yeux, est venue à moi de Sa part, devrons-nous vous l'imposer alors que vous la répugnez ?
    29. Ô mon peuple, je ne vous demande pas de richesse en retour. Mon salaire n'incombe qu'à Dieu. Je ne repousserai point ceux qui ont cru, ils auront à rencontrer leur Seigneur. Mais je vous trouve des gens ignorants.
    30. Ô mon peuple, qui me secourra contre (la punition d') Dieu si je les repousse ? Ne vous souvenez-vous pas ?
    31. Et je ne vous dis pas que je détiens les trésors de Dieu, je ne connais pas l'Inconnaissable, et je ne dis pas que je suis un Ange; et je ne dis pas non plus aux gens, que vos yeux méprisent, que Dieu ne leur accordera aucune faveur; Dieu connaît mieux ce qu'il y a dans leurs âmes. [Si je le leur disais], je serais du nombre des injustes.
    32. Ils dirent : "Ô Noé, tu as disputé avec nous et multiplié les discussions. Apporte-nous donc ce dont tu nous menaces, si tu es du nombre des véridiques".
    33. Il dit : "C'est Dieu seul qui vous l'apportera - s'Il veut - et vous ne saurez y échapper.
    34. Et mon conseil ne vous profiterait pas, au cas où je voulais vous conseiller, et que Dieu veuille vous égarer. Il est votre Seigneur, et c'est vers Lui que vous serez ramenés".
    35. Où bien ils disent : il l'a inventé ? Dis : "Si je l'ai inventé, que mon crime retombe sur moi ! Et je suis innocent de vos criminelles accusations".
    36. Et il fut révélé à Noé : "De ton peuple, il n'y aura plus de croyants que ceux qui ont déjà cru. Ne t'afflige pas de ce qu'ils faisaient.
    37. Et construis l'arche sous Nos yeux et d'après Notre révélation. Et ne M'interpelle plus au sujet des injustes, car ils vont être noyés".
    38. Et il construisait l'arche. Et chaque fois que des notables de son peuple passaient près de lui, ils se moquaient de lui. Il dit : "Si vous vous moquez de nous, eh bien, nous nous moquerons de vous, comme vous vous moquerez [de nous].
    39. Et vous saurez bientòt à qui viendra un châtiment qui l'humiliera, et sur qui s'abattra un châtiment durable !"
    40. Puis, lorsque Notre commandement vint et que le four se mit à bouillonner [d'eau], Nous dîmes : "Charge [dans l'arche] un couple de chaque espèce ainsi que ta famille - sauf ceux contre qui le décret est déjà prononcé - et ceux qui croient". Or, ceux qui avaient cru avec lui étaient peu nombreux.
    41. Et il dit : "Montez dedans. Que sa course et son mouillage soient au nom de Dieu. Certes mon Seigneur est Pardonneur et Miséricordieux".
    42. Et elle vogua en les emportant au milieu des vagues comme des montagnes. Et Noé appela son fils, qui restait en un lieu écarté (non loin de l'arche) : "Ô mon enfant, monte avec nous et ne reste pas avec les mécréants".
    43. Il répondit : "Je vais me réfugier vers un mont qui me protégera de l'eau". Et Noé lui dit : "Il n'y a aujourd'hui aucun protecteur contre l'ordre de Dieu. (Tous périront) sauf celui à qui Il fait miséricorde". Et les vagues s'interposèrent entre les deux, et le fils fut alors du nombre des noyés.
    44. Et il fut dit : "Ô terre, absorbe ton eau ! Et toi, ciel, cesse [de pleuvoir] !". L'eau baissa, l'ordre fut exécuté, et l'arche s'installa sur le Joudi, et il fut dit : "Que disparaissent les gens pervers" !
    45. Et Noé invoqua son Seigneur et dit : "Ô mon Seigneur, certes mon fils est de ma famille et Ta promesse est vérité. Tu es le plus juste des juges".
    46. Il dit : "Ô Noé, il n'est pas de ta famille car il a commis un acte infâme. Ne me demande pas ce dont tu n'as aucune connaissance. Je t'exhorte afin que tu ne sois pas un nombre des ignorants".
    47. Alors Noé dit : "Seigneur, je cherche Ta protection contre toute demande de ce dont je n'ai aucune connaissance. Et si Tu me pardonnes pas et ne me fais pas miséricorde, je serai au nombre des perdants".
    48. Il fut dit : "Ô Noé, débarque avec Notre sécurité et Nos bénédictions sur toi et sur des communautés [issues] de ceux qui sont avec toi. Et il y (en) aura des communautés auxquelles Nous accorderons une jouissance temporaire; puis un châtiment douloureux venant de Nous les toucheras".
    49. Voilà quelques nouvelles de l'Inconnaissable que Nous te révélons. Tu ne les savais pas, ni toi ni ton peuple, avant cela. Sois patient. La fin heureuse se sera aux pieux.
    50. Et (Nous avons envoyé) au Aad, leur frère Hud, qui leur dit : "Ô mon peuple, adorez Dieu. Vous n'avez point de divinité à part de Lui. Vous n'êtes que des forgeurs (de mensonges).
    51. Ô mon peuple, je ne vous demande pas de salaire pour cela. Mon salaire n'incombe qu'à Celui qui m'a créé. Ne raisonnez-vous pas ?
    52. Ô mon peuple, implorez le pardon de votre Seigneur et repentez-vous à Lui pour qu'Il envoie sur vous du ciel des pluies abondantes et qu'il ajoute force à votre force. Et ne vous détournez pas [de Lui] en devenant coupables".
    53. Ils dirent : "Ô Hud, tu n'es pas venu à nous avec une preuve, et nous ne sommes pas disposés à abandonner nos divinités sur ta parole, et nous n'avons pas de foi en toi.
    54. Nous dirons plutòt qu'une de nos divinité t'a affligé d'un mal". Il dit : "Je prends Dieu à témoin - et vous aussi soyez témoins - qu'en vérité, je désavoue ce que vous associez,
    55. en dehors de Lui. Rusez donc tous contre moi et ne me donnez pas de répit.
    56. Je place ma confiance en Dieu, mon Seigneur et le vòtre. Il n'y pas d'être vivant qu'Il ne tienne par son toupet. Mon Seigneur, certes, est sur un droit chemin.
    57. Si vous vous détournez... voilà que je vous ai transmis [le message] que j'étais chargé de vous faire parvenir. Et mon Seigneur vous remplacera par un autre peuple, sans que vous ne Lui nuisiez en rien, car mon Seigneur, est gardien par excellence sur toute chose".
    58. Et quand vint Notre Ordre, Nous sauvâmes par une miséricorde de Notre part, Hud et ceux qui avec lui avaient cru. Et Nous les sauvâmes d'un terrible châtiment.
    59. Voilà les Aad. Ils avaient nié les signes (enseignements) de leur Seigneur, désobéi à Ses messagers et suivi le commandement de tout tyran entêté.
    60. Et ils furent poursuivis, ici-bas, d'une malédiction, ainsi qu'au Jour de la Résurrection. En vérité les Aad n'ont pas cru en leur Seigneur. Que s'éloignent (périssent) les Aad, peuple de Hud !
    61. Et (Nous avons envoyé) au Tamud, leur frère Salih, qui dit : "Ô mon peuple, adorez Dieu. Vous n'avez point de divinité en dehors de Lui. De la terre Il vous a créé, et Il vous l'a fait peupler (et exploiter). Implorez donc Son pardon, puis repentez-vous à Lui. Mon Seigneur est bien proche et Il répond toujours (aux appels)".

  5. #25
    azizcool's Avatar
    azizcool is offline ÚÖæ
    Join Date
    May 2006
    Posts
    308
    Last Activity
    08-09-2008
    At
    02:17 PM
    62. Ils dirent : "Ô Salih, tu étais auparavant un espoir pour nous. Nous interdirais-tu d'adorer ce qu'adoraient nos ancêtres ? Cependant, nous voilà bien dans un doute troublant au sujet de ce vers quoi tu nous invites".
    63. Il dit : "Ô mon peuple ! Que vous en semble, si je m'appuie sur une preuve évidente émanant de mon Seigneur et s'Il m'a accordé, de Sa part, une miséricorde, qui donc me protégera contre Dieu si je Lui désobéis ? Vous ne ferez qu'accroître ma perte.
    64. Ô mon peuple, voici la chamelle de Dieu qu'Il vous a envoyée comme signe. Laissez-la donc paître sur la terre de Dieu, et ne lui faites aucun mal sinon, un châtiment proche vous saisira !"
    65. Ils la tuèrent. Alors, il leur dit : "Jouissez (de vos biens) dans vos demeures pendant trois jours (encore) ! Voilà une promesse qui ne sera pas démentie".
    66. Puis, lorsque Notre ordre vint, Nous sauvâmes Salih et ceux qui avaient cru avec lui, - par une miséricorde venant de Nous - de l'ignominie de ce jour-là. En vérité, c'est ton Seigneur qui est le Fort, le Puissant.
    67. Et le Cri saisit les injustes. Et les voilà foudroyés dans leurs demeures,
    68. comme s'ils n'y avaient jamais prospéré. En vérité, les Tamud n'ont pas cru en leur Seigneur. Que périssent les Tamud !
    69. Et Nos émissaires sont, certes, venus à Abraham avec la bonne nouvelle, en disant : "Salam !". Il dit : "Salam !", et il ne tarda pas à apporter un veau ròti.
    70. Puis, lorsqu'il vit que leurs mains ne l'approchaient pas, il fut pris de suspicion à leur égard et ressentit de la peur vis-à-vis d'eux. Ils dirent : "N'aie pas peur, nous sommes envoyés au peuple de Lot".
    71. Sa femme était debout, et elle rit alors; Nous lui annonçâmes donc (la naissance d') Isaac, et après Isaac, Jacob.
    72. Elle dit : "Malheur à moi ! Vais-je enfanter alors que je suis veille et que mon mari, que voici, est un vieillard ? C'est là vraiment une chose étrange !"
    73. Ils dirent : "T'étonnes-tu de l'ordre de Dieu ? Que la miséricorde de Dieu et Ses bénédictions soient sur vous, gens de cette maison ! Ils est vraiment digne de louange et de glorification !"
    74. Lorsque l'effroi eut quitté Abraham et que la bonne nouvelle l'eut atteint voilà qu'il discuta avec Nous (en faveur) du peuple de Lot,
    75. Abraham était, certes, longanime, très implorant et repentant.
    76. Ô Abraham, renonce à cela; car l'ordre de Ton Seigneur est déjà venu, et un châtiment irrévocable va leur arriver".
    77. Et quand Nos émissaires (Anges) vinrent à Lot, il fut chagriné pour eux, et en éprouva une grande gêne. Et il dit : "Voici un jour terrible".
    78. Quant à son peuple, ils vinrent à lui, accourant. Auparavant ils commettaient des mauvaises actions. Il dit : "Ô mon peuple, voici mes filles : elles sont plus pures pour vous. Craignez Dieu donc, et ne me déshonorez pas dans mes hòtes. N'y a-t-il pas parmi vous un homme raisonnable ?"
    79. Ils dirent : Tu sais très bien que nous n'avons pas le droit sur tes filles. Et en vérité, tu sais bien ce que nous voulons".
    80. Il dit : "[Ah !] si j'avais de la force pour vous résister ! ou bien si je trouvais un appui solide !"
    81. Alors [les hòtes] dirent : "Ô Lot, nous sommes vraiment les émissaires de ton Seigneur. Ils ne pourront jamais t'atteindre. Pars avec ta famille à un moment de la nuit. Et que nul d'entre vous ne se retourne en arrière. Exception faite de ta femme qui sera atteinte par ce qui frappera les autres. Ce qui les menace s'accomplira à l'aube. L'aube n'est-elle pas proche ?"
    82. Et, lorsque vint Notre ordre, Nous renversâmes [la cité] de fond en comble, et fimes pleuvoir sur elle en masse, des pierres d'argile succédant les unes aux autres,
    83. portant une marque connue de ton Seigneur. Et elles (ces pierres) ne sont pas loin des injustes.

    --------------------------------------------------------------------------------

    Hizb n°24

    --------------------------------------------------------------------------------
    84. Et (Nous avons envoyé) au Madyan, leur frère Chuaïb qui leur dit : "Ô mon peuple, adorez Dieu; vous n'avez point de divinité en dehors Lui. Et ne diminuez pas les mesures et le poids. Je vous vois dans l'aisance, et je crains pour vous [si vous ne croyez pas] le châtiment d'un jour qui enveloppera tout.
    85. Ô mon peuple, faites équitablement pleine mesure et plein poids, ne dépréciez pas aux gens leurs valeurs et ne semez pas la corruption sur terre.
    86. Ce qui demeure auprès de Dieu est meilleur pour vous si vous êtes croyants ! Et je ne suis pas un gardien pour vous".
    87. Ils dirent : "Ô Chuaïb ! Est-ce que ta prière te demande de nous faire abandonner ce qu'adoraient nos ancêtres, ou de ne plus faire de nos biens ce que nous voulons ? Est-ce-toi l'indulgent, le droit ?"
    88. Il dit : "Ô mon peuple, voyez-vous si je me base sur une preuve évidente émanant de mon Seigneur, et s'Il m'attribue de Sa part une excellente donation ?... Je ne veux nullement faire ce que je vous interdis. Je ne veux que la réforme, autant que je le puis. Et ma réussite ne dépend que de Dieu. En Lui je place ma confiance, et c'est vers Lui que je reviens repentant.
    89. Ô mon peuple, que votre répugnance et votre hostilité à mon égard ne vous entraînent pas à encourir les mêmes châtiment qui atteignirent le peuple de Noé, le peuple de Hud, ou le peuple de Salih et (l'exemple du) peuple de Lot n'est pas éloigné de vous.
    90. Et implorez le pardon de votre Seigneur et repentez-vous à Lui. Mon Seigneur est vraiment Miséricordieux et plein d'amour".
    91. Ils dirent : "Ô Chuaïb, nous ne comprenons pas grand chose à ce que tu dis; et vraiment nous te considérons comme faible parmi nous. Si ce n'est ton clan, nous t'aurions certainement lapidé. Et rien ne nous empêche de t'atteindre".
    92. Il dit : "Ô mon peuple, mon clan est-il à vos yeux plus puissant que Dieu à qui vous tournez ouvertement le dos ? Mon Seigneur embrasse(en Sa science) tout ce que vous oeuvrez.
    93. Ô mon peuple, agissez autant que vous voulez. Moi aussi j'agis. Bientòt, vous saurez sur qui tombera un châtiment qui le déshonorera, et qui de nous est l'imposteur. Et attendez (la conséquence de vos actes) ! Moi aussi j'attends avec vous".
    94. Lorsque vint Notre ordre, Nous sauvâmes, par une miséricorde de Notre part, Chuaïb et ceux qui avaient cru avec lui. Et le Cri terrible saisit les injustes, et ils gisèrent dans leurs demeures,
    95. comme s'ils n'y avaient jamais prospéré. Que les Madyan s'éloignent comme les Tamud se sont éloignés.
    96. Et Nous avions envoyé Moïse, avec Nos miracles et une autorité incontestable,
    97. à Pharaon et ses notables. Mais ils suivirent l'ordre de Pharaon, bien que l'ordre de Pharaon n'avait rien de sensé.
    98. Il précédera son peuple, au Jour de la Résurrection. IL les mènera à l'aiguade du Feu. Et quelle détestable aiguade !
    99. Et ils sont poursuivis par une malédiction ici-bas et au Jour de la Résurrection. Quel détestable dont leur sera donné !
    100. Cela fait partie des récits que Nous te [Muhammad] racontons concernant des cités : les unes sont encore debout, tandis que d'autres (sont complètement) rasées.
    101. Nous ne leur avons fait aucun tort. Mais ils se sont fait du tort à eux-mêmes. Leurs divinités, qu'ils invoquaient en dehors de Dieu, ne leur ont servi à rien, quand l'Ordre (le châtiment) de ton Seigneur fut venu; elles n'ont fait qu'accroître leur perte.
    102. Telle est la rigueur de la prise de ton Seigneur quand Il frappe les cités lorsqu'elles sont injustes. Son châtiment est bien douloureux et bien dur.
    103. Il y a bien là un signe pour celui qui craint le châtiment de l'au-delà. C'est un jour où les gens seront rassemblés; et c'est un jour solennel (attesté par tous).
    104. Et Nous ne le retardons que pour un terme bien déterminé.
    105. Le jour où cela arrivera, nulle âme ne parlera qu'avec Sa permission (celle de Dieu). Il y aura des damnés et des heureux.
    106. Ceux qui sont damnés seront dans le Feu où ils ont des soupirs et des sanglots.
    107. Pour y demeurer éternellement tant que dureront les cieux et la terre - à moins que ton Seigneur décide autrement - car ton Seigneur fait absolument tout ce qu'Il veut.
    108. Et quant aux bienheureux, ils seront au Paradis, pour y demeurer éternellement tant que dureront les cieux et la terre - à moins que ton Seigneur n'en décide autrement - c'est là un don qui n'est jamais interrompu.
    109. Ne sois donc pas en doute au sujet de ceux-là adorent. Ils n'adorent que comme leurs ancêtres adoraient auparavant. Et Nous leur donnerons la totalité de leur part, sans en rien retrancher.
    110. Et Nous avons déjà donné à Moïse le Livre. Il y eut des divergences à son sujet. S'il n'y avait pas un décret préalable de la part de ton Seigneur, tout aurait été décidé entre eux. Et ils sont, à son sujet pleins d'un doute troublant.
    111. Très certainement, ton Seigneur fera pleine rétribution à tous pour leurs oeuvres... Il est Parfaitement Connaisseur de ce qu'ils font.
    112. Demeure sur le droit chemin comme il t'est commandé, ainsi que ceux qui sont revenus [à Dieu] avec toi. Et ne commettez pas d'excès. Car vraiment Il observe ce que vous faites.
    113. Et ne vous penchez pas vers les injustes : sinon le Feu vous atteindrait. Vous n'avez pas d'alliés en dehors de Dieu. Et vous ne serez pas secourus.
    114. Et accomplis la Salat aux deux extrémités du jour et à certaines heures de nuit. Les bonnes oeuvres dissipent les mauvaises. Cela est une exhortation pour ceux qui réfléchissent.
    115. Et sois patient. Car Dieu ne laisse pas perdre la récompense des gens bienfaisants.
    116. Si seulement il existait, dans les générations d'avant vous, des gens vertueux qui interdisent la corruption sur terre ! (Hélas) Il n'y en avait qu'un petit nombre que Nous sauvâmes, alors que les injustes persistaient dans le luxe (exagéré) dans lequel ils vivaient, et ils étaient des criminels.
    117. Et ton Seigneur n'est point tel à détruire injustement des cités dont les habitants sont des réformateurs.
    118. Et si ton Seigneur avait voulu, Il aurait fait des gens une seule communauté. Or, ils ne cessent d'être en désaccord (entre eux,)
    119. sauf ceux à qui ton Seigneur a accordé miséricorde. C'est pour cela qu'Il les a créés. Et la parole de ton Seigneur s'accomplit : "Très certainement, Je remplirai l'Enfer de djinns et d'hommes, tous ensemble".
    120. Et tout ce que Nous te racontons des récits des messagers, c'est pour en raffermir ton coeur. Et de ceux-ci t'est venue la vérité ainsi qu'une exhortation et un appel aux croyants.
    121. Et dis à ceux qui ne croient pas : "Oeuvrez autant que vous pouvez. Nous aussi, nous oeuvrons.
    122. Et attendez. Nous aussi nous attendons !"
    123. A Dieu appartient l'Inconnaissable des cieux et de la terre, et c'est à Lui que revient l'ordre tout entier. Adore-Le donc et place ta confiance en Lui. Ton Seigneur n'est pas inattentif à ce que vous faites.

  6. #26
    azizcool's Avatar
    azizcool is offline ÚÖæ
    Join Date
    May 2006
    Posts
    308
    Last Activity
    08-09-2008
    At
    02:17 PM
    Sourate 12 : Joseph (Yusuf)


    1. Alif, Lam, Ra. Tels sont les versets du Livre explicite.
    2. Nous l'avons fait descendre, un Coran en [langue] arabe, afin que vous raisonniez.
    3. Nous te racontons le meilleur récit, grâce à la révélation que Nous te faisons dans le Coran même si tu étais auparavant du nombre des inattentifs (à ces récits).
    4. Quand Joseph dit à son père : "Ô mon père, j'ai vu [en songe], onze étoiles, et aussi le soleil et la lune; je les ai vus prosternés devant moi".
    5. "Ô mon fils, dit-il, ne raconte pas ta vision a tes frères car ils monteraient un complot contre toi; le Diable est certainement pour l'homme un ennemi déclaré.
    6. Ainsi ton Seigneur te choisira et l'enseignera l'interprétation des rêves, et Il parfera Son bienfait sur toi et sur la famille de Jacob, tout comme Il l'a parfait auparavant sur tes deux ancêtres, Abraham et Isaac car ton Seigneur est Omniscient et Sage.
    7. Il y avait certainement, en Joseph et ses frères, des exhortations pour ceux qui interrogent,
    8. quand ceux-ci dirent : "Joseph et son frère sont plus aimés de notre père que nous, alors que nous sommes un groupe bien fort. Notre père est vraiment dans un tort évident.
    9. Tuez Joseph ou bien éloignez-le dans n'importe quel pays, afin que le visage de votre père se tourne exclusivement vers nous, et que vous soyez après cela des gens de bien".
    10. L'un d'eux dit : "Ne tuez pas Joseph, mais jetez-le si vous êtes disposés à agir, au fond du puits afin que quelque caravane le recueille".
    11. Ils dirent : "Ô notre père, qu'as-tu à ne pas te fier à nous au sujet de Joseph ? Nous sommes cependant bien intentionnés a son égard.
    12. Envoie-le demain avec nous faire une promenade et jouer. Et nous veillerons sur lui".
    13. Il dit : "Certes, je m'attristerai que vous l'emmeniez; et je crains que le loup ne le dévore dans un moment où vous ne ferez pas attention a lui".
    14. Ils dirent : "Si le loup le dévore alors que nous sommes nombreux, nous seront vraiment les perdants".
    15. Et lorsqu'ils l'eurent emmené, et se furent mis d'accord pour le jeter dans les profondeurs invisibles du puits, Nous lui révélâmes : "Tu les informeras sûrement de cette affaire sans qu'il s'en rendre compte".
    16. Et ils vinrent a leur père, le soir, en pleurant.
    17. Ils dirent : "Ô notre père, nous sommes allés faire une course, et nous avons laissé Joseph auprès de nos effets; et le loup l'a dévoré. Tu ne nous croiras pas, même si nous disons la vérité".
    18. Ils apportèrent sa tunique tachée d'un faux sang. Il dit : "Vos âmes, plutòt, vous ont suggéré quelque chose... [Il ne me reste plus donc] qu'une belle patience ! C'est Dieu qu'il faut appeler au secours contre ce que vous racontez !"
    19. Or, vint une caravane. Ils envoyèrent leur chercheur d'eau, qui fit descendre son eau. Il dit : "Bonne nouvelle ! Voilà un garçon !" Et ils le dissimulèrent [pour le vendre] telle une marchandise. Dieu cependant savait fort bien ce qu'ils faisaient.
    20. Et ils le vendirent à vil prix : pour quelques dirhams comptés. Ils le considéraient comme indésirable.
    21. Et celui qui l'acheta était de l'Egypte, Il dit à sa femme : "Accorde lui une généreuse hospitalité. Il se peut qu'il nous soit utile ou que nous l'adoptions comme notre enfant." Ainsi avons-nous raffermi Joseph dans le pays et nous lui avons appris l'interprétation des rêves. Et Dieu est souverain en Son Commandement : mais la plupart des gens ne savent pas.
    22. Et quand il eut atteint sa maturité Nous lui accordâmes sagesse et savoir. C'est ainsi que nous récompensons les bienfaisants.
    23. Or celle [Zulikha] qui l'avait reçu dans sa maison essaya de le séduire. Et elle ferma bien les portes et dit : "Viens, (je suis prête pour toi !)" - Il dit : "Qu'Dieu me protège ! C'est mon maître qui m'a accordé un bon asile. Vraiment les injustes ne réussissent pas".
    24. Et, elle le désira. Et il l'aurai désirée n'eût été ce qu'il vit comme preuve évidente de son Seigneur. Ainsi [Nous avons agi] pour écarter de lui le mal et la turpitude. Il était certes un de Nos serviteurs élus.
    25. Et tous deux coururent vers la porte, et elle lui déchira sa tunique par derrière. Ils trouvèrent le mari [de cette femme] à la porte. Elle dit : "Quelle serait la punition de quiconque a voulu faire du mal à ta famille sinon la prison, ou un châtiment douloureux ?"
    26. [Joseph] dit : "C'est elle qui a voulu me séduire". Et un témoin, de la famille de celle-ci témoigna : "Si sa tunique [à lui] est déchirée par devant, alors c'est elle qui dit la vérité, tandis qu'il est du nombre des menteurs.
    27. Mais si sa tunique est déchirée par derrière, alors c'est elle qui mentit, tandis qu'il est du nombre des véridiques".
    28. Puis, quand il (le mari) vit la tunique déchirée par derrière, il dit : "C'est bien de votre ruse de femmes ! Vos ruses sont vraiment énormes !
    29. Joseph, ne pense plus à cela ! Et toi, (femme), implore le pardon pour ton péché car tu es fautives".
    30. Et dans la ville, des femmes dirent : "La femme d'Al-Azize essaye de séduire son valet ! Il l'a vraiment rendue folle d'amour. Nous la trouvons certes dans un égarement évident.
    31. Lorsqu'elle eut entendu leur fourberie, elle leur envoya [des invitations,] et prépara pour elles une collation; et elle remit à chacune d'elles un couteau. Puis elle dit : "Sors devant elles, (Joseph !)" - Lorsqu'elles le virent, elles l'admirèrent, se coupèrent les mains et dirent : "A Dieu ne plaise ! Ce n'est pas un être humain, ce n'est qu'un ange noble !"
    32. Elle dit : "Voilà donc celui à propos duquel vous me blâmiez. J'ai essayé de le séduire mais il s'en défendit fermement. Or, s'il ne fait pas ce que je lui commande, il sera très certainement emprisonné et sera certes parmi les humiliés".
    33. Il dit : "Ô mon Seigneur, la prison m'est préférable à ce à quoi elles m'invitent. Et si Tu n'écartes pas de moi leur ruse, je pencherai vers elles et serai du nombre des ignorants" [des pêcheurs].
    34. Son Seigneur l'exauça donc, et éloigna de lui leur ruse. C'est Lui, vraiment, qui est l'Audient et l'Omniscient.
    35. Puis, après qu'ils eurent vu les preuves (de son innocence), il leur sembla qu'ils devaient l'emprisonner pour un temps.
    36. Deux valets entrèrent avec lui en prison. L'un d'eux dit : "Je me voyais [en rêve] pressant du raisin..." Et l'autre dit : "Et moi, je me voyais portant sur ma tête du pain dont les oiseaux mangeaient. Apprends-nous l'interprétation (de nos rêves), nous te voyons au nombre des bienfaisants".
    37. "La nourriture qui vous est attribuée ne vous parviendra point, dit-il, que je ne vous aie avisés de son interprétation [de votre nourriture] avant qu'elle ne vous arrive. Cela fait partie de ce que mon Seigneur m'a enseigné. Certes, j'ai abandonné la religion d'un peuple qui ne croit pas en Dieu et qui nie la vie future".
    38. Et j'ai suivi la religion de mes ancêtres, Abraham, Isaac et Jacob. Il ne nous convient pas d'associer à Dieu quoi que ce soit. Ceci est une grâce de Dieu sur nous et sur tout le monde; mais la plupart des gens ne sont pas reconnaissants.
    39. Ô mes deux compagnons de prison ! Qui est le meilleur : des Seigneurs éparpillés ou Dieu, l'Unique, le Dominateur suprême ?
    40. Vous n'adorez, en dehors de Lui, que des noms que vous avez inventés, vous et vos ancêtres, et à l'appui desquels Dieu n'a fait descendre aucune preuve. Le pouvoir n'appartient que Dieu. Il vous a commandé de n'adorer que Lui. Telle est la religion droite; mais la plupart des gens ne savent pas.
    41. Ô mes deux compagnons de prison ! L'un de vous donnera du vin à boire à son maître; quand à l'autre, il sera crucifié, et les oiseaux mangeront de sa tête. L'affaire sur laquelle vous me consultez est déjà décidée."
    42. Et il dit à celui des deux dont il pensait qu'il serait délivré : "Parle de moi auprès de ton maître". Mais le Diable fit qu'il oublia de rappeler (le cas de Joseph) à son maître. Joseph resta donc en prison quelques années.
    43. Et le roi dit : "Et vérité, je voyais (en rêve) sept vaches grasses mangées par sept maigres; et sept épis verts, et autant d'autres, secs. Ô conseil de notables, donnez-moi une explication de ma vision, si vous savez interpréter le rêve".
    44. Ils dirent : "C'est un amas de rêves ! Et nous ne savons pas interpréter les rêves !"
    45. Or, celui des deux qui avait été délivré et qui, après quelque temps se rappela, dit : "Je vous en donnerai l'interprétation. Envoyez-moi donc".
    46. "Ô toi, Joseph, le véridiques ! Eclaire-nous au sujet de sept vaches grasses que mangent sept très maigres, et sept épis verts et autant d'autres, secs, afin que je retourne aux gens et qu'ils sachent [l'interprétation exacte du rêve]".
    47. Alors [Joseph dit] : "Vous sèmerez pendant sept années consécutives. Tout ce que vous aurez moissonné, laissez-le en épi, sauf le peu que vous consommerez.
    48. Viendront ensuite sept année de disette qui consommeront tout ce que vous aurez amassé pour elles sauf le peu que vous aurez réservé [comme semence].
    49. Puis, viendra après cela une année où les gens seront secourus [par la pluie] et iront au pressoir."
    50. Et le roi dit : "Amenez-le moi". Puis, lorsque l'émissaire arriva auprès de lui, [Joseph] dit : "Retourne auprès de ton maître et demande-lui : "Quelle était la raison qui poussa les femmes à se couper les mains ? Mon Seigneur connaît bien leur ruse".
    51. Alors, [le roi leur] dit : "Qu'est-ce donc qui vous a poussées à essayer de séduire Joseph ?" Elles dirent : "A Dieu ne plaise ! Nous ne connaissons rien de mauvais contre lui". Et la femme d'Al-Azize dit : "Maintenant la vérité s'est manifestée. C'est moi qui ai voulu le séduire. Et c'est lui, vraiment, qui est du nombre des véridiques !"
    52. "Cela afin qu'il sache que je ne l'ai pas trahi en son absence, et qu'en vérité Dieu ne guide pas la ruse des traîtres.

  7. #27
    azizcool's Avatar
    azizcool is offline ÚÖæ
    Join Date
    May 2006
    Posts
    308
    Last Activity
    08-09-2008
    At
    02:17 PM


    --------------------------------------------------------------------------------

    Juz n°13
    Hizb n°25

    --------------------------------------------------------------------------------
    53. Je ne m'innocente cependant pas, car l'âme est très incitatrice au mal, à moins que mon Seigneur, par miséricorde, [ne la préserve du péché]. Mon Seigneur est certes Pardonneur et très Miséricordieux".
    54. Et le roi dit : "Amenez-le moi : je me le réserve pour moi- même". Et lorsqu'il lui eut parlé, il dit : "Tu es dès aujourd'hui prés de nous, en une position d'autorité et de confiance".
    55. Et [Joseph] dit : "Assigne-moi les dépòts du territoire : je suis bon gardien et connaisseurs".
    56. Ainsi avons-nous affermi (l'autorité de) Joseph dans ce territoire et il s'y installait là où il le voulait. Nous touchons de Notre miséricorde qui Nous voulons et ne faisons pas perdre aux hommes de bien le mérite [de leurs oeuvres].
    57. Et la récompense de l'au-delà est meilleure pour ceux qui ont cru et ont pratiqué le piété.
    58. Et le frères de Joseph vinrent et entrèrent auprès de lui. Il les reconnut, mais eux ne le reconnurent pas.
    59. Et quand il leur eut fourni leur provision, il dit : "Amenez-moi un frère que vous avez de votre père. Ne voyez-vous pas que je donne la pleine mesure et que je suis le meilleur des hòtes ?
    60. Et si vous ne me l'amenez pas, alors il n'y aura plus de provision pour vous, chez moi; et vous ne m'approcherez plus".
    61. Ils dirent : "Nous essayerons de persuader son père. Certes, nous le ferons".
    62. Et il dit à Ses serviteurs : "Remettez leurs marchandises dans leurs sacs : peut-être les reconnaîtront-ils quand ils seront de retour vers leur famille et peut- être qu'ils reviendront".
    63. Et lorsqu'ils revinrent à leur père, ils dirent : "Ô notre père, il nous sera refusé [à l'avenir] de nous ravitailler [en grain]. Envoie donc avec nous notre frère, afin que nous obtenions des provisions. Nous le surveillerons bien".
    64. Il dit : "Vais-je vous le confier comme, auparavant, je vous ai confié son frère ? Mais Dieu est le meilleur gardien, et Il est Le plus Miséricordieux des miséricordieux !"
    65. Et lorsqu'ils ouvrirent leurs bagages, ils trouvèrent qu'on leur avait rendu leurs marchandises. Ils dirent : "Ô notre père. Que désirons-nous [de plus] ? Voici que nos marchandises nous ont été rendues. Et ainsi nous approvisionnerons notre famille, nous veillerons à la sécurité de notre frère et nous nous ajouterons la charge d'un chameau et c'est une charge facile".
    66. - Il dit : "Jamais je ne l'enverrai avec vous, jusqu'à ce que vous m'apportiez l'engagement formel au nom de Dieu que vous me le ramènerez à moins que vous ne soyez cernés". Lorsqu'ils lui eurent apporté l'engagement, il dit : "Dieu est garant de ce que nous disons".
    67. Et il dit : "Ô mes fils, n'entrez pas par une seule porte, mais entrez par portes séparées. Je ne peux cependant vous être d'aucune utilité contre les desseins de Dieu. La décision n'appartient qu'à Dieu : en lui je place ma confiance. Et que ceux qui placent en lui leur confiance la place en lui".
    68. Etant entrés comme leur père leur avait commandé [cela] ne leur servit à rien contre (les décrets d') Dieu. Ce n'était [au reste] qu'une précaution que Jacob avait jugé [de leur recommander]. Il avait pleine connaissance de ce que nous lui avions enseigné. Mais la plupart des gens ne savent pas.
    69. Et quand ils furent entrés auprès de Joseph, [celui-ci] retînt son frère auprès de lui en disant : "Je suis ton frère. Ne te chagrine donc pas pour ce qu'ils faisaient".
    70. Puis, quand il leur eut fourni leurs provisions, il mit la coupe dans le sac de son frère. Ensuite un crieur annonça : "Caravaniers ! vous êtes des voleurs".
    71. Ils se retournèrent en disant : "Qu'avez vous perdu ?"
    72. Ils répondirent : "Nous cherchons la grande coupe du roi. La charge d'un chameau à qui l'apportera et j'en suis garant".
    73. "Par Dieu, dirent-ils, vous savez certes que nous ne sommes pas venus pour semer la corruption sur le territoire et que nous ne sommes pas des voleurs".
    74. - Quelle sera donc la sanction si vous êtes des menteurs ? (dirent-ils).
    75. Ils dirent : "La sanction infligée à celui dont les bagages de qui la coupe sera retrouvée est : [qu'il soit livré] lui-même [à titre d'esclave à la victime du vol]. C'est ainsi que nous punissons les malfaiteurs".
    76. [Joseph] commença par les sacs des autres avant celui de son frère; puis il la fit sortir du sac de son frère. Ainsi suggérâmes-Nous cet artifice à Joseph. Car il ne pouvait pas se saisir de son frère, selon la justice du roi, à moins que Dieu ne l'eût voulu. Nous élevons en rang qui Nous voulons. Et au-dessus de tout homme détenant la science il y a un savant [plus docte que lui].
    77. Ils dirent : "S'il a commis un vol, un frère à lui auparavant a volé aussi. "Mais Joseph tint sa pensée secrète, et ne la leur dévoila pas. Il dit [en lui même] : "Votre position est bien pire encore ! Et Dieu connaît mieux ce que vous décrivez".
    78. - Ils dirent : "Ô Al-Azize, il a un père très vieux; saisis-toi donc de l'un de nous, à sa place. Nous voyons que tu es vraiment du nombre des gens bienfaisants".
    79. - Il dit : "Qu'Dieu nous garde de prendre un autre que celui chez qui nous avons trouvé notre bien ! Nous serions alors vraiment injustes.
    80. Puis, lorsqu'ils eurent perdu tout espoir [de ramener Benyamin] ils se concertèrent en secret. Leur aîné dit : "Ne savez-vous pas que votre père a pris de vous un engagement formel au nom de Dieu, et que déjà vous y avez manqué autrefois à propos de Joseph ? Je ne quitterai point le territoire, jusqu'à ce que mon père me le permette ou que Dieu juge en ma faveur, et Il est le meilleur des juges.
    81. retournez à votre père et dites : "Ô notre père, ton fils a volé. Et nous n'attestons que ce que nous savons. Et nous n'étions nullement au courant de l'inconnu.
    82. Et interroge la ville où nous étions, ainsi que la caravane dans la quelle nous sommes arrivés. Nous disons réellement la vérité."
    83. Alors [Jacob] dit : "Vos âmes plutòt vous inspiré [d'entreprendre] quelque chose !... Oh ! belle patience. Il se peut que Dieu me les ramènera tous les deux. Car c'est Lui l'Omniscient, le Sage".
    84. Et il se détourna d'eux et dit : "Que mon chagrin est grand pour Joseph !" Et ses yeux blanchirent d'affliction. Et il était accablé.
    85. - Ils dirent : "Par Dieu ! Tu ne cesseras pas d'évoquer Joseph, jusqu'à ce que t'épuises ou que tu sois parmi les morts".
    86. - Il dit : "Je ne me plains qu'à Dieu de mon déchirement et de mon chagrin. Et, je sais de la part de Dieu, ce que vous ne savez pas.
    87. Ô mes fils ! Partez et enquérez-vous de Joseph et de son frère. Et ne désespérez pas de la miséricorde de Dieu. Ce sont seulement les gens mécréants qui désespèrent de la miséricorde de Dieu".
    88. Et lorsqu'ils s'introduisirent auprès de [Joseph,] ils dirent : "Ô al-Azize, la famine nous a touchés nous et notre famille; et nous venons avec marchandise sans grande valeur. Donne-nous une pleine mesure, et fais-nous la charité. Certes, Dieu récompense les charitables !"
    89. - Il dit : "Savez-vous ce que vous avez fait de Joseph et de son frère alors que vous étiez ignorant ? [injustes]".
    90. - Ils dirent : "Est-ce que tu es... Certes, tu es Joseph !" - Il dit : "Je suis Joseph, et voici mon frère. Certes, Dieu nous a favorisés. Quiconque craint et patiente... Et très certainement, Dieu ne fait pas perdre la récompense des bienfaisants".
    91. - Ils dirent : "Par Dieu ! Vraiment Dieu t'a préféré à nous et nous avons été fautifs".
    92. - Il dit : "Pas de récrimination contre vous aujourd'hui ! Qu'Dieu vous pardonne. C'est Lui Le plus Miséricordieux des miséricordieux.
    93. Emportez ma tunique que voici, et appliquez-la sur le visage de mon père : il recouvrera [aussitòt] la vue. Et amenez-moi toute votre famille".
    94. - Et dès que la caravane franchit la frontière [de Canaan], leur père dit : "Je décèle, certes, l'odeur de Joseph, même si vous dites que je radote".
    95. Ils lui dirent : "Par Dieu te voilà bien dans ton ancien égarement".
    96. Puis quand arriva le porteur de bonne annonce, il l'appliqua [la tunique] sur le visage de Jacob. Celui-ci recouvra [aussitòt] la vue, et dit : "Ne vous ai-je pas dit que je sais, par Dieu, ce que vous ne savez pas ?"
    97. - Ils dirent : "Ô notre père, implore pour nous la rémission de nos péchés. Nous étions vraiment fautifs".
    98. - Il dit : "J'implorerai pour vous le pardon de mon Seigneur. Car c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux".
    99. Lorsqu'ils s'introduisirent auprès de Joseph, celui-ci accueillit ses père et mère, et leur dit : "Entrez en Egypte, en toute sécurité, si Dieu le veut !"
    100. Et il éleva ses parents sur le tròne, et tous tombèrent devant lui, prosternés Et il dit : "Ô mon père, voilà l'interprétation de mon rêve de jadis. Dieu l'a bel et bien réalisé... Et Il m'a certainement fait du bien quand Il m'a fait sortir de prison et qu'Il vous a fait venir de la compagne, [du désert], après que le Diable ait suscité la discorde entre mes frères et moi. Mon Seigneur est plein de douceur pour ce qu'Il veut. Et c'est Lui L'Omniscient, le Sage.
    101. Ô mon Seigneur, Tu m'as donné du pouvoir et m'as enseigné l'interprétation des rêves. [C'est Toi Le] Créateur des cieux et de la terre, Tu es mon patron, ici-bas et dans l'au-delà. Fais-moi mourir en parfaite soumission et fait moi rejoindre les vertueux.
    102. Ce sont là des récits inconnus que Nous te révélons. Et tu n'étais pas auprès d'eux quand ils se mirent d'accords pour comploter.
    103. Et la plupart des gens ne sont pas croyants malgré ton désir ardent.
    104. Et tu ne leur demandes aucun salaire pour cela. Ce n'est là qu'un rappel adressé à l'univers.
    105. Et dans les cieux et sur la terre, que de signes auprès desquels les gens passent, en s'en détournant !
    106. Et la plupart d'entre eux ne croient en Dieu, qu'en lui donnant des associés.
    107. Est-ce qu'ils sont sûrs que le châtiment de Dieu ne viendra pas les couvrir ou que l'Heure ne leur viendra pas soudainement, sans qu'ils s'en rendent compte ?
    108. Dis : "Voici ma voie, j'appelle les gens [à la religion] de Dieu, moi et ceux qui me suivent, nous basant sur une preuve évidente. Gloire à Dieu ! Et je ne suis point du nombre des associateurs.
    109. Nous n'avons envoyé avant toi que des hommes originaires des cités, à qui Nous avons fait des révélations. [Ces gens là] n'ont-ils pas parcouru la terre et considéré quelle fut la fin de ceux qui ont vécu avant eux ? La demeure de l'au-delà est assurément meilleure pour ceux qui craignent [Dieu]. Ne raisonnerez- vous donc pas ?
    110. Quand les messagers faillirent perdre espoir (et que leurs adeptes) eurent pensé qu'ils étaient dupés voilà que vint à eux Notre secours. Et furent sauvés ceux que Nous voulûmes. Mais Notre rigueur ne saurait être détournée des gens criminels.
    111. Dans leurs récits il y a certes une leçon pour les gens doués d'intelligence. Ce n'est point là un récit fabriqué. C'est au contraire la confirmation de ce qui existait déjà avant lui, un exposé détaillé de toute chose, un guide et une miséricorde pour des gens qui croient.

  8. #28
    azizcool's Avatar
    azizcool is offline ÚÖæ
    Join Date
    May 2006
    Posts
    308
    Last Activity
    08-09-2008
    At
    02:17 PM
    Sourate 13 : Le tonnerre (Ar-Raad)


    1. Alif, Lam, Mim, Ra. Voici les versets du Livre; et ce que t'a été révélé par ton Seigneur est la vérité; mais la plupart des gens ne croient pas.
    2. Dieu est Celui qui a élevé [bien haut] les cieux sans piliers visibles. Il S'est établi [istawa] sur le Tròne et a soumis le soleil et la lune, chacun poursuivant sa course vers un terme fixé. Il règle l'Ordre [de tout] et expose en détail les signes afin que vous ayez la certitude de la rencontre de votre Seigneur.
    3. Et c'est Lui qui étendu la terre et y a placé montagnes et fleuves. Et de chaque espèce de fruits Il y établit deux éléments de couple. Il fait que la nuit couvre le jour. Voilà bien là des preuves pour des gens qui réfléchissent.
    4. Et sur la terre il y a des parcelles voisines les unes des autres, des jardins [plantés] de vignes, et des céréales et des palmiers, en touffes ou espacés, arrosés de la même eau, cependant Nous rendons supérieurs les uns aux autres quant au goût. Voilà bien là des preuves pour des gens qui raisonnent.
    5. Et si tu dois t'étonner, rien de plus étonnant que leurs dires : "Quand nous seront poussière, reviendrons-nous vraiment à une nouvelle création ?" Ceux-là sont ceux qui ne croient pas en leur Seigneur. Et ce sont eux qui auront des jougs à leur cou. Et ce sont eux les gens du Feu, où ils demeureront éternellement.
    6. Et ils te demandent de hâter [la venue] du malheur plutòt que celle du bonheur. Certes, il s'est produit avant eux des châtiments exemplaires. Ton Seigneur est Détenteur du pardon pour les gens, malgré leurs méfaits. Et ton seigneur est assurément dur en punition.
    7. Et ceux qui ont mécru disent : "Pourquoi n'a-t-on pas fait descendre sur celui-ci (Muhammad) un miracle venant de son Seigneur ?" Tu n'est qu'un avertisseur, et à chaque peuple un guide.
    8. Dieu sait ce que porte chaque femelle, et de combien la période de gestation dans la matrice est écourtée ou prolongée. Et toute chose a auprès de Lui sa mesure.
    9. Le Connaisseur de ce qui est caché et de ce qui est apparent, Le Grand, Le Sublime.
    10. Sont égaux pour lui, celui parmi vous qui tient secrète sa parole, et celui qui se montre au grand jour.
    11. Il [l'homme] a par devant lui et derrière lui des Anges qui se relaient et qui veillent sur lui par ordre de Dieu. En vérité, Dieu ne modifie point l'état d'un peuple, tant que les [individus qui le composent] ne modifient pas ce que est en eux-mêmes. Et lorsque Dieu veut [infliger] un mal à un peuple, nul ne peut le repousser : ils n'ont en dehors de lui aucun protecteur.
    12. C'est lui qui vous fait voir l'éclair (qui vous inspire) crainte et espoir; et Il crée les nuages lourds.
    13. Le tonnerre Le glorifie par Sa louange, et aussi les Anges, sous l'effet de Sa crainte. Et Il lance les foudres dont Il atteint qui Il veut. Or ils disputent au sujet de Dieu alors qu'il est redoutable en Sa force.
    14. A lui l'appel de la Vérité ! Ceux qu'ils invoquent en dehors de Lui ne leur répondent d'aucune façon; semblables à celui qui étend ses deux mains vers l'eau pour la porter à sa bouche, mais qui ne parvient jamais à l'atteindre. L'invocation des mécréants n'est que vanité.
    15. Et c'est à Dieu que se prosternent, bon gré mal gré, tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre, ainsi que leurs ombres, au début et à la fin de journée. l'Enfer sera leur refuge. Quel détestable lit de repos !
    --------------------------------------------------------------------------------

    Après la lecture de ce verset vous devez vous prosterner

    --------------------------------------------------------------------------------

    16. Dis : "Qui est le Seigneur des cieux et de la terre ?" Dis : "Dieu". Dis : "Et prendrez-vous en dehors de Lui, des maîtres qui ne détiennent pour eux-mêmes égales, les ténèbres et la lumière ? Ou donnent-ils à Dieu des associés qui créent comme Sa création au point que les deux créations se soient confondues à eux ? Dis : "Dieu est le Créateur de toute chose, et c'est Lui l'Unique, le Dominateur suprême".
    17. Il a fait descendre une eau du ciel à laquelle des vallée servent de lit, selon leur grandeur. Le flot débordé à charrié une écume flottante; et semblable à celle-ci est [l'] écume provenant de ce qu'on porte à fusion, dans le feu pour [fabriquer] des bijoux et des ustensiles. Ainsi Dieu représente en va, au rebut, tandis que [l'eau et les objets] utiles aux hommes demeurent sur la terre. Ainsi Dieu propose des paraboles.
    18. La meilleur [fin] est pour ceux qui répondent à [l'appel] de leur Seigneur. Et quand à ceux qui ne Lui répondent pas, s'il avaient tout ce qui est sur le terre, et autant encore, ils l'offriraient en rançon. Ceux-là auront le détestable rendement de compte et l'Enfer sera leur refuge. Quel détestable lit de repos !

    --------------------------------------------------------------------------------

    Hizb n°26

    --------------------------------------------------------------------------------
    19. Celui qui sait que ce qui t'est révélé de la part de ton Seigneur est la vérité, est-il semblable à l'aveugle ? Seuls les gens doués d'intelligence réfléchissent bien,
    20. ceux qui remplissent leur engagement envers Dieu et ne violent pas le pacte,
    21. qui unissent ce que Dieu a commandé d'unir, redoutent leur Seigneur et craignent une malheureuse reddition de compte,
    22. et qui endurent dans la recherche de l'agrément de Dieu, accomplissent la Salat et dépensent (dans le bien), en secret et en public, de ce que Nous leur avons attribué, et repoussent le mal par le bien. A ceux-là, la bonne demeure finale,
    23. les jardins d'Eden, où ils entreront, ainsi que tous ceux de leurs ascendants, conjoints et descendants, qui ont été de bons croyants. De chaque porte, les Anges entreront auprès d'eux :
    24. - "Paix sur vous, pour ce que vous avez enduré !" - Comme est bonne votre demeure finale !"
    25. [Mais] ceux qui violent leur pacte avec Dieu après l'avoir engagé, et rompent ce que Dieu a commandé d'unir et commettent le désordre sur terre, auront la malédiction et la mauvaise demeure.
    26. Dieu étend largement Ses dons ou [les] restreint à qui Il veut. Ils se réjouissent de la vie sur terre, mais la vie d'ici-bas ne paraîtra que comme une jouissance éphémère en comparaison de l'au-delà.
    27. Ceux qui ont mécru disent : "Pourquoi n'a-t-on pas descendu sur lui (Muhammad) un miracle venant de son Seigneur ?" Dis : "En vérité, Dieu égare qui Il veut et Il guide vers Lui celui qui se repent,
    28. ceux qui ont cru, et dont les coeurs se tranquillisent à l'évocation de Dieu". N'est-ce point par l'évocation de Dieu que se tranquillisent les coeurs ?
    29. Ceux qui croient et font de bonnes oeuvres, auront le plus grand bien et aussi le plus bon retour.
    30. Ainsi Nous t'envoyons dans une communauté - que d'autres communautés ont précédée - pour que tu leur récites ce que Nous te révélons [le Coran], cependant qu'ils ne croient pas au Tout Miséricordieux. Dis : "C'est Lui mon Seigneur. Pas d'autre divinité à part Lui. En Lui je place ma confiance Et à Lui je me repens".
    31. S'ils y avait un Coran à mettre les montagnes en marche, à fendre la terre ou à faire parler les morts (ce serait celui-ci). C'est plutòt à Dieu le commandement tout entier. Les croyants ne savent-ils pas que, si Dieu voulait, Il aurait dirigé tous les hommes vers le droit chemin. Cependant, ceux qui ne croient pas ne manqueront pas, pour prix de ce qu'ils font d'être frappés par un cataclysme, ou [qu'un cataclysme] s'abattra près de leur demeures jusqu'à ce que vienne la promesse de Dieu. Car Dieu, ne manque pas Sa promesse.
    32. On s'est certes moqué des messagers avant toi. Alors, J'ai donné un répit aux mécréants. Ensuite, Je les ai saisis. Et quel fut Mon châtiment !
    33. Est-ce que Celui qui observe ce que chaque âme acquiert [est semblable aux associés ?...] Et pourtant ils donnent des associés à Dieu. Dis [leur :] "Nommez-les. Ou essayez-vous de Lui apprendre ce qu'Il ne connaît pas sur la terre ? Ou avez- vous été simplement séduits par de faux noms ?" En fait, on a embelli aux mécréants leur stratagème et on les a empêchés de prendre le droit chemin. Et quiconque Dieu laisse égarer, n'a plus personne pour le guider.
    34. Un châtiment les atteindra dans la vie présente. Le châtiment de l'au-delà sera cependant plus écrasant et ils n'auront nul protecteur contre Dieu.
    35. Tel est le paradis qui a été promis aux pieux : sous lequel coulent les ruisseaux; ses fruits perpétuels, ainsi que son ombrage. Voilà la fin de ceux qui pratiquent la piété, tandis que la fin des mécréants sera le Feu.
    36. Et ceux à qui Nous avons déjà donné le Livre se réjouissent de ce qu'on a fait descendre vers toi. Tandis que certaines factions en rejettent une partie. Dis : "Il m'a seulement été commandé d'adorer Dieu et de ne rien Lui associer. C'est à Lui que j'appelle [les gens], Et c'est vers Lui que sera mon retour".
    37. Ainsi l'avons-Nous fait descendre (le Coran) [sous forme] de loi en arabe. Et si tu suis leurs passions après ce que tu as reçu comme savoir, il n'y aura pour toi, contre Dieu, ni allié ni protecteur.
    38. Et Nous avons certes envoyé avant toi des messagers, et leur avons donné des épouses et des descendants. Et il n'appartient pas à un Messager d'apporter un miracle, si ce n'est qu'avec la permission de Dieu. Chaque échéance a son terme prescrit.
    39. Dieu efface ou confirme ce qu'Il veut en l'Ecriture primordiale est auprès de Lui.
    40. Que Nous te fassions voir une partie de ce dont Nous les menaçons, ou que Nous te fassions mourir (avant cela), ton devoir est seulement la communication du message, et le règlement de compte sera à Nous.
    41. Ne voient-ils pas que Nous frappons la terre et que Nous la réduisons de tous còtés ? C'est Dieu qui juge et personne ne peut s'opposer à Son jugement, et Il est prompt à régler les comptes.
    42. Certes ceux d'avant eux ont manigancé (contre leur Messager); le stratagème tout entier appartient à Dieu. Il sait ce que chaque âme acquiert. Et les mécréants sauront bientòt à qui appartient la bonne demeure finale.
    43. Et ceux qui ne croient pas disent : "Tu n'es pas un Messager". Dis : "Dieu suffit, comme témoin entre vous et moi, et ceux qui ont la connaissance du Livre (sont aussi témoins)".

  9. #29
    azizcool's Avatar
    azizcool is offline ÚÖæ
    Join Date
    May 2006
    Posts
    308
    Last Activity
    08-09-2008
    At
    02:17 PM
    Sourate 14 : Abraham (Ibrahim)


    1. Alif, Lam, Ra. (Voici) un livre que nous avons fait descendre sur toi, afin que - par la permission de leur Seigneur - tu fasses sortir les gens des ténèbres vers la lumière, sur la voie du Tout Puissant, du Digne de louange,
    2. Dieu, à qui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Et malheur aux mécréants, pour un dur châtiment [qu'ils subiront].
    3. Ceux qui préfèrent la vie d'ici bas à l'au-delà, obstruent [aux gens], le chemin de Dieu et cherchent à le rendre tortueux, ceux-là sont loin dans l'égarement.
    4. Et Nous n'avons envoyé de Messager qu'avec la langue de son peuple, afin de les éclairer. Dieu égare qui Il veut et guide qui Il veut. Et, c'est Lui le tout Puissant, le Sage.
    5. Nous avons certes, envoyé Moïse avec Nos miracles [en lui disant] : "Fais sortir ton peuple des ténèbres vers la lumière, et rappelle-leur les jours de Dieu". [Ses bienfaits]. Dans tout cela il y a des signes pour tout homme plein d'endurance et de reconnaissance.
    6. (Rappelle-toi) quand Moïse dit à son peuple : "Rappelez- vous le bienfait de Dieu sur vous quand Il vous sauva des gens de Pharaon qui vous infligeaient le pire châtiment. Ils massacraient vos fils et laissaient en vie vos filles. Il y avait là une dure épreuve de la part de votre Seigneur",
    7. Et lorsque votre Seigneur proclama : "Si vous êtes reconnaissants, très certainement J'augmenterai [Mes bienfaits] pour vous. Mais si vous êtes ingrats, Mon châtiment sera terrible".
    8. Et Moïse dit : "Si vous êtes ingrats, vous ainsi que tous ceux qui sont sur terre, [sachez] que Dieu Se suffit à Lui-même et qu'Il est digne de louange".
    9. Ne vous est-il pas parvenu le récit de ceux d'avant vous, du peuple de Noé, des Aad, des Tamud et de ceux qui vécurent après eux, et que seul Dieu connaît ? Leurs messagers vinrent à eux avec des épreuves, mais il dirent, ramenant leurs mains à leurs bouches : "Nous ne croyons pas [au message] avec lequel vous avez été envoyés et nous sommes, au sujets de ce à quoi vous nous appelez, dans un doute vraiment troublant".
    10. Leurs messagers dirent : "Y a-t-il un doute au sujet de Dieu, Créateur des cieux et de la terre, qui vous appelle pour vous pardonner une partie de vos péchés et vous donner un délai jusqu'à un terme fixé ?" [Les mécréants] répondirent : "Vous n'êtes que des hommes comme nous. Vous voulez nous empêcher de ce que nos ancêtres adoraient. Apportez-nous donc une preuve évidente".
    11. Leurs messagers leur dirent : "Certes, nous ne sommes que des humains comme vous. Mais Dieu favorise qui Il veut parmi Ses serviteurs. Il ne nous appartient de vous apporter quelque preuve, que par la permission de Dieu. Et c'est en Dieu que les croyants doivent placer leur confiance.
    12. Et qu'aurions-nous à ne pas placer notre confiance en Dieu, alors qu'Il nous guidés sur les sentiers [que nous devions suivre] ? Nous endurerons sûrement la persécution que vous nous infligez. Et ceux qui ont confiance en Dieu s'en remettent entièrement à Lui."
    13. Et ceux qui ont mécru dirent à leurs messagers : "Nous vous expulserons certainement de notre territoire, à moins que vous ne réintégriez notre religion !" Alors, leur Seigneur leur révéla : "Assurément Nous anéantirons les injustes,
    14. et vous établirons dans le pays après eux. Cela est pour celui qui craint Ma présence et craint Ma menace".
    15. Et ils demandèrent [à Dieu] la victoire. Et tout tyran insolent fut déçu.
    16. L'Enfer est sa destination et il sera abreuvé d'une eau purulente
    17. qu'il tentera d'avaler à petites gorgées. Mais c'est à peine s'il peut l'avaler. La mort lui viendra de toutes parts, mais il ne mourra pas; et il aura un châtiment terrible.
    18. Les oeuvres de ceux qui ont mécru en leur Seigneur sont comparables à de la cendre violemment frappée par le vent, dans un jour de tempête. ils ne tireront aucun profit de ce qu'ils ont acquis. C'est cela l'égarement profond.
    19. Ne vois-tu pas que Dieu a créé les cieux et la terre pour une juste raison ? S'Il voulait, Il vous ferait disparaître et ferait venir de nouvelles créatures,
    20. et cela n'est nullement difficile pour Dieu.
    21. Et tous comparaîtront devant Dieu. Puis, les faibles diront à ceux qui s'enflaient d'orgueil : "Nous étions bien vos suiveurs. Pouvez-vous nous être de quelque utilité contre le châtiment de Dieu ?" - Alors, les autres diront : "Si Dieu nous avait guidés nous vous aurions certainement guidées. Il est indifférent pour nous plaindre ou d'endurer; nous n'avons pas d'échappatoire".
    22. Et quand tout sera accompli, le Diable dira : "Certes, Dieu vous avait fait une promesse de vérité; tandis que moi, je vous ai fait une promesse que je n'ai pas tenue. Je n'avais aucune autorité sur vous si ce n'est que je vous ai appelés, et que vous m'avez répondu. Ne me faites donc pas de reproches; mais faites-en à vous même. Je ne vous suis d'aucun secours et vous ne m'êtes d'aucun secours. Je vous renie de m'avoir jadis associé [à Dieu]". Certes, un châtiment douloureux attend les injustes [les associateurs].
    23. Et on fera entrer ceux qui croient et font de bonnes oeuvres, dans les jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement, par permission de leur Seigneur. Et là, leur salutation sera : "Salam" (Paix)
    24. N'as-tu pas vu comment Dieu propose en parabole une bonne parole pareille à un bel arbre dont la racine est ferme et la ramure s'élançant dans le ciel ?
    25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Dieu propose ses paraboles à l'intention des gens afin qu'ils s'exhortent.
    26. Et une mauvaise parole est pareille a un mauvais arbre, déraciné de la surface de la terre et qui n'a point de stabilité.
    27. Dieu affermit les croyants par une parole ferme, dans la vie présente et dans l'au-delà. Tandis qu'Il égare Ies injustes. Et Dieu fait ce qu'Il veut.
    28. Ne vois-tu point ceux qui troquent les bienfaits de Dieu contre l'ingratitude et établissent leur peuple dans la demeure de la perdition
    29. ...l'Enfer, où ils brûleront ? Et quel mauvais gîte !
    30. Et ils ont donné à Dieu des égaux afin d'égarer (les gens) de Son sentier. - Dis : "Jouissez [de cette vie] car votre destination sera le feu".
    31. Dis à Mes serviteurs qui ont cru, qu'ils accomplissent la Salat et qu'ils dépensent [dans le bien] en secret et en public de ce que Nous leur avons attribué, avant que vienne le jour où il n'y a ni rachat ni amitié.
    32. Dieu, c'est Lui qui a crée les cieux et la terre et qui, du ciel, a fait descendre l'eau; grâce à laquelle Il a produit des fruits pour vous nourrir. Il a soumis à votre service les vaisseaux qui, par Son ordre, voguent sur la mer. Et Il a soumis à votre service les rivières.
    33. Et pour vous, Il a assujetti le soleil et la lune à une perpétuelle révolution. Et Il vous a assujetti la nuit et le jour.
    34. Il vous a accordé de tout ce que vous Lui avez demandé. Et si vous comptiez les bienfaits de Dieu, vous ne sauriez les dénombrer. L'homme est vraiment très injuste, très ingrat.
    35. Et (rappelle-toi) quand Abraham dit : "Ô mon Seigneur, fais de cette cité un lieu sûr, et préserve-moi ainsi que mes enfants de l'adoration des idoles.
    36. Ô mon Seigneur, elles (les idoles) ont égaré beaucoup de gens. Quiconque me suit est des miens. Quand a celui qui me désobéit... c'est Toi, le Pardonneur, le Très Miséricordieux !
    37. Ô notre Seigneur, j'ai établi une partie de ma descendance dans une vallée sans agriculture, près de Ta Maison sacrée [la Kaaba], - ò notre Seigneur - afin qu'ils accomplissent la Salat. Fais donc que se penchent vers eux les coeurs d'une partie des gens. Et nourris-les de fruits. Peut-être seront-ils reconnaissants ?
    38. Ô notre Seigneur, Tu sais, vraiment, ce que nous cachons et ce que nous divulguons : - et rien n'échappe à Dieu, ni sur terre, ni au ciel ! -
    39. Louange à Dieu, qui en dépit de ma vieillesse, m'a donné Ismaël et Isaac. Certes, mon Seigneur entend bien les prières.
    40. Ô mon Seigneur ! Fais que j'accomplisse assidûment la Salat ainsi qu'une partie de ma descendance; exauce ma prière, ò notre Seigneur !
    41. Ô notre Seigneur ! pardonne-moi, ainsi qu'à mes père et mère et aux croyants, le jour de la reddition des comptes".
    42. Et ne pense point que Dieu soit inattentif à ce que font les injustes. Ils leur accordera un délai jusqu'au jour où leurs regards se figeront.
    43. Ils courront [suppliant], levant la tête, les yeux hagards et les coeurs vides.
    44. Et avertis les gens du jour où le châtiment les atteindra et ceux qui auront été injustes diront : "Ô notre Seigneur accorde-nous un court délai, nous répondrons à Ton appel et suivront les messagers". - N'avez-vous pas juré auparavant que vous ne deviez jamais disparaître ?
    45. Et vous avez habité, les demeures de ceux qui s'étaient fait du tord à eux-mêmes. Il vous est apparu en toute évidence comment Nous les avions traité et Nous vous avons cité les exemples.
    46. Ils ont certes comploté. Or leur complot est (inscrit) auprès de Dieu même si leur complot était assez puissant pour faire disparaître les montagnes...
    47. Ne pense point que Dieu manque à Sa Promesse envers Ses messagers. Certes Dieu est Tout Puissant et Détenteur du pouvoir de punir,
    48. au jour où la terre sera remplacée par une autre, de même que les cieux et où (les hommes) comparaîtront devant Dieu, l'Unique, Le Dominateur Suprême.
    49. Et ce jour-là, tu verras les coupables, enchaînés les uns aux autres,
    50. leurs tuniques seront de goudron et le feu couvrira leurs visages.
    51. (Tout cela) afin que Dieu rétribue chaque âme de ce qu'elle aura acquis. Certes Dieu est prompt dans Ses comptes.
    52. Ceci est un message (le Coran) pour les gens afin qu'ils soient avertis, qu'ils sachent qu'Ils n'est qu'un Dieu unique, et pour que les doués d'intelligence s'exhortent.

  10. #30
    azizcool's Avatar
    azizcool is offline ÚÖæ
    Join Date
    May 2006
    Posts
    308
    Last Activity
    08-09-2008
    At
    02:17 PM
    Sourate 15 : Al-Hijr


    --------------------------------------------------------------------------------

    Juz n°14
    Hizb n°27

    --------------------------------------------------------------------------------
    1. Alif, Lam, Ra. Voici les versets du Livre et d'une Lecture explicite.
    2. [Le Jour du Jugement Dernier] les mécréants voudraient avoir été Musulmans [soumis].
    3. Laisse-les manger, jouir (un temps), et être distraits par l'espoir; car bientòt ils sauront !
    4. Or Nous ne détruisons aucune cité sans qu'elle n'ait eu [un terme fixé en] une Ecriture connue.
    5. Nulle communauté ne devance son terme, ni ne le retard.
    6. Et ils (les mecquois) disent : "Ô toi sur qui on a fait descendre le Coran, tu es certainement fou !
    7. Pourquoi ne nous es-tu pas venu avec les Anges, si tu es du nombre des véridiques ?"
    8. Nous ne faisons descendre les Anges qu'avec la vérité; et alors, il ne leur sera pas accordé de répit [à ces impies].
    9. En vérité c'est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c'est Nous qui en sommes gardien.
    10. Et nous avons certes envoyé, avant toi, [des Messagers] parmi les peuples des Anciens.
    11. Et pas un Messager ne leur est venu sans qu'ils s'en soient moqués.
    12. C'est ainsi que Nous faisons pénétrer (la mécréance) dans les coeurs des coupables.
    13. Ils ne croiront pas en lui [le Messager ou le Coran] bien que se soit accompli le sort traditionnel des anciens.
    14. Et même si Nous ouvrions pour eux une porte du ciel, et qu'ils pussent y monter,
    15. ils diraient : "Vraiment nos yeux sont voilés. Mais plutòt, nous sommes des gens ensorcelés".
    16. Certes Nous avons placé dans le ciel des constellations et Nous l'avons embelli pour ceux qui regardent.
    17. Et Nous l'avons protégé contre tout diable banni.
    18. A moins que l'un d'eux parvienne subrepticement à écouter, une flamme brillante alors le poursuit.
    19. Et quant à la terre, Nous l'avons étalée et y avons placé des montagnes (immobiles) et y avons fait pousser toute chose harmonieusement proportionnée.
    20. Et Nous y avons placé des vivres pour vous, et (placé aussi pour vous) des êtres que vous ne nourrissez pas.
    21. Et il n'est rien dont Nous n'ayons les réserves et Nous ne le faisons descendre que dans une mesure déterminée.
    22. Et Nous envoyons les vents fécondants; et Nous faisons alors descendre du ciel une eau dont Nous vous abreuvons et que vous n'êtes pas en mesure de conserver.
    23. Et c'est bien Nous qui donnons la vie et donnons la mort, et c'est Nous qui sommes l'héritier [de tout].
    24. Et Nous connaissons certes ceux qui parmi vous ont avancé et Nous connaissons ceux qui tardent encore.
    25. Certes, c'est ton Seigneur qui les rassemblera. Car c'est lui le Sage, l'Omniscient.
    26. Nous créâmes l'homme d'une argile crissante, extraite d'une boue malléable.
    27. Et quand au djinn, Nous l'avions auparavant créé d'un feu d'une chaleur ardente.
    28. Et lorsque ton Seigneur dit aux Anges : "Je vais créer un homme d'argile crissante, extraite d'une boue malléable,
    29. et dès que Je l'aurais harmonieusement formé et lui aurait insufflé Mon souffle de vie, jetez-vous alors, prosternés devant lui".
    30. Alors, les Anges se prosternèrent tous ensemble,
    31. excepté Iblis qui refusa d'être avec les prosternés.
    32. Alors [Dieu] dit : "Ô Iblis, pourquoi n'es-tu pas au nombre des prosternés ?"
    33. Il dit : "Je ne puis me prosterner devant un homme que Tu as créé d'argile crissante, extraite d'une boue malléable".
    34. - Et [Dieu] dit : "Sors de là [du Paradis], car te voilà banni !
    35. Et malédiction sur toi, jusqu'au Jour de la rétribution !"
    36. - Il dit : "Ô mon Seigneur, donne-moi donc un délai jusqu'au jour où ils (les gens) seront ressuscités".
    37. [Dieu] dit : tu es de ceux à qui ce délai est accordé,
    38. jusqu'au jour de l'instant connu" [de Dieu].
    39. - Il dit : "Ô mon Seigneur, parce que Tu m'as induit en erreur, eh bien je leur enjoliverai la vie sur terre et les égarerai tous,
    40. à l'exception, parmi eux, de Tes serviteurs élus."
    41. - "[Dieu] dit : voici une voie droite [qui mène] vers Moi.
    42. Sur Mes serviteurs tu n'auras aucune autorité, excepté sur celui qui te suivra parmi les dévoyés.
    43. Et l'Enfer sera sûrement leur lieu de rendez-vous à tous.
    44. Il a sept portes; et chaque porte en a sa part déterminée
    45. Certes, les pieux seront dans des jardins avec des sources.
    46. "Entrez-y en paix et en sécurité".
    47. Et Nous aurons arraché toute rancune de leurs poitrines : et ils se sentiront frères, faisant face les uns aux autres sur des lits.
    48. Nulle fatigue ne les y touchera. Et on ne les en fera pas sortir.
    49. Informe Mes serviteurs que c'est Moi le Pardonneur, le Très Miséricordieux.
    50. et que Mon châtiment est certes le châtiment douloureux.
    51. Et informe-les au sujet des hòtes d'Abraham
    52. Quand ils entrèrent chez lui et dirent : "Salam" - Il dit : "Nous avons peur de vous".
    53. Ils dirent : "N'aie pas peur ! Nous t'annonçons une bonne nouvelle, [la naissance] d'un garçon plein de savoir".
    54. Il dit : "M'annoncez-vous [cette nouvelle] alors que la vieillesse m'a touché ? Que m'annoncez-vous donc ?"
    55. - Ils dirent : "Nous t'annonçons la vérité. Ne sois donc pas de ceux qui désespèrent".
    56. - Il dit : "Et qui désespère de la miséricorde de son Seigneur, sinon les égarés ?"
    57. Et il [leur] dit : "Que voulez-vous, ò envoyés de Dieu ?
    58. - Ils dirent : "En vérité, nous sommes envoyés à des gens criminels,
    59. à l'exception de la famille de Lot que nous sauverons tous
    60. sauf sa femme. "Nous (Dieu) avions déterminé qu'elle sera du nombre des exterminés.
    61. Puis lorsque les envoyés vinrent auprès de la famille de Lot
    62. celui-ci dit : "Vous êtes [pour moi] des gens inconnus".
    63. - Ils dirent : "Nous sommes plutòt venus à toi en apportant (le châtiment) à propos duquel ils doutaient.
    64. Et nous venons à toi avec la vérité. Et nous sommes véridiques.
    65. Pars donc avec ta famille en fin de nuit et suis leurs arrières; et que nul d'entre vous ne se retourne. Et allez là où on vous le commande".
    66. Et Nous lui annonçâmes cet ordre : que ces gens-là, au matin, seront anéantis jusqu'au dernier.
    67. Et les habitants de la ville (Sodome) vinrent [à lui] dans la joie.
    68. - Il dit : "Ceux-ci sont mes hòtes, ne me déshonorez donc pas.
    69. Et craignez Dieu. Et ne me couvrez pas d'ignominie.
    70. Ils dirent : "Ne t'avions-nous pas interdit de [recevoir] du monde ?"
    71. Il dit : "Voici mes filles, si vous voulez faire [quelque chose] !"
    72. Par ta vie ! ils se confondaient dans leur délire.
    73. Alors, au lever du soleil le Cri (la catastrophe) les saisit.
    74. Et Nous renversâmes [la ville] de fond en comble et fîmes pleuvoir sur eux des pierres d'argile dure.
    75. Voilà vraiment des preuves, pour ceux qui savent observer !
    76. Elle [cette ville] se trouvait sur un chemin connu de tous.
    77. Voilà vraiment une exhortation pour les croyants !
    78. Et les habitants d'al-Aïka étaient [aussi] des injustes.
    79. Nous Nous sommes donc vengés d'eux. Et ces deux [cités], vraiment, sont sur une route bien évidente [que vous connaissez].
    80. Certes, les gens d'al-Hijr ont traité de menteurs les messagers.
    81. Nous leur avons montré Nos miracles, mais ils s'en étaient détournés.
    82. Et ils taillaient des maisons dans leur montagnes, vivant en sécurité.
    83. Puis, au matin, le Cri les saisit.
    84. Ce qu'ils avaient acquis ne leur a donc point profité.
    85. Et Nous n'avons créé les cieux et la terre, et ce qui est entre eux, que pour une juste raison. Et l'Heure [sans aucun doute] arrivera ! Pardonne-[leur] donc d'un beau pardon.
    86. Ton Seigneur, c'est Lui vraiment le grand Créateur, l'Omniscient.
    87. Nous t'avons certes donné "les sept versets que l'on répété", ainsi que le Coran sublime.
    88. Ne regarde surtout pas avec envie les choses dont Nous avons donné jouissance temporaire à certains couples d'entre eux, ne t'afflige pas à leur sujet et abaisse ton aile pour les croyants.
    89. Et dis : "Je suis l'avertisseur évident" (d'un châtiment),
    90. De même que Nous avons fait descendre [le châtiment] sur ceux qui ont juré (entre eux),
    91. ceux qui ont fait du Coran des fractions diverses, (pour créer des doutes).
    92. Par ton Seigneur ! Nous les interrogerons tous
    93. sur ce qu'ils oeuvraient.
    94. Expose donc clairement ce qu'on t'a commandé et détourne- toi des associateurs.
    95. Nous t'avons effectivement défendu vis-à-vis des railleurs.
    96. Ceux qui associent à Dieu une autre divinité. Mais ils sauront bientòt.
    97. Et Nous savons certes que ta poitrine se serre, à cause de ce qu'ils disent.
    98. Glorifie donc Ton Seigneur par Sa louange et sois de ceux qui se prosternent;
    99. et adore ton Seigneur jusqu'à ce que te vienne la certitude (la mort).

Page 3 of 4 FirstFirst ... 2 3 4 LastLast

Le Saint Coran

Thread Information

Users Browsing this Thread

There are currently 1 users browsing this thread. (0 members and 1 guests)

Similar Threads

  1. Qu' as -tu fais du Coran
    By *ÇÓáÇãí ÚÒí* in forum Forum Français
    Replies: 0
    Last Post: 19-06-2013, 02:50 AM
  2. Le saint coran
    By azizcool in forum Forum Français
    Replies: 8
    Last Post: 07-12-2011, 05:10 PM
  3. La Bible le Coran et la science
    By áØÝí ãåÏí in forum Forum Français
    Replies: 0
    Last Post: 21-07-2008, 01:47 AM
  4. Les mauvaises traductions des sens du coran
    By Abou Anass in forum Forum Français
    Replies: 3
    Last Post: 08-03-2008, 04:52 PM
  5. Jésus ( Issa ) Dans Le Coran
    By azizcool in forum Forum Français
    Replies: 15
    Last Post: 08-11-2007, 11:50 AM

Tags for this Thread

Bookmarks

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •  

Le Saint Coran

Le Saint Coran