Si jsus a t ressuscit par Dieu,cela veut dire que l'un tait mort et l'autre vivant!.Que l'un est plus puissant que l'autre!.Alors la question qui se pose quoi sert qu'un fort s'unis avec un autre faible dans la divinit!.

2.24 Dieu l'a ressuscit, en le dlivrant des liens de la mort, parce qu'il n'tait pas possible qu'il ft retenu par elle. (Les Actes des Aptres).
2.32 C'est ce Jsus que Dieu a ressuscit; nous en sommes tous tmoins.( Les Actes des Aptres).

4.24 c'est encore cause de nous, qui cela sera imput, nous qui croyons en celui qui a ressuscit des morts Jsus notre Seigneur.(ptre aux Romains).

-Autre point,on a vu des gens pour une cause dans une quelconque rvolution lorsqu'ils sont fait prisonniers et emmener vers la potence mourir en brave sans broncher ni se plaindre!.Mais l dire qu'un tre divin dont la mission ds le dbut tait de se sacrifier pour l'humanit mais vers la fin dire ces paroles:li,li, lama sabachthani? c'est--dire: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonn?".Allez y comprendre quelque chose!!!.


-Un autre point, en Deutronome (21:22-23): "Si l'on fait mourir un homme coupable d'un pch passible de mort et que tu l'aies pendu un bois, son cadavre ne passera pas la nuit sur le bois; mais tu l'enseveliras le jour mme, car celui qui est pendu est un objet de maldiction auprs de Dieu et tu ne souilleras pas le territoire que l'Eternel, ton Dieu, te donne pour hritage."

Par contre Paul dit:3.13 Christ nous a rachets de la maldiction de la loi, tant devenu maldiction pour nous- car il est crit: Maudit est quiconque est pendu au bois".Que peut-on conclure de ces deux passages diffrents!.

Ce qui fait que le commentaire qui se fait sur cette supposse cruci-fiction,que c'est une uvre de misricorde aime de Dieu, mais elle ne lest pas pour Jsus, qui a dclar que cest une uvre du Diable (Evangile de Jean, chapitre 8, versets 40-44) .

Lorsque Juda mangea le morceau de pain tremp dans le vin (le sang et le corps de Jsus, selon la doctrine de lEglise) , cest ce moment prcis que Satan entra dans Juda (Evangile de Jean, chapitre 13, versets 26-27).
Dieu ne dit-Il pas dans le Coran que le vin est une uvre de Satan (sourate la Table servie (5), verset 91) ?


Si le vin et le meurtre du Messie sont deux uvres inspires par Satan , la crucifixion de Jsus ne saurait jamais tre une uvre de rdemption agre par Dieu !

Si on rflchi attentivement cette mort et ces paroles dsespres, attribues Jsus O mon Dieu pourquoi mas-Tu abandonn ? Nous comprendrons quelles convenaient plutt Juda.

En effet,nous lisons dans les Psaumes du Prophte David (psaume 9, verset 17 et psaume 35, versets 7-8) : LEternel sest fait connatre, Il a manifest Sa justice ; le mchant a t enlac dans son propre filet : puisque cest Juda qui a livr Jsus, cest lui qui a t enlac dans le filet quil avait tendu au Messie et cest lui qui a t crucifi sa place !

Dans les Actes des aptres (ch. 1, verset 20), Luc cite le psaume 109/verset 6, propos de Juda: Qun accusateur se dresse sa droite ; Marc, Matthieu et Luc nous rapportent que lun des brigands crucifis ct de Jsus linsultait.

Psaume 109/verset 7 : sa prire lui sera compte comme un pch (2) : cest Juda qui sur la croix sest exclam mon Dieu, pourquoi mas-Tu abandonn ? Et non Jsus puisque Dieu lui avait promis quIl ne labandonnerai jamais !


toujours dans le psaume 109/verset 17, la vrit brille : .il a aim la maldiction : Cela est pour Juda qui avait trahis le Messie et qui, par consquent mritait la maldiction divine, puisque selon lEcriture : celui qui meurt pendu au bois est lobjet de la maldiction de Dieu (Deutronome, ch. 21, v.23).

Mais la vrit, cest que le Messie a t bni ternellement, que les juifs ne lon jamais ni tu, ni crucifi, mais quil na t lobjet que dune cruci-FICTION !

Il est crit dans la Bible (Deutronome, chapitre 18, verset 20) "que le faux prophte devra mourir" Ors selon la doctrine chrtienne Jsus a t condamn mort et crucifi, ce qui laisserai croire qu'il aurait t un faux prophte, comme l'on prtendu les juifs incrdules.

Et la Bible ne dit-elle pas que le vin conduit au malheur (Habacuc, ch.2, versets 15-16
) ?