La conduite du noble Prophte (BP sl) dans ses combats avec les ennemis

Last Post: | == == | Last Post: shekosand | == == | Last Post: shekosand | == == | ! Last Post: * * | == == | : Last Post: * * | == == | : Last Post: | == == | : ( ). Last Post: | == == | Is God: Jesus, Jesus and Mary, the third of three or the Clergy in Christianity according to the Quran? Last Post: islamforchristians | == == | Last Post: undertaker635 | == == | : ! Last Post: * * | == == |


 

       

         

 

    

 

 

    

 

La conduite du noble Prophte (BP sl) dans ses combats avec les ennemis

Results 1 to 3 of 3

Thread: La conduite du noble Prophte (BP sl) dans ses combats avec les ennemis

  1. #1
    Join Date
    Oct 2008
    Posts
    13
    Last Activity
    28-02-2009
    At
    07:01 PM

    Default La conduite du noble Prophte (BP sl) dans ses combats avec les ennemis

    [
    align=center]La conduite du noble Prophte
    (BP sl) dans ses combats avec les ennemis
    [/align]




    Durant toute lHistoire, le monde na pas connu de chef dEtat comme
    Mohammad (BP sl), ni de combattant ou conqurant aussi misricordieux et compatissant envers les adversaires et les prisonniers de guerre. Cela peut paratre exagr moins de prsenter les faits qui le prouvent. Aussi allons-nous traiter des enseignements du noble Prophte (BP sl) avant, durant, et aprs le combat, pour remarquer les leons dhumanit les plus imposantes et les principes de civilisation les plus magnifiques.

    1- La conduite du noble Prophte (BP sl) avant la bataille :
    Jamais le Prophte (BP sl) na trahi ses ennemis ni failli ses engagements et ses pactes.
    Le Prophte (BP sl) ne qualifiait pas dennemis tous ses opposants sans diffrencier entre un signataire de trait, un combattant et un Dhimmi. Il ne dshonorait pas les traits et ne trahissait pas ses ennemis. Il rservait chacun de ces groupes un traitement particulier selon quil tait en guerre ou en paix avec lui.

    Le savant Ibn Al-Qayim a rsum ainsi les enseignements du Prophte (BP sl) ce sujet dans son livre Zd AL-Mid : "Aprs avoir reu lordre du Djihad, les mcrants pour le Prophte (BP sl) se divisaient en trois catgories : les partisans dun trait dalliance et de paix, les adversaires et les Dhimmis. Il a ordonn (BP sl) de remplir terme les engagements envers ceux qui avaient sign des traits tant quils respectaient les termes de lalliance. Au cas o il se doutait dune tratrise, il leur proclamait la guerre et ne commenait pas le combat avant de les prvenir. Avec la rvlation de la sourate Bara ou At-Tawba, prcisant le traitement valoir pour chaque catgorie, le Prophte (BP sl) reut lordre de combattre ses ennemis parmi les gens du Livre jusqu ce quils versent la Djizia ou embrassent lislam ; galement (BP sl) de combattre les mcrants par les armes et les hypocrites par le dialogue et largumentation. "

    Ce sont l les ordonnances qui ont rgl la conduite du Prophte (BP sl) face ses adversaires durant le temps de paix ou de guerre. La paix certaines conditions et la dclaration de guerre prcde de prambules objectifs qui font prvaloir lentre volontaire en islam ou le paiement de la Djizia


    2-La conduite du noble Prophte (BP sl) durant la bataille :
    Bien que faire la guerre consiste tuer, blesser et dtruire ladversaire, le Prophte (BP sl) a prescrit une thique incomparable et des rgles qui rgissent la conduite du combattant musulman. Sil les transgresse, le combattant sera puni dans cette vie et dans celle de lau-del.

    Le Prophte (BP sl) na utilis durant son Djihad que des moyens lgitimes et des mthodes honntes. Safwane ibn Assl (Allah soit satisfait de lui) a report : "Le Prophte (BP sl) ma envoy la tte dun bataillon et ma conseill : "Conquiers au nom dAllah et pour Allah, sans abus ni trahison".

    Et daprs Yahya ibn Sad : "En envoyant son arme en guerre, Abou Bakr dit Yazd ibn Abi Soufiane : "Je vous conseille de respecter ces dix commandements : ne pas dtruire dhabitations, ngorger de moutons ou de chameaux que pour avoir de la nourriture, ne pas couper de palmiers, ne pas abuser de la force, ne pas avoir peur, ne pas tuer les enfants, les femmes et les vieillards, ne pas couper darbres fruitiers." Dans une autre version nous trouvons : "Vous allez passer par des gens qui se sont isols dans les ermitages et adonns ladoration, laissez-les en paix".

    Voici donc la synthse du code de la dontologie militaire musulmane instaur par le Messager d'Allah (BP sl) :

    Viser les objectifs de la guerre avec dvouement et dsintressement tout en vitant labus, la trahison et la vengeance.

    Prserver lenvironnement et viter toute altration sur terre de type incendier les arbres ou tuer les animaux sans ncessit.

    Epargner les civils, femmes, enfants et vieillards.
    Avoir de la tolrance en matire de religion, respecter les cultes sacrs dautrui avec la consigne de ne pas attaquer et laisser en paix les prtres et les rabbins tant quils ne portent pas les armes et naident pas ladversaire contre les Musulmans; pargner leurs glises et synagogues.

    Ceux qui accusent le Prophte (BP sl) et ses Compagnons de gnocide et de barbarie ignorent cette thique et ne la respectent gure dans leurs guerres. Nous sommes habitus voir des lois dont les fondements, la philosophie et la culture arborent le bien, la mansutude et la compassion, mais qui ne sont nullement appliques par le pouvoir qui se dtourne contre les droits des peuples, sme la rancune, la cruaut, la ngligence, le gnocide et fomente les guerres. Nous avons de nos jours lexemple rvlateur de la rvolution franaise qui souligne un paradoxe flagrant entre ses principes (de libert, de dmocratie et de fraternit) et le colonialisme franais des pays arabes de lAfrique du nord qui ont souffert et souffrent encore de leurs actes doppression, dabus, dhumiliation et de torture. Et dailleurs, cest ce que font aujourdhui les grandes puissances qui ont proclam (et ratifi) la charte des droits de lhomme au niveau des Nations Unis, mais malheureusement sont les premiers pays lenfreindre.

    Pire encore, ces grandes puissances pratiquent tort et travers des guerres prventives et des gnocides contre leurs opposants, sous pr****e de combattre le terrorisme, librer les peuples et instaurer la dmocratie. Elles ne respectent ni les enfants ni les vieillards ni les femmes ; elles dtruisent tout signe de vie, dissimulent les innombrables violations des droits de lHomme et des droits des prisonniers Guantanamo et Abou Gharib Exemples rvlateurs de leur conduite et de leur moralit


    3- La conduite du noble Prophte (BP sl) aprs la bataille :
    Lorsque les Musulmans sortaient vainqueurs de la guerre, le Prophte appliquait envers les prisonniers les pre******ions justes de lislam qui respectent la dignit humaine tout en veillant lintrt et la scurit de la Oumma.

    La conduite du Prophte (BP sl) aprs la bataille a t mise en vidence par les savants musulmans qui ont dit : "Quant aux vaincus, leurs croyances, leur sang, leurs biens, leurs lieux de cultes et leurs droits de citoyens doivent tre respects. Ils sont pris sous la protection de lEtat auquel ils ne doivent que la loyaut et le paiement de la Djizia qui tait de toute faon impose par les peuples anciens et mme, de nos jours, par certaines nations."

    Ibn Al-Qayim a rsum le traitement des prisonniers par le Prophte (BP sl) comme suit : "Selon lintrt de la Oumma, le Prophte (BP sl) a tantt libr ses prisonniers, tantt il les a tus, tantt il les a changs contre des prisonniers musulmans ou contre une ranon".

    Effectivement, le traitement du Prophte (BP sl) envers les prisonniers de guerre est conforme aux dires de ces savants, en voici des exemples :
    traitement des prisonniers de Badr : Ils taient soixante-dix. Pour dcider de leur sort, le Prophte (BP sl) a demand lavis de ses Compagnons, Abou Bakr et Omar. Les deux hommes avaient deux opinions diffrentes : Le premier proposa de les librer contre une ranon de quatre cents quatre mille dirhams du fait de leurs liens de parent et dans lespoir de les amener se convertir lislam ; tandis que Omar proposa de les tuer pour leurs actes de perscution contre les Musulmans. Le Prophte (BP sl) tait de lavis dAbou Bakr. Le lendemain Allah rvla ce verset 67 de la sourate Al-Anfal (Les Butins) :"Un prophte ne devrait pas faire de prisonniers avant d'avoir prvalu [mis les mcrants hors de combat] sur la terre. Vous voulez les biens d'ici-bas, tandis qu'Allah veut l'au-del. Allah est Puissant et Sage" ; faisant prvaloir lavis de Omar. Parmi ceux qui ont t librs contre une ranon, il y eut Al-Mouttaleb ibn Hantab, Safi ibn Abi Rifa et Abou Azza Al-Hamhi et parmi les parents par alliance, Abi Al-Â, condition de laisser sa femme, la fille du Prophte, migrer vers Mdine.


    traitement des prisonniers de la bataille Bani Al-Moustalaq : les Musulmans avaient pris de cette tribu des femmes et des enfants pour prisonniers, parmi lesquels Djouwayria bint AlHrith, la fille de leur chef. Elle tait de la part de butin de Thbit ibn Qayss ibn Chamss qui conclut un contrat daffranchissement avec elle. Le Messager dAllah (BP sl) paya sa place la somme mentionne dans le contrat et lpousa. A cette nouvelle, les Compagnons, par respect, nont plus voulu garder les membres de la belle-famille du Prophte (BP sl) comme prisonniers et les ont aussitt librs. Sur ce, toute la tribu Bani Al-Moustalaq se convertit lislam.

    Son verdict (BP sl) lgard des Bani Qoraydha : Alors quils taient en trve suite un pacte de paix avec les Musulmans, les Bani Qoraydha se sont allis aux coaliss contre le Messager dAllah (BP sl). A la fin de cette bataille du nom de Al-Ahzab, le Messager dAllah (BP sl) les mit en tat de sige pendant vingt-cinq nuits. Ne voyant pas dissue leur situation, ils surent quils devaient se rendre et subir la sentence du Messager d'Allah (BP sl). Avant de le faire, ils demandrent Abou Lubaba ibn Al-Moundhir quel serait leur sort et il leur rpondit que ctait la mort.

    Dans lespoir de chercher gagner un autre jugement plus favorable pour eux, Bani Qoraydha demandrent de faire appel Sad Ibn Moudh. Le Messager dAllah (BP sl) accepta et le verdict de Sad fut le mme que celui prononc par Allah du haut des sept cieux : la peine de mort pour les hommes et la prise des femmes, des enfants et des biens comme butin rpartir entre les Musulmans. La sentence tait bel et bien juste leur gard puisque en plus de leur trahison, ils avaient prmdit danantir les Musulmans et avaient prpar pour cela mille cinq cents sabres, deux mille lances, trois cents boucliers et cinq cents loquets et cadenas qui furent pris par les Musulmans avec les butins.

    Sa position (BP sl) lgard des habitants de la Mecque : A la conqute de la Mecque, le Messager dAllah (BP sl) mit ses habitants en scurit en pargnant leur vie et leurs biens. Toutefois, les plus impitoyables parmi eux ont t ramens au Prophte (BP sl) et excuts pour leurs crimes contre les Musulmans. Ctaient Abd al Ouzza ibn Khatl, Abdillh ibn Sad ibn Abi Sarh, Al-Hrith ibn Noufayl ibn Wahb, Ikrima ibn Abou Djahl, Maquiss ibn Sababa, Habbar ibn Al-Aswad, deux esclaves dIbn Khatl qui satirisaient le Prophte (BP sl) dans leurs chants et Sarah une esclave dans la famille de Bani Abd Al-Mouottalib, celle qui avait port le message-espion de Hteb.

    Suite une intervention de Othmane, le Prophte (BP sl) pargna la vie Ibn Abi Sarh qui avait apostasi et tait retourn la Mecque aprs stre converti lislam et avoir migr. De mme pour Ikrima qui, aprs avoir fui vers le Ymen, fut pargn aprs lintervention de sa femme et devint bon musulman. Quant Ibn Khatl, un homme vint reporter au Messager d'Allah (BP sur lui) quil tait all sagripper aux rideaux de la Kaba et il lui dit daller le tuer quand mme. Sababa fut tu par Namla ibn Abdillh parce quil avait apostasi aprs avoir tu un homme des Anr. Al-Hrith fut tu par Ali. Habbar ibn Al-Aswad, qui avait intercept Zeinab la fille du Prophte (BP sl) sur son chemin vers Mdine alors quelle tait enceinte et lui avait caus une fausse couche, se sauva le jour de la conqute de la Mecque. Ensuite, il avait embrass lislam et tait devenu bon musulman. Une des deux esclaves fut tue alors que quelquun intervint en faveur de la seconde de mme que pour Sarah et elles embrassrent lislam.

    Le Prophte (BP sl) assembla ensuite les habitants de la Mecque et pronona un discours inoubliable et sans pareil quil a conclu en disant : "Il ny a pas dautre divinit part Allah, Seul sans associ. Il a tenu Sa promesse, fait triomph Ses serviteurs, dfait les partis Seul. Toute vanit, tout talion, toute usure sont enterrs sous mes pieds part la Sidna et la Siqya. La mort cause par mgarde, avec un bton ou un fouet, est punie comme celle cause intentionnellement et elle est compense par le prix du sang qui est de cent chameaux dont quarante chamelles pleines Ô gens de Qourache, Allah, vous a soulags de larrogance de la Djhyiya (lignorance davant lIslam) et de lorgueil de lascendance, tous les gens sont les descendants dAdam qui est lui-mme de terre." Ensuite, il rcita ce verset: " Ô hommes! Nous vous avons crs dun mle et dune femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble dentre vous, auprs dAllah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand Connaisseur." Ensuite, il dit: "Ô gens de Qourache, que pensez-vous que je dois faire de vous? Ils rpondirent: "Du bien, tu es un frre gnreux et un fils gnreux." Il dit: "Partez, vous tes libres "

    Si le Prophte (BP sl) les avait tus et avait confisqu leurs biens, il aurait agi en toute justice, aprs les perscutions, les crimes, les confiscations des biens, les expulsions, les complots, les injures et les insultes quils avaient fait subir ses Compagnons ! Quelle compassion pour sa Oumma ! Quelle piti et gnrosit pour ses ennemis et opposants (BP sl) !

    Soumission et louange Allah aprs avoir obtenu la victoire et la suprmatie :Il est de coutume chez les rois et les matres vainqueurs de ce monde, dtre fiers de leur victoire, de faire des discours rsonnants et des dmonstrations de force, dtre flatts par les potes, de faire lobjet de couverture glorieuse par les mdias cest livresse et lextase de la victoire qui leur fait oublier leur gratitude envers Allah, Seul pouvoir donner le triomphe.

    Tandis que le Messager dAllah (BP sl) a enseign aux vainqueurs et aux conqurants la modestie et la gratitude envers Allah dues aprs la victoire. Il est rentr la Mecque tte et regard baiss au point que sa barbe allait toucher le dos de son chameau, en toute modestie, louange et soumission Allah pour Ses bienfaits et Sa victoire.

    Cheikh Safy Ar-Rahmane al Mobar Kafouri dit : "Le Messager dAllah est entr chez Oum Hani bint Abi Tleb, a fait ses ablutions et pria huit Raka." Ctait en pleine matine et les Compagnons lont prise pour la prire de Ad-Doha (de la matine) alors quil sagissait de la prire de la victoire. Tout cela en obissance lordre dAllah mentionn dans les versets de la sourate An-Nasr (la Victoire) : Lorsque vient le secours d'Allah ainsi que la victoire ; et que tu vois les gens entrer en foule dans la religion d'Allah ; alors, par la louange, clbre la gloire de ton Seigneur et implore Son pardon. Car c'est Lui le grand Accueillant au repentir.



  2. #2
    Join Date
    Oct 2008
    Posts
    78
    Last Activity
    15-07-2009
    At
    11:28 PM

    Default

    ... .

  3. #3
    Join Date
    Oct 2008
    Posts
    13
    Last Activity
    28-02-2009
    At
    07:01 PM

    Default





La conduite du noble Prophte (BP sl) dans ses combats avec les ennemis

Thread Information

Users Browsing this Thread

There are currently 1 users browsing this thread. (0 members and 1 guests)

Similar Threads

  1. Dialogue avec un ath
    By in forum Forum Franais
    Replies: 2
    Last Post: 03-05-2012, 03:19 PM
  2. Replies: 0
    Last Post: 20-10-2009, 02:57 AM
  3. Bacca dans la Bible et dans le Coran
    By in forum Forum Franais
    Replies: 0
    Last Post: 19-10-2009, 12:06 PM
  4. PASSAGES INCOMPATIBLES AVEC LA SCIENCE MODERNE
    By azizcool in forum Forum Franais
    Replies: 2
    Last Post: 23-07-2006, 01:17 PM
  5. Replies: 0
    Last Post: 08-07-2006, 03:20 AM

Tags for this Thread

Bookmarks

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •  

La conduite du noble Prophte (BP sl) dans ses combats avec les ennemis

La conduite du noble Prophte (BP sl) dans ses combats avec les ennemis