Le grand nettoyage

Last Post: | == == | Last Post: | == == | Last Post: * * | == == | [ ] Last Post: . | == == | Last Post: . | == == | Last Post: Doctor X | == == | ( ) Last Post: | == == | Last Post: | == == | : Last Post: islamforchristians | == == | Last Post: * * | == == |


 

       

         

 

    

 

 

    

 

Le grand nettoyage

Page 1 of 2 1 2 LastLast
Results 1 to 10 of 18

Thread: Le grand nettoyage

  1. #1
    Join Date
    Apr 2008
    Posts
    334
    Last Activity
    12-07-2010
    At
    11:55 PM

    Default Le grand nettoyage

    Le grand nettoyage

    Les chrtiens ont eu presque 2000 ans pour "nettoyer" l'histoire...

    2000 ans de mensonges...

    Introduction:


    Pour connatre lhistoire on doit chercher partout, dans les anciens cris, dans les fouilles archologiques, dune faon simple faire un retour arrire dans le temps
    .
    Cest ce quon va essayer de faire et chercher si il y a une trace en dehors du livre saint qui peut nous aider trouver une trace du christianisme actuelle.

    Avant tout, je dois vous dire que toute lhistoire chrtienne est prise de la bible, et des cris des prtres anciens de lglise et rien dautre.

    Ds que la religion chrtienne est monte en puissance, sous le rgne de l'empereur Constantin, elle n'a eu de cesse de rcrire l'histoire. Les manuscrits ont t dtruits, amputs, falsifis, rcrits, invents et ce, pendant presque 2000 ans
    .

  2. #2
    Join Date
    Apr 2008
    Posts
    334
    Last Activity
    12-07-2010
    At
    11:55 PM

    Default

    Le nettoyage: La liste (connue) des ouvrages qui ont t "nettoys" (classe par ordre chronologique):



    Ont connat l'existence d'ouvrages qui ont t compltement dtruits par le tmoignage d'autres auteurs. Mais il y a eu un norme quantit d'ouvrages dtruits jamais par les chrtiens dont nous ne retrouverons jamais la trace et dont nous ignorons l'existence jamais???

    Des crits de Marc-Aurle ont t totalement invents

    31 "L'histoire romaine" de Velleius Paterculus (-19 +31): le ****e a t amput de la fin de l'anne 29 au milieu de l'an 30 ce qui correspond, comme par hasard, la priode de la vie publique de Jsus-Christ relate par les vangiles...

    38 Les Histoires de Snque le rhteur (-55 environ +39): dtruit

    42 Sutone, Caius Suetonius Tranquillus, un historien un peu approximatif. Il parle de juifs provoquant des troubles Rome l'instigation d'un certain Crestos en +42 ( peu prs 10 ans aprs la mort suppose de JC). Voici sa lettre dont la partie rajoute est en italique et qui est un rajout vident: "On imposa des bornes au luxe; on rduisit les festins publics des distributions de vivres; il fut dfendu de vendre dans les cabarets aucune denre cuite en dehors des liqueurs et des herbes potagres, alors qu'on y servait auparavant toutes sortes de plats; on livra aux supplices les chrtiens, sorte de gens adonns une superstition nouvelle et malfaisante; on interdit les bats des conducteurs de quadriges". Que viennent faire les chrtiens entre les herbes potagres et les bats des conducteurs: Un ajout tardif et maladroit.

    50 L'ouvrage (dont on ignore le titre) de Fabius Rusticus qui relate le rgne de Nron: dtruit

    54 Le "Commentarium de vita sua" de l'empereur Claude (54): dtruit

    55 Les lettres de Paul du Nouveau Testament: beaucoup ont t modifies, la plupart du temps rallonges et les dernires sont des faux avrs (comme la IIe ptre Timothe: un faux manifeste....)

    59 L'Histoire romaine de M. Servilius Nonianus, consul sous Tibre en 35, mort en 60: dtruit

    63 L'"Histoire gnrale"de l'historien Aufiduius Bassus (10 environ 65): dtruit

    75 L'"Histoire gnrale"de Pline l'Ancien (23 79) qui continue L'"Histoire gnrale"Bassus: dtruit

    93 "Les Antiquits Judaiques" Flavius Josephe qui retrace l'histoire de juifs depuis le dbut jusqu'en 66. Remarquons que cet ouvrage a du travers la censure de la chrtient et que les plus rcents manuscrits datent du IXe sicle. Cet ouvrage contient le clbre passage "Testimonium Flavianum" qui cite (enfin) Jsus-Christ dont le passage rompt la logique du ****e et qui n'est repris par aucun des premiers apologistes du christianisme ( Justin, Clment d'Alexandrie, Tertullien, Origne...). Il faut attendre Eusbe de Csare dit "le faussaire" pour voir apparatre le passage. Ici, l'interpolation et le trafic est tellement gros que mme l'Eglise a du admettre (rcemment) pour ne pas se couvrir de ridicule, qu'il s'agit d'un faux (En reconnaissant au passage que les anciens scribes trafiquaient les ****es). Envole, la seule "preuve" de l'existence de Jsus-Christ! Par contre, dans l'oeuvre de Flavius Josephe, il y a des passages beaucoup plus intressants qui citent de nombreux Jsus, juifs, des chefs de bande, dont certains dtails de leurs biographies se retrouvent tels que dans les vangiles. Ce qui montre que: - Les vangiles sont un tissus de lgendes. - ils n'taient pas encore rdigs en +93. Joseph parle par exemple de pcheurs du lac de Tibriade, d'un bandit crucifi entre deux larrons et qui reconnat ses anciens amis, Dtachs, Deux meurent mais le troisime survit, une espce de rsurrection...

    100 Juste de Tibriade crit "L'histoire des hbreux". Tous les exemplaires de ce livre compromettant ont t dtruits. Mais Photius, patriarche de Constantinople (810-895) qui l'a lu vers 860 crira "Dans aucune partie du livre de Juste de Tibriade je n'ai trouv la plus petite rfrence qui parle de la naissance de Christ, de sa vie, des vnements et des miracles qui le concernent"

    107 Ignace, vque d'Antioche crit des ptres dont on parle dans la lettre de Polycarpe. Encore un faux: Ignace n'a jamais exist, les ptres et la lettre ont t crits aprs 160, peut-tre beaucoup plus tard.

  3. #3
    Join Date
    Apr 2008
    Posts
    334
    Last Activity
    12-07-2010
    At
    11:55 PM

    Default

    ans 112

    Pline le Jeune aurait crit le premier ****e faisant tat de chrtiens: Dans une lettre, Pline demande l'empereur quelle conduite doit-il tenir l'gard des chrtiens. Lettre laquelle, l'empereur Trajan rpond. Cette lettre est rpute authentique parce que Tertullien en parle en 197. Pourtant, Pline tait un talentueux juriconsulte qui s'adressaient les proconsuls et les prteurs. Il tait conseiller personnel du prince. Comment imaginer qu'un tel personnage se soit cru oblig de consulter l'empereur au sujet de cette affaire ce chrtiens dans une province qu'il connaissait bien? Comment penser qu'il demande des conseils l'empereur qu'il est prcisment charg d'informer et de conseiller? (et qui tait beaucoup moins bien inform que lui). C'est inimaginable et la rponse de l'empereur est tout aussi inconcevable. Qu'en est-il de Tertullien qui tmoigne de cette lettre? Rappelons que Tertullien a dcouvert une note relatant l'obscurit du soleil au moment de la mort de Jsus qui tait aussi un faux. Bref, Tertullien usait des ******** connus comme faux quand cela servait son dessin. C'est la seule fois o Pline parle des chrtiens, il n'est jamais cit par le moine Xiphyllin, Eusbe de Csare ou d'autres historiens qui auraient eu grand intrt citer cette lettre. Aucune trace de ces chrtiens en Bythinie cette poque n'existe en dehors de cette lettre, aucun martyr. Sous Trajan, les seuls martyrs connus sont Simion et Ignace d'Antioche: le premier est imaginaire et le deuxime est antidat de cinquante ans. Bref la falsification de la lettre de Pline Trajan ne fait pas de doute. Un faussaire a remplac la lettre d'un fonctionnaire romain en remplaant les "messianistes" par "chrtiens". Enfin, cette lettre ne cite pas Jsus Christ
    .

  4. #4
    Join Date
    Apr 2008
    Posts
    334
    Last Activity
    12-07-2010
    At
    11:55 PM

    Default

    l'ans 116.


    Les Annales de Tacite (54 117): ****e amput de la fin de l'anne 29 au milieu de l'an 30. Tacite prcise que l'empereur Nron se dcharge de l'incendie de Rome sur les chrtiens. Cette lettre est extrmement bizarre: elle prcise que "Christus fut livr au supplice par le procurateur Ponce Pilate". Or Ponce Pilate tait prfet et pas procurateur. Jamais Tacite n'aurait fait une telle erreur. Par contre un faussaire aurait trs bien pu la faire. D'autre part Tacite aurait cit la province dont Pilate tait le gouverneur. La formule de la lettre est la copie presque mot pour mot de la formule consacre dans l'Eglise: "Il a souffert sous Pilate". La de******ion des crucifis enflamms pose aussi problme: la science a dmontr l'absurdit de cette de******ion. Sutone et Flavius Josphe n'en parlent d'ailleurs pas. La premire dition des annales parut au XVIe sicle partir du Mediceus de Poggio Bracciolini (Le Pogge) dont la premire publication fut un faux littraire et qui se vante d'avoir une quipe de copistes capables d'imiter s'y mprendre les plus vieux manuscrits


    Vers 165 Des parties de l'Evangile de Matthieu (les batitudes) recopies pratiquement telles que sur des crits (essniens?) de Qumran 4Q525 crits 125 ans AVANT JC
    .


    l'ans 170

    Denys de Corinthe et Irne de Lyon condamnent le "trafic des ****es" du Nouveau Testament. La "fraude pieuse" (expression qui deviendra clbre) est en pleine expansion.

    IIe au IVe sicle. C'est Eusbe de Csare qui inventa, dans son Histoire ecclsiastique, la liste des prtendus premiers vques de Rome qui seront plus tard considrs comme les premiers papes.

  5. #5
    Join Date
    Apr 2008
    Posts
    334
    Last Activity
    12-07-2010
    At
    11:55 PM

    Default

    III sicle

    C'est l'poque des innombrables martyrs chrtiens perscuts par romains. C'est du moins la version que voudrait nous faire avaler l'Eeglise chrtienne qui, une fois de plus, refait l'histoire. La ralit est bien diffrente: les romains, soucieux de discipline et d'ordre, taient trs tolrants envers les religions et acceptaient de nombreuses religions sur leur territoire pourvu que l'ordre public fut respect. Ainsi, de nombreuses histoires de martyres chrtiens ne sont que des lgendes plus ou moins habilement construites: La vierge Eulalie excute Mrida (histoire compose au Xe sicle). Sainte Lucie Syracuse dont le voile arrta la lave de l'Etna. Sainte Agns expose nue dans un bordel mais dont la pudeur a t miraculeusement prserve. Origne dans "la rfutation de Celse" avoue qu'il y a eu bien peu de martyrs et qu'on peut facilement les compter. Dom Ruinart a donn beaucoup d'histoires suspectes de martyrs: Sainte Sphorose et ses sept enfants directement recopie des sept Machabes de la Bible. Un prtre romain aurait fait une pitaphe en mauvais grec: ridicule! Sainte Flicie et les sept enfants: encore plus ridicule que le prcdent. Saint Polycarbe: une histoire raconte par Eusbe de Csare dit Eusbe le menteur (l'inventeur des douze premiers papes qui n'ont jamais exist). Eusbe parle des archanges: un mot qui n'existaient pas encore l'poque du suppos martyr. Saint Ptolme: une histoire abracadabrante. Saint Symphorien d'Autun qui contredit ce que l'on sait de Marc-Aurle. Sainte Flicit et Saint Perptue martyres de Carthage: une lgende apparue Saltzbourg, une chelle d'or, un dragon, un flacon d'eau miraculeux: plus proche des contes d'Andersen que de la ralit historique. Saint Thodote et des sept vierges: Une longue histoires incroyables remplie de vierges, de miracles, de femmes nues. Saint Romain une histoire qui dfit les lois de la mdecine. Les onze mille vierges. La lgion thbaine: six mille six cents chrtiens tous martyriss (mais dont personne n'a jamais entendu parler). La plupart des histoires de martyrs de l'Église chrtienne sont presque toutes sem****les, crits purils et ampouls, les mmes phrases ressortent, mmes pithtes, mme exagrations qui montrent qu'ils ont t crits de la mme main. On parle aussi des martyrs de l'empereur Diocltien trs tolrant, dont la femme et les premiers officiers taient chrtiens et qui fit btir des glises A force de vouloir tout prix rendre les romains odieux, l'Église avec ses histoires de martyrs dormir debout, s'est rendue ridicule!

  6. #6
    Join Date
    Apr 2008
    Posts
    334
    Last Activity
    12-07-2010
    At
    11:55 PM

    Default

    l'ans 312



    L'empereur Constantin prend le pouvoir, il se convertit et, grce son me damne Eusbe de Csare "Le faussaire". C'est ce moment-l que la rdaction du Nouveau Testament est "dfinitive". C'est aussi ce moment-l que le faux de Flavius Josphe, le seul tmoignage non-chrtien de l'existence de Jsus de Nazareth, est (maladroitement) cr. l'Église dcide d'utiliser le symbole de la croix emprunt aux gyptiens, Mithra et Tammouz. Hlne, la mre de l'empereur, runit une commission de prtres, ils ont une vision de l'emplacement du Golgotha qui se trouve juste l'emplacement d'un temple de Vnus. On dtruit le temple et on trouve un tombeau taill. Trois croix sont "dcouvertes" juste cot: une sainte relique est ne.

  7. #7
    Join Date
    Apr 2008
    Posts
    334
    Last Activity
    12-07-2010
    At
    11:55 PM

    Default

    l'ans 325


    L'impratrice sainte Hlne, la mre de Constantin dcouvre, opportunment, le tombeau et le titulus (le petit panneau de bois accroch la croix) de Jsus Christ

    IVe sicle

    St Jrme se plaint de la falsification et du mlange des critures. Un faussaire rdige un faux rapport de Pilate Tibre mais il se trompe et met le nom de Claude la place de Tibre.

  8. #8
    Join Date
    Apr 2008
    Posts
    334
    Last Activity
    12-07-2010
    At
    11:55 PM

    Default

    l'ans 450

    Les empereurs Thodose II en Orient, Valentinien III en Occident jettent les bases lgales gnratrices des mesures qui nous ont privs de la presque totalit des auteurs anciens. Une censure impitoyable exerce par les moines sur les manuscrits qui a dur presque mille ans. Les manuscrits, pour nous parvenir ont du franchir une barrire juridique double d'une censure ecclsiastique. L'analyse des ****es qui nous sont parvenus montre que la censure s'est exerce pour liminer tout ce qui allait l'encontre de l'orthodoxie post-constantinienne. Les ****es ont t remanis, interpols ou expurgs. Les uvres des historiens romains de l'poque, compromettantes, sont dtruites comme celles de Aufidus Bassis, Cluvius Rufus, Fabius Rusticus, Porphyre, Snque le Rhteur, Servilius Nonianus.

  9. #9
    Join Date
    Apr 2008
    Posts
    334
    Last Activity
    12-07-2010
    At
    11:55 PM

    Default

    VIe sicle



    L'Église donne des noms aux rois mages (emprunts Mithra) : Gaspard, Melchior et Balthazar que l'on fte l'Épiphanie rcupre de la fte des Saturnales o l'on tirait au sort un roi-bouffon grce une fve place dans un gteau. Le moine Denys le Petit fait natre Jsus en l'an I de l're chrtienne

    VIe sicle Date du codex Borgianus qui diffre des plus anciens manuscrits que nous possdons du Nouveau Testament: les codex Sinaticus et les codex Vaticanus. Ce qui veut dire qu'au VIe sicle, on tait encore en train de bricoler la bible...

  10. #10
    Join Date
    Apr 2008
    Posts
    334
    Last Activity
    12-07-2010
    At
    11:55 PM

    Default

    VIIe sicle

    Fabrication du chemin de croix (Via Dolorosa) Jrusalem





    l'ans 751



    Rdaction de la "Donation de Constantin" : un ******** que l'empereur Constantin aurait remis en 335 au pape Sylvestre 1er et qui tablit l'autorit spirituelle et temporelle de la papaut, la thocratie temporelle de l'Église: toutes les "les" de la chrtient appartiennent de droit au Saint-Sige. Un faux grossier qui sera dnonc comme tel par L. Valla en 1440. Ce ******** affirme que le pape a une primaut de juridiction sur l'Église toute entire.

Page 1 of 2 1 2 LastLast

Le grand nettoyage

Thread Information

Users Browsing this Thread

There are currently 1 users browsing this thread. (0 members and 1 guests)

Tags for this Thread

Bookmarks

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •  

Le grand nettoyage

Le grand nettoyage