Un autre miracle du coran: pensons nous par le coeur?

Last Post: / | == == | Last Post: . | == == | Last Post: | == == | ( ) Last Post: | == == | Last Post: | == == | !!! Last Post: | == == | : Last Post: * * | == == | Last Post: | == == | : Last Post: * * | == == | : ( ) Last Post: * * | == == |


 

       

         

 

    

 

 

    

 

Un autre miracle du coran: pensons nous par le coeur?

Results 1 to 2 of 2

Thread: Un autre miracle du coran: pensons nous par le coeur?

  1. #1
    Join Date
    Feb 2008
    Posts
    1,058
    Last Activity
    01-03-2014
    At
    12:51 AM

    Un autre miracle du coran: pensons nous par le coeur?

    Il y a plus dun an javais publi dans le site www.merveillescoraniques.net sous la rubrique " livres ", plusieurs articles tirs dun ouvrage scientifique intitul "Embryologie Thologie, une sainte rencontre". Dans lun de ces articles sur " lAudio vision " je faisais le commentaire suivant : " La question qui se pose invitablement aprs la lecture de ce chapitre est la suivante: Dans le Coran, "l'audition", "les visions", "la rflexion" et "la foi", semblent intiment lis. Y a-t-il une relation physiologique? Je suggrais lauteur d'ajouter sa nouvelle dition, un passage qui expliquerait scientifiquement cette confusion volontaire que le Coran fait entre la raison, le sentiment et les sens ". Quelques mois plus tard, je reois de lun des internautes, un article crit par le Docteur Abdeddam Kaheel sur les dernires dcouvertes de la greffe des curs.. En lisant ce qui suit, vous jugerez vous-mme cher lecteur, comment est-ce que la science et la technologie moderne, viennent d'claircir ce qui semblait mystrieux dans le Coran il y a peine quelques mois. Ceci illustre parfaitement le "Verset Emblme" du site : S41-V53 : "Nous allons sans cesse leur montrer nos miracles dans les horizons et dans leur tre, jusqu ce quil leur soit prouv que cest bien la vrit". L'astronomie et la mdecine de nos jours jouent un rle primordial dans la dmonstration de cette "Vrit "! Pour le cur humain, la cardiologie nest qu ses balbutiements; elle vient de lever un petit coin du voile qui couvre encore une grande partie des Versets coraniques traitant du sujet; il y en a plus d'une cinquantaine. Je vais commenter les plus significatifs Mais avant de le faire voyons dabord un rsum adapt de larticle du Professeur Kaheel qui suit :

    - Le Cur et la mdecine

    "Le cur nest pas, tel quon le pensait jusqu il y a quelques annes, une simple pompe de sang. Depuis les premires greffes cardiaques, les mdecins ont remarqu de profonds changements dans le comportement de leurs malades. Leur nature psychique, leurs dsirs, ce qu'ils aiment, ce qu'ils dtestent et mme leurs croyances religieuses sont compltement bouleverss. Aucune explication scientifique n'a pu tre donne ce phnomne.
    En examinant les rapports des recherches et les statistiques collects au cours des dernires annes, on remarque que leurs conclusions se retrouvent dans le Coran. Jusque l, les savants du Coran eux mme expliquaient les Versets parlant du cur en leur donnant un sens figur ou moral au mme titre que l'me et le souffle.

    - Qu'en est-il au juste maintenant?

    Notons d'abord que les mdecins soutenaient que le coeur et ses battements sont commands par le cerveau. Or les chirurgiens qui ont procd l'implantation des curs trangers dans les thorax des malades, ont remarqu que le cur implant commence immdiatement battre sans attendre les ordres du cerveau anesthsi. Il bat son rithme pendant toute notre vie et ne sendort jamais, mme lorsque le cerveau dort de tous ses sommeils !

    Il est important de noter par ailleurs que le cur se forme dans le ftus avant le cerveau et commence battre ds le 21me jour de la grossesse. Ceci suggre que le cur opre indpendamment du cerveau. Certains spcialistes tels que le Dr Schwartz pensent mme que c'est le cur qui dirige le cerveau et que dans chacune de ses cellules un historique de notre vie est enregistr!
    Les cellules du cur seraient donc dotes d'une mmoire !
    En fait la science moderne est trs en retard dans ce domaine et il n'ya aucune certitude sur la relation cerveau - cur ni aucune sur les lois qui rgissent le sommeil, la mmoire, les sentiments etc.

    Ce que la science a pu tablir avec certitude depuis une trentaine d'annes, c'est que le cur et le cerveau communiquent avec harmonie, travers un rseau nerveux trs dense. Ils le font au moyen de signaux lectriques et les perturbations de l'un agissent immdiatement sur l'autre.
    Le Dr Armour souligne que le cur est capable de traiter d'une faon particulire les informations lui parvenant de l'organisme tout entier. C'est la raison pour laquelle la greffe d'un cur se base essentiellement sur la qualit du systme nerveux et sa capacit d'adaptation avec l'organisme rcepteur.

    - Observations surprenantes !

    Au cours de la dcennie 90, Le Dr Linda Rask a pu tablir une relation directe entre les impulsions lectromagntiques mises par le cur et celles du cerveau. Elle a pu dtecter une influence directe de champ lectromagntique du cur sur celui du cerveau. A la suite de ces observations le Dr Gary Schwartz et le Dr Linda Russek pensent que le cur possde une capacit de stockage et de traitement des informations et que la mmoire ne rside pas seulement dans le cerveau mais qu'elle rsiderait galement dans le cur et c'est ce dernier qui commanderait leur traitement.
    Le Dr Schwartz a particip l'implantation d'un cur appartenant un enfant dcd, dans la poitrine d'un autre enfant. Lorsque l'enfant opr a recouvert, la maman du dfunt l'a pris dans ses bras. Elle dit qu'elle sentait le souffle et les battements du cur de son fils. Mieux encore, l'enfant greff a commenc prsenter des troubles du cerveau gauche, la maman du dfunt a inform les mdecins que son enfant avait commenc prsenter les mmes troubles avant sa mort. Ceci prouve que le dsordre du cerveau du dfunt a t transport par le cur greff sur le cerveau auparavant sain, du malade soign !
    Parmi les cas les plus surprenants, la littrature rapporte celui d'une fille qui a reu un cur d'une autre. Au lendemain de l'opration, la malade greffe commena se plaindre de chocs au niveau de la poitrine. Il s'est avr que la dfunte tait morte d'un accident de voiture. Les derniers mots qu'elle a prononcs furent : "J'ai mal la poitrine"!

    Un cas similaire parmi des centaines s'est produit avec un garon qui a reu le cur d'une fille morte noye dans une piscine. Le garon est devenu un effray de l'eau et disait souvent ses parents: "Ne me jetez pas dans l'eau", mme lorsqu'il tait la maison !

    - Le cur sige des sentiments

    Le 11/08/07 Washington Post publia un article sur Peter Houghton, qui avait reu un cur artificiel. Ce cur consistait en une motopompe qui assurait la circulation du sang dans ses vaisseaux sanguins.

    Ce malade a reconnu qu'il tait devenu un tre sans sentiments. Il disait qu'il avait dans la poitrine un objet dur comme la pierre: "Je ne ressens plus aucun amour mme pas pour mes petits enfants. Je ne sais plus me comporter avec eux. On dirait qu'ils ne font plus partie de moi comme auparavant".
    Cet homme n'a plus aucun penchant ni pour la vie, ni pour l'argent ni pour les autres plaisirs; il n'a plus d'espoir. Il a perdu jusqu'aux facults de rflchir, prvoir, comparer ou comprendre. Il songe souvent se suicider pour se dbarrasser de ce cur horrible !

    Le Professeur Arthur Caplan Directeur du dpartement de l'Ethique Mdicale l'Universit de Pennsylvanie, reconnat que les savants n'ont pas encore perc ce mystre; ils ne se sont pas intresss aux relations psychologiques et sentimentales des diffrents organes du corps humain. Ils ont trait ces derniers comme de simples machines. L'Administration Amricaine des Soins et du Mdicament a reconnu l'chec du cur artificiel du fait de la dgradation intellectuelle et psychologique des malades; ces derniers sont d'ailleurs tous morts d'une angine de poitrine au cours des mois qui ont suivis l'opration..
    La conclusion vidente est que le cur constitue un vritable magasin des programmes de mmorisation qu'il transmet au cerveau pour traitement.

    Le Dr J. A. Armour pense qu'il existe plus de 40000 cellules dans le cur, rgissant le rythme cardiaque, les secrtions hormonales et le stockage des informations. Ces informations jouent un rle capital dans le processus du raisonnement et de la comprhension. Le rythme cardiaque est lui mme en relation directe avec les sentiments et les sensations.
    Le Dr Paul Pearsall pense que le cur ressent et se rappelle. Il envoie des impulsions de communication avec d'autres curs. Il envoie galement avec chacun de ses battements, des signaux toutes les cellules du corps. Il peut ainsi agir sur le systme immunitaire. Il existerait un vritable flux d'information va-et-vient entre le cur qui joue le rle de chef d'orchestre, et les cellules irrigues. Le sang pour sa part, joue le rle de fluide porteur des informations changes!
    L'Institut des Mathmatiques Cardiaques (Heart Math) vient de faire une dcouverte spectaculaire : Le champ lectrique du cur est si puissant, que nous pouvons commu****sans parler avec les gens qui nous entourent. Mieux encore, il a t confirm que la personne qui s'approche d'une autre, qui la touche ou qui lui parle influence directement sur son raisonnement !

    - Le Coran et le Cur

    Aprs ce bref aperu purement technique de larticle du Pr. Kaheel, nous allons passer en revue les principaux Versets du Coran qui parlent du cur et voir comment est-ce que le livre dAllah rvl il y a 14 sicle au Messager Analphabte Mohammed SAS, a prdit ces dernires dcouvertes.

    - Le Cur sige de la raison

    S22-V46: "N'ont-ils pas circul sur terre afin qu'ils aient des curs avec lesquels ils peuvent raisonner ou des oreilles avec lesquelles ils peuvent entendre? En fait, ce ne sont pas les yeux qui s'aveuglent, mais ce sont bien les curs dans les poitrines qui deviennent aveugles".

    Ce Verset lui seul exprime toute la prdiction coranique en matire de science cardiologique et physiologique.
    Pendant des sicles, les livres saints avaient prsent les curs comme le sige des sentiments et de la foi. La tradition et la sagesse populaire qui en ont dcoul, sont restes dans notre langage jusqu' nos jours. Ne dit-on pas "un cur sensible, un bon coeur, un cur d'or, du fond de son cur; et ne dit-on pas la personne que lon aime : "Oui mon cur!"?
    Le Coran est venu il y a 14 sicles nous expliciter d'une faon plus scientifique ce concept en reliant la raison, donc le cerveau, la vue, donc les yeux, l'ouille donc l'oreille, au systme nerveux du "raisonnement intgr".
    Ce sont les athes et les matrialistes de la science moderne qui nous ont impos leur concept dsintgr de l'tre humain; ils ont dnud l'Homme de ses valeurs morales et ont tent de le librer croient-ils de ses "tabous".
    Merci donc aux cardiologues qui nous ramnent l'vidence grce leur chec prvisible, selon le Coran. Ils ont dmontr que l'tre humain n'est pas une simple "machine physiologique", mais c'est un tre dou de capacits morales, intellectuelles, sentimentales et spirituelles intgres.
    La ngligence de l'un quelconque de ces dons aboutit obligatoirement aux dsordres que la greffe des curs a mis en vidence

    Et le Coran de souligner que ce sont bien nos curs situs dans nos poitrines qui raisonnent qui voient et qui entendent.
    Examinons encore dautres "Versets Cardiologiques":
    S39-V23: "C'est Allah qui a fait descendre le meilleur rcit : Un livre qui prsente des similitudes et des rptitions. La peau de ceux qui craignent leur Seigneur en frissonne; et lorsque Allah est voqu, leur peau et leur cur s'attendrissent ".
    S39-V22: "(N'est-ce pas mieux) pour ceux qui Allah a largi leur poitrine pour recevoir l'Islam. Que l'enfer soit donc du sort de ceux qui ont le cur dur quand Allah est voqu"
    Dans ce couple de Versets, le Coran compare l'tat spirituel et sentimental des mcrants et des croyants. Ici, il inclut le toucher au systme sensoriel intgr. Mieux que cela il dit :
    S17-V36: "Nemprunte jamais la voie que tu mconnais. Saches bien que l'oue, la vue, et le cur font tous partie des organes pour les quels des comptes seront demands"!
    Nous rpondrons donc au Jugement Dernier de l'usage du coeur et de ses auxiliaires, selon quils aient satisfait Dieu ou Satan!
    S41-V20 : "Lorsqu'ils arriveront (en enfer), leur oue, leurs yeux et leur peau tmoigneront contre eux de ce qu'ils avaient fait".
    Cette mmorisation des organes serait donc une ralit que la science dcouvrira peut tre un jour ?

    - Le Cur sige des sentiments et de la foi

    Parlant des Enfants d'Isral qui se sont gars aprs l'Exode, Allah dit:
    S2-V74: "Leurs curs se sont durcis; ils sont devenus comme de la pierre ou mme plus durs encore".
    Ce Verset est rapprocher du malade branch un cur artificiel; il sentait dans sa poitrine un objet dur !
    S2-V6/9: "Quand aux mcrants, soit certain ! Que tu les avertisses ou pas cela leur est gal ; ils ne croiront pas. Allah a scell leurs curs ; un voile pais couvre leurs yeux et leurs oreilles. De ce fait, un grand chtiment leur est rserv.
    Parmi les gens il y en a qui disent : "nous croyons en Dieu et au Jugement Dernier" ; en fait ils ne sont point croyants. Ils veulent tromper Allah et les croyants, mais ils ne font que se leurrer sans se rendre compte. Dans leur cur il y a une maladie; Allah les a rendus encore plus malades et il auront un chtiment trs douloureux pour avoir toujours menti ".
    Cette maladie grave n'est rien d'autre que l'hypocrisie. Pour le Coran, elle est pire que l'idoltrie !
    En appelant la communaut des croyants la mobilisation Allah dit : S3-V154 : "Ceci afin qu'Allah prouve ce que renferment vos poitrines et qu'Il purifie ce quil y a dans vos curs. Allah est parfaitement au courant du secret des poitrines".
    Le Coran couple souvent cur et poitrine.
    S40-V35 "Ceux qui palabrent sur les miracles d'Allah sans un pouvoir qu'Allah leur aurait dlgu, suscitent un grand ressentiment de la part d'Allah et de la part des croyants. Ainsi Allah frappe-t-il d'un sceau le cur de tout orgueilleux tyran.
    L'orgueil et la tyrannie sont galement des maladies du coeur ! Elles interdisent la foi dy pntrer.

    - Le cur Gouverneur du corps humain

    Et le Messager Mohammed SAS de prciser en parlant de l'interdit et du permis :
    "Sachez donc qu'il y a dans le corps une mche. Lorsqu'elle est saine, tout le corps est sain. Et lorsqu'elle est atteinte tout le corps se dgrade ; celle-ci nest rien dautre que le cur".
    Evidemment, le Messager SAS ne parle que sur rvlation; cette rvlation lui disait :
    S26-V192-194 : Il est certain quil sagit dune rvlation descendue sur toi : cest le Fidle Saint Esprit qui la descendu sur ton cur, pour en avertir. Il sexprime en langue arabe explicite

    Pour tre " appris par cur " par le Messager analphabte, le Coran est descendu " sur son cur ". Voila qui sexplique parfaitement par cette dernire dcouverte cardiologique !
    S7-V179 "Nous avons destin la Ghenne un grand nombre de djinns et d'tres humains. Ils ont des curs avec lesquels ils ne comprennent pas ; ils ont des yeux avec lesquels ils ne voient pas; ils ont des oreilles avec lesquelles ils nentendent pas. Ils ne ressemblent qu' des bestiaux; ils sont plutt plus gars ".
    La cardiologie nous prouvera peut tre un jour que le cur des bestiaux coupl leur cerveau serait plus intelligent que celui des mcrants, car plus proche de la nature. Ce dont nous sommes certains c'est que le cur des animaux ne convient pas aux hommes car le cerveau humain est plus vicieux ! C'est ce que veut dire ce Verset et ce que disent les cardiologues, non ?
    S67-V13 "Que vous teniez votre parole au secret ou que vous la criez haut, Il est parfaitement au courant de ce que renferment les "poitrines".
    Le cur est donc la cache des intentions et des secrets.
    Parlant de ceux qui ont refus le combat avec le Messager SAS, il ditS9-V93 " . Dieu a imprim un sceau sur leurs curs en sorte qu'ils ne savent plus rien".
    Le Coran im****toujours le durcissement des curs au pch et au mal. Ecoutons-le lorsqu'il parle des rengats:
    S92-V14: "Lorsque les Versets du (livre) d'Allah lui sont rcits il scrie : 'Ce ne sont que des mythes de primitifs'. Pas du tout! En fait ce sont leurs mfaits qui ont encrass leurs curs".
    S45-V23 : "As-tu vu celui qui prend ses dsirs pour idole, et qu'Allah a gar alors qu'il dtient du savoir; celui qui (Allah) a scell l'oue et le cur et voil les yeux. Qui en dehors d'Allah pourrait-il le guider ? Ne pouvez-vous donc pas y rflchir ?"

    Ainsi le cerveau pourrait tre bourr de savoir, mais il ne servira celui qui le porte reconnatre d'Allah, que si son savoir passe par un cur sain. C'est ce que dit la cardiologie moderne ! Et Descartes dajouter : " Science sans conscience est une ruine de lme ".

    Le cur gnrateur de la quitude ou du dsarroi
    S13-V28 "Les curs de ceux qui croient (en Dieu) s'apaisent en voquant Allah; C'est en pensant Allah que les curs se rassurent vraiment ?"
    S10-V57 "Hommes! Il vous est parvenu une Exhortation de votre Seigneur et une Gurison de ce qui affecte les poitrines; c'est galement une Guidance et une Grce pour les croyants".
    Dcrivant le dsarroi de la mre de Mose lorsque son bb avait t repch du Nil par la famille de Pharaon le Coran dit:
    S28-V10 "Le cur de la mre de Mose dprima ; peu sen fallut quelle ne manifestt sa peine si Nous n'avions pas raffermi son cur; (Nous l'avons fait) afin qu'elle reste toujours croyante".
    Le Coran utilise une expression arabe consacre remarquable : "Le cur de la mre de Mose est devenu creux". Que peuvent dire les Cardiologues. Cette mtaphore a-t-elle une explication physiologique?
    S114 Dis: "J'implore la protection du Seigneur des hommes, du Souverain des hommes, du Dieu des hommes, contre le mal de l'angoisse dgradante qui tourmente la "poitrine" des gens quelles soient djinns ou humaines".
    Cest par cette prire conseille toutes les mes inquiets, que sachve le recueil coranique.

    - Le cur rival du lobe frontal ?

    La mdecine moderne russi cerner certaines proprits et certaines fonctions des diffrents parties du cerveau. Il a t prouv par exemple que le sige du mensonge et de la ruse, qui contrarient les informations parvenant du cur, se trouve dans le "lobe frontal". Le Coran l'appelle "Nassia" c'est--dire toupet.
    Ecoutons bien cette merveille scientifique du Coran, quand il voque le sort des rengats au Jugement Dernier :
    S55-V41 "(Ce jour l), les criminels seront reconnus leur traits ; on les saisira alors pas les toupets et les pieds".
    S96-V15/16 "Pas du tout ! S'il ne cesse pas (de pcher), Nous tranerons le toupet, un toupet menteur et pcheur "
    Les hypocrites disent toujours le contraire de ce qu'ils pensent. Leur langue serait commande par "l'ordinateur" crbral, alors que leur pense est commande par le cur. Lorsque ce dernier est malade, le lobe frontal l'emporte, le mensonge et l'hypocinsie se fabriquent. Certains politiciens, que nous n'avons pas besoin de nommer, doivent avoir un tout petit cur bien encrass et un lobe frontal d'lphant.

    - Conclusion

    Je conclurai cet essai en affirmant que la science moderne a prouv sans aucun doute, l'authenticit du Coran. Les Versets pour lesquels les exgtes donnaient une interprtation morale ou mtaphysique, prennent maintenant un sens rel. Dans mon commentaire du livre mentionn ci-dessus, je disais que le Verset qui parle du liquide gnital, reste encore un mystre pour la mdecine. Il dit :
    "Que l'Homme pense ce partir de quoi il a t cr ! Il a t cr partir d'un liquide jaculatoire sortant d'entre la colonne vertbrale et les seins".
    La mdecine de nos jours que javais voque dans mon ouvrage " Youcef et Zoulikha " au commentaire 101, soutenait une autre thorie ! Javais parl de "testicules comme gnrateur du liquide mprisable " ; ceux-ci naissent effectivement dans le ftus au niveau de la colonne vertbrale et migrent par la suite leur position finale. Mais les notions qui viennent d'tre exposes sur le cur expliqueraient me semble-t-il, ce mystre. Le cur qui se trouve dans la cage thoracique entre la colonne vertbrale et les ctes avant, ne serait-il pas le gnrateur effectif du liquide gntique ?

    Ceci dit,

    Nest-il pas temps que les scientifiques honntes reconnaissent ces vrits? N'est-il pas temps galement que les savants de la science coranique prsentent ces merveilles scientifiques, d'une manire plus objective et sans excs.

    Le sujet que nous venons de traiter interpelle tout particulirement les Muftis et les savants des sciences islamiques. Ils doivent donner un avis autoris, pas obligatoirement unanime, car la tolrance et le pluralisme de l'interprtation et de la " Fetwa ", constituant les fondements les plus prcieux de la "Dmocratie Islamique" si longtemps ignore.

    Vu que :

    a- La greffe des curs a prouv le transfert des connaissances, des sentiments et des croyances du cur greff vers le cerveau du malade rcepteur,

    b- Les greffs du cur artificiel n'ont survcu jusqu' prsent que quelques mois aprs lopration, en transformant lhomme en un robot inhumain,

    c- Les dcouvertes faites ont permis une perce inespre de la science dans les secrets du Coran, et permettent aujourd'hui sa relecture un plus haut niveau

    Les questions qui s'imposent sont:

    1- Est-il permis de pratiquer la greffe des curs, et de prlever des curs sur les cadavres appartenant des morts croyants, au profit de malades mcrants ?.

    2- Est-il permis de transfrer le cur d'un mcrant dans le corps d'un malade croyant ?

    En fait, nous devons tous rflchir ces questions sans plus nous dire : " Quel casse tte " mais plutt " quel casse cur " ! Le mal de tte peut tre vite guri par la prise dun cachet daspirine ou une tasse de caf. Mais le stress, le "mauvais sang" tel que nos anctre lappelaient, finissent souvent par une hausse de la tension artrielle et si nous ny remdions pas, finissent par une crise cardiaque fatale. Cest donc bien par nos curs que nous rflchissons, cest par nos curs que nous vivons et que nous mourrons, tel que le Coran le dit !

    References http://www.kaheel7.com/modules.php?n...rticle&sid=581
    www.kaheel7.com
    www.altafsir.com
    www.merveillescoraniques.net

    1- Pearsall P, Schwartz GE, Russek LG, Changes in heart transplant recipients that parallel the personalities of their donors, School of Nursing, University of Hawaii, www.springerlink.com, 2000.
    2- Paul Pearsall, The Heart's Code: Tapping the Wisdom and Power of Our Heart Energy, New York, Broadway Books, 1998.
    3- Linda Marks, THE POWER OF THE HEART, www.healingheartpower.com, 2003.
    4- Dorothy Mandel, Spirit and Matter of the Heart, Grace Millenium, Winter 2001.
    5- Linda Marks, The Power of the Soul-Centered Relationship, HeartPower Press, 2004.
    6- Paul Pearsall, Gary E. Schwartz, Linda G. Russek, Organ Transplants and Cellular Memories, Nexus Magazine, April - May 2005.
    7- Schwartz GER, Russek, LGS. The Living Energy Universe. Charlottesville, VA: Hampton Roads Publishing, 1999.
    8- His Heart Whirs Anew, Washington Post, August 11, 2007.
    9- Heart, Wikipedia.
    10- Science of the heart, Institute of HeartMath.
    11- Rollin McCraty, The Scientific Role of the Heart in Learning and Performance, Institute of HeartMath, 2003.
    12- Does your heart sense your emotional state? www.msnbc.msn.com, Jan. 26, 2006.
    13- Annual Meeting of the Pavlovian Society, Tarrytown, NY, 1999

    Par : Mohammed Messen Redactor en chef MC
    Last edited by ; 01-03-2008 at 02:56 PM.

    ӿ
    (

  2. #2
    Join Date
    Feb 2007
    Posts
    1,795
    Religion
    Islam
    Gender
    Male
    Last Activity
    06-08-2016
    At
    07:18 PM

    Default


    Merci cher frre pour ce sujet
    Et ceci ne prouve quune seule verit ; celle quil ny a de vraie divinit autre qu'Allah et que Mohammed est Son messager

    ...
    ... .
    .. :


    ~~ ==>> ~~ ..... ..... ..... ..... ..... ..... - -


Un autre miracle du coran: pensons nous par le coeur?

Thread Information

Users Browsing this Thread

There are currently 1 users browsing this thread. (0 members and 1 guests)

Similar Threads

  1. Le saint coran
    By azizcool in forum Forum Franais
    Replies: 8
    Last Post: 07-12-2011, 05:10 PM
  2. Replies: 7
    Last Post: 02-08-2008, 10:15 PM
  3. Replies: 0
    Last Post: 12-11-2007, 05:17 PM
  4. Le Saint Coran
    By azizcool in forum Forum Franais
    Replies: 35
    Last Post: 15-06-2006, 12:58 AM
  5. Replies: 0
    Last Post: 22-09-2005, 04:15 PM

Tags for this Thread

Bookmarks

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •  

Un autre miracle du coran: pensons nous par le coeur?

Un autre miracle du coran: pensons nous par le coeur?