guide simple du nouveau Musulman7

: Last Post: * * | == == | Last Post: * * | == == | Last Post: * * | == == | Last Post: * * | == == | Last Post: * * | == == | Last Post: | == == | ( ) 2018 3 3 Last Post: battman | == == | Last Post: | == == | Last Post: . | == == | " " Last Post: | == == |


 

       

         

 

    

 

 

    

 

guide simple du nouveau Musulman7

Page 1 of 2 1 2 LastLast
Results 1 to 10 of 13

Thread: guide simple du nouveau Musulman7

  1. #1
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,681
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    30-11-2017
    At
    11:44 AM

    Default guide simple du nouveau Musulman7

    ....





    septime niveau

    infidlit

    Loyaut ethostilit

    Contrlesplaisanterieslgitime


    prire de l'Ad

    Divorceetdislocations

    Interdictionde la haineet de l'envie

    Connexionhypocrite















    .

  2. #2
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,681
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    30-11-2017
    At
    11:44 AM

    Default





    Source:Al-Firdous, Ltd. UK

    Avec l'aimable autorisation de:Islaam.com

    Traduit par Oum Acha




    Les informations suivantes sont tires des appendices de la traduction Anglaise du Tafsir dIbn Kathr.

    Le Qur'an utilise le mot Kufr pour dnoter les gens qui cachent les ralits. Le Qur'an utilise ce mot pour identifier ceux qui ont ni les faveurs d'Allah en refusant Sa Domination et Son Autorit. Le Kufr est un antonyme pour l'Iman ou pour la mcrance en Allah et un Kafir est un mcrant. Ce type de Kufr est appel AL-KUFRUL AKBAR ou le Kufr majeure (ou encore le grand Kufr). Il y a plusieurs types de Kufr Akbar:

    1. Kufrul-'Inaad:

    La mcrance de l'obstination. Cela s'applique quelqu'un qui connat la vrit et qui admet connatre la vrit et admet la connatre avec sa langue, mais qui refuse de l'accepter et s'abstient de faire une dclaration. Allah (ta'ala) dit: "Jetez en Enfer tout mcrant endurci et rebelle." [Surah Qaaf (50), Ayah 24]

    2. Kufrul-Inkaar:

    La mcrance du dmenti (le fait de nier). Cela s'applique quelqu'un qui nie avec la fois son cur et sa langue.
    Allah (ta'ala) dit: "Ils reconnaissent le bienfait de Dieu; puis, ils le nient. Et la plupart d'entre eux sont des ingrats." [Surah Nahl(16), Ayah 83]

    3. Kufrul-Kibr:

    La mcrance de l'arrogance et de l'orgueil. La mcrance du diable (Iblis) est un exemple de ce type de kufr.

    4. Kufrul-Juhood:

    La mcrance du rejet (refus). Cela s'applique quelqu'un qui reconnat la vrit dans son cur, mais la rejette avec sa langue. Ce type de kufr peut s'appliquer ceux qui se disent d'eux-mmes qui sont musulmans mais qui rejettent ce qui est ncssaire ainsi que les normes acceptes de l'Islam tels que as Salaat et la Zakat.

    Allah (ta'ala) dit: "Ils les nirent injustement et orgueilleusement, tandis qu'en eux- mmes ils y croyaient avec certitude. Regarde donc ce qu'il est advenu des corrupteurs." [Surah Naml(27), Ayah 14]

    5. Kufrul-Nifaaq:

    La mcrance de l'hypocrisie. Cela s'applique quelqu'un qui prtend tre un croyant mais qui dissimule sa mcrance. Une telle personne est appele MUNAFIQ ou hypocrite.

    Allah (ta'ala) dit: "Les hypocrites seront, certes, au plus bas fond du Feu, et tu ne leur trouveras jamais de secoureur," [Surah An Nisaa (4), Ayah 145]

    6. Kufrul-Istihaal:

    La mcrance du fait d'essayer de rendre le HARAM HALAL. Cela s'applique quelqu'un qui accepte comme tant lgal (Halal) ce qu'Allah a rendu illgal (haram) comme l'alcool ou l'aldultre. Seul Allah (subhanahu wa ta'ala) a la prrogative de rendre les choses Halal et Haram et ceux qui cherchent interfrer avec Son droit Lui sont comme des rivaux et ainsi sortent de la foi.

    7. Kufrul-Kurh:

    La mcrance du fait de dtester un ordre d'Allah (ta'ala). Allah (ta'ala) dit: " Et quand ceux qui ont mcru, il y aura un malheur pour eux, et Il rendra leurs oeuvres vaines. C'est parce qu'ils ont de la rpulsion pour ce que Dieu a fait descendre. Il a rendu donc vaines leurs oeuvres." [Surah Muhammed (47), Ayah 8-9]

    8. Kufrul-Istihzaha:

    La mcrance due la moquerie et la drision.

    Allah (ta'ala) dit: "Et si tu les interrogeais, ils diraient trs certainement : "Vraiment, nous ne faisions que bavarder et jouer." Dis : "Est-ce de Dieu, de Ses versets (le Coran) et de Son messager que vous vous moquiez?" Ne vous excusez pas : vous avez bel et bien rejet la foi aprs avoir cru. Si Nous pardonnons une partie des vtres, Nous en chtierons une autre pour avoir t des criminels." [Surah Taubah (9), ayah 65-66]

    9. Kufrul-I'raadh:

    La mcrance due au fait d'viter. Cela s'applique ceux qui se dtournent et vitent la vrit.

    Allah (ta'ala) dit: "Quel pire injuste que celui qui on a rappel les versets de son Seigneur et qui en dtourna le dos en oubliant ce que ses deux mains ont commis?" [Surah Kahf(18), Ayah 57]

    10. Kufrul-Istibdaal:

    La mcrance due au fait d'essayer de remplacer les Lois d'Allah. Cela peut prendre la forme de: 1-Le rejet de la Loi d'Allah (Shariah) sans la nier 2-Nier la Loi d'Allah et la rejeter, ou 3-Remplacer la Loi d'Allah par des lois forges.
    Allah (ta'ala) dit: "Ont-ils des associs avec Allah qui ont instaur pour eux une religion qu'Allah n'a pas permis." [Surah Shuraa(42), Ayah 8]

    Allah (ta'ala) dit: "Et ne dites pas, conformment aux mensonges profrs par vos langues : "Ceci est licite, et cela est illicite", pour forger le mensonge contre Dieu. Certes, ceux qui forgent le mensonge contre Dieu ne russiront pas." [Surah Nahl (16), Ayah 116]



    .

  3. #3
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,681
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    30-11-2017
    At
    11:44 AM

    Default

    Le concept Islamique d'al wala wal bara






    Introduction :

    Pourquoi ce sujet ?

    Le sujet dal-wala wal-Bara est trs important pour trois raisons principales :

    Premirement : parce que le concept dal-wala wal-bara est un des plus grands principe de base du credo Islamique (aqida).

    Cheikh Ahmad ibn Atiq, rahimahullah, a dit ce propos :
    Il ny a pas dans le Livre dAllah - aprs la question concernant lobligation de se conformer au tawhid et linterdiction de sadonner son oppos - de chose qui nait autant de preuves et qui ne soit aussi clairement expos, que la question dal-wala wal-bara.

    En ce qui concerne al-wala (lalliance), cela se manifeste par lamour sincre ainsi que lentraide pour Allah, Ses Prophtes et les croyants. Tandis que al-bara (le dsaveu) se manifeste par lhostilit et la dissociation du mensonge et de ses partisans. Et ces questions sont en ralit les questions les plus fondamentales de la foi (Imane).

    Deuximement : parce que les gens vivent une poque cruciale dans laquelle beaucoup des concepts Islamiques de base et des plus essentiels ont t oublis, sous estims ou ngligs; et lun de ces concepts de base est certainement le concept dal-wala wal-bara.

    La consquence est que beaucoup de personne ne sont plus conscients des caractristiques qui distinguent un croyant dun mcrant.

    Troisimement : parce que le concept dal-wala wal-bara touche directement la signification de : "la ilaha illa Allah", et que nimporte quelles erreurs concernant cela, signifiera en ralit une erreur dans la comprhension de la "chahada" mme.




    Comprendre lessentiel dal-Wala wal Bara


    Pour bien comprendre ce sujet et quil soit porte de main, nous le discuterons autour des six chapitres suivants:


    1) La signification de "la ilaha illa Allah"

    La phrase "La ilaha illa Allah" signifie : nul na le droit tre ador, sauf Allah . Ainsi avec cela, ladoration de toutes les autres divinits a t nie; et ladoration a uniquement t affirme pour Allah seul.

    Shaykh Al-Islam Ibn Taymiyyah, rahimahullah, a dit :

    Il ny a aucun bonheur pour les coeurs, ni plaisir complet, sauf dans lamour dAllah et le rapprochement de Lui avec ce quIl aime. Et il nest pas possible [de vraiment] laimer, sauf en se dtournant de tout ce que lon aime en dehors de Lui. Cest la ralit de "la ilaha illa Allah" et cest la Religion de lami intime (khalil) dAllah, Ibrahim, ainsi que de tous les Prophtes et Messagers.

    Ainsi lamour dAllah et la soumission ce quIl aime et qui le satisfait, est la ralit de "la ilaha illa Allah".

    Al-Hafidh Al-Hakami, rahimahullah, a dit:

    Les signes quune personne aime son Seigneur sont :
    a) Quil donne Son droit celui quIl aime, mme si cela soppose ses propres dsirs;
    b) Quil dteste ce que son Seigneur dteste, mme si ses propres dsirs penchent vers cela;
    c) Quil montre lamour sincre et lalliance (al-wala) ceux qui sallient avec Allah et Son Messager;
    d) Quil montre de lhostilit ceux qui montrent de lhostilit Allah et Son Messager;
    e) Quil suive Son Messager ;
    f) Quil coute ses conseils.

    LImam Ibn Al-Qayyim, rahimahullah, a dit dans une de ses posies :

    Une condition du vritable amour consiste en ce que votre amour agr;
    Lamour de celui que vous aimez, sans adhrer lindocilit.
    Si vous prtendez laimer, montrez en aussi lopposition;
    Alors votre amour ne sera pas quune fausse dclaration.
    Aimeriez vous les ennemis de votre Bien-aim, tout en prtendant que vous laimer ?
    Mais vous cherchez toujours lamour dans le retour !
    Et vous vous battez et montrez de lhostilit envers ceux quIl aime;
    Est-ce l le vrai amour, Ô frre ? Ou la chose suivante mane du diable ?
    Il ny a aucune adoration sans lavoir choisi Lui, exclusivement
    Avec soumission du coeur et des membres pour Lui, timidement (avec humilit


    .

  4. #4
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,681
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    30-11-2017
    At
    11:44 AM

    Default

    2) Les implications de "la ilaha illa Allah"

    La dclaration de "la ilaha illa Allah", implique davoir recours al-wala wal bara.

    La parole implique le fait de montrer al-wala (lamour sincre et laide) pour Allah, Sa religion, Son livre, Ses Prophtes et Ses fidles justes; aussi bien que le fait de les prendre pour allis et de leur venir en aide :

    Vous navez dautres allis quAllah, Son messager, et les croyants qui accomplissent la
    Salat, s'acquittent de la Zakat, et sinclinent (devant Allah)
    [Sourate Al-Maidah 5 : 55]

    Elle implique aussi la sparation avec ceux qui adorent d'autre divinit quAllah et lhostilit envers tout ce qui est ador en dehors de Lui :

    Certes, vous avez eu un bel exemple suivre en Abraham et en ceux qui taient avec lui, quand ils dirent leur peuple: "Nous vous dsavouons, vous et ce que vous adorez en dehors dAllah. Nous vous renions. Entre vous et nous, linimiti et la haine sont jamais dclares jusqu ce que vous croyiez en Allah, seul"
    [Sourate Al-Mumtahanah 60 :4]

    Shaykh Muhammad ibn Abdel-Wahhab, rahimahullah, a dit :

    Et sache que lhomme ne devient croyant en Allah que sil rejette le Taghot (tout ce que lon adore en dehors dALLAH). La preuve rside dans la parole dAllah : Quiconque rejette le Taghot tandis quil croit en Allah saisit lanse la plus solide, qui ne peut se briser. Et Allah est Audient et Omniscient [Sourate Al Baqarah 1 :256]

    Elle implique daimer ce quAllah a prescrit :

    Suivez ce qui vous a t descendu venant de votre Seigneur et ne suivez pas dautres allis que Lui. Mais vous vous souvenez peu
    [Sourate Al-Araf 7:3].

    Elle implique de dtester les lois et jugements qui sopposent lIslam :

    Est-ce donc le jugement du temps de lIgnorance quils cherchent? Quy a-t-il de meilleur quAllah, en matire de jugement pour des gens qui ont une foi ferme?
    [Sourate Al-Maidah 5:50]

    Elle implique la dissociation avec toute autre religion que lIslam :

    Et quiconque dsire une religion autre que lIslam, ne sera point agre, et il sera, dans lau-del, parmi les perdants
    [Sourate Al-Imran 3:85].



    3) Ce que "la ilaha illa Allah" Nie et Affirme

    Cette parole (kalimat) implique le fait de nier certaines choses et daffirmer certaines choses.

    Elle Nie quatre choses :

    a) Aliha (les divinits) : si une personne adresse ses espoirs et ses craintes quelque chose, croyant quelle peut tre bnfique ou le soutenir contre le mal qui le touche, cette chose devient une divinits que lon adore en dehors dAllah (Ilah). Or cette parole exige le rejet de tout autre dit quAllah.

    Et si Allah fait quun mal te touche, nul ne peut lcarter en dehors de Lui. Et sIl te veut un bien, nul ne peut repousser Sa grce
    [Sourate Yunus 10:107].

    b) Tawaghit : toute personne qui est ador en dehors dAllah tout en tant satisfait de cette adoration, ou qui revendique avoir quelques qualits divine que ce soit; comme la connaissance de linvisible, ou qui se croit permis de lgifrer des lois, alors de tels gens sont des transgresseurs qui ont outrepass les limites (tawaghit).

    Nous avons envoy dans chaque communaut un Messager, pour leur dire: " Adorez
    Allah et cartez-vous du Taghot"
    [Sourate An-Nahl 16:36].

    c) Andad (rivaux, gaux) : lorsqu'une famille, des enfants, la richesse ou la maison, deviennent pour une personne plus important quAllah (des gaux, rivaux = andad).

    Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors dAllah, des gaux Lui, en les aimant comme on aime Allah
    [Sourate Al Baqarah 2 :165]

    d) Arbab (Seigneur): ceux qui donnent des verdicts autre que la Chari'a et qui sont suivis dans cela, ont t pris pour Seigneurs (arbab) en dehors dAllah.

    Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines comme Seigneurs en dehors dAllah
    [Sourate At-Tawbah 9:31].

    Cette parole Affirme galement quatre choses :

    a) la Sincrit : que le but de notre adoration ne doit tre quAllah et que toute adoration doit tre exclusivement adresse Lui seul (ikhlaas):

    Il ne leur a t command, cependant, que dadorer Allah, Lui vouant un culte exclusif
    [Sourate Al-Bayyinah 98:5].

    b) lAmour : On doit aimer Allah plus que tout au monde.

    les croyants sont les plus ardents en lamour dAllah
    [Sourate Al-Baqarah 2:165].

    c) la Crainte et d) lEspoir : la crainte rvrencielle et lespoir sont deux choses qui doivent tre vou Allah seul :

    Ne les craignez pas. Mais craignez Moi, si vous tes croyants
    [Sourate Al-Imran 3:175].

    Ainsi, quiconque espre rencontrer son Seigneur, quil fasse de bonnes actions et quil nassocie dans son adoration aucun son Seigneur
    [Sourate Al-Kahf 18:110].


    .

  5. #5
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,681
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    30-11-2017
    At
    11:44 AM

    Default


    4) Les Compagnons et "la ilaha illa Allah"

    La manire dont les Compagnons, ont compris et appliqu les exigences de cette grande parole, nous a t merveilleusement expliqu par lImam Soufyane ibn Uyaynah rahimahullah.

    Muhammad ibn Abdul-Malik Al-musaysi a dit :

    Nous tions avec Soufyane ibn Uyaynah en lan cent soixante-dix, et une personne la questionn propos de la foi (Al Imane). Il a alors rpondu : "ce sont des paroles et des actions." Lhomme a alors demand :"Est-ce quelle augmente et diminue ?" Il a rpondu : "Elle augmente comme Allah le souhaite et elle diminue comme Allah le souhaite; un point quil nen reste pas plus que le got, [et il lui prsenta sa main]".Lhomme a demand : "Comment devons-nous traiter ceux qui prtendent que cest une dclaration (parole) sans action ?" Soufyane rpondit : "cest ce quils avaient lhabitude de dire avant que les dcisions et les limites de la foi naient t tablies.

    En effet Allah, le Puissant et Majestueux, a envoy notre Prophte Muhammad toute lhumanit pour leur dire que nul na le droit d'tre ador sauf Allah et quil est le Messager dAllah. Sil tmoigne de cela, alors leur sang et leur richesse seraient protgs, sauf par droit, mais cest Allah qui rglera leur compte.

    LorsquAllah, le Puissant et Majestueux, a t satisfait de la vracit de leur attestation en regardant leurs coeurs, Il a demand au Prophte de leur ordonner de prier; donc il leur a ordonn cette action et ils lont accomplit. Par Allah! Sils navaient pas fait ainsi, alors leur premier acte (de tmoigner) ne leur aurait pas profit.

    LorsquAllah, le Tout Misricordieux, le Trs Haut, a t satisfait de la vracit de cette parole en regardant leurs coeurs, Il a demand de leur ordonner de retourner la Mecque, pour se battre avec leurs pres [incrdules] et fils; avant quils naient tmoign cette parole, pri leur prire, et les avaient rejoints dans leur migration ; donc il leur a ordonn cette action et ils ont fait ainsi. Par Allah! Sils navaient pas fait ainsi, alors ni leur premier acte (de tmoigner), ni leur prire, ni leur migration ne leur aurait profit.

    LorsquAllah, le Puissant et Majestueux, a t satisfait de la vracit de leur attestation en regardant leurs coeurs, Il a demand de leur ordonn dmigrer pour excuter tawaf autour de la maison en ladorant et ils ont ras leurs ttes en toute humilit; donc il leur a ordonn cette action et ils ont fait ainsi. Par Allah! S'ils navaient pas fait ainsi, alors leur premier acte (de tmoigner), ni leur prire, ni leur migration, ni le combat contre leurs pres ne leur aurait profit.

    LorsquAllah, le Puissant et Majestueux, a t satisfait de la vracit de leur attestation en regardant leurs coeurs, Il a demand de leur ordonn dmigrer pour ensuite donner en aumne leur richesse afin quils puissent se purifier; il leur a ordonn cette action et ils ont fait ainsi. Par Allah! Sils navaient pas fait ainsi, alors ni leur premier acte (de tmoigner), ni leur prire, ni leur migration, ni le combat contre leurs pres, ni leur accomplissement du tawaf ne leur aurait profit.

    LorsquAllah, le Puissant et Majestueux, a t satisfait de la vracit de leur attestation en regardant leurs coeurs, - qui ntait pas en harmonie avec cette dfinition et ces limites dEl Imane (donn par le questionneur), Allah a dit :

    Aujourdhui, Jai parachev pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et Jagre lIslam comme religion pour vous
    [Sourate Al-Maidah 5:3].

    Soufyane a alors dit : " Ainsi quiconque abandonne une quelconque partie de la foi, est selon nous mcrant.

    Shaykh Muhammad ibn Abdul-Wahhaab a dit :

    Si nous avons clairement compris cela, alors nous saurons que beaucoup dentre ceux qui prtendirent suivre la Religion ne comprennent pas vraiment le mot "la ilaha illallah". De plus, comment expliquer la patience que les premiers Musulmans ont d supporter sous la torture, la captivit, les coups et lmigration vers lEthiopie ? Et ce, avec le fait quil (le prophte) tait le plus charitable des hommes; sil y avait eu une faon dpargner ces souffrances ses Compagnons, alors il aurait fait ainsi.



    5) La signification dal-wala wal-bara

    Shaykh Al-Islam Ibn Taymiyyah a dit:

    La dclaration de "la ilaha illa Allah" exige de ne pas aimer ou dtester, sauf pour plaire Allah ; aucun ne doit faire preuve de wala et bara, part pour lamour dAllah; et il faut aimer et dtester ce quAllah aime et dteste.

    Linguistiquement le mot al-wala implique : lamour, l'aide et le fait dtre proche. Et al-bara dsigne son contraire. Un autre terme qui est frquemment employ pour al-bara est le terme al-adawah (lhostilit).

    La signification technique de al-wala wal-bara :

    Shaykh Al-Islam Ibn Taymiyyah a dit :

    Al-Wilayah (lintimit) est loppos de adawah (lhostilit). La racine de wilayah est lamour et lintimit, et la racine de adawah est lhostilit et lloignement.

    Shaykh Abdul-Lateef alush-Shaykh a dit:

    La racine de wala est lamour et la racine de adawah est lhostilit. Deux actions printanires manant du coeur et des membres. Celle-ci entrane dans la ralit du wala et bara linclusion de concepts tel que : loctroi daide, le fait dtre social, la coopration, le jihad, lmigration et tout leur semblable

    Ainsi al-wala wal-bara sont les consquences ncessaires du mot "la ilaha illa Allah" comme cela est prouv dans le Coran et la Sounnah.

    Certaines des preuves donnes dans le Livre dAllah sont:

    Que les croyants ne prennent pas, pour allis, des mcrants, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion dAllah, moins que vous ne cherchiez vous protger deux. Allah vous met en garde lgard de Lui-mme. Et cest Allah le retour
    [Sourate Al-Imran 3:28]

    Dis: "Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi, Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos pchs. Allah est Pardonneur et Misricordieux". Dis: "Obissez Allah et au Messager. Et si vous tournez le dos... alors Allah n'aime pas les infidles" !
    [Sourate Al-Imran 3:31-32]

    Ils aimeraient vous voir mcrants, comme ils ont mcru: alors vous seriez tous gaux! Ne prenez donc pas dallis parmi eux, jusqu ce qu'ils migrent dans le sentier dAllah
    [Sourate An-Nisa 4:89]

    Ô les croyants! Ne prenez pas pour allis les Juifs et les Chrtiens; ils sont allis les uns des autres. Et celui dentre vous qui les prend pour allis, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes
    [Sourate Al-Maidah 5:51]

    Ô les croyants! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion... Allah va faire venir un peuple quIl aime et qui Laime, modeste envers les croyants et fier et puissant envers les mcrants, qui luttent dans le sentier dAllah, ne craignant le blme daucun blmeur
    [Sourate Al-Maidah 5:54].

    Le Prophte (salla Allahou alayhi wa salam) a dit :

    Soyez sincre envers tout Musulman et dissociez vous des mcrants.

    La poigne de main la plus forte en foi doit aimer et dtester pour Allah.

    La poigne de main la plus forte en foi doit prter allgeance et prendre pour ami intime (wala) et doit se montrer hostile et se dissocier pour Allah; et aimer et dtester pour Allah.

    Ibn Abbas a dit :
    Quiconque aime pour lamour dAllah et dteste pour lamour dAllah; (al-wala pour lamour dAllah et al-adawah pour lamour dAllah) recevra par cela, lallgeance dAllah et lintimit (wilayah). Une personne ne sentira pas le got de la foi - mme sil prie et jene abondamment - avant quil ne soit comme cela. Aujourdhui les gens basent en gnral leurs amitis sur des affaires de ce monde, mais cela ne leur profitera pas pour tout [cest dire pour lau del].

    Shaykh Abdour-Rahman ibn Hassan a dit de la susdite nonciation :
    Il ne leur profitera pas, plutt il leur nuira en ralit ; De mme quAllah, le Glorifi, a dit :
    Les amies, ce jour-l, seront ennemies les uns des autres; except les pieux
    [Sourat Az-zukhruf 43:67].

    Shaykh Soulaymane ibn Abdoullah a aussi fait des remarques ce propos et a dit :
    al-wala pour lamour dAllah, exprime la ncessit daimer pour Allah, ce qui est une expression dallgeance. Il indique que le simple amour, seul, nest pas suffisant. Plutt, il est essentiel quavec cet amour, il doit y avoir lallgeance, qui est une consquence ncessaire de cet amour. Cela entrane lassistance, le fait dhonorer, le respect, avec ceux que vous aimez intrieurement et extrieurement.
    Puis il dit : et adawah pour lamour dAllah, exprime la ncessit de har pour Allah, ce qui signifie: montrer de lhostilit par des actions comme le jihad contre les ennemis dAllah; se dissocier deux; et sloigner deux intrieurement et extrieurement. Il indique le fait que la simple haine dans le coeur ne suffit pas. Plutt quil est essentiel quavec cela, il doit y avoir une manifestation de ses exigences; de mme quAllah, le Plus Haut, a dit :

    Certes, vous avez eu un bel exemple suivre en Abraham et en ceux qui taient avec lui, quand ils dirent leur peuple: "Nous vous dsavouons, vous et ce que vous adorez en dehors dAllah. Nous vous renions. Entre vous et nous, linimiti et la haine sont jamais dclares jusqu ce que vous croyiez en Allah, seul"
    [Sourate Al-Mumtahanah 60:4]


    .

  6. #6
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,681
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    30-11-2017
    At
    11:44 AM

    Default



    6) Al-wala wal-bara et le crdo dAhlu-sunnah


    Ibn Taymiyyah a dit :

    Il est de la caractristique du croyant que davoir de lhostilit pour lamour dAllah et de prendre des allis pour lamour dAllah. Si la personne est un croyant, il est du devoir de la prendre pour allie; mme si elle est en dsaccord avec nous, parce que les mfaits nannulent pas lallgeance qui est exig par la foi (Al-mawalatul-Imaniyyah). Allah a dit :

    Et si deux groupes de croyants se combattent, faites la conciliation entre eux
    [Sourat Al-Hujurat 49:9].

    Donc ils sont considrs comme frres, avec le fait quils se combattent et que lun transgresse lautre; et lordre est donn de les rconcilier. Donc le Croyant doit considrer: quil est obligatoire de montrer de lallgeance un Croyant, mme sil vous fait du mal et quil a dpass les limites vous concernant. Tandis quil est obligatoire de montrer de lhostilit un mcrant, mme sil vous donne des choses et fait preuve de bont. En effet Allah a envoy Ses Messagers et a rvl Ses Livres pour que notre manire de vivre entire soit vou Allah; pour que lon aime Ses awliya, quon dtestent ses ennemis, afin que lhonneur et la rcompense soient pour Ses awliya et le dshonneur et la punition soient pour Ses ennemis.

    Si une personne combine en lui, le bon et le mauvais; lobissance et la dsobissance; la justice et la mchancet; la Sunnah et la bida; alors il mrite lallgeance et la rcompense dans la proportion de ce quil a de bon et il mrite lhostilit et la punition dans la proportion de ce quil a de mal. Donc il se peut quune personne possde quelques garanties dhonneur et de dshonneur et quil possde quelque chose de ceci et quelque chose de cel. Comme un voleur qui est pauvre et qui on couperait la main pour ce quil a vol, mais qui on donnerait ce qui satisferait ses besoins afin de rester charitable. Ceci est un principe fondamental convenu par Ahlus-Sunnah wal-Jamaah; mais rejet par les Khawarij, Mutazilah et tout ceux qui sont daccord avec eux.

    On voit donc que les gens se divisent en trois catgories en ce qui concerne al-wala wal-
    bara:

    1) Ceux que nous devons sincrement aimer et avec lesquels nous devons nous allier; en ne faisant preuve d'aucune hostilit: les gens de cette catgorie sont les vrais Croyants; les Prophtes vridiques, les martyrs et les justes.

    2) Ceux que nous devons dtester et envers lesquels nous devons nous montrer hostile, sans leur montrer lamour et lallgeance : Dans cette catgorie se retrouve les mcrants, les mushrikin, les hypocrites, les apostats et les athes. Et ceci est valable, mme si de tels gens sont nos proches :

    Tu ne trouves pas des gens qui croient en Allah et au jour du jugement dernier se liant damiti agissante avec ceux qui vivent dans la haine et lanimosit dAllah et de Son Messager quand bien mme ce seraient leurs pres, leurs fils, leurs frres ou les gens de leur tribu
    [Sourate Al-mujadalah 58:22].

    O vous qui avez cru! Ne prenez pas vos pres et vos frres comme amis intimes sils ont prfr la mcrance la foi. Et ceux dentre vous qui les prennent comme amis intimes, ceux-l sont les injustes
    [Sourate at-Tawbah 9:23]

    Cependant, cela ne nie pas le fait dtre juste avec eux, ni de les traiter avec bont lorsque cest possible, ni de leur donner leurs droits, ni le dsir de les conseiller. Au contraire, ces choses sont prescrites, soit en tant quobligations, soit en tant que recommandations.

    3) Ceux qui doivent tre aims et qui ont doit montrer de lallgeance dun ct, mais qui doivent tre dtests et envers qui ont doit montrer de lhostilit dun autre cot : Dans cette catgorie tombent les coupables et dsobissant de parmi les Musulmans. Donc nous devons les aimer pour ce quils possdent de foi (Imane) et les dtester pour ce quils ont de pchs et de dsobissance Allah; le fait de commettre de tels pchs nest aucunement le fait de commettre le plus grand type de mcrance (kufr) ou de shirk (association). Lamour deux exige de les aviser sincrement; aussi bien en leur recommandant le convenable quen leur interdisant le blmable.

    Rsum du credo dAhlu-Sunnah cet gard :

    Shaykh al-Islam Ibn Taymiyyah a dit :

    Quant lloge et la censure, lamour et la haine, lallgeance et lhostilit - ceux-ci sont des choses pour lesquelles Allah a descendu Sa preuve; et Sa preuve est Son Livre. Ainsi quiconque est un Croyant (mumin), il est obligatoire de lui montrer de lallgeance; indpendamment du groupe dont il est issu. Mais quiconque est un mcrant (kafir), il est obligatoire de lui montrer de lhostilit; indpendamment du groupe dont il est issu... Sil a dans lui, foi et mchancet; on lui donne allgeance dans la proportion de sa foi et on fait preuve dhostilit dans proportion de sa mchancet. Et Il nest pas expuls de la religion en totalit simplement cause des pchs et des actes de dsobissance quil a commit; comme cela est chez les Khawarij et les Mutazilah.


    .

  7. #7
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,681
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    30-11-2017
    At
    11:44 AM

    Default


    Plaisanter, blaguer
    Question : Quelques amis font des blagues tout bout de champ. Parfois jai peur parfois je suis malheureux. Est-il convenable de faire des blagues tout moment, ny a-t-il pas une limite, une norme.


    ?

    RÉPONSE
    Grand savant Imam Ghazali dit :
    Notre Prophte (paix et bndictions soient sur lui) avait fait aussi des blagues et il disait (Moi aussi je fais des blagues mais en disant la vrit). Il faisait des blagues aux inconnus, ses amis, aux enfants, aux vieilles femmes, ainsi quaux femmes mahrem. [Mahrem signifie le (ou la) proche parente avec lequel (ou laquelle) il est interdit de se marier jusqu' l'ternit.] Il tait le plus lgant de toute lhumanit envers sa famille. Il avait fait une course avec notre mre Ach, une fois elle avait gagn tandis quune autre fois cest Notre Prophte. Le fait quun Musulman joue avec sa femme nest jamais un pch mais au contraire une bonne uvre. Car dans un hadith, il est dclar Allah Le Trs-Haut aime celui qui fait des blagues avec sa femme, il augmente leurs bienfaits et donne des rcompenses.Une fois, Notre Prophte a dit une vieille femme : (Les vieilles femmes ne peuvent pas rentrer au paradis.) La femme a t malheureuse. Mais Notre Prophte dit en souriant : (Tu deviendras une jeune femme avant dy entrer.)


    Une vieille femme demanda une monture. Notre Prophte dit : (Je te donnerais un chameau enfant, tu monteras dessus), la femme (Comment pourra-t-il me transporter ?) Notre prophte dit en souriant Tout chameau est lenfant dun autre).

    Une femme Ümm Eymen, dit Notre Prophte. (Je suis la femme dun homme, il vous invite chez nous. Notre Prophte demande : (Tu es la femme de lhomme qui a une blancheur lil) ? La femme (non il na rien son il. Notre prophte dit alors en souriant : (Il nexiste aucun homme qui na pas de blancheur dans les yeux).

    Dans les hadiths suivants Notre Prophte dit :
    (Ne faites pas de blagues affligeant vos amis) [Tirmizi]

    (Celui qui ne se dispute pas, mme sil a raison, qui ne blesse personne, qui ne ment pas pour pouvoir faire des blagues et pour faire rire ainsi que celui qui a un bon caractre entrera au Paradis) [Tirmizi]

    (Dommage aux personnes qui mentent pour faire rire les hommes) [Ebu Davud]

    (Celui qui rit beaucoup sera sous-estim. Celui qui fait beaucoup de plaisanteries perdrait de son srieux) [I. Asakir]

    (Allah ne tiendra pas responsable un homme qui fait des blagues justes) [I. Asakir]

    (Celui qui fait des blagues sans limites sera sous-estim)[Deylemi]

    Omer (paix et bndiction soient sur lui) dit : (Celui qui rigole beaucoup perdrait de sa prestance, et celui qui fait beaucoup de blagues sera sous-estim).

    Rabia Hatun dit, (Dans les affaires qui ne sont pas un pch, faire des blagues pour plaire quelquun fait partie de lhumanit.)

    Les savants islamiques communiqurent ce qui suit :

    Toute chose a une graine. Le grain de lhostilit est la plaisanterie et la moquerie. Ô Mon fils, fais peu de blague, lexcs diminue la valeur de lhomme et encourage les ennemis contre lui. Labandon de la totalit de la plaisanterie provoque la colre des amis et rompt lintimit. Si tu en a assez dun travail que tu fais, arrte-le un moment, repose-toi, fais quelques plaisanteries et tu te rjouis. Seulement rgle tes blagues dune manire que a soit comme le sel dans le repas : c'est--dire si tu mets trop de sel dans le repas, il perd de son got la plaisanterie est aussi comme cela. Le peu cest bien, lexcs est mal. Si cest trs peu, alors tu ne peux pas te rjouir. La plaisanterie doit tre en quantit qui suffirait te rjouir.

    Il faut garder aussi la dcence. Par exemple si un professeur plaisante avec ses lves, ou si des parents font une blague leurs enfants, les enfants ou les lves ne doivent pas abuser de leur intimit.

    Les sujets dont la plaisanterie est srieuse
    Il y a des sujets pour lesquels Notre Prophte (paix et bndiction soient sur lui) a dit : (Le srieux ou la plaisanterie est consquent.) Certains dentre eux sont :

    Si une personne, par plaisanterie ou par un rle donn, se marie ct de deux tmoins leur mariage sera valable, ils seront vritablement maris. Egalement si une personne, par plaisanterie ou pour faire peur, dit sa femme (jai divorc de toi), ils seront rellement divorcs.

    Si une personne dit son esclave (je tai libr), rellement lesclave sera libre. Elle ne peut pas renoncer sa parole. Si une personne veut consacrer un jour de jene, alors quelle dit, en erreur, un mois, elle doit rellement jener un mois. Lordre de notre religion est comme cela. (Durer, Redd-ul Muhtar)

    Quelquun qui, sans raison, sans une menace, pour plaisanter ou se moquer, dit que les savoirs religieux sont faux, je ne les crois pas ou sil dit aux pcheurs, vous faites une bonne action, celui-l deviendra incrdule. [Murted, rengat] Celui qui devient incrdule perdra toutes les rcompenses des adorations quil a faites auparavant. Une personne intelligente pourrait-elle perdre toutes les rcompenses de ses adorations pour seulement faire rire quelques personnes ?

    Celui qui utilise un mot causant le blasphme, devient incrdule mais il ne le sait mme pas. Dans un hadith : (Il arrivera une poque dans laquelle une personne perdrait sa foi mais elle ne le saurait mme pas. Pourtant sa foi la quittera comme si elle enlevait sa chemise.) [Deylemi]

    Le hadith (Les adorations sont en fonction des intentions) nous communique que les bonnes uvres et les moubahs (actions ni interdites ni ordonnes) seront rcompenses selon les intentions. Mais les pchs quils soient sans intention ou avec une bonne intention, seront toujours des pchs.

    Par exemple, quelquun qui, pour pouvoir suivre le hadith (Celui qui satisfait un Musulman, sera satisfait par Allah), sassoit une table o il y a de lalcool pour satisfaire un Musulman, naura pas commis une bonne uvre, mais aura commis un pch.

    Une fille non Musulmane, dit un homme Musulman : (Si tu danses avec moi je deviendrai Musulmans), il nest pas permis lhomme, mme avec une bonne intention, de danser ou de commettre un autre pch avec elle.

    Rigoler et le blasphme
    Question : Quelques ignorants disent par plaisanterie (Je ne veux pas aller au Paradis o il y a des Hodjas (hommes de religion) mais en Enfer dans lequel il y a des danseuses qui dansent sur la musique.) Ceux qui rigolent cette plaisanterie deviennent-ils infidles ?
    RÉPONSE
    LEnfer nest pas un endroit pour rire et jouer. Cest un endroit pour subir des punitions violentes. Se moquer dun ordre de la religion entrane linfidlit [Kfr]. Celui qui rigole volontairement ce propos deviendra incrdule. Sil rigole involontairement, il ne devient pas infidle. Ceux qui se moquent de la religion, ceux qui font des pchs en rigolant auront certainement leur punition au jour de Jugement dernier. Dans un hadith : (Celui qui fait des pchs en rigolant entrera en Enfer en pleurant).

    LEnfer nest pas un endroit pour rire, comme se moquent les infidles, cest un endroit de punition dans lequel les cruels, les malfaisants seront punis violemment. LEnfer est un endroit, si terrible, si effrayant que mme les anges sans pchs ont peur de sa terreur. Notre Prophte (paix et bndiction soient sur lui), avait vu lange Gabriel trs malheureux et demanda la raison de sa tristesse. Il rpondit comme suit : (Jai vu une de ces flammes furieuses et chaudes de lEnfer que je ne me suis pas encore remis de son influence.) [Taberani]

    Un autre sujet est que les Hodjas ne sont pas assurment au Paradis de mme que les danseuses et dautres personnes qui commettent des gros pchs ne sont pas srement en Enfer. Qui que ce soit meurt en ayant la foi ira au Paradis. De mme qui que ce soit meurt en nayant pas la foi ira en Enfer.

    Question : Dans les mariages villageois, on habille un garon comme une fille et on kidnappe pour samuser. On habille aussi les filles comme des garons. Est-il convenable de faire cela ?
    RÉPONSE
    Que ce soit pour jouer ou pour plaisanter, sans ncessit les hommes ne doivent pas shabiller comme des femmes et les femmes ne doivent pas shabiller comme des hommes ! Dans les Hadiths :
    (Que la maldiction soit sur lhomme qui shabille comme une femme et sur la femme qui shabille comme un homme) [Hakim]

    (Que la maldiction soit sur lhomme qui se comporte comme une femme et sur la femme qui se comporte comme un homme) [Buhari]

    (La femme qui veut ressembler un homme et lhomme qui veut ressembler une femme nest pas des ntres) [I. Ahmed]

    (La femme qui essaie de ressembler un homme, et celui qui continue boire de lalcool, ne peuvent pas entrer au Paradis)[Taberani]

    Notre Prophte a dit, quand il a vu une femme avec une tenue dhomme et une lance la main, (Que la maldiction soit sur la femme qui veut ressembler un homme et sur lhomme qui veut ressembler une femme). Il a exil un homme qui, en coloriant ses mains et ses pieds, voulait ressembler une femme. (Taberani, Ebu Davud)

    Celui qui commet ces pchs ou dautres grands pchs, sil meurt en ayant la foi, ira en Enfer le temps de subir les peines et entrera au Paradis aprs. Il est trs difficile de mourir en ayant la foi, pour les personnes qui continue commettre des grands pchs. Pour cette raison il faut viter tout genre de pchs !

    Question : Est-il un pch de cacher le bien dun ami et le faire chercher ainsi que lui faire peur ?
    RÉPONSE
    De quelle faon que ce soit, effrayer et affliger nest pas permis, cest un pch. Notre Prophte dit ce sujet :
    (Ne prenez pas le bien de votre ami que ce soit srieux ou plaisanterie) [Tirmizi]

    (Si quelquun effraye un Musulman, Allah Le Trs-Haut multipliera sa peur pendant le jour qui durera comme mille ans.)[Deylemi]

    (Celui qui effraye un Musulman, ne peut pas tre sr dchapper aux peurs du jour de Jugement dernier.) [Beyheki]

    (Ne dites pas de choses effrayantes) [Deylemi]

    (Celui qui croit en Allah et au jour de Jugement dernier, neffraye aucun Musulman) [Taberani]

    (Celui qui regard un Musulman, sans raison, dun oeil noir sera effray par Allah au jour du Jugement dernier) [Taberani]

    (Soyez annonceur de bonnes nouvelles et pas de choses effrayantes, prsentez la facilit et pas la difficult) [Ebu Davud]

    (Quiconque brandit un morceau de fer [ou une arme blessante]vers son ami et de cette manire leffraye, sera maudit par les Anges) [Mslim]

    Un musulman prenait une flche dans la boite flches de son ami, mais soudain celui-ci se rveilla effray. Notre Prophte qui avait vu cela avait dit : (Il nest pas permis deffrayer un ami [de quelque faon que ce soit]) [Taberani]

    Encore une fois, un homme avait cach les chaussures de son ami. Quant son ami tait arriv, il a demand ses chaussures. Comme les autres navait rien vu, ils ont dit quils ne savaient pas. Lhomme qui a cach les chaussures a signal leur place. Sur ce Notre Prophte a dit : (Comment a se fait-il que tu effraies un Musulman ?)Lhomme a rpondu quil avait plaisant mais Notre Prophte rpta encore 2 fois : (Comment a se fait-il que tu effraies un Musulman ?) [Taberani]

    De nouveau Notre Prophte avait dit celui qui avait effray son ami Effrayer un Musulman est une grande oppression) [Bezzar, Hakim]

    Question : Jai cach le bic dun ami. Il a beaucoup cherch et il a t malheureux. Seulement il sest rjoui quand jai rendu le bic. Est-il un pch de rjouir un ami de cette faon ?
    RÉPONSE :
    Il nest pas permis de cacher, mme pour plaisanter, le bien, largent de quelquun. Faire ainsi rend la personne malheureuse. Affliger quelquun est interdit. (Hadika)

    Disons que, vous avez gagn dix rcompenses en donnant le bic, mais vous avez eu 100 pchs pour lavoir rendu malheureux.

    En fin du compte vous ntes pas gagnant, mais perdant. Ce que vous avez fait votre ami ressemble cela :
    Il y a des personnes qui (connaissant bien quil est makrouh [interdit par notre Prophte] daccomplir les prires surrogatoires en groupe), consacrent pour lamour dAllah de faire des prires surrogatoires en groupe (djmat), aprs elles le font en groupe. Un voeu qui est un pch ne se fait pas.

    Dans les hadiths :
    (Se mfier dun peu dinterdit, quivaut 80 ans de plerinage surrogatoires [Qui nest pas ordre dAllah]) [Deylemi]

    (Se mfier dun peu dinterdit, est rcompens plus que les adorations des anges et des djinns) [R. Nasihin]





    .

  8. #8
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,681
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    30-11-2017
    At
    11:44 AM

    Default



    Ad al-fitr
    . Ramadan, mois bni et chri, va nous quitter. Jeudi pour les uns, vendredi pour les autres, aura lieu in cha-Llh lune des deux ftes du calendrier musulman, lad al-fitr, qui marque la fin du mois de ramadan. A cette occasion, comme chaque anne, nous revenons sur ce quil faut retenir.
    Comment se passe la prire de lad al-fitr

    Prier, quand on observe ce pilier de lislam, est naturel. On sy attelle au moins cinq fois par jour, toute lanne. On sait donc faire. Toutefois, prier loccasion de la fte de lad, ad al-fitr ou ad al-adha, on sait parfois moins faire, car cette prire diffre lgrement des prires quotidiennes. Cette prire collective a t vivement recommande par le Prophte ( ) tant pour les hommes que pour les femmes. Il convient donc autant que faire se peut dy assister. Voyons ensemble comment elle se droule.


    Se prparer : le bain rituel ou ghusl

    Avant chaque prire, le musulman procde des ablutions, cest--dire quil lave quelques parties du corps selon un ordre prcis. On distingue les ablutions mineures des ablutions majeures, appeles aussi ghusl . Pour la prire de lad comme pour la prire collective du vendredi, elles sont recommandes. Quelles ne soient pas obligatoires, selon la majorit des savants, ne doit pas inciter la fainantise. Soyons du plus bel clat en ce jour de fte.
    Se vtir de ses meilleurs habits

    Un jour de fte doit se distinguer dun jour normal. Fter lad, cest bien shabiller. Le Prophte ( ) lui-mme a ordonn ses compagnons (quAllah soit satisfait deux) de porter leurs plus beaux habits et de se parfumer au mieux. Nabusons pas non plus en vidant la bouteille de parfum sur nos habits. Il ne sagirait pas dimportuner les rangs des fidles dans la mosque.
    Manger avant de se rendre la mosque

    Il est recommand loccasion de lad al-fitr de manger quelque chose avant de se rendre la prire, contrairement lad al-adha o lon prfrera manger aprs la prire.
    A quelle heure prie-t-on ?

    La prire proprement parler a lieu quand le soleil slve au dessus de lhorizon de la longueur dune lance (soit grosso modo trois mtres). En pratique, mme si chaque mosque fixe elle-mme lheure, on prie entre 8h15-8h30 et 9h00.


    En gnral, les gens se rendent le plus tt possible. Nous vous conseillons de prier al-fajr, comme chaque matin, la mosque et dy rester jusqu la prire de lad. Cela vous permettra de trouver une place de parking si vous vous y rendez en voiture et ce nest pas un luxe le jour de lad et une place lintrieur de la mosque (les premiers rangs tant les meilleurs). Mme si les places sont rares et quil est parfois trs difficile de se garer, veillons ne pas nous garer de faon anarchique. Dautant quil nest pas rare que les contraventions pleuvent ce jour-l pour mauvais stationnement. Si vous en prenez une, inutile de maudire la police, vous tes seul responsable.
    Avant la prire

    La glorification dAllah est fortement recommande avant la prire de lad. Elle consiste rpter trois fois une invocation (il en existe plusieurs diffrentes) :

    Gloire Dieu et louange Dieu. Il ny a pas dautre divinit que Dieu. Dieu est le plus grand et Dieu la louange.
    Subhna-Llhi wal hamdu li-Llhi wa l ilha ill-Llhu. Allhu Abkar, Allhu Akbar, Allhu Akbar wa li-Llhi-l-hamd.


    .

  9. #9
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,681
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    30-11-2017
    At
    11:44 AM

    Default

    La prire en elle-mme



    On prie quand limam fait son entre. On ne fait ni adhan, ni iqama (deux appels distincts la prire). Chacun se lve et se place dans le rang. Cette prire compte deux raka. Puis, on prononce sept fois le takbr, cest--dire que lon dit sept fois daffile Allhu Akbar. Puis limam rcite voix haute la sourate al-Fatiha (numro 1) et la sourate al-Ala (numro 87) et poursuit normalement sa prire. Les fidles suivent.
    Puis lors de la seconde raka, on redit le takbr, six fois et limam rcite voix haute la sourate al-Fatiha (numro 1) et une autre (la 88, la 89 ou une autre). Et on termine normalement la prire.
    Aprs la prire, on reste assis

    Aprs la prire, on ne bouge pas. On reste assis, car cest le moment de la khutbah (sermon). Malheureusement, trop de personnes sempressent de partir une fois la prire acheve, alors que lakhutbah est un moment trs important et quelle fait partie intgrante de cette crmonie de lad al-fitr. Sans parler du manque de savoir-vivre et de correction de ceux qui se lvent alors que limam est, face son assemble, en plein sermon.


    Dautant que, contrairement lad al-kebir, vous navez pas rendez-vous avec votre mouton. Inutile donc de vous prcipiter vers les portes une fois la prire termine.

    Aprs le sermon, on reste assis et on coute limam, on ne part pas.




    Pardonnez, faites des bisous

    Les deux ad, ad al-fitr et ad al-adha, sont des moments o la rconciliation, le pardon et la fraternit doivent rgner entre les musulmans. Si vous aimez quelquun faites-le lui savoir en lui rendant visite, en lui offrant un cadeau ou linvitant lire Al-Kanz (just kidding !). Cest le moment de faire leffort pour balayer les rancurs et les rancunes et de mettre les compteurs zro. Visitez votre famille en priorit puis vos amis.


    Pardon davoir voulu manger ta famille frre Pas de soucis frre, a arrive
    La formule consacre cette occasion est Taqabbala-Llhu minn wa minkum. Ghafara-Llhu lana wa lakum (QuAllh accepte de nous et de vous. QuAllh nous pardonne et vous pardonne).
    Quelques recommandations gnrales

    - Rendez-vous la mosque en empruntant un chemin et repartez-en en empruntant un autre.
    - Soyez le plus tt possible prsent la mosque, afin de partager ce riche moment de glorification qui prcde la prire.
    - Éteignez vos portables.
    - Offrez des gteaux vos voisins que vous chrissez et ceux que vous vitez, votre concierge, votre mdecin, la caissire qui vous sert si bien et celle qui vous insupporte, aux pompiers prs de chez vous, aux employs des services publics pour les remercier du travail quils abattent au quotidien au service du bien de tous. Offrez des gteaux des inconnus. Simplement. En prcisant juste que cest lad et que vous avez envie de faire plaisir autrui. Ni plus ni moins. Il y a quelques annes un frre la trs longue barbe et le plus souvent en qamis offrait systmatiquement lors des deux ftes de lad un riche plateau de gteaux aux policiers du commissariat de quartier. Il est des uvres pieuses et gnreuses qui dnotent.
    Lad est loccasion de tisser du lien social, de faire du bien au vivre-ensemble, de montrer concrtement les bienfaits et valeurs de lislam, non pas des fins de marketing civique, non pas pour prouver quoi que ce soit, mais pour rpondre lappel de notre noble Prophte ( ) qui nous a tant invits nous soucier vritablement de nos voisins, au sens large. Appliquons et revivifions donc cette
    sunna.


    .

  10. #10
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,681
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    30-11-2017
    At
    11:44 AM

    Default

    Le Divorce en Islam

    La louange est Allh le Seigneur des mondes Celui Qui existe sans dbut, sans fin, sans endroit, sans comment et ne dpend pas du temps, rien nest tel que Lui et Il est Celui Qui entend et Qui voit, quoi que tu puisses imaginer Dieu en est diffrent. Et que llvation en degr et la prservation de sa communaut de ce quil craint pour elle soient accordes notre matre MouHammad Al-Amn, lHonnte, celui qui a appel la religion de vrit, lislam la religion de tous les Prophtes du premier Adam au dernier MouHammad.
    Allh ta`l dit dans le Qourn honor :
    ﴿ ﴾
    ( y ayyouha l-ladhna Amanu qu anfousakoum wa ahlkoum nran waqudouha n-nsou wa l-Hijrah )
    Ce qui signifie : Ô vous qui avez cru, prservez-vous ainsi que vos familles, dun feu dont le combustible sera des humains et des pierres .
    `AT , que Allh lagre, a dit pour lexgse de cette yah : Cest en apprenant comment prier, comment jener, comment vendre et acheter, comment te marier et comment divorcer , [surat At-TaHrm / 7].
    Cela signifie que celui qui laura nglig ne se sera pas protg lui-mme, ni mme sa famille du feu dont Allh a rendu le jugement minent. Et `AT , cest lIm m moujtahid qui a reu la science de `Abdou l-Lh Ibnou `Abbs, Ibnou Mas`ud et dautres queux deux parmi les compagnons. Le nom de son pre est Abu RabH.
    Il est extrmement important de connatre les lois relatives au divorce, car il se produit des divorces entre nombre dhommes et dpouses sans quils ne le sachent et ils restent vivre avec elles dans linterdit.
    Selon la religion musulmane le divorce prononc par lhomme est effectif mme sil t en colre ou ignorait le jugement. En effet la colre et lignorance ne sont pas des excuses en Islam car apprendre la science de la religion est une obligation, voir : LImportance dApprendre la Science de la Religion.
    De mme le divorce qui est prononc est effectif mme pendant le mois de RamaDn ou pendant le plerinage.
    Cependant si lhomme a divorc sa femme une ou deux fois il peut la reprendre en mariage, soit en disant je te reprend dans mon mariage si cela est fait avant la fin de la priode dattente poste maritale et avec un nouveau mariage si cest aprs.
    La priode dattente poste maritale correspond trois priodes de puret des rgles pour celles qui arrivent les menstrues et si la femme est enceinte cest en accouchant. Pour celles qui narrivent pas les menstrues, la priode est de trois mois lunaires.
    Le Messager de Allh Salla lLhou `alayhi wa sallam a dit :
    ce qui signifie : le divorce est licite mais il est trs dconseill [sans raison] selon le jugement de Allh , rapport par Abu Dwud.
    Il ny a pas de diffrence entre le divorce prononc en tant srieux et le divorce prononc en plaisantant ou en colre, en raison de la parole du Prophte Salla l-Lhou `alayhi wa sallam :
    :
    (thalthoun jiddouhounna jidd wa hazlouhounna jidd : an-nikHou wa T-Talqou wa r-raj`ah )
    Ce qui signifie : Il y a trois choses qui, si elles sont faites en tant srieux sont considres srieuses et si elles sont faites en plaisantant sont considres srieuses galement, il sagit du mariage, du divorce et de la reprise en mariage , [rapport par Abu Dwud dans ses Sounan]. Ainsi la plaisanterie et la colre ne sont pas des excuses en Islam.
    Le divorce est de deux catgories : explicite ou implicite.

    Ce qui est explicite, cest ce qui ne ncessite pas dintention, comme de dire son pouse tu es divorce ou je te divorce ou de dire en labsence de son pouse je divorce ma femme : dans cette catgorie de divorce, le divorce est effectif, que celui qui lait prononc ait eu lintention de divorcer ou quil nait pas eu lintention de divorcer.
    Ce qui nest pas explicite, cest ce qui nest un divorce que par lintention, comme sil dit son pouse : i`tadd ou sors ou pars en voyage ou couvre-toi ou je nai plus besoin de toi , car ces termes admettent le divorce et admettent aussi de ne pas tre un divorce et ceci est proche cest dire quil est proche pour expliquer ceci comme tant un divorce ou comme ntant pas un divorce.
    Celui qui a prononc les paroles explicites du divorce, son divorce avec son pouse a lieu, quil ait eu lintention de le faire ou pas.
    Et celui qui a prononc un terme qui nest pas explicite, le divorce nest effectif que sil a eu lintention de divorcer, lintention ayant t simultane avec le dbut de cette parole non explicite.
    Le Divorce Triple en Islam

    Pour ce qui est du divorce triple, que ce soit en une mme expression, ou en des temps spars, mme sil a dit : tu es divorce en ayant eu lintention du divorce triple, il est compt comme un divorce triple. Ainsi, cette femme ne lui sera licite aprs un divorce triple que si elle se marie avec un autre poux aprs lui aprs avoir pass la priode dattente poste-maritale du premier et aprs avoir pass la priode dattente poste-maritale du deuxime poux. Celui donc qui dit son pouse tu es divorce trois fois , elle sera divorce dun divorce triple. Et sil lui dit : tu es divorce, tu es divorce, tu es divorce sans avoir eu lintention dinsister sur le premier divorce, ce sera un divorce triple. Par contre, sil avait eu lintention dinsister sur le premier divorce, ce nest pas compt comme un divorce triple mais compt comme un seul divorce.
    De nombreuses personnes ignorent tout cela. Ainsi ils reviennent leurs pouses, lorsquils ont prononc un divorce triple en une seule et mme expression. Ils pensent que ce nest quun seul divorce et quil leur est permis de reprendre leur pouse avant lcoulement de la priode dattente poste-maritale sans nouveau contrat. Ils pensent quaprs lcoulement de la priode dattente poste-maritale il leur suffit de renouveler le contrat [or ceci n'est valable que pour un divorce par une ou deux fois]. Ceux-l vivent en commun avec leurs pouses dans linterdit.
    Il ny a pas de diffrence pour le divorce quil ne soit pas conditionn ou quil soit conditionn par quelque chose. Ainsi, sil dit son pouse : tu es divorce si tu entres chez Untel ou bien si tu fais telle chose et quelle entre ou bien quelle fait cette chose, le divorce a lieu. Sil avait dit : si tu entres chez Untel tu es divorce par trois fois et quelle entre, cest un divorce triple. Elle lui sera ds lors interdite et ne lui redeviendra licite que si elle pouse un autre homme que lui.
    Cet avis est sujet lUnanimit. Celui qui a rapport lUnanimit sur ce jugement, cest le savant spcialiste de jurisprudence, le mouHaddith, le HfiDH digne de confiance, lhonorable MouHammad Ibnou NaSr Al-Marwaziyy ainsi quun groupe de savants autres que lui.
    Priodes o divorce est interdit, mais reste effectif


    Cest de divorcer son pouse durant une priode inter menstruelle au cours de laquelle il a eu un rapport sexuel avec elle car il peut savrer quelle est enceinte et quil regrette et cela lui nuirait ainsi qu lenfant ; ou divorcer durant les menstrues ou une priode de lochies car ceci comporte une nuisance pour la femme car cela va rallonger sa priode dattente poste maritale car le restant de la priode de menstrues ou de lochies nest pas compte. Tout en tant interdit, ce divorce bid`iyy est effectif. Ainsi celui qui a divorc dun divorce bid`iyy (une ou deux fois), il lui est recommand de reprendre la femme dans son mariage puis sil veut, il la divorce pendant une priode inter menstruelle avant davoir un rapport avec elle, ou sil veut, il la garde.
    La Reprise en Mariage (Ar-Raj`ah)

    La reprise dans le mariage, cest reprendre la femme dans le mariage la suite dun divorce qui nest pas sans reprise et ce, pendant la priode dattente poste maritale.
    Le divorce aprs lequel il peut y avoir reprise dans le mariage est possible deux fois, conformment Sa parole ta`l :
    ﴿ ﴾
    ce qui signifie : Le divorce aprs lequel il peut y avoir reprise est possible deux fois, aprs quoi cest soit la reprise avec bienfaisance ou la sparation en de bons termes [surat Al-Baqarah / 229].
    Celui donc qui a divorc de sa femme par une ou deux fois, il peut la reprendre tant que la priode dattente poste maritale ne sest pas coule, en lui disant par exemple : je te reprends dans mon mariage , ou dire si elle nest pas prsente : je reprends ma femme dans mon mariage . Mais, si sa priode dattente sest coule, elle ne lui redeviendra licite que par un nouveau contrat de mariage avec un tuteur et deux tmoins.
    Il nest pas une condition pour la reprise dans le mariage quil y ait des tmoins, mais la prsence de tmoins est prfrable.
    La Priode dattente poste maritale (`iddah)

    La priode dattente poste maritale est une priode pendant laquelle la femme attend, afin de sassurer quelle ne porte pas denfant, par obissance Allh ou pour saffliger la suite de la perte dun poux. La femme dont le mariage na pas t consomm na pas de priode dattente poste maritale. La consommation du mariage veut dire le rapport conjugal.
    Il y a deux sortes de femmes en attente :
    - celle dont le mari est mort ;
    - celle qui est dans une autre situation, telle que la divorce ou celle qui a t spare par un khoul` (une sparation avec contrepartie).
    Si la femme dont le mari est mort est enceinte, sa priode dattente prend fin avec laccouchement. Si elle nest pas enceinte, sa priode dattente est de quatre mois et dix jours.
    Pour une autre femme que celle dont le mari est mort, si elle est enceinte, sa priode dattente prend fin avec laccouchement. Si elle nest pas enceinte et quelle est de celles qui ont les menstrues, sa priode dattente est de trois priodes inter menstruelles. Celle qui est divorce pendant une priode inter menstruelle, cette priode est compte parmi les trois. Celle qui est divorce avant la consommation du mariage na pas de priode dattente. Tandis que la mnopause, sa priode dattente est de trois mois lunaires.
    Il est un devoir envers celle qui est en priode dattente et qui peut tre reprise dans le mariage (raj`iyyah), telle que celle divorce par une ou deux fois, de lui assurer le logement et la charge obligatoire, durant la priode dattente poste maritale (cest dire il la laisse toute seule dans le logement et ne reste pas avec elle et elle ne sort du domicile que par son autorisation). Et il est un devoir envers celle qui est spare et qui ne peut pas tre reprise (bin), telle que celle divorce par trois fois, de lui assurer le logement mais non la charge sauf si elle est enceinte [dans ce cas avec la charge].
    Il est un devoir pour celle dont le mari est mort de sendeuiller ; cela consiste sabstenir de sembellir et de se parfumer, et garder son domicile sauf en cas de besoin. Il ne lui est pas interdit de rencontrer des hommes, contrairement ce qui sest rpandu chez beaucoup de gens du commun et cela, mme sils ne font pas partie de ses maHram. Ce qui lui est interdit, cest quelle dcouvre une partie de sa zone de pudeur cest--dire autre chose que son visage et ses mains devant eux ou quelle se retrouve seule avec lun deux (khalwah). Sil ny a ni khalwah ni dcouvrement de sa zone de pudeur, il lui est permis de les rencontrer et de sentretenir avec eux en ce qui ne comporte pas de dsobissance.
    La Garde des Enfants (al-HaDnah)

    La garde des enfants concerne la prise en charge de lenfant et son ducation. Elle a des conditions parmi lesquelles :
    1 la libert ;
    2 la raison ;
    3 lIslam : il est une condition que la mre soit musulmane si lenfant est musulman, et il en est de mme pour le pre ;
    4 lhonntet : ainsi celui qui commet des grands pchs (fciq) na pas le droit de garde.

    La personne prioritaire pour la garde des enfants est la mre dans le cas o elle a un enfant qui est en ge dallaitement et ce, si elle ne sest pas remarie. Puis aprs la mre viennent ses ascendantes elle de proche en proche. Puis aprs les mres, vient le pre puis ses mres lui puis le pre du pre puis les mres de ce dernier de proche en proche. Puis viennent les frres et les surs puis les tantes maternelles de mme grand-pre et grand-mre, puis les tantes maternelles de mme grand-pre, puis les tantes maternelles de mme grand-mre, puis les fils du frre de mmes parents, puis les frres de mme pre, puis les filles du frre de mme mre, puis les descendants du grand-pre paternel cest--dire loncle et la tante paternels, puis loncle paternel de mme grand-pre et la tante paternelle de mme grand-pre, puis la tante paternelle de mme grand-mre, puis la fille de la tante maternelle, puis la fille de la tante paternelle, puis les descendants de loncle paternel dune autre grand-mre.
    Quand lenfant atteint lge de distinction et quil choisit son pre, celui-l le prend, sinon il reste chez sa mre. Si le pre le prend, la mre a le droit de le visiter et il nest pas permis au pre de len empcher, sauf si elle commet des grands pchs (fciqah) de risque quelle napprenne lenfant la perversion.
    Le Khoul` sparation avec contrepartie

    Le khoul` est une sparation en change dune contrepartie vise revenant lpoux. Il est confirm par lUnanimit, par Sa parole ta`l :
    ﴿ ﴾
    ce qui signifie : Si elles vous en donnent (cest--dire de leur dot) quelque chose de bon gr [surat An-Ni' / 4], et par le Hadth sr.
    Il y a eu divergence sur le khoul`, quant savoir sil est un divorce ou une dissolution de contrat (faskh). Il est dconseill sauf si lon craint un conflit, ou si lon craint que lun des deux ne sacquitte pas convenablement du droit que lautre a sur lui, ou si la femme a de laversion envers son mari ou si cest lui qui a de laversion envers elle parce quelle a commis ladultre ou quelque chose de ce genre, par exemple si elle dlaisse la prire, ou bien si cest pour viter quun divorce triple ou double ne soit effectif comme dans le cas o il aurait jur le divorce triple ou double en le conditionnant par un acte qui doit avoir ncessairement lieu.
    Le khoul` est valable avec celle qui peut tre reprise en mariage (raj`iyyah) et non avec celle qui ne peut pas ltre (bin).
    Il est une condition pour le khoul` quil y ait :
    1 une formule, comme par exemple sil lui dit : jaccomplis le khoul` avec toi pour tant et quelle accepte ;
    2 un poux : il est valable que lpoux effectue le khoul` avec sa femme lui-mme ou par lintermdiaire dun dlgu ;
    3 quelquun qui assure la contrepartie, que ce soit lpouse ou quelquun dautre quelle comme par exemple si un homme dit lpoux : fais le khoul` avec ta femme pour tant dont je me charge et quil accepte.
    Par le khoul`, la femme devient matresse delle-mme et lhomme ne peut la reprendre dans le mariage que par un nouveau contrat avec un tuteur et deux tmoins.
    La louange est Allh, le Crateur du monde.



    .

Page 1 of 2 1 2 LastLast

guide simple du nouveau Musulman7

Thread Information

Users Browsing this Thread

There are currently 1 users browsing this thread. (0 members and 1 guests)

Similar Threads

  1. guide simple du nouveau Musulman 6
    By in forum Forum Franais
    Replies: 12
    Last Post: 25-12-2013, 12:43 AM
  2. guide simple du nouveau Musulman 5
    By in forum Forum Franais
    Replies: 11
    Last Post: 24-12-2013, 01:45 PM
  3. guide simple du nouveau Musulman3
    By in forum Forum Franais
    Replies: 8
    Last Post: 23-12-2013, 11:05 PM
  4. guide simple du nouveau Musulman 2
    By in forum Forum Franais
    Replies: 8
    Last Post: 23-12-2013, 12:39 AM
  5. guide simple du nouveau Musulman 1
    By in forum Forum Franais
    Replies: 8
    Last Post: 22-12-2013, 11:03 PM

Tags for this Thread

Bookmarks

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •  

guide simple du nouveau Musulman7

guide simple du nouveau Musulman7