Leons des Charia.Pour les nouveaux musulmans

!!! Last Post: | == == | : Last Post: * * | == == | Last Post: | == == | Last Post: * * | == == | : Last Post: * * | == == | : ( ) Last Post: * * | == == | ! Last Post: * * | == == | !!! Last Post: | == == | : : !!() Last Post: | == == | : () Last Post: | == == |


 

       

         

 

    

 

 

    

 

Leons des Charia.Pour les nouveaux musulmans

Page 1 of 2 1 2 LastLast
Results 1 to 10 of 20

Thread: Leons des Charia.Pour les nouveaux musulmans

  1. #1
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,672
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    07-12-2016
    At
    10:09 PM

    Default Leons des Charia.Pour les nouveaux musulmans






    Leons des Charia


    La Famille


    Leon 68: Les Conditions et les biensances du mariage


    Leon 69: Les Droits des conjoints Les Femmes interdites


    Leon 70: Le Divorce


    Leon 71: La Viduit, La Subsistance, La Garde des Enfants


    Leon 72: LHritage (1)


    Leon 73: LHritage (2)





    L'Economie


    Leon 74: Les Richesses (1)


    Leon 75: Les Richesses (2)


    Leon 76: La vente (1)


    Leon 77: Le Prophte (BP sur lui) a interdit


    Leon 78: Les Affaires (1)


    Leon 79: Les Affaires (2)




    La Nation


    Leon 80: LEtat (1)


    Leon 81: LEtat (2)


    Leon 82: Les pnalits (1)


    Leon 83: Les pnalits (2)


    Leon 84: Le Djihad (1)


    Leon 85: Le Djihad (2)


    .

  2. #2
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,672
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    07-12-2016
    At
    10:09 PM

    Default

    La Charia - La Famille


    Leon 68


    Les Conditions et les biensances du mariage





    Le Mariage:


    bullet
    Le mariage est lgitime et est obligatoire celui qui est capable de le consommer et qui craint la tentation. Il est recommandable (sunna) quiconque est capable de le consommer, mme sil ne craint pas de cder la tentation[1].



    bullet
    Condition de la validit du mariage[2]:
    a) Al-Wal (le tuteur) qui est le parent mle le plus proche de la marie, aprs lacquiescement de la marie vierge et la demande de lavis de celle qui a t dj marie.
    b) Deux tmoins connus par leur intgrit.
    c) La formule traditionnelle du contrat. La procuration est permise dans la conclusion du contrat de mariage. Or, lgalit est une condition indispensable entre les deux conjoints.
    d) La dot offerte lpouse[3].
    bullet
    Il est recommandable de ne pas exagrer le taux de la dot. Il est juste de la verser au moment du contrat ou de remettre son paiement ou une part de laquelle un terme fix.
    bullet
    Au cas o lon mettrait fin au mariage avant sa consommation: a) Par le divorce: la marie aura droit la moiti de la dot, b) A cause de la mort du mari: lpouse aura droit la dot tout entire ainsi qu sa part dans lhritage.
    bullet
    Parmi les biensances du mariage daprs la Sunna:[4] a) Les fianailles[5], b) Le festin de noce[6], c) Lannonce du mariage par la musique ou les chants permis[7], d) Linvocation faite en faveur des nouveaux maris[8] et linvocation faite par ces derniers au moment de la consommation de leur union[9].
    bullet
    Lpouse a le droit dexiger des clauses dans le contrat du mariage[10]: a) qui ne portent pas atteinte la nature du mariage, b) et qui nautorisent pas ce qui est illicite ni ninterdisent ce qui est licite.
    bullet
    Le choix est laiss aux deux conjoints de dissoudre ou pas le mariage dans les cas suivants[11]: a) La dcouverte dun grave dfaut qui tait cach avant la consommation du mariage. b) Linsolvabilit de lpoux verser une avance sur la dot ou son incapacit subvenir aux besoins obligatoires de sa femme. c) Labsence du mari sans laisser ou octroyer son pouse de quoi subsister.




    Preuves du Coran et Sunna
    [1] Les versets :


    ] [ [:3].


    "... Il est permis d'pouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n'tre pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possdez" (An-Nis' (LES FEMMES) : 3).


    ] [ [: 32].


    " Mariez les clibataires d'entre vous et les gens de bien parmi vos esclaves" (An-Nor (LA LUMIERE) : 32).


    Et les hadiths :


    Ô les jenes gens, que ceux dentre vous qui ont de quoi (qui sont capables d) entrer en mnage se marient. Cela est plus conforme la baisse des regards et la chastet. (Approuv lunanimit)


    Epousez la femme affectueuse apte de porter beaucoup denfants car je ferai parade de votre grand nombre auprs des autres nations. (Abou Dawoud, An-Nissi)


    [2] Les hadiths :


    Il ny a pas de mariage (lgalis) sans lapprobation du tuteur. (At-Termidhi)


    La femme qui a t marie (veuve soit-elle ou divorce) est plus en droit de se marier par elle-mme que par son tuteur, quant la vierge, on doit lui demander permission avant de la marier et son consentement est de garder le silence. (Mouslim)


    Quand un prtendant dont vous apprciez la moralit et la religion vient vous faire proposition de mariage, acceptez de le prendre pour poux (mariez-le), Si vous n'agissez pas ainsi il y aura tentation sur terre et grand dsordre. (At-Termidhi)


    [3] Les versets :


    ] [ [:4].


    " Et donnez aux pouses leur mahr, de bonne grce" (An-Nis' (LES FEMMES) : 4).


    Et:


    ] [ [:237].


    " Et si vous divorcez d'avec elles sans les avoir touches, mais aprs fixation de leur mahr versez-leur alors la moiti de ce que vous avez fix" (Al-Baqara (LA VACHE) : 237).


    Et les hadiths :


    Munis toi ne serait-ce que dune bague en fer. (Al-Boukhari)


    Il a t rapport que le Prophte (BP sur lui) a ordonn Ali Ibn Abi Talb de faire un cadeau Fatima avant la consommation du mariage. "Je ne dispose de rien" rpondit Ali "O alors est ta cotte de mailles Al hotamia?" demanda le Prophte (BP sur lui). Ali la lui a donne. (An-Nissi, Abou Dawoud) (NdT : Al hotamia signifie (en arabe) qui brise les sabres ou ce mot peut tre driv du nom des Beni Hotama qui fabriquaient les sabres cette poque).


    Les femmes les plus bnies sont dont les dpenses du mariage sont les plus modestes. (Ahmad)


    [4] Parmi les biensances du mariage daprs la Sunna:


    [5] Le hadith : Si l'un d'entre vous veut faire proposition de mariage pour avoir ressenti un dsir de se marier ou autre qu'il dise louange Allah" (At-Termidhi: d'aprs la ligne de conduite du musulman)


    [6] Les hadiths :


    Fais un festin de noce, ne ft-il compos que dun seul mouton. (Approuv lunanimit)


    Lorsquon vous invite un mariage ou une quelconque clbration, allez-y. (Mouslim)
    La pire nourriture est les mets dun festin de noce dfendu celui qui sy prsente et convi elle celui qui sen dtourne. (Mouslim)


    [7] Le hadith : le passage du licite lillicite est celui du tambourin llvation de voix. (At-Termidhi)


    [8] Le hadith : Lorsque quelquun se marie, le Prophte (BP sur lui) dit : QuAllah te bnisse, quil bnisse autour de toi, et quil vous rassemble pour le bien . (At-Termidhi)


    [9] Les hadiths :


    linvocation du mari avant sa nuit de noce : O Allah je Te demande le bien qui est en elle et le bien quelle mapporte et je me rfugie auprs de Toi de son mal et du mal quelle mapporte. (Abou Dawoud)


    " Si l'un dentre vous dit, quand il a un rapport avec sa femme: "Au nom d'Allah! Seigneur! Protge-nous contre Satan et carte-le de ce dont Tu nous as gratifis" et si jamais un enfant est n de cette union, Satan ne lui nuira jamais." (Approuv lunanimit)


    Parmi les hommes les plus vils pour Allah le jour de la rsurrection est lhomme qui raconte ses secrets sa femme et elle, lui raconte les siens, puis il divulgue son secret. (Mouslim)


    [10] Les hadiths :


    La plus indispensable des conditions cest dacquitter la somme par laquelle vous vous assurez la lgitimit des relations conjugales. (Approuv lunanimit)


    Il n'est permis pas un homme de se marier avec une femme la condition de rpudier une autre. (Ahmad)


    [11] D'aprs Omar, (A sur lui): tout homme qui a t dup au sujet d'une femme (dont on lui cach les dfauts) peut la rpudier tout en lui laissant la dot en ddommagement pour la dure qu'il a passe avec elle, et c'est l'entremetteur qui a les a unis de lui payer lui la dot laisse pour la femme. (Malek daprs la ligne de conduite du musulman)


    .

  3. #3
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,672
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    07-12-2016
    At
    10:09 PM

    Default

    Leon 69


    Les Droits des conjoints Les Femmes interdites


    bullet Les droits de la femme sur son mari[1]: a) Subvenir ses besoins (nourriture, boisson, habillement, habitation convenable, traitement mdical et instruction obligatoire). b) La cohabitation qui la met labri de la tentation. c) La traiter gentiment et ne jamais la brutaliser. d) Ne lempcher pas de maintenir ses liens de parent. e) Etre quitable son gard au cas o il serait polygame.
    bullet Les droits du mari sur sa femme[2]: a) Lui obir sauf dans ce qui risque denfreindre les lois divines. b) Prserver ses biens et son honneur et ne jamais sortir de chez elle sans sa permission. c) Satisfaire tous ses besoins et ne jener jamais (surrogatoirement) quavec son consentement.
    Allah (SWT) a interdit le mariage avec certaines femmes:


    bullet Cette interdiction est permanente dans les cas suivants[3]: a) Le lignage, telles que: la mre, la grand-mre, la fille, la petite-fille et la sur et sa progniture, la tante paternelle, la tante maternelle et la nice; b) Lalliance, telles que: la belle-mre et la grand-mre de lpouse, la fille de lpouse, sa petite-fille, la femme du pre et la femme du grand-pre. c) Lallaitement: celle qui tait allaite au mme sein que lhomme ou que ceux qui lui sont interdits en mariage en raison du lignage parmi ses parents.
    bullet Cette interdiction est temporaire dans les cas suivants[4]: a) La sur de lpouse et sa tante paternelle. Cette interdiction nexiste pas ds que le mariage est dfait soit cause du divorce et de la fin de la priode de viduit ou cause de la mort de la femme. b) la femme rpudie par trois fois jusqu' ce qu'elle pouse un autre homme d'un mariage lgal et que celui-ci la rpudie ou dcde et aprs la priode de viduit[5]. c) La femme adultre jusqu ce quelle se repente et termine sa priode de viduit[6]. d) La polythiste qui ne fait pas partie des gens du Livre jusqu ce quelle embrasse lislam. Quant aux femmes des gens du Livre, il est permis de les prendre en mariage condition quelles soient chastes.
    bullet Les mariages prohibs sont les suivants: Le mariage terme (mariage temporaire contre compensation) est caduc, ainsi que le mariage dit Chighr (quand al-wal consent marier celle qui est sous sa tutelle un homme condition que celui-ci lui marie en change celle qui est sous sa tutelle), et le mariage dit Al-Muhalal (quand un homme se marie avec une femme irrvocablement divorce pour la rpudier tout de suite afin de la rendre apte retourner son premier mari).




    Preuves du Coran et Sunna
    [1] Les hadiths :


    Certes vos avez des droits sur vos femmes et elles ont des droits sur vous. (At-Termidhi)


    Lorsque Mo`wiyah Ibn Haydah quAllah lagre interrogea le Prophte (BP sur lui) : Quels sont les droits de nos pouses sur nous ? Il rpondit : De la nourrir lorsque tu te nourris, de lhabiller lorsque tu thabilles. Abstiens-toi de frapper son visage, de la vilipender (maudire), et ne la boude pas en public, et que cela reste circonscrit au domicile conjugal. (Abou Dawoud)


    Celui qui a deux femmes et il prfre lune lautre, viendra le jour de la Rsurrection tranant lun de ses deux cts tombant ou dviant. (Ahmad)


    [2] Le verset :


    ] [ [: 34].


    "Si elles arrivent vous obir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand! " (An-Nis' (LES FEMMES) : 34).


    Et les hadiths :


    Si jaurai d ordonner quelquun se prosterner devant un autre, jaurai ordonn la femme de se prosterner devant son mari. (Approuv lunanimit)


    " Ne vous informerai-je du meilleur trsor que lhomme peut garder? Lpouse pieuse. Il a du plaisir la regarder, elle lui obit et elle lui est loyale pendant son absence." (Abou Dawoud)


    Lorsque lhomme invite sa femme venir au lit, et quayant essuy un refus il passe la nuit irrit, les anges jusquau matin ne cessent de maudire la femme. (Approuv lunanimit)


    [3] Le verset:


    ]
    [ [:23].


    " Vous sont interdites vos mres, filles, surs, tantes paternelles et tantes maternelles, filles d'un frre et filles d'une sur, mres qui vous ont allaits, surs de lait, mres de vos femmes, belles-filles sous votre tutelle et issues des femmes avec qui vous avez consomm le mariage; si le mariage n'a pas t consomm, ceci n'est pas un pch de votre part; les femmes de vos fils ns de vos reins" (An-Nis' (LES FEMMES) : 23).


    Et les hadiths :


    La parent par allaitement cre les mmes interdictions que la parent naturelle. (Approuv lunanimit)


    Une ou deux ttes ou succions ne crent pas la parent par allaitement. (Mouslim)


    Et quand le Prophte (BP sur lui) a dit Acha : laissele entrer chez toi (il sagit de Aflah le frre dAbou Al-Qoass), cest ton oncle paternel. la femme du frre de ce dernier a t la nourrice de Acha (agration dAllah sur elle). (Approuv lunanimit)


    [4] Le verset :


    ] * [ [:23 24].


    "de mme que deux surs runies - exception faite pour le pass. Car vraiment Allah est Pardonneur et Misricordieux; 24. et, parmi les femmes, les dames (qui ont un mari), sauf si elles sont vos esclaves en toute proprit" (An-Nis' (LES FEMMES) : 23-24).


    [5] Les versets :


    ] [ [: 230].


    " S'il divorce avec elle (la troisime fois) alors elle ne lui sera plus licite tant qu'elle n'aura pas pous un autre" (Al-Baqara (LA VACHE) : 230).


    ]
    [ [: 235].


    " Et on ne vous reprochera pas de faire, aux femmes, allusion une proposition de mariage, ou d'en garder secrte l'intention. Allah sait que vous allez songer ces femmes. Mais ne leur promettez rien secrtement sauf leur dire des paroles convenables. Et ne vous dcidez au contrat de mariage qu' l'expiration du dlai prescrit" (Al-Baqara (LA VACHE) : 235).


    [6] Le verset :


    ] [ [:3 ].


    " Le fornicateur n'pousera qu'une fornicatrice ou une associatrice. Et la fornicatrice ne sera pouse que par un fornicateur ou un associateur; et cela a t interdit aux croyants. " (An-Nor (LA LUMIERE) : 3).


    Et le hadith: Le fornicateur fouett ne se marie qu'avec son pareil. (Abou Dawoud)


    .

  4. #4
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,672
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    07-12-2016
    At
    10:09 PM

    Default

    Leon 70


    Le Divorce


    Le Divorce:[1]


    bullet Le divorce[2] peut avoir lieu en usant des termes explicites[3] ou des sous-entendus, avec lintention. Suivant la sunna, la rpudiation peut se produire pendant une priode o lpouse nest pas indispose et durant laquelle elle na pas t touche par son mari. La rpudiation ne doit pas tre prononce quune seule fois, sinon, il sagirait dun divorce jug divorce Bid'i (divorce htrodoxe)[4]. Pourtant, lun et lautre sont applicables. Ce divorce est rvocable la premire et la seconde fois.
    bullet Au mari le droit de se rtracter et de rtablir son union conjugale avec sa femme quil a rvocablement rpudie; et ce, avant lcoulement du dlai de viduit; sinon, le divorce deviendra irrvocable et dans ce cas, le mari ne pourra pas retourner sa femme quavec le consentement de celle-ci et aprs la conclusion dun nouveau contrat de mariage et le payement dune dot[5].
    bullet Le mari naura pas le droit de reprendre son pouse quil a rpudie pour la troisime fois quaprs le mariage de celle-ci, aprs lcoulement de son dlai de viduit, avec un autre homme en ayant lintention dentreprendre une union charnelle normale et non de stre rendue apte retourner licitement son premier mari. Si le second mari meurt ou quelle divorce davec lui, lancien mari pourra se remarier avec elle.
    bullet Il est permis que la rpudiation dpende dune certaine condition.
    bullet Le mari a le droit de laisser la femme le choix entre le divorce et la continuation de leur union conjugale. Le divorce peut, galement, se faire par procuration[6].


    An-nechouz (la dsobissance):
    bullet Quand lpouse viole ses droits conjugaux, le mari peut la corriger doucement, si elle persiste, il aura ne lui adresser aucune parole durant trois jours et interrompre ses rapports charnels avec elle jusqu ce quelle change dattitude. Si elle se montre de plus en plus rcalcitrante, il aura la frapper lgrement, mais pas sur le visage; dans le but de la ramener la rgle. Si toutes ses dmarches restent inefficaces, quun membre des parents de lpouse et un autre des siens essayent de rconcilier le couple. Si cette tentative savoue galement infructueuse, le divorce deviendra la solution invitable[7].

    Al Khul` (divorce obtenu par la femme moyennant compensation)
    bullet Au cas o son mariage lui serait charge mme si son mari ne lui nuit pas dlibrment-, la femme a le droit dobtenir le divorce sur sa demande moyennant une indemnit quelle verse son mari[8].


    Al ila (serment de continence)
    bullet Si le mari jure de cesser tout commerce charnel avec son pouse afin de la corriger et que cette rupture dure plus de quatre mois (ce quon appelle Al-Il), la femme aura le droit de demander le divorce ou le rtablissement de son union conjugale et au juge dimposer au mari de la rpudier, sil persiste dans son refus (des deux chois offerts). Si le mari revient sur son jurement avant ou aprs lcoulement de la priode dtermine, il aura expier son serment[9].


    Adhihar
    bullet Il est illicite que le mari jure que toute relation conjugale avec sa femme lui est interdite, comme il est le cas avec sa mre, (ce quon appelle Al-Zihr). Lexpiation de ce serment est lmancipation dun esclave. Faute de quoi (comme il est le cas de nos jours), il doit jener pendant deux mois conscutifs, et sil ne le peut pas, il devra nourrir soixante pauvres[10].


    Alliane
    bullet Si lpoux accuse sa femme dadultre sans invoquer de tmoins, il devra jurer quatre reprises de sa culpabilit et alors on lui appliquera la peine prescrite, sauf si elle jure quatre reprises du mensonge de lpoux. Dans ce cas, on les dclarera spars vie, tel est ce quon appelle Al-Li`n ou Al-Mul`ana[11].


    Preuves du Coran et Sunna
    [1] Le Divorce:


    [2] Les versets :


    ] [ [: 229].


    " Le divorce est permis pour seulement deux fois. Alors, c'est soit la reprise conformment la biensance, ou la libration avec gentillesse..." (Al-Baqara (LA VACHE) : 229).


    ] [ [: 1].


    " O Prophte! Quand vous rpudiez les femmes, rpudiez-les conformment leur priode d'attente prescrite" (At-Talq (LE DIVORCE) : 1).


    Et les hadiths :


    Le fils d'Adam ne doit vouer un voeu, ni affranchir (un esclave), ni se dcider au divorce quand il n'a pas de pouvoir. (At-Termidhi)


    La femme qui demande le divorce son poux, sans y tre contrainte (par de mauvais traitements ou autre . . .) ne sentira pas le parfum du paradis. (At-Termidhi)


    [3] Les hadiths :


    Allah laissera de ct (sans les punir) toutes les conceptions des mes de mon peuple, tant quelles ne se traduiront ni en actions, ni en paroles. (Approuv lunanimit)


    Allah ne sanctionnera pas ma Omma pour ce qu'elle aura fait par erreur, par omission ou par contrainte. (Ibn Madja)


    La plume est leve pour trois personnes (on n'inscrit pas les actions des trois personnes): le dormant jusqu' ce qu'il se rveille, l'enfant jusqu' ce qu'il atteigne la pubert, le fou que lorsqu'il aura recouvert la raison. (Abou Dawoud)


    [4] Le verset :


    ] [ [: 229].


    " Le divorce est permis pour seulement deux fois. Alors, c'est soit la reprise conformment la biensance, ou la libration avec gentillesse..." (Al-Baqara (LA VACHE) : 229).


    Et le hadith : Le messager d'Allah (BP sur lui) a t inform propos d'un homme qui a prononc une rpudiation triple. Irrit, il se mit debout (BP sur lui) et dit: "Vous amusez-vous au sujet du Coran alors que je suis encore entre vous?" (An-Nissi)


    [5] Le verset :


    ] [ [: 228].


    " Et leurs poux seront plus en droit de les reprendre pendant cette priode, s'ils veulent la rconciliation" (Al-Baqara (LA VACHE) : 228).


    Et le hadith : Car il a dit Ibn Omar :" Reprends avec elle la vie commune". (Abou Dawoud)


    [6] Le verset :


    ] *
    [ [: 28-29].


    " O Prophte! Dis tes pouses: Si c'est la vie prsente que vous dsirez et sa parure, alors venez! Je vous donnerai [les moyens] d'en jouir et vous librerai [par un divorce] sans prjudice. Mais si c'est Allah que vous voulez et Son messager ainsi que la Demeure dernire, Allah a prpar pour les bienfaisantes parmi vous une norme rcompense. " (Al-'Ahzb (LES COALISES) : 28-29).


    [7] Le verset :


    ] *
    [ [:34-35].


    "Et quant celles dont vous craignez la dsobissance, exhortez-les, loignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent vous obir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand! 35. Si vous craignez le dsaccord entre les deux [poux], envoyez alors un arbitre de sa famille lui, et un arbitre de sa famille elle. Si les deux veulent la rconciliation, Allah rtablira l'entente entre eux. Allah est certes, Omniscient et Parfaitement Connaisseur. " (An-Nis' (LES FEMMES) : 34-35).


    [8] Le hadith : La femme de Thbit Ibn Qas vint trouver le Prophte (BP sur lui) et lui dit : messager dAllah, je nai rien reprocher Thbit Ibn Qas dans sa moralite ou sa religion , mais je rpugne manquer mes devoirs de croyante." Veux tu, rpondit le messager dAllah, lui rendre son jardin?- oui, rpondit elle.- 'accepte le jardin et repudie la dit le messager dAllah Thbit. (Al-Boukhari)


    [9] Le verset :


    ] * [ [: 226-227].


    "Pour ceux qui font le serment de se priver de leurs femmes, il y a un dlai d'attente de quatre mois. Et s'ils reviennent (de leur serment) celui-ci sera annul, car Allah est certes Pardonneur et Misricordieux! Mais s'ils se dcident au divorce, (celui-ci devient excutoire) car Allah est certes Audient et Omniscient. " (Al-Baqara (LA VACHE) : 226-227).


    Et les hadiths :


    Lorsque tu a jur une chose et que tu juges quil y a mieux faire. Fais ce quil y a de mieux et expie tout serment. (Approuv lunanimit)


    Nul ne doit faire du tort lui-mme ni autrui. (Ahmad et Ibn Madja)


    [10] Le verset :


    ] *
    *
    [ [:2-4].


    "Ceux d'entre vous qui rpudient leurs femmes, en dclarant qu'elles sont pour eux comme le dos de leurs mres alors qu'elles ne sont nullement leurs mres, car ils n'ont pour mres que celles qui les ont enfants. Ils prononcent certes une parole blmable et mensongre. Allah cependant est Indulgent et Pardonneur. Ceux qui comparent leurs femmes au dos de leurs mres puis reviennent sur ce qu'ils ont dit, doivent affranchir un esclave avant d'avoir aucun contact [conjugal] avec leur femme. C'est ce dont on vous exhorte. Et Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites Mais celui qui n'en trouve pas les moyens doit jener alors deux mois conscutifs avant d'avoir aucun contact [conjugal] avec sa femme. Mais s'il ne peut le faire non plus, alors qu'il nourrisse soixante pauvres" (Al-Moujdala (LA DISCUSSION) : 2-4).


    Et le hadith : Un homme est venu dire au messager d'Allah (BP sur lui): "J'ai dit mon pouse en la rpudiant :"Tu es aussi illicite pour moi que le dos de ma mre" et j'ai eu des rapports intimes avec elle avant que j'aie expi (mon pch)." "Ne t'approche pas d'elle jusqu' ce que tu fasses ce qu'Allah t'a command." Rpondit- le Prophte (BP sur lui). (At-Termidhi)


    [11] Le verset :


    ] * * * [ [: 6-9]


    "Et quant ceux qui lancent des accusations contre leurs propres pouses, sans avoir d'autres tmoins qu'eux-mmes, le tmoignage de l'un d'eux doit tre une quadruple attestation par Allah qu'il est du nombre des vridiques, et la cinquime [attestation] est que la maldiction d'Allah tombe sur lui s'il est du nombre des menteurs. Et on ne lui infligera pas le chtiment [de la lapidation] si elle atteste quatre fois par Allah qu'il [son mari] est certainement du nombre des menteurs, et la cinquime [attestation] est que la colre d'Allah soit sur elle, s'il tait du nombre des vridiques. " (An-Nor (LA LUMIERE) : 6-9).


    Et le hadith : Toute femme ayant apparent son peuple un fils qui n'est pas des leurs, contredit ainsi la religion d'Allah et Il ne la fera pas entrer dans Son Paradis. Et tout homme reniant son fils tout en sachant quil est de lui, Allah interposera entre lui et Sa misricorde un voile et le dshonorera dans ce monde et dans celui de l'au-del. (Abou Dawoud)


    .

  5. #5
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,672
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    07-12-2016
    At
    10:09 PM

    Default

    Leon 71

    La Viduit, La Subsistance, La Garde des Enfants


    La Viduit:


    bullet Toute femme veuve ou divorce doit respecter lcoulement dun certain dlai avant de pouvoir se remarier ou se fiancer; exception faite celle qui est rpudie avant la consommation de son mariage.
    bullet Le dlai impos la femme divorce est de trois priodes de menstrues, au cas o elle ne serait pas enceinte.
    bullet Le dlai de la femme enceinte se termine avec son accouchement.
    bullet Le dlai impos la femme mnopause est de trois mois[1].
    La Subsistance[2]:


    bullet La subsistance du mnage doit obligatoirement tre assure par lpoux durant le mariage et pendant le dlai de viduit. Cela dpend de la capacit matrielle du mari et de la situation de lpouse.
    bullet Lhomme devra entretenir ses deux parents, sils sont dans le besoin. Il doit galement subvenir aux besoins de ses enfants jusqu ce que le garon devienne pubre et capable de gagner sa vie et que la fille se marie.
    La garde des enfants[3]:


    bullet Le pre et la mre doivent ncessairement prendre soin de leur enfant. Sils meurent, cette obligation reviendra au parent le plus proche, et ainsi de suite.
    bullet Celui qui assume cette charge, doit tre: sain desprit, adulte, musulman, bien-portant ne souffrant daucune maladie contagieuse et capable de prendre soin de lenfant.
    bullet Au cas o les deux poux se spareraient par le divorce, la mre aura le plus de droit la garde des enfants que le pre, si elle ne se remarie pas. Sinon, la garde des enfants reviendra sa mre elle.
    bullet La priode de garde (en gnral) est jusqu la pubert du garon et le mariage de la fille. La priode de garde assume par la mre ou autres est de sept ans, aprs quoi, la fille est rcupre par son pre. Quant au garon, on lui laisse le choix entre la garde assure par sa mre et celle assure par son pre. Sil ne peut pas choisir entre les deux, on procdera au tirage au sort pour dsigner lun des deux.
    bullet Le pre, dans tous les cas, doit pourvoir aux besoins de ses enfants et payer celle qui se charge de la garde des enfants.

    Preuves du Coran et Sunna
    [1] Les versets :


    ] [ [: 228].


    " Et les femmes divorces doivent observer un dlai d'attente de trois menstrues" (Al-Baqara (LA VACHE) : 228).


    ] [ [ : 234] .


    " Ceux des vtres que la mort frappe et qui laissent des pouses: celles-ci doivent observer une priode d'attente de quatre mois et dix jours" (Al-Baqara (LA VACHE) : 234).


    ] [
    [: 49].


    " O vous qui croyez! Quand vous vous mariez avec des croyantes et qu'ensuite vous divorcez d'avec elles avant de les avoir touches, vous ne pouvez leur imposer un dlai d'attente. Donnez-leur jouissance [d'un bien] et librez-les [par un divorce] sans prjudice. " (Al-'Ahzb (LES COALISES) : 49).


    ] [ [: 4].


    " Si vous avez des doutes propos (de la priode d'attente) de vos femmes qui n'esprent plus avoir de rgles, leur dlai est de trois mois. De mme pour celles qui n'ont pas encore de rgles. Et quant celles qui sont enceintes, leur priode d'attente se terminera leur accouchement. Quiconque craint Allah cependant, Il lui facilite les choses. " (At-Talq (LE DIVORCE) : 4).


    Et les hadiths :


    On ne consomme pas le mariage avec une femme enceinte que lorsqu'elle aura accouch ni avec celle qui ne l'est pas qu'aprs qu'elle aura ses menstrues. (Abou Dawoud, Al-Hakem)


    Reste dans ta demeure quatre mois et dix jours l'expiration du dlai prescrit. (An-Nissi)


    Celui qui croit en Allah et au Jour dernier ne donne pas boire lembryon d'un autre de son sperme. (NdT: le hadith fait rfrence l'interdiction de consommer le mariage avec une femme enceinte qu'aprs son accouchement.) (At-Termidhi)


    [2] Les versets :


    ] [ [: 34].


    " Les hommes ont autorit sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde ceux-l sur celles-ci, et aussi cause des dpenses qu'ils font de leurs biens" (An-Nis' (LES FEMMES) : 34).


    ]
    [ [: 6]


    " Et faites que ces femmes habitent o vous habitez, et suivant vos moyens. Et ne cherchez pas leur nuire en les contraignant vivre l'troit. Et si elles sont enceintes, pourvoyez leurs besoins jusqu' ce qu'elles aient accouch. Puis, si elles allaitent [l'enfant n] de vous, donnez-leur leurs salaires. Et concertez vous [ ce sujet] de faon convenable. Et si vous rencontrez des difficults rciproques, alors, une autre allaitera pour lui. " (At-Talq (LE DIVORCE) : 6).


    ] [ [:23]


    " et (marquez) de la bont envers les pre et mre " (Al-'Isr' (LE VOYAGE NOCTURNE) : 23).


    Et les hadiths :


    Le droit que vous devez (les hommes) aux femmes est de bien les nourrir et les habiller. (At-Termidhi)


    Le fils dit : donnemoi manger chez qui tu maurais laiss. (Al-Boukhari)


    [3] Les hadiths :


    Le Prophte (BP sur lui) a dit la femme qui s'est plaint lui de la perte de la garde de son fils: "Tu es plus en droit de le prendre tant que tu ne te marieras pas." (Abou Dawoud)


    La tante maternelle tient lieu de mre. (Al-Boukhari)


    .

  6. #6
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,672
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    07-12-2016
    At
    10:09 PM

    Default

    Leon 72


    LHritage (1)


    Lhritage:


    bullet Lhritage doit obligatoirement tre fait aux parents musulmans. Rien ne cause lexhrdation que: a) Lapostasie, b) Le fait que lhritier tue son hrit, c) Ladultre.
    bullet Les ayants cause sont: Lpoux ou lpouse, le pre et la mre, le grand-pre et la grand-mre et mme les aeux, le fils et la fille, le petit-fils et la petite-fille (de lenfant mle), le frre et la sur, les enfants du frre, loncle et les cousins paternels.
    bullet Le mle hrite une part double celle de la femelle, quand ils sont du mme degr de parent.

    bullet Lhritier universel: A qui choit la totalit dun patrimoine quand il est le seul hritier, ou qui hrite de ce qui reste dun patrimoine aprs la distribution des parts obligatoires aux ayants droit. Pourtant, il est dshrit quand il ne reste rien aprs la distribution des successions obligatoires.
    bullet Les catgories de lhritier universel:
    a) Lhritier universel par lui-mme: Comme le pre, le grand-pre, le fils, le frre utrin et le frre consanguin ainsi que leurs fils, loncle paternel et loncle paternel du grand-pre ainsi que leurs fils.
    b) Lhritier universel par un autre que lui: Toute hritire qui dpend dun hritier universel du mme degr, comme la fille avec le fils.
    c) Lhritier universel avec un autre que lui: Toute hritire qui atteint le degr de lhritier universel, en sunissant une autre hritire, comme la sur avec la fille.

    bullet Lexclusion: Lexistence de certains hritiers empche certains autres partiellement ou totalement dhriter.
    Les Successions dtermines dans le livre dAllah[1] (Dans la sourate An-Nis'):


    1- La moiti: Elle choira au mari si sa dfunte femme na pas denfant; la sur si elle est la seule hritire de son frre; la fille si elle est la seule hritire de son pre et la mre si elle est la seule hritire de son fils ou de son petit-fils.
    2- Le quart: Il choira au mari si sa dfunte femme a laiss denfant et lpouse ou aux pouses si leur dfunt mari na laiss ni fils ni petit-fils.
    3- Le huitime: Il choira lpouse ou aux pouses si leur dfunt mari a laiss denfant.
    4- Les deux tiers: Ils choiront aux deux filles ou plus si elles sont les seules hritires de leur frre; aux deux surs ou plus si elles sont les seules hritires de leur pre.
    5- Le tiers: Il choira la mre, si son dfunt fils na laiss ni fils ni fille ni petit-fils ni petite-fille, ni deux frres ou plus ni deux surs ou plus; aux frres de la mre sils sont deux ou plus et que le dfunt na pas dhritier direct comme le pre, le grand-pre, des petits-fils ou des petites-filles.
    6- Le sixime: Il choira la mre, si son dfunt fils a laiss denfants ou de petits-fils, et a deux frres ou plus ou deux surs ou plus; ou la grand-mre si le dfunt a dj perdu sa mre, suivant les mmes conditions. Il choira absolument au pre, que son dfunt fils avait laiss denfant ou pas, ou au grand-pre si le dfunt a dj perdu son pre, suivant les mmes conditions. Il choira au frre unique ou la sur unique de la mre, si le dfunt na ni pre ni grand-pre ni fils et la sur unique du pre, sil ny a pas ni frre consanguin, ni frre utrin, ni grand-pre, ni fils, ni petit-fils.

    Preuves du Coran et Sunna

    Les versets:
    ] [ [: 7].


    " Aux hommes revient une part de ce qu'ont laiss les pre et mre ainsi que les proches; et aux femmes une part de ce qu'ont laiss les pre et mre ainsi que les proches, que ce soit peu ou beaucoup: une part fixe. " (An-Nis' (LES FEMMES) : 7).


    ]


    [
    [ :11 - 12].


    "Voici ce qu'Allah vous enjoint au sujet de vos enfants: au fils, une part quivalente celle de deux filles. S'il n'y a que des filles, mme plus de deux, elles alors deux tiers de ce que le dfunt laisse. Et s'il n'y en a qu'une, elle alors la moiti. Quant aux pre et mre du dfunt, chacun d'eux le sixime de ce qu'il laisse, s'il a un enfant. S'il n'a pas d'enfant et que ses pre et mre hritent de lui, sa mre alors le tiers. Mais s'il a des frres, la mre alors le sixime, aprs excution du testament qu'il aurait fait ou paiement d'une dette. De vos ascendants ou descendants, vous ne savez pas qui est plus prs de vous en utilit. Ceci est un ordre obligatoire de la part d'Allah, car Allah est, certes, Omniscient et Sage. Et vous la moiti de ce que laissent vos pouses, si elles n'ont pas d'enfants. Si elles ont un enfant, alors vous le quart de ce qu'elles laissent, aprs excution du testament qu'elles auraient fait ou paiement d'une dette. Et elles un quart de ce que vous laissez, si vous n'avez pas d'enfant. Mais si vous avez un enfant, elles alors le huitime de ce que vous laissez aprs excution du testament que vous auriez fait ou paiement d'une dette. Et si un homme, ou une femme meurt sans hritier direct, cependant qu'il laisse un frre ou une sur, chacun de ceux-ci alors, un sixime. S'ils sont plus de deux, tous alors participeront au tiers, aprs excution du testament ou paiement d'une dette, sans prjudice quiconque. (Telle est l') Injonction d'Allah! Et Allah est Omniscient et Indulgent. " (An-Nis' (LES FEMMES) : 11-12).


    ] [ [: 176].


    " Ils te demandent ce qui a t dcrt. Dis: Au sujet du dfunt qui n'a pas de pre ni de mre ni d'enfant, Allah vous donne Son dcret: si quelqu'un meurt sans enfant, mais a une sur, celle-ci revient la moiti de ce qu'il laisse. Et lui, il hritera d'elle en totalit si elle n'a pas d'enfant. Mais s'il a deux surs (ou plus), elles alors les deux tiers de ce qu'il laisse; et s'il a des frres et des surs, un frre alors revient une portion gale celle de deux surs. Allah vous donne des explications pour que vous ne vous gariez pas. Et Allah est Omniscient." (An-Nis' (LES FEMMES) : 176).


    Et les hadiths :


    Attribuez dabord les rserves aux rservataires et ce qui restera sera pour le plus proche des mles. (Approuv lunanimit)


    Allah a donn celui qui a un droit son d, pas de testament en faveur d'un hritier. (Abou Dawoud)


    Le musulman nhrite pas de linfidle, ni linfidle du musulman. (Approuv lunanimit)


    Le meurtrier nhrite rien. (Abou Dawoud)


    Lenfant appartient la couche (au lit), et le fornicateur mrite dtre lapid. (Approuv lunanimit)


    .

  7. #7
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,672
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    07-12-2016
    At
    10:09 PM

    Default

    Leon 73


    LHritage (2)



    bullet Pour plus de dtails, rfrez-vous aux tableaux dhritage, aux ouvrages du Fiqh, et certains logiciels permettant de calculer la somme exacte dans chaque cas.
    Le Testament[1]:


    bullet Il y a deux sortes de testament: Dans lun, il sagit de confier qqn le soin de sacquitter dun droit ou de faire attention des petits; et dans lautre, il sagit de lguer ses biens certains individus ou institutions.
    bullet Les conditions requises pour faire un testament: Etre adulte et sain desprit, faire legs de ce qui est permis, et acqurir lacceptation du lgataire.
    bullet Il nest pas permis de faire un testament en faveur dun ayant droit lhritage.
    bullet Le testament est rvocable et modifiable jusquau dcs de son auteur.
    bullet Le testament nest excutoire quaprs le rglement des dettes.
    bullet Le testament se limite au tiers de lhritage, au cas o elle ne serait pas suffisante, la somme est divise entre les bnficiaires, comme est divise la somme des dettes.
    bullet Le testament obligatoire: Il sagit du testament impos par la loi, mme sil nest pas fait par le dfunt, en faveur des petits-fils dont le pre meurt avant le grand-pre et qui ont des oncles paternels qui risquent de les exclure de lhritage. On leur fait testament dune part gale celle de leur pre (comme sil tait rest en vie), condition quelle ne dpasse pas le tiers de lhritage.


    Preuves du Coran et Sunna
    [1] Les versets :


    ] [ [: 106].


    " O les croyants! Quand la mort se prsente l'un de vous, le testament sera attest par deux hommes intgres d'entre vous" (Al-M'ida (LA TABLE SERVIE) : 106).


    : ] [ [ :11].


    "aprs excution du testament qu'il aurait fait ou paiement d'une dette " (An-Nis' (LES FEMMES) : 11).


    Et les hadiths :


    Un homme musulman qui possde un bien dont il veut disposer par testament na pas le droit dattendre deux jours pour que ses dispositions soient mises par crit par devers lui. (Approuv lunanimit)


    Quand Sad Ibn Abi Waqqa a interrog le Prophte (BP sur lui) sur le testament, celuici lui a dit de lguer : le tiers, et cest beaucoup, mieux vaut que tu laisses tes hritiers riches que pauvres et rduits tendre la main aux passants. (Approuv lunanimit)


    Dans le hadith transcendant, Allah le Trs-haut dit :" enfant d'Adam, Je t'ai octroy deux choses auxquelles tu n'as pas droit que par misricorde (de Notre part) : la part que Je t'ai assign de tes biens au moment o Je t'arrache le dernier soupir en vue de te purifier (NdT : il s'agit du testament en rgle qu'Allah a prescrit un homme quand la mort lui est proche et qui ne doit dpasser le tiers de ses biens) et la salt (des funrailles) faite par Mes serviteurs sur toi aprs l'arrive au terme de ta vie. (Ibn Mdja)


    Allah a donn celui qui a un droit son d, pas de testament en faveur d'un hritier. (Abou Dawoud)


    .

  8. #8
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,672
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    07-12-2016
    At
    10:09 PM

    Default

    La Charia - L'Economie




    Leon 74


    Les Richesses (1)


    Les Richesses:


    bullet Allah a prohib lusure[1]: Cest lintrt pris sur des sommes dargent de deux faons: a) Lusure excdentaire entrane par le troc dune chose contre son quivalent avec une diffrence de quantit; b) Lusure avec dlai qui est de deux types: le plus connu parmi eux est celui quon pratiquait lpoque prislamique et qui consiste ajouter un taux usuraire la valeur dune dette en change de loctroi dun dlai de paiement au dbiteur. Quant au second type, il a lieu en vendant crdit un objet contre un autre diffrent.
    bullet Raison de la prohibition de lusure: a) Encourager les investissements; b) Raliser des profits suite des activits factuelles; c) Éviter linjustice; et d) Parer la haine.
    bullet Les intrts bancaires et les caisses dpargne qui dterminent lintrt davance sans prendre en compte les gains comme les pertes, constituent un type dusure.
    bullet Lassurance est permise condition que son argent ne soit pas employ dans des transactions usuraires.
    bullet Lchange de devises est permis, comme tant un type de vente et condition que cet change soit de la main la main et quelle soit sans chance.
    bullet Il est permis de transfrer la crance dun dbiteur un autre qui doit celui-l une dette similaire. Le dbiteur qui la crance a t transfre devra accepter de verser la somme, sil en est capable[2].
    bullet Le prt sans intrts est recommand ladulte capable de prter autrui, selon les conditions suivantes: a) La description et la valeur du prt doivent tre dtermines; b) Aucun bnfice de nimporte quelle manire doit tre ralis, mme titre de charit de la part du dbiteur. c) Il est permis de spcifier une date de paiement. Cependant, ce nest pas prfr ( cette poque o les valeurs de certaines devises sabaissent considrablement, il est prfrable de saccorder sur un systme dtalon-or, assurant le versement du crdit et son acquittement par rfrence lor)[3].
    bullet Allah a dcrt de consigner la dette par crit et de lauthentifier par le tmoignage de deux personnes. La mme chose pour tous les contrats et les transactions qui peuvent tre enregistrs[4].
    bullet Le dpt: Il est permis entre deux parties adultes et avec le plein consentement du dpositaire. Il sera obligatoire celui-ci de laccepter, si le dposant est contrari, sinon ce sera recommand. Mais au cas o le dpositaire se trouverait dans lincapacit de prserver le dpt, celui-ci sera donc dtest.
    bullet Le dpositaire na aucun droit de tirer profit du dpt. Il na pas fournir aucune garantie au cas o le dpt serait accidentellement endommag ou cause de sa ngligence. Chaque partie possde le droit de rendre le dpt quand il veut[5].



    Preuves du Coran et Sunna
    [1] Les versets :


    ] [ [: 275].


    " Cela, parce qu'ils disent: Le commerce est tout fait comme l'intrt. Alors qu'Allah a rendu licite le commerce, et illicite l'intrt" (Al-Baqara (LA VACHE) : 275).


    ] [ [: 278].


    " O les croyants! Craignez Allah; et renoncez au reliquat de l'intrt usuraire, si vous tes croyants. " (Al-Baqara (LA VACHE) : 278).


    ] [ [ : 130]


    " O les croyants! Ne pratiquez pas l'usure en multipliant dmesurment votre capital"
    ('Al-`Imrn (LA FAMILLE D'IMRAN) : 130).


    Et les hadiths :


    Allah maudit celui qui pratique l'intrt usuraire, son mandataire, ses deux scribes et ses deux tmoins. Et il (BP sur lui) a dit :"Ils sont associs tous part gale." (Mouslim)


    Un dirham qu'un homme utilise par usure tout en tant conscient est plus grave que trente-six fornications. (Ahmad)


    L'usure comprend soixante-dix genres de pchs dont le plus faible est comparable au cot avec sa mre. (Ibn-Madja)


    Evitez sept prils --- Et quels sont ces prils, messager dAllah ? Lui demanda-t-on.- ce sont, rpondit-il , le polythisme, la magie, le meurtre moins quil ne soit lgitime et non interdit par Allah, le fait de vivre de lusure, de manger le bien de lorphelin, de fuir au jour du combat et de calomnier les croyantes vertueuses chastes [qui ne pensent mme pas commettre la turpitude]. (Approuv lunanimit)


    Or contre or, Argent contre argent, Ppites contre ppites, orge contre orge, dattes contre dattes, sel contre sel, de pareil pareil, dgal gal, de main main. Si vous vous vous trouvez confronts la diffrence des types, vendez comme bon vous semble tant que cest de main main. (NdT : Les ppites sont les graines de bl) (Mouslim)


    Il a t rapport que Bill ayant apport au Prophte des dattes dites "berni", celui-ci lui demanda do provenaient ces dattes.- javais rpondit Bill, des dattes de mauvaises qualit et je les ai vendues en en donnant deux s contre un s de berni que je destinais la nourriture du Prophte. Celui-ci scria alors : Hlas ! Hlas ! Mais cest de lusure pure ; cest de lusure pure ! Nagis pas ainsi et, si tu veux acheter (des berni), vends les dattes (infrieures) contre autre chose, et achte ensuite (des brni). (Approuv lunanimit)


    D'aprs `Omar ibn Al-Khattb (qu'Allah soit satisfait de lui), l'Envoy d'Allah (BP sur lui) a dit: "Echanger lor contre lor, comporte de lusure moins que lchange ne soit fait simultanment. Echanger du froment contre du froment, comporte de lusure moins que lchange ne soit fait simultanment. Echanger de lorge contre lorge, comporte de lusure moins que lchange ne soit fait simultanment. Echanger des dattes contre des dattes, comporte de lusure moins que lchange ne soit fait simultanment". (Approuv lunanimit)


    Ne vendez lor contre lor, qugalit galit, et que lun de vous nen donne pas plus que lautre. Ne vendez largent contre largent, qugalit galit, et que lun de vous nen donne pas plus que lautre. Ne vendez aucun mtal non prsent contre du mtal prsent. (Approuv lunanimit)


    [2] Le hadith : Le renvoi d'un payement que doit rembourser un homme riche est une injustice et il est permis un crancier de charger son dbiteur de payer la dette qui lui est due au crancier du premier quand la somme verser est la mme et sans lui revenir. (Mouslim)


    [3] Le verset :


    ] [ [:11].


    " Quiconque fait Allah un prt sincre, Allah le lui multiplie, et il aura une gnreuse rcompense. " (Al-Hadd (LE FER) : 11).


    Le hadith : Celui qui dlivrera un musulman dune angoisse, Allah le dlivrera dune des angoisses du jour du jugement dernier. (Approuv lunanimit)


    [4] Les versets :


    ]

    [ [: 282].


    " O les croyants! Quand vous contractez une dette chance dtermine, mettez-la en crit; et qu'un scribe l'crive, entre vous, en toute justice; un scribe n'a pas refuser d'crire selon ce qu'Allah lui a enseign; qu'il crive donc, et que dicte le dbiteur: qu'il craigne Allah son Seigneur, et se garde d'en rien diminuer. Si le dbiteur est gaspilleur ou faible, ou incapable de dicter lui-mme, que son reprsentant dicte alors en toute justice. Faites-en tmoigner par deux tmoins d'entre vos hommes; et dfaut de deux hommes, un homme et deux femmes d'entre ceux que vous agrez comme tmoins, en sorte que si l'une d'elles s'gare, l'autre puisse lui rappeler. Et que les tmoins ne refusent pas quand ils sont appels. Ne vous lassez pas d'crire la dette, ainsi que son terme, qu'elle soit petite ou grande: c'est plus quitable auprs d'Allah, et plus droit pour le tmoignage, et plus susceptible d'carter les doutes. Mais s'il s'agit d'une marchandise prsente que vous ngociez entre vous: dans ce cas, il n'y a pas de pch ne pas l'crire. Mais prenez des tmoins lorsque vous faites une transaction entre vous; et qu'on ne fasse aucun tort aucun scribe ni aucun tmoin. Si vous le faisiez, cela serait une perversit en vous. Et craignez Allah. Alors Allah vous enseigne et Allah est Omniscient. " (Al-Baqara (LA VACHE) : 282).


    ] [ [: 58].


    " Certes, Allah vous commande de rendre les dpts leurs ayants-droit" (An-Nis' (LES FEMMES) : 58).


    ] [ [: 283].


    " que celui qui on a confi quelque chose la restitue" (Al-Baqara (LA VACHE) : 283).


    Et le hadith : Rends le dept ceux qui te l'ont confi et ne trahis pas celui qui t'a trahi. (At-Termidhi)


    [5] Le hadith : Les meilleurs dentre vous sont ceux qui sacquittent le mieux de leurs dettes. (Approuv lunanimit)


    .

  9. #9
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,672
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    07-12-2016
    At
    10:09 PM

    Default

    La Charia - L'Economie




    Leon 74


    Les Richesses (1)


    Les Richesses:


    bullet Allah a prohib lusure[1]: Cest lintrt pris sur des sommes dargent de deux faons: a) Lusure excdentaire entrane par le troc dune chose contre son quivalent avec une diffrence de quantit; b) Lusure avec dlai qui est de deux types: le plus connu parmi eux est celui quon pratiquait lpoque prislamique et qui consiste ajouter un taux usuraire la valeur dune dette en change de loctroi dun dlai de paiement au dbiteur. Quant au second type, il a lieu en vendant crdit un objet contre un autre diffrent.
    bullet Raison de la prohibition de lusure: a) Encourager les investissements; b) Raliser des profits suite des activits factuelles; c) Éviter linjustice; et d) Parer la haine.
    bullet Les intrts bancaires et les caisses dpargne qui dterminent lintrt davance sans prendre en compte les gains comme les pertes, constituent un type dusure.
    bullet Lassurance est permise condition que son argent ne soit pas employ dans des transactions usuraires.
    bullet Lchange de devises est permis, comme tant un type de vente et condition que cet change soit de la main la main et quelle soit sans chance.
    bullet Il est permis de transfrer la crance dun dbiteur un autre qui doit celui-l une dette similaire. Le dbiteur qui la crance a t transfre devra accepter de verser la somme, sil en est capable[2].
    bullet Le prt sans intrts est recommand ladulte capable de prter autrui, selon les conditions suivantes: a) La description et la valeur du prt doivent tre dtermines; b) Aucun bnfice de nimporte quelle manire doit tre ralis, mme titre de charit de la part du dbiteur. c) Il est permis de spcifier une date de paiement. Cependant, ce nest pas prfr ( cette poque o les valeurs de certaines devises sabaissent considrablement, il est prfrable de saccorder sur un systme dtalon-or, assurant le versement du crdit et son acquittement par rfrence lor)[3].
    bullet Allah a dcrt de consigner la dette par crit et de lauthentifier par le tmoignage de deux personnes. La mme chose pour tous les contrats et les transactions qui peuvent tre enregistrs[4].
    bullet Le dpt: Il est permis entre deux parties adultes et avec le plein consentement du dpositaire. Il sera obligatoire celui-ci de laccepter, si le dposant est contrari, sinon ce sera recommand. Mais au cas o le dpositaire se trouverait dans lincapacit de prserver le dpt, celui-ci sera donc dtest.
    bullet Le dpositaire na aucun droit de tirer profit du dpt. Il na pas fournir aucune garantie au cas o le dpt serait accidentellement endommag ou cause de sa ngligence. Chaque partie possde le droit de rendre le dpt quand il veut[5].



    Preuves du Coran et Sunna
    [1] Les versets :


    ] [ [: 275].


    " Cela, parce qu'ils disent: Le commerce est tout fait comme l'intrt. Alors qu'Allah a rendu licite le commerce, et illicite l'intrt" (Al-Baqara (LA VACHE) : 275).


    ] [ [: 278].


    " O les croyants! Craignez Allah; et renoncez au reliquat de l'intrt usuraire, si vous tes croyants. " (Al-Baqara (LA VACHE) : 278).


    ] [ [ : 130]


    " O les croyants! Ne pratiquez pas l'usure en multipliant dmesurment votre capital"
    ('Al-`Imrn (LA FAMILLE D'IMRAN) : 130).


    Et les hadiths :


    Allah maudit celui qui pratique l'intrt usuraire, son mandataire, ses deux scribes et ses deux tmoins. Et il (BP sur lui) a dit :"Ils sont associs tous part gale." (Mouslim)


    Un dirham qu'un homme utilise par usure tout en tant conscient est plus grave que trente-six fornications. (Ahmad)


    L'usure comprend soixante-dix genres de pchs dont le plus faible est comparable au cot avec sa mre. (Ibn-Madja)


    Evitez sept prils --- Et quels sont ces prils, messager dAllah ? Lui demanda-t-on.- ce sont, rpondit-il , le polythisme, la magie, le meurtre moins quil ne soit lgitime et non interdit par Allah, le fait de vivre de lusure, de manger le bien de lorphelin, de fuir au jour du combat et de calomnier les croyantes vertueuses chastes [qui ne pensent mme pas commettre la turpitude]. (Approuv lunanimit)


    Or contre or, Argent contre argent, Ppites contre ppites, orge contre orge, dattes contre dattes, sel contre sel, de pareil pareil, dgal gal, de main main. Si vous vous vous trouvez confronts la diffrence des types, vendez comme bon vous semble tant que cest de main main. (NdT : Les ppites sont les graines de bl) (Mouslim)


    Il a t rapport que Bill ayant apport au Prophte des dattes dites "berni", celui-ci lui demanda do provenaient ces dattes.- javais rpondit Bill, des dattes de mauvaises qualit et je les ai vendues en en donnant deux s contre un s de berni que je destinais la nourriture du Prophte. Celui-ci scria alors : Hlas ! Hlas ! Mais cest de lusure pure ; cest de lusure pure ! Nagis pas ainsi et, si tu veux acheter (des berni), vends les dattes (infrieures) contre autre chose, et achte ensuite (des brni). (Approuv lunanimit)


    D'aprs `Omar ibn Al-Khattb (qu'Allah soit satisfait de lui), l'Envoy d'Allah (BP sur lui) a dit: "Echanger lor contre lor, comporte de lusure moins que lchange ne soit fait simultanment. Echanger du froment contre du froment, comporte de lusure moins que lchange ne soit fait simultanment. Echanger de lorge contre lorge, comporte de lusure moins que lchange ne soit fait simultanment. Echanger des dattes contre des dattes, comporte de lusure moins que lchange ne soit fait simultanment". (Approuv lunanimit)


    Ne vendez lor contre lor, qugalit galit, et que lun de vous nen donne pas plus que lautre. Ne vendez largent contre largent, qugalit galit, et que lun de vous nen donne pas plus que lautre. Ne vendez aucun mtal non prsent contre du mtal prsent. (Approuv lunanimit)


    [2] Le hadith : Le renvoi d'un payement que doit rembourser un homme riche est une injustice et il est permis un crancier de charger son dbiteur de payer la dette qui lui est due au crancier du premier quand la somme verser est la mme et sans lui revenir. (Mouslim)


    [3] Le verset :


    ] [ [:11].


    " Quiconque fait Allah un prt sincre, Allah le lui multiplie, et il aura une gnreuse rcompense. " (Al-Hadd (LE FER) : 11).


    Le hadith : Celui qui dlivrera un musulman dune angoisse, Allah le dlivrera dune des angoisses du jour du jugement dernier. (Approuv lunanimit)


    [4] Les versets :


    ]

    [ [: 282].


    " O les croyants! Quand vous contractez une dette chance dtermine, mettez-la en crit; et qu'un scribe l'crive, entre vous, en toute justice; un scribe n'a pas refuser d'crire selon ce qu'Allah lui a enseign; qu'il crive donc, et que dicte le dbiteur: qu'il craigne Allah son Seigneur, et se garde d'en rien diminuer. Si le dbiteur est gaspilleur ou faible, ou incapable de dicter lui-mme, que son reprsentant dicte alors en toute justice. Faites-en tmoigner par deux tmoins d'entre vos hommes; et dfaut de deux hommes, un homme et deux femmes d'entre ceux que vous agrez comme tmoins, en sorte que si l'une d'elles s'gare, l'autre puisse lui rappeler. Et que les tmoins ne refusent pas quand ils sont appels. Ne vous lassez pas d'crire la dette, ainsi que son terme, qu'elle soit petite ou grande: c'est plus quitable auprs d'Allah, et plus droit pour le tmoignage, et plus susceptible d'carter les doutes. Mais s'il s'agit d'une marchandise prsente que vous ngociez entre vous: dans ce cas, il n'y a pas de pch ne pas l'crire. Mais prenez des tmoins lorsque vous faites une transaction entre vous; et qu'on ne fasse aucun tort aucun scribe ni aucun tmoin. Si vous le faisiez, cela serait une perversit en vous. Et craignez Allah. Alors Allah vous enseigne et Allah est Omniscient. " (Al-Baqara (LA VACHE) : 282).


    ] [ [: 58].


    " Certes, Allah vous commande de rendre les dpts leurs ayants-droit" (An-Nis' (LES FEMMES) : 58).


    ] [ [: 283].


    " que celui qui on a confi quelque chose la restitue" (Al-Baqara (LA VACHE) : 283).


    Et le hadith : Rends le dept ceux qui te l'ont confi et ne trahis pas celui qui t'a trahi. (At-Termidhi)


    [5] Le hadith : Les meilleurs dentre vous sont ceux qui sacquittent le mieux de leurs dettes. (Approuv lunanimit)
    Last edited by ; 11-09-2013 at 11:15 AM.


    .

  10. #10
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,672
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    07-12-2016
    At
    10:09 PM

    Default

    Leon 75


    Les Richesses (2)


    bullet Le prt[1] de nimporte quelle chose licite pour en user est permis, condition de la rendre sur demande ou la date dj fixe. Lemprunteur doit garantir la restitution. Il lui est pourtant permis de la prter une troisime partie, avec lassentiment de son possesseur; mais, il na pas le droit de la louer. Le prteur, lui, a le droit dexiger le versement dune caution[2] au cas o la chose prte serait perdue ou endommage, et sil navait pas stipul cette condition, il serait recommandable de lindemniser[3].
    bullet La donation[4]: Elle est permise et recommande de la part dun donateur mature. La chose donne entre en la possession du donataire aprs le consentement et lacceptation. Il est illicite de revenir sur un don. Il est, en outre, rprhensible de faire un don en ayant en vue lacquisition dun plus grand bnfice. Il est recommandable de faire preuve dquit en partageant les dons parmi ses enfants, par exemple.
    bullet Alumra' (La donation viagre)[5]: Cest quun musulman donne lun de ses coreligionnaires la permission de tirer profit dune maison ou dun jardin quil possde soit durant toute sa vie, aprs quoi lui, le propritaire, rcupra la chose donne; soit pour le profit de la progniture du dfunt et ainsi cette donation deviendra irrvocable.
    bullet Arouqba'[6]: Cest quun musulman promet lun de ses coreligionnaires de lui lguer lune de ses proprits aprs sa mort. Une telle donation est excutoire mais est rprhensible.
    bullet Le legs pieux: Cest de consacrer une somme dargent pour raliser une utilit ou un intrt quelconque. Il ne peut tre ni lgu, ni donn, ni vendu. Cest un type recommandable de transactions, condition que le donateur soit sain desprit et que le legs pieux soit licite et quil serve une fin permise[7].
    bullet La trouvaille[8]: Cest ce quun musulman trouve: argent, objet, etc. Il doit annoncer sa trouvaille par des moyens convenables. Si son possesseur ne se prsente pas, lobjet trouv entrera en sa possession, exception faite des objets illicites quon trouve[9].
    bullet Lusurpation: Cest lappropriation des proprits dautrui en usant de la contrainte. Cest illicite et lusurpateur doit restituer ce quil a confisqu ainsi que tous les profits quil en a tir. Il doit dmolir ce quil a dj bti (sur la terre usurpe) et enlever ce quil y a dj implant et indemniser le propritaire initial au cas o il aurait endommag quelque chose[10].
    bullet Linterdiction[11]: Il est permis dter une personne la libre disposition et ladministration de ses biens, cause de la prodigalit, la faiblesse desprit et la ruine, il sagit de: a) Lenfant mineur qui na pas encore atteint lge de la pubert. Ses actes ne sont valides quaprs le consentement de ses deux parents ou de ses tuteurs, et ce, jusqu sa nubilit et sa maturit; b) Ladulte prodigue; c) Linsens jusqu sa gurison complte; d) Le malade souffrant dun mal grave et incurable; e) La personne dclare ruine, celle dont la somme de ses dettes dpasse celle de ses biens. Il est permis de la frapper dinterdiction sur la demande des cranciers. Tous ses biens sont alors mis en vente, exception faite de ce qui est indispensable pour sa subsistance, sa boisson et son habillement. Puis, la somme collecte est divise parmi les cranciers (sauf celui dont le d est un objet concret bien dtermin et disponible, il peut en ce cas le rcuprer).
    bullet Linterdiction qui doit frapper la personne en faillite et insolvable qui ne possde rien, doit tre remise[12].

    Preuves du Coran et Sunna
    [1] Le verset :


    ] [ [:7]


    " et refusent l'ustensile ( celui qui en a besoin). " (Al-M`on (L'USTENSILE) : 7).


    Et les hadiths :


    "Non, c'est un prt garanti" rpondit le Prophte (BP sur lui) Safwan Ibn Oumaya qui lui a dit, lorsqu'il (BP sur lui) lui a demand sa cotte de mailles: " me forces-tu le prendre, Mohammed?" (Ahmad)


    Tout possesseur de chameaux, de vaches ou de moutons qui ne s'acquitte pas de leurs droits, sera jet terre, le jour de la Rsurrection et sera foul avec leurs sabots et attaqu par leurs cornes. Aucun de ces animaux n'aura ni cornes casses, ni sera sans cornes. "Ô, Messager d'Allah, quels sont leurs droits?"--- " de prter les talons pour fconder les femelles, d' emprunter leurs seaux, d'en faire offre, de distribuer un peu de leurs laits le jour o ils sont mens l'abreuvoir, de les destiner servir sur le sentier d'Allah." (Mouslim)


    [2] Le hadith : Les musulmans tiennent leurs engagements (les conditions quils ont stipules). (Al-Boukhari)


    [3] Le hadith : La personne doit toujours ce quelle a emprunt jusqu rendre le redevable.
    (At-Termidhi)


    [4] Les hadiths :


    Saluez les uns les autres pour vaincre la colre et loigner les disputes et sachez quen changeant des cadeaux, vous vous aimerez mieux. (Malek)


    Le messager dAllah acceptait les cadeaux et en rendait dautres en change. (Al-Boukhari)


    "Que celui qui veut qu'Allah lui attribue largement Ses dons, que vie soit bnie et prolonge, maintienne ses liens de parent". (Approuv lunanimit)


    D'aprs Ibn `Abbs (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophte (BP sur lui) a dit: "Celui qui revient sur sa donation est comparable celui qui vomi; puis, mange son vomissement". (Approuv lunanimit)


    Craignez Allah et soyez quitables envers vos enfants. (Approuv lunanimit)


    Il nest pas convenable quune personne revienne sur sa donation faite, sauf le pre en ce quil a donn son fils. (At-Termidhi)


    Quand une personne vous rende un service, rcompensez-la. (An-Nissi)


    Quand celui qui on a rendu un service dit : QuAllah vous en rtribue de ses biens , il a dj bien formul ses remerciements. (At-Termidhi)


    [5] Les hadiths :


    Selon Djaber, agration d'Allah sur lui, la donation viagre qu'a permis le Messager d'Allah (BP sur lui) consiste dire au donataire : "c'est un don en ta faveur et en faveur de tes descendants (hritiers)." Mais s'il lui dit: "c'est un don viager." Ce don retourne au donateur. (Mouslim)


    La Omr (donation viagre) appartient celui qui elle a t attribue. (Mouslim)


    Tout homme ayant reu une donation mobilire au profit de lui et de sa descendance, celle-ci lui appartient et ne revient plus donc au donateur pour la raison que c'est un don auquel s'applique la rgle de la succession. (Mouslim)


    [6] Le hadith : Ne faites pas des donations viagres en stipulant de les reprendre la mort du donataire, car c'est un don auquel s'appliqueront les rgles de la succession. (Ahmad, An-Nissi, Abou Dawoud)


    [7] Le hadith : "A la mort du serviteur, il ny a plus dactions qui comptent pour lui part trois choses : une charit dont leffet dure dans le temps, une science qui profite ou un fils pieux qui fait des invocations pour lui. (Mouslim)


    [8] Le hadith : Retiens le systme de fermeture (lenveloppe) et la nature de la bourse de ta trouvaille, Puis, pendant un an, fais la connatre ; si son propritaire vient la rclamer (donne-la lui), sinon dispose delle pour ton propre compte. (Approuv lunanimit)


    [9] Les hadiths :


    Cette ville (la Mecque), Allah la rendue sacre. On ne coupera pas ses pines ; on ne fera pas fuir son gibier ; on ny ramassera pas les objets trouvs, sauf pour les faire reconnatre leurs propritaires. (Approuv lunanimit)


    Prends le (le mouton gar), il sera toi, ton frre ou au loup. (Approuv lunanimit)


    Tu nas pas ten occuper ; il a son outre (c d son rservoir deau dans ses bosses) et ses chaussures (c d ses sabots), il saura manger des plantes et sabreuver jusquau moment o son propritaire le retrouvera. (Approuv lunanimit)


    [10] Le verset :


    ] [ [: 188].


    " Et ne dvorez pas mutuellement et illicitement vos biens" (Al-Baqara (LA VACHE) : 188).


    Et les hadiths :


    Sachez que vos vies, vos biens, vos rputations doivent vous tre sacrs les uns aux autres. (Approuv lunanimit)


    Daprs Sa`d ibn Zayd ibn `Amr ibn Nofayl (qu'Allah soit satisfait de lui), L'Envoy d'Allah (BP sur lui) a dit: "Celui qui s'approprie injustement d'un empan (de peu soit-il) d'un terrain, Allah lui en fera un collier (de limportance) de sept terres". (Approuv lunanimit)


    Il n'est pas permis l'homme de prendre la canne de son frre contre son gr. (Ahmad)


    Celui qui fait revivre une terre morte en devient propritaire la condition de ne pas porter atteinte au droit dun musulman et le fait de planter injustement ne constitue pas un droit. (Al-Boukhari)


    Aux propritaires des murs de les garder (protger) pendant le jour et c'est aux propritaires du btail de gager ce que le btail a abm pendant la nuit. (Ahmad)


    [11] Les versets :


    ] [ [: 5].


    " Et ne confiez pas aux incapables vos biens dont Allah a fait votre subsistance. Mais prlevez-en, pour eux, nourriture et vtement" (An-Nis' (LES FEMMES) : 5).


    ] [ [: 6 ].


    " Et prouvez (la capacit) des orphelins jusqu' ce qu'ils atteignent (l'aptitude) au mariage; et si vous ressentez en eux une bonne conduite, remettez-leur leurs biens " (An-Nis' (LES FEMMES) : 6).


    ] [ [: 280].


    " A celui qui est dans la gne, accordez un sursis jusqu' ce qu'il soit dans l'aisance " (Al-Baqara (LA VACHE) : 280).


    Et les hadiths :


    Le Messager dAllah (BP sur lui) a confisqu les biens de Moadh qui tait cribl de dettes. Il (BP sur lui) les a vendus et a pay les dettes de Moadh jusqu ce quil ne restt plus rien ce dernier. (Al-Hakem- d'aprs la ligne de conduite du Musulman)


    La plume est leve au sujet des trois personnes (NdT : on n'inscrit pas les actions des trois personnes) : le fou qui ne peut rien jusqu' ce qu'il gurisse, le dormeur jusqu' ce qu'il se rveille, l'enfant jusqu' ce qu'il atteigne la pubert. (Abou Dawoud)





    [12] Les hadiths :


    Celui qui trouve un bien dtermin qui lui appartient chez un homme ou un individu qui est en faillite, a plus de droit que tout autre sur ce bien. (Approuv lunanimit)


    Prenez ce que vous trouverez (de biens) chez le dbiteur et vous n'avez aucun droit que sur cela. (Mouslim)


    .

Page 1 of 2 1 2 LastLast

Leons des Charia.Pour les nouveaux musulmans

Thread Information

Users Browsing this Thread

There are currently 1 users browsing this thread. (0 members and 1 guests)

Similar Threads

  1. Replies: 18
    Last Post: 02-06-2015, 12:34 AM
  2. Replies: 17
    Last Post: 11-09-2013, 12:14 AM
  3. Replies: 12
    Last Post: 10-09-2013, 11:22 PM
  4. Replies: 13
    Last Post: 10-09-2013, 05:58 PM
  5. Conseils aux Nouveaux Musulmans
    By azizcool in forum Forum Franais
    Replies: 0
    Last Post: 11-09-2006, 03:08 PM

Tags for this Thread

Bookmarks

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •  

Leons des Charia.Pour les nouveaux musulmans

Leons des Charia.Pour les nouveaux musulmans