Leons des Charia.Pour les nouveaux musulmans

.. " " Last Post: | == == | Last Post: 1 | == == | : !() Last Post: | == == | ( 11): .. ǿ Last Post: | == == | ..... Last Post: | == == | ! Last Post: | == == | : ! Last Post: | == == | Last Post: 99 | == == | Last Post: 99 | == == | Last Post: 99 | == == |


 

       

         

 

    

 

 

    

 

Leons des Charia.Pour les nouveaux musulmans

Page 2 of 2 FirstFirst 1 2
Results 11 to 20 of 20

Thread: Leons des Charia.Pour les nouveaux musulmans

  1. #11
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,672
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    05-12-2016
    At
    11:12 PM

    Default

    Leon 76


    La vente (1)


    La Vente:


    bullet La vente est lgitime par le Coran et la Sunna[1].
    bullet Les piliers de la vente: a) Le vendeur libre et sain desprit, propritaire de larticle quil expose la vente. b) Lacqureur libre et sain desprit. c) La marchandise licite et bien connue par lacheteur. d) Loffre de vente et son acceptation. e) Le consentement mutuel.
    bullet Il est valide de dterminer les spcifications de larticle expos la vente ainsi que les utilits qui lui sont lies.
    bullet Il est invalide de stipuler: a) Une condition qui risque daffecter les piliers de la vente. b) Une condition qui nest pas valable, comme le fait dexiger la ralisation dun profit de la revente de larticle achet. c) La combinaison de deux conditions[2].
    bullet Lannulation de contrat, cest--dire la rupture de la vente est permise, quand les deux parties, le vendeur et lacheteur, le veulent et lacceptent tous les deux; condition que la marchandise soit retourne comme elle est et que son prix soit galement rcupr sans rduction[3].
    bullet Au vendeur et lacheteur loption dachever ou de rompre la vente: a) Avant de se sparer; b) Sils se sont accords sur un certain terme doption; c) Au cas o lun des deux ferait preuve dune iniquit flagrante; d) Si le vendeur cache un dfaut dans larticle vendu; e) Si un certain dfaut apparat dans la marchandise, qui ntait pas apparent au moment de la vente; f) Si le vendeur fait accroire lacheteur que la marchandise comporte des utilits pour linciter se la procurer[4].



    Preuves du Coran et Sunna
    [1]


    ] [ [:275].


    Le verset : " Alors qu'Allah a rendu licite le commerce, et illicite l'intrt"
    ( Al-Baqara (LA VACHE) : 275).


    Et les hadiths :


    Le messager dAllah (BP sur lui) a dfendu au citadin de vendre pour un bdouin. (Approuv lunanimit) {NdT : Il sagit du cas o un citadin dit un bdouin qui est venu vendre un objet la ville: laisse- moi cet objet, je le vendrai pour toi dans quelques jours un prix plus lev.}


    Et Il a dit : les deux contractants dune vente ont le droit doption tant quils ne se sont pas spars. (Approuv lunanimit)


    La vente doit se conclure dans la satisfaction des partis. (Ibn Madja)





    [2] Les hadiths :


    Il est illicite de suivre lemprunt par une vente, et encore moins promulguer deux conditions en une mme vente, et galement de vendre ce que vous navez pas encore acquis. (An-Nissi, At-Termidhi)


    Quiconque stipule une condition qui ne figure pas dans le Livre dAllah, fait une stipulation sans valeur (nulle), en et-il fait cent de cette sorte, car la clause formule par Allah est toujours plus juste et plus forte. (Approuv lunanimit)


    [3] Le hadith : Celui (vendeur) qui accepte de rsilier une vente aprs sa ralisation (NdT. pour une quelconque raison : insuffisance de fonds de lacheteur); Allah lui pardonnera ses pchs. (Abou Dawoud)





    [4] Les hadiths :


    Les deux contractants dune vente ont le droit doption tant quils ne se sont pas spars. Sils sont loyaux et francs, leur contrat sera bni. Sils dissimulent et quils mentent, la bndiction de leur contrat sera dtruite. (Approuv lunanimit)


    Les musulmans tiennent leurs engagements (les conditions quils ont stipules.) (Al-Boukhari)


    Quand tu fais un contrat avec un autre, dis : pas de tromperie. (Approuv lunanimit)


    Il est illicite un musulman de vendre son frre musulman quelque chose qui contient un dfaut sans le lui montrer. (Ibn Madja)


    Celui qui nous trompe nest pas des ntres. (Mouslim)
    Ne laissez pas vos chamelles et vos brebis sans traite. Celui qui aura achet un des animaux ayant t ainsi trait aura le droit dopter entre ces deux solutions aprs avoir trait la femelle : ou bien il la gardera, ou bien il la rendra avec un s (poigne) de dattes. (Approuv lunanimit)


    .

  2. #12
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,672
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    05-12-2016
    At
    11:12 PM

    Default

    Leon 77


    Les ventes interdites



    bullet Le Prophte (BP sur lui) a interdit[1]:
    a) La revente dun article avant den prendre livraison[2]. b) Quun musulman surenchre sur son coreligionnaire[3]. c) La vente dite Al-Najach[4]: Il y sagit de faire une surenchre sans avoir lintention dacheter afin de leurrer les acheteurs et lever le prix de larticle. d) La vente dune chose illicite ou souille[5]. e) La vente risque, dite Al-Gharar[6]: Il y sagit dexposer la vente ce dont les spcifications ou les caractristiques ne sont pas encore dtermines. f) Contracter une double transaction en mme temps[7]. g) La vente dite dAl-`Arbn[8]: O lon verse au vendeur des arrhes non remboursables, mme si la vente nest pas conclue. h) La vente de ce qui nest pas ni en la possession ni en la proprit du vendeur au moment de la vente[9]. i) La vente des dettes[10]. j) La vente terme[11]: Cest quand le vendeur rachte ce quil a dj vendu terme avant sa livraison un moindre prix. k) La vente du citadin pour le nomade[12]. l) Lachat des passagers[13] (ce qui ressemble actuellement aux marchandises de la contrebande). m) La vente dexception, dite Ath-Thunaya[14]: Il sagit de faire une exception de quelque chose inconnue dans larticle.
    bullet La vente davance, dite As-Salam[15]: Il est valide de vendre crdit en dterminant un certain terme et en payant au comptant; et lacheteur de recevoir la livraison de son article la fin du terme dj signal.
    bullet Il est valide de vendre en remettant le prix de larticle ou en le payant en plusieurs versements, en change dune certaine hausse par rapport au prix vers en espces, il sagit l de la vente termes.
    La Premption :
    La premption, cest quand on achte au mme prix la part de son partenaire, que celui-ci a dj vendue une troisime partie.
    bullet La premption est lgitime[16], sauf si celui qui dispose du droit de premption nassistait pas la vente ou ne connaissait pas son moment et navait pas demand lexercice de son droit. Toutefois, il ne lui est pas permis de revendre larticle achet.
    bullet Il ny a pas lieu la premption quand il sagit de la vente des biens meubles (animaux, vtements, etc.)
    Preuves du Coran et Sunna


    [1] Les ventes interdites :


    [2] Les hadiths :


    Ne le vends pas avant de lavoir pris (en main). (Approuv lunanimit)
    Celui qui achte de la nourriture ne doit pas la revendre avant den avoir pris livraison. (Approuv lunanimit)


    [3] Le hadith : Vous ne devez pas surenchrir les uns sur les autres. (Approuv lunanimit)


    [4] Les hadiths :


    Le messager dAllah a interdit de simuler une surenchre. (Approuv lunanimit)


    Ne simulez pas loffre dun prix plus lev. (Approuv lunanimit)


    [5] Le hadith : Allah et Son messager (BP sur lui) ont dfendu la vente du vin, de la charogne, du proc et des idoles. (Approuv lunanimit)


    [6] Les hadiths :


    Le Prophte (BP sur lui) a interdit la vente des dattes jusqu ce quelles soient mures, ou la laine encore sur le dos de la bte ou du lait encore la mamelle, et encore moins de vendre le beurre inclus dans le lait. (NdT : le sens est quil est interdit de vendre de la marchandise jusqu lavoir dans la forme voulue la vente, pas danticipation sur le futur)


    D'aprs 'Anas ibn Malek (qu'Allah soit satisfait de lui), l'Envoy d'Allah (BP sur lui) a interdit la vente des dattes tant qu'ils ne sont pas encore mres. Et, comme on demanda 'Anas: "Comment elles deviennent mres?". Il rpondit: "Quand elles deviennent rouges ou jaunes". Puis, il ajouta: "Si Allah empche ce fruit de mrir, pour quelle raison prendriez-vous injustement le bien d'autrui ?" (Approuv lunanimit)


    Le messager dAllah a prohib deux ventes : la vente dite molmasa et celle dite monbadha. La premire consiste laisser lhomme (lacheteur) toucher ltoffe de lautre (le vendeur) que ce soit le jour ou le soir sans la lui laisser voir. Et la deuxime consiste ce que lhomme tale une toffe vendre et que lautre fait de mme et cest ainsi que leur vente sera conclue sans palper ni examiner ltoffe. (Al-Boukhari)


    Il a t rapport que le Prophte (BP sur lui) a tolr que le propritaire de lariyya (le palmier quand le propritaire la garde pour sa nourriture et vend ensuite ses fruits (avant la maturit complte) en cas de besoin) vendt ses dattes sur larbre contre des dattes cueillies. (Al-Boukhari)


    [7] Le hadith : Il (BP sur lui) a interdit la vente double en une seule. (At-Termidhi)


    [8] Le hadith : On rapporte quil (BP sur lui) a interdit la vente contre gage (Cest--dire une avance comme quand un homme achte une chose ou loue une bte puis dclare : Je tai donn telle somme que si jabandonne la marchandise ou la location, ce que je tai donn tappartient de droit. (Malek)


    [9] Le hadith : Ne vendez pas ce que vous navez pas acquis. (Sunan)


    [10] Le hadith : Le Prophte (BP sur lui) a interdit de vendre dette contre dette. (Malek)


    [11] Le hadith : Lorsque les gens accumulent (ou lsinent sur) le Dirham et le Dinar, se vendent terme (vente rmre ou crdit avec usage d'usure), prfrent suivre leurs vaches et dlaissent le djihad pour la grce dAllah, Il leur fera subir un malheur et ne le relvera pas jusqu ce quils retournent leur religion. (Ahmad)


    [12] Le hadith : Le messager dAllah (BP sur lui) a dfendu au citadin de vendre pour un bdouin. Laissez les gens saccorder des subsistances les uns des autres. (Mouslim)


    [13] Les hadiths :


    Le Prophte (BP sur lui) a dfendu daller au devant des caravanes et il a interdit au citadin de vendre pour le bdouin. (Approuv lunanimit)


    Il a t rapport que le Prophte (BP sur lui) a tolr que le propritaire de lariyya vende ses dattes sur larbre contre des dattes cueillies. (Al-Boukhari) (Lariyya : le palmier dont les fruits sont vendus avant la maturit complte.)


    [14] Le hadith : Le Messager dAllah (BP sur lui) a interdit la Mohaqala, la Mozbana, le mtayage (mode d'exploitation agricole, louage d'un domaine rural un preneur qui s'engage le cultiver sous condition d'en partager les fruits et rcoltes avec le propritaire), et lexception. (Mohaqala est la vente du bl encore dans ses pis, la Mozbana (NdT : la vente de dattes encore sur l'arbre contre des dattes sches mesures, la vente de raisins secs mesurs contre des raisins frais sur souche ; et lexception est de mettre lcart en vente quelque chose qui est encore de lordre de linconnaissable). (At-Termidhi)


    [15] Le hadith : Quand le Prophte (BP sur lui) arriva Mdine, on prtait sur les dattes pour deux ou trois ans. Le Prophte (BP sur lui) dit alors : Que celui qui prte sur quelque chose, le fasse pour une quantit dtermine la jauge ou au poids et pour un terme fix . (Approuv lunanimit)


    [16] Le hadith: Le Prophte (BP sur lui) a jug que le droit de retrait ne sappliquait quaux choses non susceptibles dtre partages. Mais, quand on peut fixer des limites et avoir un chemin (daccs), il ne doit pas y avoir de retrait. (Al-Boukhari)


    Le droit la premption est celui qui la demande en premier (Abderrazaq daprs la ligne de conduite du musulman)


    .

  3. #13
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,672
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    05-12-2016
    At
    11:12 PM

    Default

    Leon 78


    Les Affaires (1)


    Les Affaires:
    bullet Il est lgitime dtablir des entreprises en vue du dveloppement des biens dans les domaines du commerce, de lagriculture ou de lindustrie. Le Prophte (BP sur lui) en a admis et recommand certaines formes[1].
    bullet Lentreprise cooprative (Al-`Inn): Dans laquelle certains individus contribuent avec des actions dtermines en vue dinvestissement et se partagent pertes et profits entre eux, chacun selon le taux de ses actions.
    bullet Lassociation de personnes (Al-Abdn): Cest quand certaines personnes participent ensemble laccomplissement dun travail quelconque dont ils se partagent le revenu entre eux, suivant des taux sur lesquels ils se sont dj accords[2].
    bullet Lentreprise des partenaires bien connus (Al-Wjh): Cest la participation des transactions commerciales, par lachat et la vente, en se partageant pertes et profits.
    bullet La spculation: Cest quun musulman donne son coreligionnaire une certaine somme dargent en vue de linvestir lgitimement, en se partageant pertes et profits suivant des conditions sur lesquelles ils se sont dj accordes[3].
    bullet Lentreprise par mandat: Elle comporte toutes les transactions dj cites; si chacun des deux partenaires donne mandat lautre de contracter toutes sortes doprations ou de transactions, pour se partager ensuite pertes et profits.
    bullet Le mtayage: Cest quun musulman loue son domaine agricole un preneur qui sengage le cultiver sous condition den partager les fruits et rcoltes avec le propritaire.
    bullet Larrosage: Cest quon donne des arbres celui qui sengage les arroser et en prendre soin en change dune part dtermine de leurs fruits[4].
    Preuves du Coran et Sunna


    [1] Le hadith transcendant : Allah, le Trs Haut dit : Je suis le troisime de deux associs condition que lun ne trahisse pas lautre. Une fois que la trahison est commise, je me retire dentre eux. (NdT : Allah bnit les associations, sans tromperie entre les parties) (Abou Dawoud)


    [2] Le hadith : On rapporte que AbdAllah, Sad et Ammar ont dcid de partager au jour de Badr ce quils acquriront des biens des mcrants (avant la lgitimation du partage du butin). AbdAllah et Ammar nont rien pu avoir tandis que Sad a eu deux captifs. Le Messager (BP sur lui) les partagea entre eux. (Abou Dawoud daprs la ligne de conduite du musulman)


    [3] La spculation tait d'usage du temps du prophte qui n'a pas interdit cette pratique (d'aprs la ligne de conduite du musulman)


    [4] Les hadiths :


    Le Prophte (BP sur lui) exigea des gens de Khaybar la moiti des produits du sol : fruits ou grains. (Approuv lunanimit)


    Que celui qui possde une terre la cultive ou en fait une donation son frre (pour la cultiver). (Approuv lunanimit)


    Le Prophte (BP sur lui) a dit: "Faire un acte de gnrosit l'gard de l'un de vos frres en lui octroyant la terre vaut mieux pour vous qu'exiger de lui une redevance dtermine". (An-Nissi)


    .

  4. #14
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,672
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    05-12-2016
    At
    11:12 PM

    Default

    Leon 79


    Les Affaires (2)


    bullet La prime[1]: Cest quon charge quelquun daccomplir un certain travail en change dune paye dtermine[2].
    bullet La garantie: Cest quand une personne sengage garantir lexcution des obligations souscrites par une autre personne en cas de dfaillance de celle-ci.
    bullet La caution: Obligation qui pse sur le garant dapporter le garanti au dtenteur du pouvoir[3].
    bullet Le gage: La remise dune chose mobilire un crancier pour garantir le paiement dune dette, qui lui permet de se faire rembourser lexpiration du dlai de lacquittement soit de la chose mise en gage elle-mme soit du revenu de sa vente[4].
    bullet La procuration: Elle est valide pour contracter des ventes et des achats comme pour contracter mariage et divorce[5].
    bullet La proprit foncire: Elle appartient qui cultive la terre. Au dtenteur du pouvoir dattribuer des portions de terrain des domaines publics au profit de ceux qui sont capables de les dfricher[6]. Il lui revient galement de protger certains de ces domaines quil reconnat dutilit publique, comme: les pturages, les forts, les lieux des richesses naturelles. Cest ce quon appelle sites protgs[7].
    bullet Le labourage des terres en friche: Il est permis de cultiver la terre qui nappartient personne ou de btir sur laquelle. Elle devient alors la proprit de celui qui la cultive, sauf si elle est une utilit publique.
    Preuves du Coran et Sunna
    [1] Daprs 'Ab Sa`d Al-Khudr (qu'Allah soit satisfait de lui), un groupe de Compagnons de l'Envoy d'Allah (BP sur lui) taient en voyage. Arrivs dans une tribu arabe, ils demandrent l'hospitalit qui leur fut refuse. Puis, ils leurs dirent: "Y a-t-il parmi vous qui sait faire une Roqya (invoquer Allah pour le protger et/ou le gurir)? Car le chef de cette tribu a t piqu". Un des Compagnons rpondit: "Oui, je peux le faire". Cet homme alla voir le chef et rcita alors la premire sourate du Coran "Mre du Livre (Al-Ftiha)" Le malade gurit et donna l'homme un troupeau de moutons comme rtribution. Mais le Compagnon dit qu'ils n'y toucheraient pas avant de consulter l'Envoy d'Allah (BP sur lui). Il vint trouver le Prophte (BP sur lui) et lui fit part de ce qui s'tait pass: "O Envoy d'Allah! Par Allah, je n'ai fait que rciter sur le malade la Ftiha". Le Prophte sourit et rpondit: "Qui t'a appris que cest une Roqya?", puis il lui dit: "Prenez les moutons et rservez m'en une part". (NdT. La demande de participer au partage tait seulement pour encourager leur ferveur pour le Coran et pour montrer son contentement d'avoir dmontr la grandeur du Livre d'Allah aux yeux des gens et leur prouver que ce qu'ils ont fait ctait une chose licite.) (Mouslim)



    [2] Les hadiths :


    Dans un hadith transcendant Allah le Trs Haut dit : Il y a trois catgories dhommes dont je serai ladversaire au jour du jugement dernier : lhomme qui aura promis de donner en Mon nom et qui manquera son engagement ; celui qui aura vendu un homme libre et mangera largent qui en aura t le prix; celui qui, ayant pris gages un ouvrier, ne lui paiera pas son salaire lorsque cet ouvrier aura accompli sa tche. (Al-Boukhari)


    Le Messager dAllah (BP sur lui) a interdit de louer les services dun travailleur sans lui fixer son salaire. (Ahmad)


    Celui qui fait le mdecin sans quil soit reconnu dans cette discipline, se porte garant.
    (An-Nissi, Abou Dawoud et Ibn Madja)


    [3] Le hadith : Le rpondant est garant. (Ahmad, Ibn Madja)


    [4] Le verset :


    ] [ [:283].


    " Mais si vous tes en voyage et ne trouvez pas de scribe, un gage reu suffit "
    (Al-Baqara (LA VACHE) : 283).


    Et les hadiths :


    On ne doit pas demander lever lhypothque si le dlai de son rachat est dpass. (Ibn Madja)


    Le Prophte (BP sur lui) avait mis en gage un de ses boucliers Mdine chez un juif qui lui avait fourni de lorge pour les siens. (Al-Boukhari)


    On peut monter au dos dune monture en lui fournissant sa nourriture, mme si lanimal est mis en gage. On peut boire le lait dun animal en lui fournissant sa nourriture, mme si lanimal est en gage. Cest celui qui le monte ou le trait qui doit fournir la nourriture de lanimal. (Al-Boukhari)


    [5] Les hadiths :


    Abou Horaira (Agrment dAllah sur lui) affirme : le messager dAllah mavait confi le soin de garder la Zak du Ramadn. (Al-Boukhari)


    Lorsque tu vas chez mon mandataire, demande-lui cinq wisq (unit de mesure). S'il te demande un indice, mets ta main sur sa clavicule. (Abou Dawoud)



    [6] Les hadiths :


    Celui qui fait revivre une terre morte en devient propritaire. (Al-Boukhari)


    Celui qui met en exploitation une terre qui nappartient personne a plus de droit que qui que ce soit sur cette terre. (Al-Boukhari)


    Daprs Asm (agrment dAllah sur elle) : Je transportais sur ma tte des noyaux de dattes de la terre dont le Prophte avait gratifi Az-Zobar ; cette terre tait situe deux tiers de lieue de ma demeure. (Approuv lunanimit)


    Celui qui tait le premier atteindre une source deau quaucun autre musulman na atteint auparavant, la source lui revient de droit. (Abou Dawoud)


    [7] Les hadiths :


    Les musulmans sont associs en trois choses : leau, le pturage et le feu. (Ibn Madja, Ahmad)


    Le messager dAllah (BP sur lui) a dit: "On ne doit pas vendre le surplus deau, pour ne pas vendre le pturage". (Mouslim)


    On ne doit pas refuser le surplus deau, car cela entranerait linterdiction du pturage (qui entoure le puits). (Approuv lunanimit) [Les herbes vertes ou sches qui sont dans le voisinage dun puits et qui constituent une vaine pture seraient alors rendues inaccessibles aux animaux sils ne pouvaient se dsaltrer ce puits]


    Nul rserve de pturage e se fait que pour Allah et Son messager. (Al-Boukhari)


    Il a t rapport que le Prophte (BP sur lui) stait rserv le (pturage de) An-Naq. (Al-Boukhari) (An-Naq: le puits plein deau)


    .

  5. #15
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,672
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    05-12-2016
    At
    11:12 PM

    Default

    La Charia - La Nation



    Leon 80


    LEtat (1)


    LEtat:
    bullet Les musulmans constituent une seule nation sefforant dtablir lunit, la coopration et la solidarit[1].
    bullet La propagation de lislam et la sublimit de son verbe sont le message-clef de la nation islamique[2].
    bullet La moralit publique[3], autrement dit la recommandation du convenable et la condamnation du blmable, est un devoir essentiel incombant aux chefs dÉtat musulmans, tandis quelle est une obligation commune au reste des musulmans.
    bullet Mettre fin avec la force tout ce qui est blmable[4] dans la socit est du devoir des dirigeants, ainsi que de chaque musulman sur le plan familial ou professionnel. Pour ce qui est de mettre fin au rprhensible avec la parole, sinon avec le cur, cest le devoir et des dirigeants et des dirigs.
    bullet La loi islamique (ach-chari`a)[5] est la base de la Lgislation, et ce, en mettant en application tous les jugements expressment noncs par le Saint Coran, la Tradition prophtique ou par le consensus des ulmas musulmans dvous. Toutefois, la nation peut tablir autant de rgles compatibles avec les vises gnrales de la charia (ach-chari`a) ainsi quavec les intrts publics, de sorte que ces lois ne se contrarient pas aux textes et aux jugements dj tablis par cette dernire.
    bullet Les dirigeants[6] de la nation islamique doivent tre choisis parmi les meilleurs musulmans, avec le majeur consentement et par la voie de llection libre.
    bullet La consultation (ach-chra)[7] est un principe primordial du gouvernement, que le dirigeant doit mettre en excution, sans toutefois quelle ne contredit un texte coranique ou une tradition prophtique explicites.
    bullet La justice[8] est la clef de vote du gouvernement dans la socit islamique. Cette justice y rgnera grce : a) la souverainet de la charia sur toute personne sans aucune discrimination[9], b) lapplication de la punition exclusivement sur le coupable[10], et c) la non-excution rtrograde daucune loi[11] .
    Preuves du Coran et Sunna


    [1] Les versets :


    ] [ [: 92].


    " Certes, cette communaut qui est la vtre est une communaut unique, et Je suis votre Seigneur. Adorez-Moi donc. " (Al-'Anbiy' (LES PROPHETES) : 92).


    ] [ [: 52].


    " Cette communaut, la vtre, est une seule communaut, tandis que Je suis votre Seigneur. Craignez-Moi donc. " (Al-Mou'minon (LES CROYANTS) : 52).


    ] * * [ [ : 103-105].


    "103. Et cramponnez-vous tous ensemble au Habl (cble) d'Allah et ne soyez pas diviss; et rappelez-vous le bienfait d'Allah sur vous: lorsque vous tiez ennemis, c'est Lui qui rconcilia vos curs. Puis, par Son bienfait, vous tes devenus frres. Et alors que vous tiez au bord d'un abme de Feu, c'est Lui qui vous en a sauvs. Ainsi Allah vous montre Ses signes afin que vous soyez bien guids. 104. Que soit issue de vous une communaut qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blmable. Car ce seront eux qui russiront. 105. Et ne soyez pas comme ceux qui se sont diviss et se sont mis disputer, aprs que les preuves leur furent venues, et ceux-l auront un norme chtiment. " ('Al-`Imrn (LA FAMILLE D'IMRAN) : 103-105).


    Le hadith: Les croyants sont gaux, ils font un seul corps face aux autres et le plus humble d'entre eux a tous ses droits. (An-Niss'i)


    [2] Son rle:


    [3] Le verset:


    ] [ [ : 110].


    " Vous tes la meilleure communaut, qu'on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable, interdisez le blmable et croyez Allah" ('Al-`Imrn (LA FAMILLE D'IMRAN) : 110).


    ] [ [: 143].


    " Et aussi Nous avons fait de vous une communaut de justes pour que vous soyez tmoins aux gens, comme le Messager sera tmoin vous" (Al-Baqara (LA VACHE) : 143).


    [4] Le hadith: Celui qui d'entre vous voit le rprhensible, qu'il le change de sa main et, s'il ne peut, avec sa langue et, s'il ne peut, avec son cur, et c'est le moindre degr de la foi. (Mouslim)


    [5] Les versets :


    ]
    * [ [: 49-50].


    "49. Juge alors parmi eux d'aprs ce qu'Allah a fait descendre. Ne suis pas leurs passions, et prends garde qu'ils ne tentent de t'loigner d'une partie de ce qu'Allah t'a rvl. Et puis, s'ils refusent (le jugement rvl) sache qu'Allah veut les affliger [ici-bas] pour une partie de leurs pchs. Beaucoup de gens, certes, sont des pervers. 50. Est-ce donc le jugement du temps de l'Ignorance qu'ils cherchent? Qu'y a-t-il de meilleur qu'Allah, en matire de jugement pour des gens qui ont une foi ferme? " (Al-M'ida (LA TABLE SERVIE) : 49-50).


    ] *
    [ [: 60-61].


    "60. N'as-tu pas vu ceux qui prtendent croire ce qu'on a fait descendre vers toi [prophte] et ce qu'on a fait descendre avant toi? Ils veulent prendre pour juge le tghot, alors que c'est en lui qu'on leur a command de ne pas croire. Mais le Diable veut les garer trs loin, dans l'garement. 61. Et lorsqu'on leur dit: Venez vers ce qu'Allah a fait descendre et vers le Messager, tu vois les hypocrites s'carter loin de toi. " (An-Nis' (LES FEMMES) : 60-61).


    Le hadith : J'ai laiss parmi vous ce aprs quoi vous ne serez jamais gars, le Livre d'Allah et mes traditions. (Malek)


    [6] Les hadiths: Ne demandez pas la gouvernance. Car si elle vous est donne sans demande vous seriez aid, et si vous la demandez, elle sera un fardeau pour vous. (Approuv lunanimit)


    Vous recherchez la gouvernance qui est de la contrition au Jour de la Rsurrection, quelle merveilleuse nourrice et quel piteux sevrage. (Approuv lunanimit)


    Allah n'adressera pas la parole, n'honorera pas et chtiera trois genres de personnes au Jour de La Rsurrection : Un homme qui a de l'eau en surplus sur un chemin et le refuse au voyageur; un homme qui fait allgeance un imam et lui est fidle s'il lui donne ce qu'il dsire et infidle s'il en est autrement; un homme qui a vendu une marchandise plus que sa valeur en jurant avoir eu une offre suprieure. (Approuv lunanimit)


    Fates-moi le serment de ne rien associer Allah, de ne pas exagrer, de ne pas forniquer, de ne pas tuer vos enfants, de ne commettre aucune infamie ni avec vos mains ni avec vos pieds et que vous ne me dsobirez pas en ce qui est convenable. Celui qui sera fidle son serment recevra sa rcompense d'Allah, celui qui en commet, sa punition en ce monde sera une expiation et celui qui en commet et voit sa faute voile par Allah son sort sera entre les mains d'Allah qui lui pardonnera o le punira. (Al-Boukhari)


    [7] Les versets:


    ] [ [: 38].


    " qui rpondent l'appel de leur Seigneur, accomplissent la Salt, se consultent entre eux propos de leurs affaires, dpensent de ce que Nous leur attribuons, " (Ach-Chor (LA CONSULTATION) : 38).


    ] [
    [ : 159].


    " C'est par quelque misricorde de la part d'Allah que tu (Muhammad) as t si doux envers eux! Mais si tu tais rude, au cur dur, ils se seraient enfuis de ton entourage. Pardonne-leur donc, et implore pour eux le pardon (d'Allah). Et consulte-les propos des affaires; puis une fois que tu t'es dcid, confie-toi donc Allah, Allah aime, en vrit, ceux qui Lui font confiance. "
    ('Al-`Imrn (LA FAMILLE D'IMRAN) : 159).


    [8] Le verset:


    ] [ [: 58].


    " Certes, Allah vous commande de rendre les dpts leurs ayants-droit, et quand vous jugez entre des gens, de juger avec quit" (An-Nis' (LES FEMMES) : 58).


    Le hadith: Je suis un tre humain, vous demandez mon arbitrage et peut-tre que l'un d'entre vous, plus loquent, me fait pencher vers lui. Que celui qui je donne un droit illicite au dpend de son frre ne le prend pas parce que je lui aurais fait porter une chemise en feu. (Approuv lunanimit)





    [9] Le hadith : Vous les gens, ceux d'avant vous se sont gars parce qu'ils ne punissaient pas le notable d'entre eux qui a vol et punissait le pauvre d'entre eux. Par Allah, si Ftima la fille de Mohammed volait, je lui couperais la main. (Approuv lunanimit)


    [10]Les versets:


    ] [ [ : 164 : 18 : 7].


    " personne ne portera le fardeau (responsabilit) d'autrui" (Al-'An`m (LES BESTIAUX) : 164 ; Ftir (LE CREATEUR) : 18 ; Az-Zoumar (LES GROUPES) : 7).


    ] [ [: 38].


    " qu'aucune [me] ne portera le fardeau (le pch) d'autrui, " (An-Najm (L'ETOILE) : 38).





    [11] Le verset:


    ] [ [: 15].


    " Et Nous n'avons jamais puni [un peuple] avant de [lui] avoir envoy un Messager. "
    (Al-'Isr' (LE VOYAGE NOCTURNE) : 15).


    .

  6. #16
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,672
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    05-12-2016
    At
    11:12 PM

    Default

    Leon 81


    LEtat (2)


    bullet Il est obligatoire dobir[1] aux chefs dÉtat et aux dirigeants, sauf sil sagit dun pch[2].
    bullet Assumer la responsabilit du gouvernement est une tche imposante dont on fera compte au dirigeant le Jour de la Rsurrection[3].
    bullet Les personnes responsables seront juges pour gains illicites[4].
    bullet Les dirigeants doivent se garder contre lentourage vicieux[5].
    bullet La libert de croyance[6] est assure tous ceux qui vivent sur les territoires musulmans.
    bullet La fraternit humaine[7], lgalit et linteraction marquent dune faon fondamentale les relations avec tous les peuples du monde.
    bullet Les traits et les pactes[8] internationaux sont absolument respecter, moins que les autres parties ne les rompent dabord.
    bullet Il est interdit de sallier[9] quiconque qui dclare la guerre lIslam et aux musulmans ou qui les chasse de leur terre ou qui vient en aide celui qui leur fait la guerre ou qui les lse.

    Preuves du Coran et Sunna
    [1] Les hadiths: Entendez et obissez, mme si celui qui a t donn l'autorit sur vous est un esclave avec une tte comme un raisin sec. (Al-Boukhari)


    Si celui qui a t donn l'autorit sur vous est un esclave qui vous guide avec le Livre d'Allah, coutez-le et obissez. (Mouslim)


    [2] Le hadith: L e Musulman doit obir en ce qu'il aime ou n'aime pas moins d'tre ordonn de faire un pch et alors il n'obira pas. (Approuv lunanimit).


    [3] Les hadiths: 'Imam est un paravent, on combat et on s'abrite derrire lui. Il a une part de la rcompense s'il ordonne d'obir Allah ou une part de la pnitence s'il en est autrement. (Approuv lunanimit)


    Si le gouvernant s'applique et prononce une sentence juste, il a une rtribution double et, s'il s'applique et prononce une sentence errone, il en a une seule. (Approuv lunanimit)


    Tout serviteur qui mourra en trichant les gens quil gouverne, se verra priv du Paradis par Allah. (Mouslim)


    Chacun de vous est comme le berger responsable de son troupeau et l'imam est comme un berger et responsable de ses sujets. (Approuv lunanimit)


    [4] Les hadiths: Celui qui nous avons confi un travail accomplir et en a subtilis une aiguille ou plus, viendra au Jour de la Rsurrection enchan avec (ce qu'il a pris). (Mouslim)


    Je charge l'un d'entre vous d'une partie de ce dont Allah m'a charg et il revient dire : Cela est vous et ceci est un cadeau qui m'a t donn. En aurait-il reu s'il tait rest chez ses parents ? Par Allah, chacun d'entre vous qui a pris ce qui ne lui est pas d viendra la rencontre d'Allah au Jour de la Rsurrection en le tenant et je sais qu'il y aura parmi vous celui qu rencontrera Allah avec un chameau qui blatre, une vache qui beugle ou une brebis qui ble. Ensuite il a lev les mains au point que le blanc de ses aisselles soit visible et dit : Ô Allah, n'ai-je pas communiqu ? (Approuv lunanimit)


    Une parole de vrit devant un souverain despote compte comme une des plus grandes luttes pour la cause d'Allah. At-Termidhi


    [5] Le verset:


    ] [ [: 188].


    " Et ne dvorez pas mutuellement et illicitement vos biens; et ne vous en servez pas pour corrompre des juges pour vous permettre de dvorer une partie des biens des gens, injustement et sciemment. " (Al-Baqara (LA VACHE) : 188).


    Les hadiths: Allah n'a envoy aucun prophte et n'a institu aucun souverain sans lui donner deux sortes dentourage. Un qui lui conseille le bien et l'y incite et un autre qui lui conseille le mal et l'y incite, l'infaillible sera celui qui sera lu par Allah. (Al-Boukhari)


    Le compagnon vertueux et le compagnon pervers sont comme le marchand du musc et le forgeron. Le premier t'en donne, t'en vend ou bien te fait sentir une bonne odeur prs de lui, le second te brle tes habits ou te fait sentir une mauvaise odeur. (Approuv lunanimit)


    Un homme loua un autre en prsence du Prophte (BP sur lui) qui lui dit : Gars toi, tu as coup le cou ton frre (plusieurs fois). Si quelqu'un d'entre vous veut absolument louer un autre qu'il dise : Je pense telle chose d'untel, Allah connat mieux et je ne recommande rien Allah. (Approuv lunanimit)


    [6] Les versets:


    ] [ [: 99].


    ] [ [: 256].


    " Nulle contrainte en religion! " (Al-Baqara (LA VACHE) : 256).


    [7] Les versets:


    ] [ [:1]


    " O hommes! Craignez votre Seigneur qui vous a crs d'un seul tre, et a cr de celui-ci son pouse, et qui de ces deux l a fait rpandre (sur la terre) beaucoup d'hommes et de femmes. Craignez Allah au nom duquel vous vous implorez les uns les autres, et craignez de rompre les liens du sang. Certes Allah vous observe parfaitement. " (An-Nis' (LES FEMMES) : 1).


    ] [ [: 13].


    " O hommes! Nous vous avons crs d'un mle et d'une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez" (Al-Houjourt (LES APPARTEMENTS) : 13).


    [8] Les versets:


    ] * [
    [: 91-92] .


    "91. Soyez fidles au pacte d'Allah aprs l'avoir contract et ne violez pas vos serments aprs les avoir solennellement prts et avoir pris Allah comme garant [de votre bonne foi]. Vraiment Allah sait ce que vous faites! 92. Et ne faites pas comme celle qui dfaisait brin par brin sa quenouille aprs l'avoir solidement file, en prenant vos serments comme un moyen pour vous tromper les uns les autres, du fait que (vous avez trouv) une communaut plus forte et plus nombreuse que l'autre. Allah ne fait, par l, que vous prouver. Et, certes, Il vous montrera clairement, au Jour de la Rsurrection ce sur quoi vous vous opposiez. " (An-Nahl (LES ABEILLES) : 91-92).


    ] [ [: 8].


    " Allah ne vous dfend pas d'tre bienfaisants et quitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chasss de vos demeures. Car Allah aime les quitables. " (Al-Moumtahana (L'EPROUVEE) : 8).


    [9] Les versets:


    ] [ [: 9].


    " Allah vous dfend seulement de prendre pour allis ceux qui vous ont combattus pour la religion, chasss de vos demeures et ont aid votre expulsion. Et ceux qui les prennent pour allis sont les injustes. " (Al-Moumtahana (L'EPROUVEE) : 9).


    ] [ [: 22].


    " Tu n'en trouveras pas, parmi les gens qui croient en Allah et au Jour dernier, qui prennent pour amis ceux qui s'opposent Allah et Son Messager, fussent-ils leurs pres, leurs fils, leurs frres ou les gens de leur tribu" (Al-Moujdala (LA DISCUSSION) : 22).


    .

  7. #17
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,672
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    05-12-2016
    At
    11:12 PM

    Default

    Leon 82


    Les pnalits (1)


    Les Pnalits:
    bullet La pnalit est la prvention denfreindre les interdictions divines travers une sanction dissuasive, laquelle est applicable tout musulman adulte, sain desprit et possdant la libert de choisir; et qui a commis un pch auquel lislam avait lgifr une sanction.
    bullet Le chtiment de lalcoolique est de lui infliger 80 coups de fouet, aprs sa confession ou lassertion de deux tmoins intgres[1].
    bullet Le chtiment de la fausse accusation[2] de dbauche est aussi de 80 coups de fouet. Cest quand on accuse quelquun de commettre une obscnit, sans avoir de tmoins son appui. Cest un pch capital qui prive laccusateur de son intgrit morale.
    bullet Le chtiment de ladultre[3] est, pour un clibataire, une centaine de coups de fouet et une condamnation lexil pendant un an. Pour ce qui est de la personne marie, il sagit dune lapidation mort. Pour excuter cette punition, ladultre doit tre positivement prouv[4] par le tmoignage de quatre personnes qui doivent tre srs davoir vu le crime en entier. Par consquent, un tel chtiment convient la perptration de lobscnit en public.
    bullet Le chtiment de la sodomie est la peine de mort[5], que la personne soit marie ou non.
    bullet Le chtiment du vol[6] qui a lieu pendant linattention de la victime est de trancher la main au voleur. Le crime est prouv soit par la confession ou par le tmoignage de deux personnes intgres. La valeur de la chose vole doit dpasser le quart dun dinar (le dinar est quivalent 4,25 grammes dor). Cette punition nest applicable que quand lobjet vol est licite et quand est pleinement tablie la solidarit instaure par lislam, dont la pierre angulaire est laumne lgale (az-zak). Cependant, elle ne sera pas applique si le pays souffre de la famine ou de la misre publique.
    bullet Le chtiment du vol[7] par la force ou main arme est lexcution, la crucifixion, lamputation de la main droite davec le pied gauche (ou vice versa) ou lexil.
    Preuves du Coran et Sunna
    [1] Voir leon 29


    Le hadith: Quand on prsenta un ivrogne devant le Prophte (BP sur lui), il ordonna quon le fouette (Al-Boukhari)


    [2] Le verset :


    ] ....[ [: 4].


    " Et ceux qui lancent des accusations contre des femmes chastes sans produire par la suite quatre tmoins, fouettez-les de quatre-vingts coups de fouet, et n'acceptez plus jamais leur tmoignage" (An-Nor (LA LUMIERE) : 4).


    Le hadith : Daprs Aicha (SA sur elle) : Lorsque les versets minnocentant furent rvls, le Messager d'Allah (BP sur lui) la dclar, puis il a rcit les versets. Et quand il descendit de la chaire il dcrta le fouet comme punition pour deux hommes et une femme (NdT. coupables de la calomnie contre Aicha). (At-Termidhi)


    [3] Les versets:


    ] [ [: 32].


    " Et n'approchez point la fornication. En vrit, c'est une turpitude et quel mauvais chemin! "
    (Al-'Isr' (LE VOYAGE NOCTURNE) : 32).


    ] [
    [: 2].


    " La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de piti pour eux dans l'excution de la loi d'Allah - si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu'un groupe de croyants assiste leur punition. " (An-Nor (LA LUMIERE) : 2).


    Les hadiths : Le fornicateur n'est pas croyant au moment o il commet la fornication. (Approuv l'unanimit)


    Lorsqu'il fut questionn au sujet du plus grand pch, le Prophte (BP sur lui) rpondit : Forniquer avec la femme de ton voisin. (Approuv l'unanimit)


    Le Prophte (BP sur lui) punit le fornicateur clibataire de cent coups de fouets et d'un exil d'une anne. ( Al-Boukhari)


    Le Messager d'Allah (BP sur lui) a ordonn la lapidation et l'a faite excuter. Il a ordonn la lapidation de Miz, de Al-Ghmidiya et de deux Juifs pour dlit de fornication. (Mouslim.)


    On raconta qu'un homme et une femme juifs furent amens devant le Prophte (BP sur lui) pour dlit de fornication et il a ordonn leur lapidation. (Approuv l'unanimit.)


    [4] Les hadiths: Quand le Prophte (BP sur lui) fut questionn au sujet du tmoignage pour la fornication, il dit : Celui qui tmoigne (de la fornication) doit avoir vu (les criminels dans la position) du btonnet du khl[4] insr dans son aiguire. (Abou Dawoud)


    Si je devais lapider une personne sans preuve, je l'aurais lapide (au sujet de la femme de Al-Ajlni). (Approuv l'unanimit)


    [5] Le hadith: Tuez celui que vous trouvez coupable de sodomie et celui qui la subit. (At-Termidhi et Abou Dawod)


    [6] Le verset:


    ] [ [: 38].


    " Le voleur et la voleuse, tous deux coupez la main, en punition de ce qu'ils se sont acquis, et comme chtiment de la part d'Allah. Allah est Puissant et Sage. " (Al-M'ida (LA TABLE SERVIE) : 38).


    Les hadiths: Allah maudit le voleur dont la main doit tre coupe mme pour le vol d'un uf. (Approuv l'unanimit)


    Le voleur n'est pas croyant au moment o il vole. (Approuv l'unanimit)


    Par Allah (SWT) qui dtient mon me en Ses mains, si Ftima la fille de Mohammed vole, je lui couperai la main. (Approuv l'unanimit)


    ( En cas de vol) La main est coupe pour un quart de Dinar ou plus. (Mouslim)


    (La main) du tratre, du pilleur et de l'escroc n'est pas coupe. (At-Termidhi.)


    Il (le Prophte (BP sur lui)) a t questionn au sujet de la brebis vole du lieu de pturage et il dit : Elle doit tre paye deux fois son prix en plus de coups de fouet.


    De ce qui a t vol de la bergerie, il dit : La main du voleur doit tre coupe si ce qui a t pris vaut le pris de la barre de fermeture de la porte.


    Des fruits vols de sur l'arbre, il dit : Celui qui en mange sans en prendre dans ses poches ne commet aucun dlit, celui qui en prend dans un sac paye deux fois son prix en plus de coups de fouet et celui qui en prend de l'entrept doit avoir sa main coupe si ce qu'il a pris vaut le prix de la barre de la fermeture de la porte. (Ahmed.)


    Celui qui intercde dans le cas d'une punition dcrte par Allah (SWT) s'oppose Allah. (Abou Dawoud)


    Il (BP sur lui) dit Ussama : Intercdes-tu au sujet d'un dcret d'Allah ? (Approuv l'unanimit)


    [7] Les versets:


    ]
    * [ [:33 34].


    "33. La rcompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre, c'est qu'ils soient tus, ou crucifis, ou que soient coupes leur main et leur jambe opposes, ou qu'ils soient expulss du pays. Ce sera pour eux l'ignominie ici-bas; et dans l'au-del, il y aura pour eux un norme chtiment, 34. except ceux qui se sont repentis avant de tomber en votre pouvoir: sachez qu'alors, Allah est Pardonneur et Misricordieux. " (Al-M'ida (LA TABLE SERVIE) : 33-34).


    ]
    [ [:9].


    Et si deux groupes de croyants se combattent, faites la conciliation entre eux. Si l'un d'eux se rebelle contre l'autre, combattez le groupe qui se rebelle, jusqu' ce qu'il se conforme l'ordre d'Allah. Puis, s'il s'y conforme, rconciliez-les avec justice et soyez quitables car Allah aime les quitables. " (Al-Houjourt (LES APPARTEMENTS) : 9).


    Le hadith : Il ne faut pas tuer quelqu'un dans son dos, excuter un bless et, celui qui se tient derrire sa porte, est en scurit. (Mouslim)


    .

  8. #18
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,672
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    05-12-2016
    At
    11:12 PM

    Default

    Leon 83


    Les pnalits (2)


    bullet Le chtiment du meurtre avec prmditation[1] est lapplication de la loi du talion en faisant excuter le meurtrier. La famille de la victime possde le choix entre: appliquer le talion, percevoir le prix du sang ou offrir le pardon. Au temps du Prophte (que la paix et la bndiction dAllah soit sur lui), le prix du sang quivalait mille mithql dor (dont lunit est de 5 grammes approximativement), douze mille dirham dargent (dont la pice est de 3,5 grammes dargent), une centaine de chameaux, deux cents vaches ou deux milles chvres[2].
    bullet La sanction du meurtre accidentel est le paiement du prix du sang et lexpiation, laquelle consiste en laffranchissement dun esclave (au temps jadis) ou le jene durant deux mois conscutifs. Le prix du sang ne sera pas pay la famille de la victime sil sagit des ennemis de lislam ou dans ltat de guerre.
    bullet La sanction du meurtre sans prmditation en plus de lexpiation est la sanction du meurtre par erreur[3], qui est provoqu par une injure dlibre, comme par exemple une attaque qui sest dgnre en un meurtre sans prmditation.
    bullet La sanction de la mutilation est soit lapplication de la loi du talion au cas o elle serait prdtermine, soit le paiement du prix du sang, et cela est laiss au choix de la victime. A chaque organe du corps a dj t fix un certain prix du sang.
    bullet Pour toute injure dlibre nimporte quelle partie du corps, il existe un prix du sang payable par le coupable la victime[4].
    Preuves du Coran et Sunna
    [1] Les versets:


    ] [ [: 179].


    " C'est dans le talion que vous aurez la prservation de la vie, vous dous d'intelligence, ainsi atteindrez-vous la pit. " (Al-Baqara (LA VACHE) : 179).


    ] [ [:93].


    " Quiconque tue intentionnellement un croyant, Sa rtribution alors sera l'Enfer, pour y demeurer ternellement. Allah l'a frapp de Sa colre, l'a maudit et lui a prpar un norme chtiment. " (An-Nis' (LES FEMMES) : 93).


    ] [ [: 178].


    " Mais celui qui son frre aura pardonn en quelque faon doit faire face une requte convenable et doit payer des dommages de bonne grce" (Al-Baqara (LA VACHE) : 178).


    ] [ [: 40].


    "Mais quiconque pardonne et rforme, son salaire incombe Allah" (Ach-Chor (LA CONSULTATION) : 40).


    ] ... [ [:45].


    " Et Nous y avons prescrit pour eux vie pour vie" (Al-M'ida (LA TABLE SERVIE) : 45).


    Les hadiths : Le premier dlit jug au Jour de la Rsurrection sera le meurtre. (Approuv l'unanimit)


    Le croyant n'a pas quitt sa religion tan qu'il n'a pas commis de meurtre. (Al-Boukhari)


    Celui qui a eu un des siens assassin a deux choix : prendre le prix du sang ou tuer (le criminel). (Approuv l'unanimit)


    Allah ne rcompensera le pardon que par un surplus de puissance. (Mouslim)


    Le Musulman n'est pas tu pour un incroyant. (Al-Boukhari)


    Le pre n'est pas tu pour son fils. (Ahmed)


    [2] Les hadiths: Un homme fut tu et le Prophte (BP sur lui) fixa son prix du sang douze mille Dirham. (An-Nissa'i et Abou Dawoud)


    Le prix du sang de celui qui est mort par mgarde de coups de fouet ou de bton est de cent chameaux dont quarante enceintes. (An-Nissa'i)


    Le prix du sang pour les blessures qui font entrevoir l'os est de cinq chameaux. (At-Termidhi)


    Le Prophte (BP sur lui) a ordonn dix chameaux comme prix du sang pour les brisures des os. (Mouslim)


    Le prix du sang pour chaque doigt cass est de dix chameaux et pour chaque dent cinq chameaux, tous les doigts et toutes les dents s'galent. (Ahmed)


    [3] Le verset:


    ] [ [: 92].


    " Quiconque tue par erreur un croyant, qu'il affranchisse alors un esclave croyant et remette sa famille le prix du sang, moins que celle-ci n'y renonce par charit" (An-Nis' (LES FEMMES) : 92).





    [4] Le verset:


    ] ... ...[ [: 45].


    " il pour il, nez pour nez, oreille pour oreille, dent pour dent. Les blessures tombent sous la loi du talion" (Al-M'ida (LA TABLE SERVIE) : 45).


    .

  9. #19
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,672
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    05-12-2016
    At
    11:12 PM

    Default

    Leon 84


    Le Djihad (1)


    Le Djihad:
    bullet Lislam a recommand le djihad[1] pour deux raisons: a) La propagation de lislam travers les quatre coins du monde, et ce, en faisant face aux forces injustes qui empchent les gens par contrainte de connatre le message de lislam, de ladopter par libre conviction sils veulent et dtablir sa loi intgre. b) La protection de la socit islamique contre les agresseurs, contre ceux qui menacent sa scurit ou contre ceux qui portent atteinte son entit.
    bullet Le djihad est le summum de lislam[2].
    bullet Mener la guerre sainte contre les incroyants qui menacent lislam est une obligation religieuse commune tous les musulmans. Par contre, si lennemi envahit un pays, le djihad deviendra alors une obligation religieuse individuelle chaque musulman ou ceux qui sont recruts cette fin.
    bullet Ar-Rabt[3] (le camp retranch): Cest de se maintenir aux aguets dans les positions prilleuses et les territoires limitrophes pour dfendre le pays, surveiller lennemi et contrecarrer ses stratagmes. Cest aussi une obligation religieuse commune et lun des meilleures uvres.
    Lquipement dune force militaire[4] dote par tous les moyens techniques et financiers est une ncessit indispensable prcdent au djihad.
    bullet Les conditions sine qua non du djihad[5] sont: la pure intention, le commandement musulman, lobissance aux dtenteurs du commandement et le consentement des parents.
    bullet Le guerrier doit faire preuve de fermet, de dvotion et de patience[6].

    Preuves du Coran et Sunna
    ] [ [: 39].


    " Et combattez-les jusqu' ce qu'il ne subsiste plus d'association, et que la religion soit entirement Allah. Puis, s'ils cessent (ils seront pardonns car) Allah observe bien ce qu'ils uvrent. "
    (Al-'Anfl (LE BUTIN) : 39).


    ] *
    [ [: 39-40].


    "39. Autorisation est donne ceux qui sont attaqus (de se dfendre) - parce que vraiment ils sont lss; et Allah est certes Capable de les secourir - 40. ceux qui ont t expulss de leurs demeures, - contre toute justice, simplement parce qu'ils disaient: Allah est notre Seigneur. - Si Allah ne repoussait pas les gens les uns par les autres, les ermitages seraient dmolis, ainsi que les glises, les synagogues et les mosques o le nom d'Allah est beaucoup invoqu. Allah soutient, certes, ceux qui soutiennent (Sa Religion). Allah est assurment Fort et Puissant, " (AL-HAJJ (LE PELERINAGE) : 39-40).


    ] [ [: 36].


    " Combattez les associateurs sans exception, comme ils vous combattent sans exception" (At-Tawba (LE DESAVEU ou LE REPENTIR) : 36).


    Les hadiths : Celui qui est mort sans lutter pour la cause d'Allah ou avoir eu envie de le faire est mort en partie hypocrite. (Mouslim)


    Par Allah, s'il ne se trouvait des croyants qui n'aiment pas me laisser aller seul et que je ne trouve rien leur donner (comme attirail de guerre), je n'aurais jamais laiss un bataillon partir en guerre sans moi. Par Allah, j'aurais aim tre tu pour la cause d'Allah, revenir en vie et tre tu, revenir en vie et tre tu (Al-Boukhari)


    Aucun pied empoussir pour la cause d'Allah ne sera touch par le Feu. (Al-Boukhari)


    Personne de ceux qui ont t au Paradis ne souhaite retourner sur Terre part le martyr qui souhaite y retourner et tre tu dix fois pour ce qu'il a vu comme rtribution. (Approuv l'unanimit)


    Un homme demanda au Messager d'Allah (BP sur lui) de lui indiquer une action qui quivaut la lutte pour la cause d'Allah. Il lui rpondit : Je n'en trouve pas. ensuite, il reprit : Pourrais-tu, au dpart du combattant qui part pour la cause d'Allah, entrer la mosque, prier et jener sans arrt ? L'homme rpondit : Et qui peut le faire ? (Al-Boukhari)


    On demand au Messager d'Allah (BP sur lui) quelle tait la meilleure personne. Il rpondit : Un croyant qui lutte pour la cause d'Allah en payant de sa personne et de ses biens. Ils demandrent : Et ensuite qui ? Il dit : Un croyant qui se tient dans un des cols de montagne et vite sa mchancet aux gens par crainte d'Allah. (Approuv l'unanimit)


    [2] Les versets:


    ] [
    [: 4].


    " Allah aime ceux qui combattent dans Son chemin en rang serr pareils un difice renforc. "
    (As-Saff (LE RANG) : 4).


    ]
    [
    [: 111].


    " Certes, Allah a achet des croyants, leurs personnes et leurs biens en change du Paradis. Ils combattent dans le sentier d'Allah: ils tuent, et ils se font tuer. C'est une promesse authentique qu'Il a prise sur Lui-mme dans la Thora, l'Evangile et le Coran. Et qui est plus fidle qu'Allah son engagement? Rjouissez-vous donc de l'change que vous avez fait: Et c'est l le trs grand succs. " (At-Tawba (LE DESAVEU ou LE REPENTIR) : 111).


    ] * *
    [ [: 10-12].


    "10. O vous qui avez cru! vous indiquerai-je un commerce qui vous sauvera d'un chtiment douloureux? 11. Vous croyez en Allah et en Son messager et vous combattez avec vos biens et vos personnes dans le chemin d'Allah, et cela vous est bien meilleur, si vous saviez! 12. Il vous pardonnera vos pchs et vous fera entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et dans des demeures agrables dans les jardins d'Eden. Voil l'norme succs " (As-Saff (LE RANG) : 10-12).


    ] * [ [ : 169-170].


    "169. Ne pense pas que ceux qui ont t tus dans le sentier d'Allah, soient morts. Au contraire, ils sont vivants, auprs de leur Seigneur, bien pourvus 170. et joyeux de la faveur qu'Allah leur a accorde" ('Al-`Imrn (LA FAMILLE D'IMRAN) : 169-170).


    Les hadiths : L'exemple de celui qui lutte pour la cause d'Allah et Allah seul sait qui lutte pour Sa cause est comme celui qui jene et prie la nuit continuellement. Et Allah a promis celui qui lutte pour Sa cause de le faire mourir et le mener au Paradis ou de le faire retourner sain et sauf avec la promesse d'une rtribution et du butin. (Al-Boukhari)


    Par Celui qui dtient mon me en Ses mains, il n'y a pas une personne qui sera blesse durant sa lutte pour la cause d'Allah - et Allah seul sait qui lutte pour Sa cause qui ne viendra au Jour de la Rsurrection avec le sang (de sa blessure) dans son aspect coutumier et avec une odeur de musc. (Approuv l'unanimit)


    [3] Le verset:


    ] [ [ : 200].


    " O les croyants! Soyez endurants. Incitez-vous l'endurance. Luttez constamment (contre l'ennemi) et craignez Allah, afin que vous russissiez!" ('Al-`Imrn (LA FAMILLE D'IMRAN) : 200).


    Les hadiths: Demeurer une journe en faction pour la cause d'Allah vaut mieux que le monde et tout ce qui s'y trouve. (Al-Boukhari)


    Chacun scelle ses actions sa mort part celui qui a t en faction pour la cause d'Allah dont les actions se dveloppent jusqu'au Jour de la Rsurrection et il est protg des anges de la tombe. (Abou Dawoud)


    Être en garde une nuit pour la cause d'Allah vaut mieux que mille jours passs prier leur nuits et jener leurs journes. (Ahmed)


    Le Feu ne touchera pas un il qui a veill la nuit pour la cause d'Allah. (An-Niss'i)


    Celui qui sera rest volontairement en garde derrire les Musulmans pour la cause d'Allah (SWT), sans vouloir se donner de l'importance, ne verra pas le Feu de ses yeux part le temps de la libration du serment d'Allah[3]. (Ahmed)


    Le Prophte (BP sur lui) vint trouver un homme qu'il avait charg de la garde de nuit et lui dit : As-tu quitt ta place ? Il lui rpondit : Non, part pour prier et passer un besoin naturel. Le Prophte (BP sur lui) lui dit : Tu as accompli (ce que tu as faire en ce monde) tu n'as plus besoin de faire autre chose. (Abou Dawoud)


    [4] Le verset:


    ] [ [: 60].


    " Et prparez [pour lutter] contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie quipe, afin d'effrayer l'ennemi d'Allah et le vtre" (Al-'Anfl (LE BUTIN) : 60).


    Les hadiths: D'aprs Oqba ibn Âmir (A sl), il dit : J'ai entendu le Messager d'Allah (BP sur lui) dire du haut de sa chaire : Apprtez-leur ce que vous pouvez comme chevaux en faction, surtout le tir, surtout le tir, surtout le tir. (Mouslim)


    Allah (SWT) fera entrer au Paradis trois personnes par une seule flche: Celui qui l'a fabrique dans une bonne intention, celui qui l'a lance et celui qui le lui a tendue. Apprenez le tir et l'quitation et le tir est meilleur que l'quitation. Tout amusement pour le Musulman est futile part le tir, l'entranement de son cheval et les jeux avec son pouse qui sont des devoirs. (At-Termidhi)


    [5] Les hadiths: On demand au Messager d'Allah (BP sur lui) au sujet de l'homme qui se bat par fiert, pour faire voir sa bravoure ou par hypocrisie. Il rpondit : Celui qui se bat pour lever haut la parole d'Allah, le fait pour Sa cause. (Approuv l'unanimit)


    A celui qui lui a demand la permission de combattre pour la cause d'Allah, il dit : Tes parents sont-ils en vie ? Il rpondit : Oui. Le Prophte (BP sur lui) lui dit : prends soin d'eux, c'est l ta lutte pour la cause d'Allah. (Approuv l'unanimit)


    Que celui qui n'aime pas une chose dans son souverain patiente, celui qui droge d'un empan du souverain mourra (come sil avait vcu) la Djhiliya (ignorance d'avant l'Islam). (Approuv l'unanimit)


    [6] Le verset:


    ] *
    [ [: 15 16].


    "O vous qui croyez quand vous rencontrez (l'arme) des mcrants en marche, ne leur tournez point le dos. 16. Quiconque, ce jour-l, leur tourne le dos, - moins que ce soit par tactique de combat, ou pour rallier un autre groupe, - celui-l encourt la colre d'Allah et son refuge sera l'Enfer. Et quelle mauvaise destination! " (Al-'Anfl (LE BUTIN) : 15-16).


    .

  10. #20
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,672
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    05-12-2016
    At
    11:12 PM

    Default

    Leon 85


    Le Djihad (2)


    bullet Parmi les biensances du djihad[1] figurent:
    a) Une tactique habile du combat, b) La discrtion, c) Linvocation des incroyants lislam ou la soumission avant de les attaquer[2], d) La non-agression contre les femmes, les enfants, les personnes ges et les moines[3], sauf sils prennent part au combat, e) Ne pas brler les ennemis ou mutiler leurs cadavres[4], f) Assurer la scurit[5] toute personne qui la demande, g) Se rappeler dAllah et Linvoquer[6].


    Le butin[7]: Le un cinquime est consacr au chef du pouvoir. A lui de le dpenser dans les voies lgales, tandis que le reste est pour rcompenser les combattants.
    bullet Le trophe: Ce sont les biens des incroyants, laisss aprs leur fuite. Cest au dtenteur du pouvoir de les dpenser, comme le un cinquime.
    bullet Le tribut[8] est peru des habitants des territoires conquis, exception faite des femmes, des enfants, des indigents et de ceux qui sont incapables de gagner leur vie. Ils sont, en revanche, protgs et exempts du paiement de la Zak perue de tous les musulmans.
    bullet Au cas de ncessit ou afin de raliser un certain intrt pour les musulmans, il est permis de se rconcilier[9] avec les ennemis belliqueux, sans toutefois devenir leurs allis.
    Preuves du Coran et Sunna
    [1] Les biensances du Djihad:


    [2] Le hadith: Si tes ennemis sont polythistes invite-les trois choses, s'ils t'approuvent, accepte et laisse-les en paix : Invite-les l'Islam, s'ils t'approuvent, accepte et laisse-les en paix; s'ils refusent invite-les payer la djiziya (tribut), s'ils t'approuvent, accepte et laisse-les en paix; s'ils refusent, demande l'aide d'Allah et combats-les. (Abou Dawoud et Mouslim)


    [3] Le hadith: Le Messager d'Allah (BP sur lui) dit ses commandants de guerre : Partez au nom d'Allah, par Allah et avec la religion d'Allah (SWT). Ne tuez ni le vieillard, ni l'enfant, ni le jeune garon, ni la femme, et que personne ne prenne du butin pour lui seul. Rassemblez votre butin, rparez et faites du bien, Allah (SWT) aime les bienfaisants. (Abou Dawson et Mouslim)


    [4] Les hadiths: Le Messager d'Allah (BP sur lui) dit : Si vous trouvez untel tuez-le mais ne le brler pas parce que seul Allah chtie au moyen du Feu. (Abou Dawoud)


    Le Messager d'Allah (BP sur lui) incitait l'aumne et dfendait la mutilation. (Al-Boukhari)


    Les plus dcents en tuant sont les croyants. (Abou Dawoud)


    [5] Les hadiths: Ne commettez pas de tratrise. (Mouslim)


    Au jour de la Rsurrection, le tratre portera une bannire sur laquelle sera crit C'est la tratrise d'untel. (Approuv l'unanimit)


    [6] Les hadiths: Deux invocations ne sont jamais rejetes, celle au moment de l'appel en guerre et celle au moment de la confrontation (sur le champ de bataille). (Abou Dawoud)


    Invocation : Ô Allah qui a rvl le Livre, qui fait circuler les nuages et qui a vaincu les coaliss, abas-les et fait nous triompher d'eux. (Approuv l'unanimit)


    [7] Les versets:


    ] ...[
    [: 41].


    " Et sachez que, de tout butin que vous avez ramass, le cinquime appartient Allah, au messager, ses proches parents, aux orphelins, aux pauvres, et aux voyageurs (en dtresse), si vous croyez en Allah et en ce que Nous avons fait descendre sur Notre serviteur, le jour du Discernement"
    (Al-'Anfl (LE BUTIN) : 41).


    ] [ [: 7].


    " Le butin provenant [des biens] des habitants des cits, qu'Allah a accord sans combat Son Messager, appartient Allah, au Messager, aux proches parents, aux orphelins, aux pauvres et au voyageur en dtresse, afin que cela ne circule pas parmi les seuls riches d'entre vous"
    (Al-Hachr (L'EXODE) : 7).


    [8] Le verset:


    ] [
    [: 29]


    " Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vrit, parmi ceux qui ont reu le Livre, jusqu' ce qu'ils versent la capitation par leurs propres mains, aprs s'tre humilis. "
    (At-Tawba (LE DESAVEU ou LE REPENTIR) : 29).


    [9] Le verset:


    ] [[: 7].


    " Comment y aurait-il pour les associateurs un pacte admis par Allah et par Son messager? A l'exception de ceux avec lesquels vous avez conclu un pacte prs de la Mosque sacre. Tant qu'ils sont droits envers vous, soyez droits envers eux. Car Allah aime les pieux. "
    (At-Tawba (LE DESAVEU ou LE REPENTIR) : 7).


    Les hadiths : Nous restons fidles notre serment envers eux et nous demandons l'aide d'Allah contre eux. (Mouslim)


    Celui qui tue un homme de ceux avec qui nous avons un trait ne sentira pas l'odeur du Paradis. (Al-Boukhari)


    Je ne commets pas de tratrise envers un serment ni envers les messagers. (Abou Dawoud)


    .

Page 2 of 2 FirstFirst 1 2

Leons des Charia.Pour les nouveaux musulmans

Thread Information

Users Browsing this Thread

There are currently 1 users browsing this thread. (0 members and 1 guests)

Similar Threads

  1. Replies: 18
    Last Post: 02-06-2015, 12:34 AM
  2. Replies: 17
    Last Post: 11-09-2013, 12:14 AM
  3. Replies: 12
    Last Post: 10-09-2013, 11:22 PM
  4. Replies: 13
    Last Post: 10-09-2013, 05:58 PM
  5. Conseils aux Nouveaux Musulmans
    By azizcool in forum Forum Franais
    Replies: 0
    Last Post: 11-09-2006, 03:08 PM

Tags for this Thread

Bookmarks

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •  

Leons des Charia.Pour les nouveaux musulmans

Leons des Charia.Pour les nouveaux musulmans