Au nom d 'ALLAH le tout misricordieux






La tradition du sapin de nol est issue de ladoption par les chrtiens dune ide paenne que les arbres feuilles persistantes reprsentent le renouveau de la vie. Sur des mosaques romaines en Tunisie, on peut voir le dieu grec Dionysos portant un conifre. Cependant, les lgendes mdivales se concentrent plutt sur une miraculeuse floraison des arbres Nol.
Certaines des premires tribus germaniques clbraient la tradition de Yule o lon sacrifiait des animaux et des esclaves mles en les accrochant aux branches des arbres. En Scandinavie, les rois vikings sacrifiaient neuf mles de chaque espce dans des endroits sacrs, alors que les plus pauvres suspendaient des pommes, des ptisseries et autres petites offrandes dans les branches. Il est probable que le sapin de nol soit une continuation de cette tradition. Charlemagne, lui-mme, accrochait les boyaux ainsi que les yeux de ses ennemis vaincus aux sapins prsents dans la rgion dAix-la-Chapelle.
En remontant encore le temps, on saperoit que la dcoration du sapin vient de ladoration du dieu paen du Moyen-Orient Attis, plus connu sous le nom de Baal, lpoux dAstarte, dIshtar ou Pques (Easter en anglais) Attis, a t crucifi sur un arbre. Cette tradition a rapport lancien esprit de larbre. Le sapin est coup et dcor avec de largent, de lor et un emblme de la mort et de la renaissance dAttis, avec une toile six pointes de son sacrifice son sommet. Les Grecs adoraient le dieu Adonis, qui tait semblable Attis.
Attis tait symbolis par un sapin que lon adorait et qui tait sacr pour lui. La raison pour laquelle le sapin tait considr sacr, tait parce quil tait vert en hiver quand les autres arbres avaient perdu leurs feuilles.
Les emblmes dAttis, attachs au sapin, ont t changs aux symboles du soleil au sommet et, ensuite, aux anges. Les dcorations de larbre de nol sont facilement identifies comme le soleil, la lune et les toiles, reprsents par des boules et des guirlandes.
Comme beaucoup dautres traditions de Nol, celle du sapin est issue de la fusion dides chrtiennes avec des traditions paennes plus anciennes.



source