Le Statut de la Femme en Islam

Last Post: 555 | == == | Last Post: | == == | Last Post: * * | == == | 20 :21 !!! Last Post: * * | == == | ! Last Post: * * | == == | Last Post: | == == | . Last Post: | == == | Last Post: | == == | ! ( ) Last Post: | == == | : : ... Last Post: | == == |


 

       

         

 

    

 

 

    

 

Le Statut de la Femme en Islam

Page 2 of 2 FirstFirst 1 2
Results 11 to 15 of 15

Thread: Le Statut de la Femme en Islam

  1. #11
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,672
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    04-12-2016
    At
    12:45 AM

    Default

    Les ablutions

    Sachez que la prire ncessite obligatoirement qu'on fasse les ablutions avant de l'accomplir, conformment la parole du Prophte (r) : Aucune prire n'est accepte sans purification et aucune aumne avec un larcin [105]. Par ailleurs, Allah (U) dit : les croyants! Lorsque vous vous levez pour la alt, lavez vos visages et vos mains jusqu'aux coudes; passez les mains mouilles sur vos ttes; et lavez-vous les pieds jusqu'aux chevilles [106].

    Comment faire ses ablutions
    amrn, l'esclave de 'Uthmn bnu `Affn (t) rapporte: J'ai vu 'Uthmn (t) faire les ablutions. Il a vers de l'eau sur ses mains trois reprises, puis s'est rinc la bouche et a expuls l'eau des narines, il s'est ensuite lav trois reprises le visage, puis le bras droit jusqu'au coude trois reprises, et de mme pour le bras gauche. Il s'est ensuite essuy la tte, a lav son pied droit trois reprises puis son pied gauche, et a dit : J'ai vu le messager d'Allah (r) faire les ablutions comme je viens de les faire et dire : "Celui qui fait ses ablutions comme je viens de le faire puis accomplit deux rak'a, sans laisser son esprit vagabonder, tous ses pchs antrieurs lui seront pardonns " [107].
    1. Concevez dans votre cur l'intention de faire les ablutions afin d'liminer l'impuret. Le caractre obligatoire de l'intention est attest par ce hadith du Prophte (r) : Les actions ne valent qu'en fonction des intentions et chaque homme ne reoit que selon ses intentions[108].

    2. Dtes en commenant vos ablutions : "Bismillh" (Au nom d'Allah) car le Prophte (r) a dit : Point de prire pour qui n'a pas fait d'ablutions et point d'ablutions pour qui ne prononce pas le nom d'Allah en les effectuant [109].

    3. Au dbut des ablutions, lavez trois fois vos mains jusqu'aux poignets conformment au hadith de 'Aws bnu 'Aws ath-Thaqaf (t) qui a dit : J'ai vu l'envoy d'Allah (t) faire les ablutions. Il a abondamment lav ses mains trois reprises [110].

    4. Rincez-vous la bouche[111], aspirez[112] l'eau avec le nez et expulsez-la [113] en expirant et en utilisant la main gauche, ceci a trois reprises.

    5. Lavez-vous trois fois le visage. Le contour du visage dans le sens de la longueur va de la partie suprieure du front o commencent ordinairement les cheveux jusqu'en dessous de la barbe et dans le sens de la largeur du lobe de l'oreille l'autre lobe.

    6. Lavez-vous les avant-bras trois reprises, le droit d'abord puis le gauche, depuis le bout des doigts jusqu'aux coudes en incluant ces derniers dans le lavage. Veillez dplacer votre bague ou votre montre si vous en portez une pour vous assurer que l'eau est bien parvenue en dessous.

    7. Essuyez votre tte une fois en incluant les oreilles. Pour ce faire, mouillez les deux mains, passez-les sur la tte, allant de lavant l'arrire, puis faites le chemin inverse, conformment au hadith de `Abdullh bnu Zayd (t), qui a dit que le Prophte (r) a essuy sa tte avec ses mains et les a dplaces en avant et en arrire. Il a commenc par le devant de la tte et est all vers la nuque puis il ramena les mains vers l'endroit d'o il tait parti [114]. Faites entrer aprs cela vos index dans le conduit de vos oreilles et essuyez l'extrieur des pavillons avec vos pouces, comme dans le hadith d'Ibn `Abbs (t) qui dcrit les ablutions du Prophte (r) : Et il s'essuya la tte et les oreilles une seule fois . Dans une autre version, il est dit : puis il s'essuya la tte et entra ses deux index dans ses oreilles essuyant lextrieur des oreilles avec les pouces et l'intrieur avec les index [115].

    8. Lavez vos pieds trois reprises, depuis le bout des orteils jusqu'aux chevilles, en incluant ces dernires dans le lavage, en raison du hadith d'Ab Hurayra qui rapporte que le Prophte (r) a vu un homme qui n'avait pas lav ses talons et a dit : Malheur aux talons cause du feu de l'enfer ! [116].
    Il faut obligatoirement respecter l'ordre indiqu par Allah dans les ablutions, sans rien en bouleverser. Il vous faut aussi enchaner rapidement le lavage des diffrents membres, donc ne vous laissez pas distraire du lavage d'un membre jusqu' ce que le prcdent soit devenu sec. `Umar (t) rapporte que le Prophte (r) a vu un homme prier alors qu'il y avait une trace brillante de la taille d'un dirham sur le dessus de son pied, non mouille par l'eau. Le Prophte (r) lui demanda de refaire les ablutions et la prire [117].
    Il faut enlever ce qui est coll ou attach au membre et qui peut empcher l'eau de l'atteindre comme une tache de peinture ou dautres choses de ce genre.
    Sachez que la purification est toujours valable tant qu'elle n'est pas invalide par l'urine, la dfcation, les sorties de flatulences, lmission dun liquide translucide pr-spermatique (madhy), dun liquide prostatique blanchtre (wady), du sang des mtrorragies -sang pathologique qui n'est pas le sang des menstrues-, la consommation de viande de chameau, le toucher direct du sexe ou un sommeil profond.

    Lobligation de la Zakat [aumne lgale] au bnfice de ses ayants droit

    C'est un des droits d'Allah (U). Le musulman doit s'en acquitter au bnfice des ncessiteux et des pauvres, afin de combler les besoins de ceux qui sont dans le besoin et leur pargner l'humiliation de la mendicit, comme le prescrit Allah (U) : Il ne leur a t command, cependant que d'adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif, d'accomplir la alt et d'acquitter la Zakt. Et voil la religion de droiture [118].

    Son institution entrane de nombreux bienfaits que nous allons passer en revue
    Elle purifie l'me du musulman riche de la cupidit, de l'avarice, du vice de la convoitise, de l'amour des biens de ce monde et de l'habitude de s'adonner aux plaisirs terrestres.

    Elle purifie le cur des ncessiteux et des pauvres de la haine, de la rancune et de la jalousie vis--vis des fortuns lorsqu'ils constatent que ceux-ci prlvent de leurs richesses ce qu'Allah leur a prescrit et qu'ils prennent ainsi soin deux.

    Elle promeut chez le musulman les vertus telles que la charit, le don et labngation.

    Elle contribue l'radication de la pauvret dans la socit musulmane, la diminution des risques de vol, de meurtre et dattentats la pudeur [ou atteintes l'honneur] et ravive l'esprit de solidarit sociale entre les musulmans en rpondant aux besoins de l'Islam et des musulmans.

    Elle favorise enfin la diffusion de la prdication islamique, en faisant prendre conscience aux musulmans des atouts de leurs religion et en montrant la beaut de l'Islam aux non musulmans avec l'espoir qu'ils se convertissent.

    Les conditions de la zakat
    1. Il faut que les biens de lindividu atteignent le seuil imposable (nib) partir duquel les richesses sont assujetties la Zakat. Il faut ainsi possder lquivalent de quatre-vingt-cinq grammes d'or, une fois les besoins vitaux satisfaits ( savoir la nourriture, l'habillement, la boisson, et l'habitation).

    2. Une anne complte doit stre coule depuis lacquisition de cette richesse.

    3. Le taux appliquer est de 2.5%.

    Les bnficiaires de la zakat
    Allah (U) a dfini ceux qui y ont droit en disant : Les adaqts ne sont destins que pour les pauvres, les indigents, ceux qui y travaillent, ceux dont les curs sont gagner ( l'Islam), l'affranchissement des jougs, ceux qui sont lourdement endetts, dans le sentier d'Allah, et pour le voyageur (en dtresse). C'est un dcret d'Allah! Et Allah est Omniscient et Sage [119].

    Remarques
    Les biens qui sont acquis en vue d'un usage personnel (non destins au commerce) comme les maisons d'habitation, les meubles de la maison, les voitures et les btes de somme ne sont pas assujettis la Zakat.

    Ce qui est acquis en vue d'tre lou, comme les voitures, les boutiques et les maisons nest pas directement soumis la zakat, mais en revanche les revenus tirs de ces locations peuvent ltre sils atteignent, eux seuls ou associs dautres revenus, le seuil imposable (nib) et si cette somme est pargne depuis au moins un an.



    Le jene du mois de Ramadan

    Vous devez jener un mois dans l'anne, c'est--dire vous abstenir de ce qui rompt le jene savoir la consommation de nourriture et de boisson ainsi que les rapports sexuels depuis l'apparition de l'aube jusqu'au coucher du soleil, par obissance Allah, conformment ce verset : les croyants! On vous a prescrit a-iym comme on l'a prescrit ceux d'avant vous, ainsi atteindrez-vous la pit [120].
    Le but du jene n'est pas seulement sabstenir des actes concrets cits plus haut, mais aussi dviter les actes moraux rprhensibles, notamment mentir, mdire, colporter des propos blessants (namma), tromper son prochain, tenir des propos frivoles et autres actes dtestables de ce genre. Ces pchs sont dtestables en tout temps mais plus encore pendant le Ramadan, en raison de la parole du Prophte (r) : Celui qui ne s'abstient pas de dire des paroles mensongres et d'en user, Allah n'a que faire de sa privation de nourriture et de boisson [121].

    Les bienfaits du jene
    Grce au jene, le musulman fait lexprience de la privation. C'est un jihd (combat) contre nos penchants et dsirs naturels.

    Il nous incite aussi dlaisser les paroles indcentes et les actes rprhensibles, conformment la parole du Prophte (r) : Quand lun d'entre vous jene, qu'il sabstienne de prononcer des propos indcents et de crier ; si quelqu'un l'insulte ou lui cherche querelle, qu'il dise: "je suis en tat de jene" [122].

    Le jene rend le musulman sensible aux besoins de ses frres pauvres et ncessiteux. Il est ds lors plus soucieux de s'acquitter de leurs droits, de demander de leurs nouvelles et s'enqurir de leurs besoins.

    La femme en priode de menstrues ou de lochies est dispense de jene jusqu' cessation des rgles ou des lochies, aprs quoi elle doit se purifier et rattraper les jours de jene qu'elle a manqus. Il en est de mme pour celui qui est malade ou en voyage : il lui est possible de manger mais il doit par la suite rattraper le nombre de jours non jens.


    .

  2. #12
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,672
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    04-12-2016
    At
    12:45 AM

    Default

    Les bienfaits du ajj
    Cest une source de rcompenses car si lon effectue correctement le plerinage sans lentacher de pch, lon est en droit desprer le paradis. Le Prophte (r) a dit : D'un petit plerinage (`umra) un autre, les pchs sont absous tandis que le grand plerinage (ajj) pieusement accompli n'a pas d'autre rcompense que le paradis [124].

    Le ajj donne un sens concret l'unit qui doit exister entre les musulmans. Le ajj est en effet le plus grand rassemblement islamique dans la mesure o les musulmans de tous les pays se runissent en un lieu unique, une mme poque de lanne, priant un mme Dieu, vtus des mmes habits, accomplissant les mmes rites, sans quil y ait la moindre distinction entre le riche et le pauvre, le noble et lhomme dextraction modeste, le noir et le blanc, l'arabe et le non arabe. Tous sont gaux devant Allah. La pit est le seul critre de supriorit admis. Le ajj renforce donc la fraternit entre les musulmans en unifiant leurs sentiments et leurs espoirs.

    Lors du ajj, le musulman dpense son argent et se dpense physiquement pour l'amour d'Allah, la recherche de Son agrment.

    Cest, enfin, loccasion, de se purifier des pchs et fautes commises. Le Prophte (r) a dit : Celui qui visite cette Maison lors de son plerinage et qui ne profre pas d'obscnits, ni ne commet de dsobissance, en ressort tel qu'il tait le jour o sa mre l'a enfant [125].

    Description du Hajj
    La meilleure forme de plerinage est celle que lon appelle le plerinage de jouissance (tamattu`). Voici ces diffrentes tapes :
    Tout dabord, il vous faut vous mettre en tat de sacralisation (irm) partir du lieu fix pour la sacralisation (mqt) avant le huitime du mois de dhul-ijja et prononcer la formule dite de "rponse l'appel" (talbiya) et qui est : Me voici Allah, pour effectuer une `umra [petit plerinage] dont je jouirai des avantages jusqu' l'arrive du ajj [grand plerinage] (labbayka allhumma `umratan mutamatti`an bih ila-l-ajj).

    Arriv la Mecque, vous effectuez la circumambulation autour de la Ka'ba[126] dans le cadre de votre`umra, puis vous faites la navette [sa`y] entre les monts Safa et Marwa ; la fin de cette course, rasez-vous ou coupez-vous les cheveux. La femme doit couper de ses cheveux une mche de la longueur d'une phalange.

    Le huitime jour de dhul-ijja, qu'on appelle yawm at-tarwiya (jour de l'approvisionnement en eau ou de l'tanchement de la soif), vous prononcez le matin la formule consacre pour commencer le ajj et vous mettre en tat de sacralisation, depuis l'endroit partir duquel vous voulez commencer votre ajj. Allez ensuite Min et faites-y la prire du uhr, du `Ar, du Maghrib, du `Ich' et du Fajr en courtant les prires [elles passent de 4 rak'a a 2 rak'a] mais sans les regrouper.

    Le lendemain matin, jour de `Arafa, dirigez-vous ds le lever du soleil de Min vers `Arafa. Quand le soleil quitte son znith, priez le uhr et le `Ar ensemble, en faisant deux rak'a pour chacune des deux prires. Consacrez ensuite votre temps lvocation d'Allah en proclamant Sa grandeur et Ses louanges (dhikr), aux invocations [du`'] et aux supplications adresses Allah (U). Faites toutes les invocations que vous voulez en vous orientant en direction de la qibla et en ayant les mains leves.

    Une fois le soleil couch, le soir du neuvime jour de dhul-ijja, dirigez-vous vers Muzdalifa, o vous prierez le Maghrib et le `Ich' en les regroupant et en les courtant. Passez-y la nuit. Quand l'aube pointera, priez le Fajr tt, avec un appel la prire ('adhn) et une annonce de dbut de prire (iqma). Adonnez-vous au dhikr (rappel d'Allah) et l'invocation (du`') jusqu' ce qu'il fasse clair.

    Allez ensuite Min, avant que le soleil ne se lve. Ds que vous arrivez lapidez la stle dite al-`Aqaba (la plus grande) avec sept petits cailloux, les uns la suite des autres, chacun doit tre de la taille d'un pois chiche environ. Dites "Allhu Akbar" chaque caillou jet.

    La lapidation de la stle al-`Aqaba termine, immolez la bte que vous avez amene pour le sacrifice, puis rasez-vous entirement la tte de prfrence, sinon coupez vos cheveux. Quant la femme, elle coupe de ses cheveux une mche de la longueur d'une phalange, elle ne rase pas sa tte.

    Accomplissez la premire dsacralisation (en retirant l'habit du irm) et mettez des vtements ordinaires. Tout ce qui tait interdit devient alors permis sauf les rapports sexuels.

    Rendez-vous ensuite la Mecque pour y effectuer les circumambulations du ajj (awf) et la course (sa`y). Aprs cela, retournez Min et passez-y deux nuits, celles qui prcdent le onzime et le douzime jour de dhul-ijja, jours au cours desquels vous lapiderez les trois stles aprs que le soleil ait commenc quitter le znith. Vous utiliserez chaque fois sept petits cailloux que vous jetterez successivement en disant "Allhu Akbar". Vous devez commencer par la petite stle, poursuivre avec la moyenne et terminer par la grande.

    Aprs les lapidations du douzime jour, vous pouvez si vous le voulez quitter Min, ou bien si vous le dsirez -et c'est ce qui est prfrable- retarder votre dpart et y passer la nuit qui prcde le treizime jour, au cours duquel vous lapiderez les trois stles aprs que le soleil ait commenc quitter le znith, de la mme manire que dcrit prcdemment.

    Si vous voulez regagner votre pays, rendez-vous d'abord la Mecque et faites les circumambulations de l'adieu. Votre plerinage est alors termin.
    Les femmes en priode de rgles ou de lochies sont dispenses de ces dernires circumambulations.

    Sachez, cher frre, que les actes cultuels en Islam, incombent tout musulman sain desprit ayant atteint l'ge lgal ; mme si la misricorde divine est le facteur prpondrant du salut, observer les piliers de lislam est un moyen qui vous permettra dentrer au paradis, conformment aux paroles du Prophte (r) un Bdouin qui linterrogeait : envoy d'Allah, informe-moi de ce qu'Allah m'a prescrit en matire de prire. Il lui rpondit : Les cinq prires, moins que tu n'ajoutes quelque prire surrogatoire . Le Bdouin demanda encore : Informe-moi de ce qu'Allah m'a prescrit comme jene . Le Prophte rpondit : Le mois du Ramadan, moins que tu n'ajoutes quelque surrogation . Le Bdouin continua : Informe-moi de ce qu'Allah m'a prescrit en matire d'aumne . Le Prophte (r), l'informa des rites de l'Islam et le Bdouin dclara : Je jure par Celui qui t'a combl, je ne ferai aucune surrogation et je ne retrancherai rien de ce qu'Allah m'a prescrit . Le Prophte (r) dit alors : Il russira, s'il est sincre ou bien Il entrera au paradis, s'il est sincre [127].


    .

  3. #13
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,672
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    04-12-2016
    At
    12:45 AM

    Default

    Les bienfaits de la pratique
    du culte d'Allah

    1. Elle apporte aux croyants la russite et le bonheur en ce monde et dans l'autre. Allah (U) dit : Russit, certes, celui qui se purifie, et se rappelle le nom de son Seigneur, puis clbre la alt [128].

    2. Elle affermit physiquement et moralement le musulman grce au lien d'intimit et de confidence qui le lie Allah. Allah (U) dit : Certes, Allah est avec ceux qui L'ont craint avec pit et ceux qui sont bienfaisants [129].

    3. Allah (U) aide et apporte la victoire et la suprmatie Ses adorateurs croyants. Allah (U) dit : Allah soutient, certes, ceux qui soutiennent (Sa Religion). Allah est assurment Fort et Puissant, ceux qui, si nous leur donnons la puissance sur terre, accomplissent la alt, acquittent la Zakt, ordonnent le convenable et interdisent le blmable. Cependant, l'issue finale de toute chose appartient Allah [130].

    4. Elle favorise l'entente, la fraternit, l'entraide et la paix sociale entre les membres de la socit islamique. Allah (U) dit : Les croyants et les croyantes sont les allis les uns des autres. Ils commandent le convenable, interdisent le blmable, accomplissent la alt, acquittent la Zakt et obissent Allah et Son messager. Voil ceux auxquels Allah fera misricorde, car Allah est Puissant et sage [131].

    5. Allah accorde Sa guide aux croyants et leur facilite le chemin du bien [tawfq]. Allah (U) dit : vous qui croyez! Si vous craignez Allah, Il vous accordera la facult de discerner (entre le bien et le mal), vous effacera vos pchs et vous pardonnera [132].

    6. Les croyants reoivent une subsistance abondante et voient leurs malheurs dissips par Allah. Allah (U) dit : Et quiconque craint Allah, Il lui donnera une issue favorable, et lui accordera Ses dons par [des moyens] sur lesquels il ne comptait pas [133].

    7. Ils obtiennent aussi la multiplication de leurs bonnes actions et l'absolution de leurs pchs. Allah (U) dit : Et celui qui croit en Allah et accomplit les bonnes uvres, Il lui effacera ses mauvaises actions et le fera entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux o ils demeureront ternellement. Voil l'norme succs! [134].













    Les commandements de lIslam

    Cher frre, adoptez pour ligne de conduite dans vos relations avec les autres cette parole du Prophte (r) : Evite les interdits et tu seras alors le plus pieux des hommes, satisfais-toi de la portion qu'Allah t'a donne et tu seras alors le plus riche des hommes, sois bienfaisant envers ton voisin et tu seras croyant. Aime pour les autres ce que tu aimes pour toi-mme et tu seras musulman. N'abuse pas du rire, car l'abus de rire fait prir le cur [135]. Il y a aussi cet autre hadith du Prophte (r) : Le musulman est celui dont les autres musulmans nont pas craindre la langue ni la main, et l'migr est celui qui fuit ce qu'Allah a interdit [136].
    L'Islam, travers ses prescriptions et ses interdictions, vise promouvoir une socit dont les membres sont unis et font preuve de compassion et daffection mutuelles, une socit o se vrifierait la parole du Prophte (r) : Les croyants dans leur affection mutuelle, dans leur compassion les uns envers les autres et dans leur bienveillance rciproque sont comme un corps. Si un membre souffre, c'est tout le corps qui se solidarise par la veille et la fivre [137].
    Lislam encourage toutes les vertus et combat farouchement tout acte ou parole empreint dindcence.

    Ainsi, lislam :
    1. Ordonne la reconnaissance de l'unicit d'Allah et interdit de Lui associer quoi que ce soit. Allah (U) dit : Certes, Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne des associs. A part cela, Il pardonne qui Il veut [138]. Le Prophte (r) a dit : Fuyez les sept pchs qui prcipitent en Enfer. On demanda : Quels sont-ils messager d'Allah? Il rpondit : Associer quelque chose Allah (chirk), recourir la magie, tuer quelqu'un alors qu'Allah l'a interdit sauf pour une raison juste, pratiquer lusure, dilapider la richesse de l'orphelin, fuir le combat et calomnier les croyantes chastes et innocentes [139].

    2. Ordonne la bienfaisance et interdit de sapproprier injustement les biens dautrui par l'usure par exemple, ou par le vol, la fraude, la spoliation, etc. Allah (U) dit : les croyants! Que les uns d'entre vous ne mangent pas les biens des autres illgalement. Mais qu'il y ait du ngoce (lgal) entre vous, par consentement mutuel [140].

    3. Ordonne la justice et interdit l'injustice dfinie de faon gnrale comme une agression physique ou verbale d'autrui. Allah (U) dit : Certes, Allah commande l'quit, la bienfaisance et l'assistance aux proches. Et Il interdit la turpitude, l'acte rprhensible et la rbellion. Il vous exhorte afin que vous vous souveniez [141].

    4. Ordonne l'entraide au bien et interdit la complicit dans le mal. Allah (U) dit : Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes uvres et de la pit et ne vous entraidez pas dans le pch et la transgression. Et craignez Allah, car Allah est, certes, dur en punition [142].

    5. Ordonne de sauver toute vie humaine et interdit d'y porter atteinte sauf dans un cadre lgal. Allah (U) dit : C'est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d'Isral que quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tu tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c'est comme s'il faisait don de la vie tous les hommes. En effet Nos messagers sont venus eux avec les preuves. Et puis voil, qu'en dpit de cela, beaucoup d'entre eux se mettent commettre des excs sur la terre.[143] Allah (U) dit aussi: "Quiconque tue intentionnellement un croyant, Sa rtribution alors sera l'Enfer, pour y demeurer ternellement. Allah l'a frapp de sa colre, l'a maudit et lui a prpar un norme chtiment [144].

    6. Ordonne la bont envers les parents et interdit de leur dsobir. Allah (U) dit : Et ton Seigneur a dcrt : "N'adorez que Lui; et (marquez) de la bont envers les pre et mre: si l'un d'eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprs de toi, alors ne leur dis point : "Fi!" et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses. Et par misricorde, abaisse pour eux l'aile de l'humilit, et dis: " mon Seigneur, fais-leur, tous deux, misricorde comme il m'ont lev tout petit " [145].

    7. Ordonne de maintenir les liens familiaux et interdit de les rompre. Allah (U) dit : Si vous vous dtournez, ne risquez-vous pas de semer la corruption sur terre et de rompre vos liens de parent ? Ce sont ceux-l qu'Allah a maudits, a rendus sourds et Il a rendu leurs yeux aveugles [146]. Le Prophte (r) a dit : Celui qui rompt ses liens de parent n'entre pas au paradis [147].

    8. Prescrit le mariage et encourage-le. Le Prophte (r) a dit : Jeunes gens, que celui qui en a les moyens se marie, cela aide mieux baisser le regard et prserve le sexe du pch. Quant celui qui ne peut pas, qu'il jene car cela constitue pour lui une protection [148]. Il interdit la fornication, l'homosexualit et tout ce qui peut y mener. Allah (U) dit : Dis : "Mon Seigneur n'a interdit que les turpitudes (les grands pchs), tant apparentes que secrtes, de mme que le pch, l'agression sans droit et d'associer Allah ce dont Il n'a fait descendre aucune preuve, et de dire sur Allah ce que vous ne savez pas " [149].

    9. Ordonne de prendre soin des biens de l'orphelin, d'tre attentionn envers lui et interdit quon s'approprie indment son argent. Allah (U) dit : Ceux qui mangent [disposent] injustement des biens des orphelins ne font que manger du feu dans leurs ventres. Ils brleront bientt dans les flammes de l'Enfer [150]. Il interdit aussi de lopprimer et de le maltraiter. Allah (U) a dit : Quant l'orphelin, donc, ne le maltraite pas [151].

    10. Ordonne d'tre vridique quand on tmoigne de quelque chose et interdit le faux tmoignage. Un hadith nous apprend que le Prophte (r) dit un jour : "Voulez-vous que je vous informe des plus grands pchs ?". Il rpta cette question trois reprises. Les gens rpondirent : " Bien sr prophte d'Allah ". Il dit alors : "Associer quelque chose Allah, dsobir aux parents". Il s'assit ensuite car il tait accoud, et ajouta : et porter un faux tmoignage ! Il le rpta avec une telle insistance que nous pensmes : "Si seulement il pouvait s'arrter " [152].

    11. Ordonne d'tre sincre dans les serments et interdit de parjurer (faux serment) dans lintention de lser le droit d'autrui. Allah (U) dit : Ceux qui vendent vil prix leur engagement avec Allah ainsi que leurs serments n'auront aucune part dans l'au-del, et Allah ne leur parlera pas, ni ne les regardera, au Jour de la Rsurrection, ni ne les purifiera; et ils auront un chtiment douloureux [153].

    12. Ordonne l'homme de prendre soin de sa vie et de ne pas se suicider, que ce soit de faon directe ou indirecte, par exemple en consommant des boissons enivrantes, des drogues, du tabac et toutes les substances qui, comme la mdecine moderne la montr, peuvent mener la mort. Ceci en vertu de la parole d'Allah (U) : Et ne vous tuez pas vous-mme. Allah, en vrit, est Misricordieux envers vous. Et quiconque commet cela, par excs et par iniquit, Nous le jetterons au feu, voil qui est facile pour Allah [154].

    13. Ordonne l'honntet, l'intgrit morale, la fidlit aux engagements, et prohibe le mensonge, la perfidie (dloyaut) et la trahison. Allah (U) dit : vous qui croyez ! Ne trahissez pas Allah et le Messager. Ne trahissez pas sciemment la confiance qu'on a place en vous ?[155]. Le Prophte (r) a dit : Il y a trois caractristiques qui font de quiconque les possde un hypocrite, mme s'il jene, prie et prtend tre musulman : celui qui ment quand il parle, qui ne tient pas parole quand il fait une promesse et qui trahit la confiance qu'on lui accorde [156].

    14. Encourage laffection et les relations cordiales et rprouve les sentiments ngatifs qui, comme la rancune, le ressentiment et la jalousie, provoquent haine et aversion. Le Prophte (r) a dit : Ne vous hassez pas les uns les autres, ne vous jalousez pas rciproquement, ne vous tournez pas le dos mutuellement et soyez des adorateurs d'Allah frres. Il n'est pas permis que le musulman rompe avec son frre plus de trois jours [157].

    15. Recommande que l'on soit conome et dnonce le gaspillage et la prodigalit, conformment la parole d'Allah (U) : Et donne au proche parent ce qui lui est d ainsi qu'au pauvre et au voyageur (en dtresse). Et ne gaspille pas indment, car les gaspilleurs sont les frres des diables; et le Diable est trs ingrat envers son Seigneur [158].

    16. Prne la modration et condamne lexcs de zle et la svrit excessive dans la religion, comme latteste la parole d'Allah (U) : Allah veut pour vous la facilit, Il ne veut pas la difficult pour vous [159]. Le Prophte (r) a dit : .et prenez garde ne pas exagrer dans la religion car c'est l'excs dans la religion qui a fait prir ceux qui vous ont prcds [160].

    17. Exhorte tre humble et doux l'gard dautrui et interdit l'infatuation, l'orgueil et l'arrogance. Allah (U) dit : Et ne dtourne pas ton visage des hommes, et ne foule pas la terre avec arrogance : car Allah n'aime pas le prsomptueux plein de gloriole. Sois modeste dans ta dmarche, et baisse ta voix, car la plus dteste des voix, c'est bien la voix des nes [161]. Le Prophte (r) dit propos de l'orgueil : Celui qui a dans son cur le poids d'une poussire d'orgueil n'entrera pas au paradis . Un homme a dit : messager d'Allah, chacun aime avoir de beaux habits et de belles sandales . Le Prophte rpondit : Allah est beau et aime la beaut, l'orgueil, c'est de rejeter la vrit et de mpriser les gens [162]. (Rejet de la vrit se dit baaru-l-aqq, et mpris des gens, ghamu-n-ns). Le Prophte (r) dit propos de l'arrogance et de l'infatuation : Celui qui laisse traner son vtement par arrogance, Allah ne lui prtera pas attention le Jour du Jugement [163].

    18. Invite les croyants rconcilier les gens et interdit leur de se rjouir du malheur dautrui, comme le souligne la parole du Prophte (r) : Ne manifeste pas de joie au malheur de ton frre, car il se peut qu'Allah le prenne en piti et te mette l'preuve [164].

    19. Interdit au musulman de s'immiscer dans les affaires dautrui, daprs cette parole du Prophte (r) : Le fait de renoncer ce qui ne le concerne pas est le signe dune belle pratique religieuse chez le croyant [165].

    20. Prescrit le respect dautrui et rprouve le mpris et la moquerie, comme le rappelle ce verset d'Allah (U) : vous qui avez cru! Qu'un groupe ne se raille pas d'un autre groupe: ceux-ci sont peut-tre meilleurs qu'eux. Et que des femmes ne se raillent pas d'autres femmes: celles-ci sont peut-tre meilleures qu'elles. Ne vous dnigrez pas et ne vous lancez pas mutuellement des sobriquets (injurieux). Quel vilain mot que "perversion" lorsqu'on a dj la foi [166].

    21. Ordonne de veiller jalousement sur l'honneur des personnes qui sont places sous notre protection (en particulirement les femmes de la famille) et de rester indiffrents face au dshonneur. Le Prophte (r) a dit : Trois (types de) personnes n'entreront pas au paradis: celui qui se montre dsobissant envers ses parents, celui qui ne ressent aucune jalousie vis--vis de l'honneur des femmes de sa famille et la femme qui imite l'homme [167].

    22. Interdit aux hommes dimiter les femmes et vice versa. Ibn `Abbs rapporte : Le Prophte (r) a maudit les hommes qui cherchent ressembler aux femmes et les femmes qui cherchent ressembler aux hommes [168].

    23. Recommande de se montrer gnreux et serviables envers les autres mais condition de ne pas s'en vanter ensuite devant eux et de le leur rappeler. Un hadith du Prophte (r) dit : Prenez garde ne pas rappeler aux gens le bien ou le don que vous leur avez fait car cela annule la reconnaissance et annihile la rcompense . Puis il rcita la parole divine : les croyants! N'annulez pas vos aumnes par un rappel ou un tort[169].

    24. Enjoint davoir de bonnes prsomptions envers autrui et interdit d'espionner les gens et de parler deux en mal en leur absence (mdisance) Allah (U) dit : vous qui avez cru ! Evitez de trop conjecturer [sur autrui] car une partie des conjectures est pch. Et n'espionnez pas ; et ne mdisez pas les uns des autres. L'un de vous aimerait-il manger la chair de son frre mort ? (Non!) vous en avez horreur. Et craignez Allah. Car Allah est Grand Accueillant au repentir, Trs Misricordieux [170].

    25. Ordonne de prserver sa langue de toute obscnit et de la mettre au service de tout ce qui peut tre profitable l'individu ou la socit, comme le rappel d'Allah (dhikr) et la recherche de la rconciliation. Il est interdit de tenir des propos frivoles. En effet, quand Mu`dh bnu Jabal demanda : prophte d'Allah, sommes-nous vraiment punissables pour ce que nous disons ? , le Prophte (r) rpondit : Tu es vraiment dans lerreur, Mu`dh! Pourquoi les hommes seront-ils jets la face ou le nez contre le sol en Enfer si ce nest cause de leurs langues et de ce quelles ont moissonn ? [171].

    26. Ordonne dtre bienfaisant envers le voisin et de ne pas lui causer du tort. Le Prophte (r) jura : Par Allah, il n'est pas croyant. Par Allah, il n'est pas croyant. Par Allah, il n'est pas croyant . On demanda : Qui donc, envoy d'Allah ? Il rpondit : Celui dont le voisin n'est pas l'abri de ses injustices [172].
    27. Recommande la compagnie des gens de bien et interdit les frquentations peu recommandables. Le Prophte (r) a dit : Le bon compagnon et le mauvais compagnon sont comparables respectivement au vendeur de musc et au forgeron dans sa forge. Que le vendeur de musc vous en donne ou pas, que vous lui en achetiez ou pas, il exhale une bonne odeur. Quant au forgeron, soit il vous brle les vtements, soit il vous laisse respirer une mauvaise odeur [173].

    28. Ordonne de rconcilier les gens entre eux et ne pas semer la discorde et la haine. Allah (U) dit : Il n'y a rien de bon dans la plus grande partie de leurs conversations secrtes, sauf si l'un d'eux ordonne une charit, une bonne action, ou une rconciliation entre les gens. Et quiconque le fait, cherchant l'agrment d'Allah, celui-l Nous donnerons bientt une rcompense norme [174].

    29. Ordonne de prodiguer des conseils bienveillants et sincres (naa) et interdit de les refuser celui qui le demande, en raison de ce hadith du Prophte (r) : La religion, c'est le conseil sincre et bienveillant. On demanda : Pour qui ? Il rpondit : Pour Allah, Son livre, Son prophte, llite des musulmans et les musulmans en gnral [175].

    30. Ordonne de soulager les malheurs des musulmans, de leur faciliter les choses et de couvrir leurs dfauts. Le Prophte (r) a dit : Celui qui dissipe pour un croyant une difficult dans ce monde, Allah lui dissipera une difficult le Jour du Jugement. Celui qui soulage une personne en difficult (endette ou pauvre), en lui accordant des facilits (sursis, dlai, aide sous forme de charit), Allah lui facilitera les choses en ce monde et dans l'autre, et celui qui cache les dfauts d'un musulman, Allah cachera les siens en ce monde et dans l'au-del. Allah aide une personne aussi longtemps que celle-ci aide son frre [176].

    31. Ordonne de faire preuve de patience face au malheur et interdit de cder au mcontentement et l'indignation. Allah (U) dit : Trs certainement, Nous vous prouverons par un peu de peur, de faim et de diminution de biens, de personnes et de fruits. Et fais la bonne annonce aux endurants, qui disent, quand un malheur les atteints: "Certes nous sommes Allah, et c'est Lui que nous retournerons ". Ceux-l reoivent des bndictions de leur Seigneur, ainsi que la misricorde; et ceux-l sont les biens guids [177].

    32. Enjoint le pardon et la clmence et rprouve les actions de reprsailles et la vengeance. Allah (U) dit : Et concourez au pardon de votre Seigneur, et un Jardin (paradis) large comme les cieux et la terre, prpar pour les pieux, qui dpensent dans l'aisance et dans l'adversit, qui dominent leur rage et pardonnent autrui car Allah aime les bienfaisants- [178].

    33. Enjoint la compassion et interdit la cruaut. Le Prophte (r) a dit : Le trs Misricordieux fera misricorde ceux qui font preuve de misricorde. Soyez bons avec les habitants de la terre et Celui qui est au ciel sera alors bon avec vous [179].

    34. Ordonne la douceur et la gentillesse et prohibe la rudesse et la duret conformment la parole du Prophte (r) : Chaque fois que la douceur est prsente en une chose, cette dernire s'en trouve embellie et chaque fois qu'elle est absente d'une chose, celle-ci est enlaidie [180].

    35. Recommande de rpondre au mal par le bien et interdit de rpondre au mal par le mal. Allah (U) dit : Repousse (le mal) par ce qui est meilleur; et voil que celui avec qui tu avais une animosit devient tel un ami chaleureux [181].

    36. Ordonne de diffuser la connaissance et interdit de la garder secrte. Le Prophte (r) a dit : Celui qui est questionn propos d'un savoir et refuse de le divulguer sera amen le Jour du Jugement et on lui aura pass la bride avec un mors de feu dans la bouche [182].

    37. Impose au musulman d'ordonner le bien et d'interdire le mal, chacun selon ses capacits et ses possibilits. Le Prophte (r) a dit : Quand l'un d'entre vous voit un mal [une chose blmable] qu'il le rpare avec sa main. S'il ne peut pas qu'il le rpare avec la parole et s'il ne peut toujours pas, alors avec son cur et cest l le degr le plus bas de la foi [183].


    .

  4. #14
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,672
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    04-12-2016
    At
    12:45 AM

    Default

    Les interdits alimentaires et vestimentaires

    Lislam interdit :
    1. La consommation dalcool et tout produit assimil comme les drogues, sous quelque forme qu'elles se consomment : mches, bues, renifles ou injectes. Allah (U) dit : les croyants! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dresses, les flches de divination ne sont qu'une abomination, uvre du Diable. Ecartez-vous en, afin que vous russissiez. Le Diable ne veut que jeter parmi vous, travers le vin et le jeu de hasard, l'inimiti et la haine, et vous dtourner d'invoquer Allah et de la alt. Allez-vous donc y mettre fin? [184].

    2. La consommation de viande de bte morte, de porc et les autres catgories voques par ce verset d'Allah (U) : Vous sont interdits la bte trouve morte, le sang, la chair de porc, ce sur quoi on a invoqu un autre nom que celui d'Allah, la bte touffe, la bte assomme ou morte d'une chute ou morte d'un coup de corne, et celle qu'une bte froce a dvore sauf celle que vous gorgez avant qu'elle ne soit morte. (Vous sont interdits aussi la bte) qu'on a immole sur les pierres dresses ainsi que de procder au partage par tirage au sort au moyen de flches. Car cela est perversit [185].

    3. La bte quon a gorge en omettant volontairement de mentionner le nom d'Allah ou en prononant le nom d'un autre qu'Allah lors de l'gorgement. Allah (U) dit : Et ne mangez pas de ce sur quoi le nom d'Allah n'a pas t prononc, car ce serait (assurment) une perversit [186].

    4. Les animaux ayant des canines (ou des crocs) comme le lion, la panthre, le loup etc. ainsi que les oiseaux ayant des serres comme le faucon, le vautour et autres rapaces.

    5. La bte qui a t gorge par une personne ne faisant pas partie des gens du Livre, c'est dire qui n'est ni juive ni chrtienne. Elle est assimile la bte morte et donc il n'est pas permis d'en consommer.

    6. Tout ce qui est prjudiciable l'organisme humain, en matire de nourriture ou de boisson, le tabac et ce qui s'y apparente. Allah (U) dit : Et ne vous tuez pas vous-mme. Allah, en vrit, est Misricordieux envers vous [187].

    7. Porter de la soie ou de l'or sur soi, en ce qui concerne les hommes. Les femmes le peuvent en revanche, daprs ce hadith du Prophte (r) : Porter de la soie et de l'or est licite pour les femmes de ma communaut, et interdit aux hommes de ma communaut [188].


    Quelques invocations (du'),
    paroles de louanges (dhikr)
    et rgles de savoir-vivre islamique

    1. Dire bismillh (Au nom d'Allah) avant de manger et de boire et louer Allah la fin (en disant al amdulillh (louange Allah)). Manger devant soi dans le plat, avec la main droite, car la gauche est gnralement utilise pour retirer ce qui est sale. `Umar fils d'Ab Salama, raconte : Quand jtais encore enfant, je masseyais sur les genoux du Prophte (r) et je promenais ma main a et l dans le plat. Le Prophte (r) m'interpella : "Garon, dis Bismillh, mange avec ta main droite et mange devant toi " [189].

    2. Ne critiquez pas le repas, quel qu'il soit, en vertu du hadith d'Ab Hurayra, (t), qui dit : Jamais le Prophte (r) n'a dit de mal d'une nourriture. S'il l'aime, il la mange, sinon, il la laisse [190].

    3. N'entrez dans une demeure qu'aprs avoir demand la permission d'entrer, en raison de la parole d'Allah (U) : qui dit vous qui croyez! N'entrez pas dans des maisons autres que les vtres avant de demander la permission [d'une faon dlicate] et de saluer leurs habitants [191]. N'insistez pas dans votre demande, conformment la parole du Prophte (r) : La demande de permission d'entrer se fait trois reprises. Si on ne vous ouvre pas, revenez alors sur vos pas [192].

    4. Saluez ceux que vous connaissez et ceux que vous ne connaissez pas en raison de l'amour et de l'amiti qu'engendre la salutation par le"salm"et en raison de ce que le Prophte (r) a dit : Vous n'entrerez au paradis qu'une fois que vous aurez cru. Vous ne croirez qu'une fois que vous vous aimerez les uns les autres. Voulez-vous que je vous indique une chose, qui, si vous la faites, rpandra laffection entre vous? Diffusez parmi vous la salutation au moyen du salm [193].

    5. Si on vous salue, rpondez par une salutation quivalente ou meilleure conformment la parole d'Allah (U) : Si on vous fait une salutation, saluez d'une faon meilleure; ou bien rendez-la (simplement) [194].

    6. Quand vous avez envie de bailler, contenez autant que vous le pourrez votre billement. En effet le Prophte (r) a dit : Le billement vient du diable. Si l'un d'entre vous est pris de billement, qu'il le rprime autant qu'il peut, car quand vous baillez, le diable se moque [195].

    7. Quand vous ternuez, dites: al amdulillh (louange Allah) comme la recommand le Prophte (r): Si l'un d'entre vous ternue, qu'il dise "al amdulillh" et que son frre ou son compagnon lui rponde par "ya ramukallh" (qu'Allah vous fasse Misricorde). A cela, celui qui a ternu rpondra : "yahdkumullhu wa yuliu blakum" (qu'Allah vous guide et amliore votre situation)[196]. Abu Hurayra rapporte que quand le Prophte (r) ternuait, il mettait sa main ou son vtement devant sa bouche et attnuait ainsi le son de l'ternuement [197].

    8. Nructez pas en public, en raison du hadith d'Ibn `Umar (t) qui a dit : Un homme a ruct en prsence du Messager d'Allah (r) qui lui a dit : Epargne-nous tes rots car ceux qui en ce monde sont les plus repus, seront le jour du jugement les plus longuement tiraills par la faim [198].

    9. Si vous plaisantez avec quelqu'un, que votre plaisanterie ne porte atteinte et prjudice personne, en vertu du propos du Prophte (r) : Ne vous emparez pas des affaires de vos frres ni par plaisanterie ni srieusement [199]. Que votre plaisanterie reste dans les limites de la vrit, c'est--dire sans user de mensonges en vue de faire rire les gens car le Prophte (r) a dit : Malheur celui qui parle et ment pour amuser les gens par ses paroles. Malheur lui et encore malheur lui [200].

    10. Quand vous dsirez dormir, prononcez le nom d'Allah (en disant "Bismillh") et allongez-vous sur le ct droit. udhayfa bnu al-Yamn raconte : Le Prophte (r) disait, quand il rejoignait son lit : Par ton nom, je meurs et je vis (bismika amtu wa ay) et quand il se relevait, il disait : Louange Allah qui nous a refait vivre aprs nous avoir fait mourir et c'est vers Lui que se fera la rsurrection (alamdu lillh alladh ayn ba`da m amtan wa ilayhi an-nuchr) [201].

    11. Quand vous avez des rapports avec votre femme, dites : "bismillh Allhumma jannibn achchayna wa jannib achchayna m razaqtan" (Au nom d'Allah, seigneur loigne de nous le diable et garde-le loign de notre progniture), conformment la parole du Prophte (r) qui a dit : Si l'un de vous a un rapport sexuel avec sa femme et dit : "bismillh Allhumma jannibn achchayna wa jannib achchayna m razaqtan", et quun enfant nat de ce rapport, alors Satan ne lui causera pas de tort [202]. Ne divulguez pas les dtails relatifs vos relations intimes. En effet, le Prophte (r) a dit : Celui qui aura la pire rputation (la pire place) chez Allah le Jour du Jugement est lhomme qui a des rapports avec sa femme puis va divulguer les secrets la concernant [203].

    12. Quand vous sortez de chez vous, prononcez l'invocation que le Prophte (r) nous a enseigne : Celui qui dit c'est dire en sortant de chez lui "bismillh, tawakkaltu `alallh, l awla wa l quwwata ill billh" (Au nom d'Allah, je place ma confiance en lui. Il n'y a de force ni de puissance que par Allah), on lui dira : Tu as t prmuni et prserv et le diable l'abandonne alors [le laissant tranquille] [204].

    13. Quand vous rendez visite un malade, faites-lui les invocations que l'on nous a transmis du Prophte (r). En effet, quand il allait voir un malade, il s'asseyait son chevet et disait sept reprises : Je prie Allah le sublime, Seigneur du Trne sublime, de te gurir (As'alullha al-`Ama rabba-l-`archi-l-`ami an yachfiyak). S'il lui reste dans son dlai du temps vivre, il sortira guri de son mal en question [205].

    14. Quand vous entrez dans les toilettes, avancez d'abord votre pied gauche et dites : bismillh , Seigneur, je cherche ta protection contre le mal des djinns mles et femelles (Allhumma inn a`dhu bika mina-l-khubthi wa-l-khab'ith)[206]. En sortant, avancez d'abord le pied droit et dites : Je demande ton pardon (ghufrnak)[207].


    .

  5. #15
    Join Date
    Jun 2008
    Posts
    11,672
    Religion
    Islam
    Gender
    Female
    Last Activity
    04-12-2016
    At
    12:45 AM

    Default

    Conseils fraternels

    Sachez, cher frre, que suite votre conversion l'Islam, Allah efface tous les pchs et fautes que vous avez commis auparavant, conformment aux propos que le Prophte (r) a tenus `Amr bnu al-` : Ne sais-tu pas que la conversion l'Islam efface ce qu'il y avait avant ? [208]. Mieux encore, les pchs que vous avez accumuls avant votre conversion l'Islam sont transforms en bonnes actions par la grce d'Allah. Allah (U) dit : Qui n'invoquent pas d'autre dieu avec Allah et ne tuent pas la vie qu'Allah a rendue sacre, sauf bon droit ; qui ne commettent pas de fornication car quiconque fait cela encourra une punition et le chtiment lui sera doubl, au Jour de la Rsurrection, et il y demeurera ternellement couvert d'ignominie; sauf celui qui se repent, croit et accomplit une bonne uvre; ceux-l Allah changera leurs mauvaises actions en bonnes, et Allah est Pardonneur et Misricordieux [209]. Voyez cette bonne nouvelle provenant d'Allah (U) pour ceux des gens du Livre qui embrassent cette religion : ils recevront une double rcompense, en raison du fait qu'ils ont cru en leur prophte et en la prophtie de Muhammad (r) Allah (U) dit : Ceux qui, avant lui [le Coran], nous avons apport le Livre, y croient. Et quand on le leur rcite, ils disent: "Nous y croyons. Ceci est bien la vrit manant de notre Seigneur. Dj avant son arrive, nous tions Soumis". Voil ceux qui recevront deux fois leur rcompense pour leur endurance, pour avoir rpondu au mal par le bien, et pour avoir dpens de ce que nous leur avons attribu [210]. Le Prophte (r) a dit : Celui qui, parmi les gens des deux Livres, se convertit l'Islam, reoit son salaire deux fois. Il a droit ce quoi nous avons droit et il lui incombe ce qui nous incombe. Celui parmi les paens (muchrik) qui se convertit recevra son salaire. Il aura droit ce quoi nous avons droit et il lui incombera ce qui nous incombe [211]. Votre registre est vierge. Efforcez-vous de ne pas commettre de pch, et le rendre plus pur encore.
    Vous connaissez la vrit prsent, alors consacrez une partie de votre temps lapprofondissement de votre comprhension de la religion d'Allah. Le Prophte (r) a dit : Celui qui Allah veut du bien, il lui donne la comprhension de la religion [212]. Faites de l'apprentissage du Livre d'Allah votre premier souci et puisez votre connaissance de la religion aux sources mmes de celle-ci : le Livre d'Allah et la tradition (sunna) authentique de Son prophte (r). Que le Prophte de l'Islam, Muhammad (r) soit votre exemple et votre guide. Apprenez sa biographie (sra) pour mieux vous conformer son exemple. Efforcez-vous de rester en compagnie des cheikhs et des tudiants en sciences islamiques pratiquants, pieux et connus pour leur bonne conduite et leur loyaut. Sachez quil ne faut pas se fier aux dires de toute personne se prtendant musulmane. Il faut avant tout sinformer au sujet de cette personne et confronter ses propos ou ses ouvrages au Livre d'Allah et la Sunna du prophte Muhammad (r) et de ses successeurs bien guids [califes]. Le Prophte (r) a dit : Je vous recommande la crainte d'Allah, l'coute et l'obissance mme s'il s'agit d'un esclave abyssin aux oreilles coupes. En effet, celui d'entre vous qui vivra, verra clater beaucoup de divergences. Tenez ma sunna et celle des successeurs bien guids. Cramponnez-vous-y, avec vos molaires sil le faut. Prenez garde aux pratiques nouvellement forges car tout ajout dans la religion est une innovation. Et toute innovation religieuse est un garement [213]. Donc, tout ce qui va lencontre des rfrences sacres est rejeter. Le Prophte (r) a dit : Les juifs se sont spar en soixante et onze groupes. Un groupe ira au paradis et les soixante-dix autres en enfer. Les chrtiens se sont spar en soixante-douze groupes. Soixante et onze iront en enfer et un seul groupe au paradis. Je jure par Celui qui dtient entre ses mains l'me de Muhammad que ma communaut se divisera certainement en soixante-treize groupes. Un ira au paradis et soixante-douze en enfer. On demanda: prophte d'Allah, qui sont-ils ? Il rpondit : La jam`a (la communaut) [214].

    L'alliance et le dsaveu consistent s'allier aux croyants et les aider et dsavouer les mcrants, les har et les reconnatre comme ennemis. Les prendre pour ennemis ne signifie pas tre injuste envers eux, les agresser et les spolier de leurs droits. Les har ne veut pas dire les har en tant que personnes mais cause de leur tat d'garement et de leur mcrance. Cela doit vous inciter dployer toute votre nergie pour les inviter l'Islam, afin de leur offrir une occasion de salut. Ne prfrez donc pas un non-musulman un musulman. Ne prtez pas main forte un non-musulman contre un musulman. Allah (U) dit : Les croyants et les croyantes sont allis les uns des autres [215].

    Sachez que gnralement, chaque fois que quelqu'un devient musulman, il rencontre de lhostilit, en particulier de la part de ses proches. Cest une chose prendre en compte. Sachez que cette situation difficile vous lve en degr, vous lave de vos pchs et constitue une preuve par laquelle Allah value jusqu' quel point vous tes sincre et ferme dans votre religion. Allah (U) dit : Alif Lm Mm. Est-ce que les gens pensent qu'on les laissera dire: "Nous croyons!" sans les prouver ? Certes, Nous avons prouv ceux qui ont vcu avant eux; [ainsi] Allah connat ceux qui disent la vrit et ceux qui mentent [216]. Le Prophte (r) a dit : Les plus prouvs sont les prophtes, puis les croyants pieux et vertueux, puis le meilleur parmi les gens qui restent, puis aprs eux les meilleurs encore et ainsi de suite. L'homme est prouv selon son degr de pit. S'il est persvrant dans sa religion, sa mise l'preuve est augmente et s'il est faible dans sa religion, l'preuve est allge. L'preuve ne cessera que le jour o le croyant marchera sur la terre en n'ayant plus de pch [217]. Votre entourage ne manquera pas de rpter devant vous les prjugs courants propos de l'islam. Veillez questionner les gens de science pour trouver dans le Coran et la Sunna du Prophte (r) la rponse ces allgations mensongres.

    Vous devez appeler les gens suivre la religion d'Allah et la Sunna authentique de son Envoy. Pour ce faire, vous devez tre bien inform de ce que vous prchez et connatre les fausses ides rpandues par les ennemis de l'Islam afin de pouvoir les rfuter. Inspirez-vous pour votre prdication de la parole d'Allah (U): Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure faon [218]. Efforcez-vous de sauver les gens du feu de l'Enfer tout comme Allah vous en a sauv. Commencez d'abord par vos proches et largissez peu peu ce cercle. Ayez constamment l'esprit cette parole du Prophte (r) : Allah ne m'a pas envoy pour contraindre ni pour causer du tort, mais j'ai t envoy pour tre un enseignant qui rend les choses faciles [219]. Si une personne est guide grce vous, cest un grand bien pour vous et une grce qu'Allah vous fait. Le Prophte (r) a dit `Ali : Qu'Allah guide un homme grce toi est certainement meilleur pour toi que possder des chameaux rouges [220]. La raison en est que vous recevez la mme rcompense que ceux qui sont guids par votre intermdiaire, sans que rien ne soit retranch de leur salaire. Le Prophte (r) a dit : Celui qui invite les autres suivre un bon chemin, recevra comme salaire l'quivalent des salaires de ceux qui l'ont suivi, sans que cela ne diminue rien ce qu'ils ont. Celui qui appelle vers un garement aura comme pch l'quivalent des pchs de ceux qui l'ont suivi sans que cela ne diminue rien leurs pchs [221]. Faire connatre cette religion aux non musulmans et la prcher est une responsabilit qui incombe chaque musulman. Ne manquez pas votre devoir comme d'autres ont manqu au leur. Le Prophte (r) a dit : Transmettez quelque chose de moi, ne serait-ce qu'un verset [222]. Soyez de ceux qui font aimer la religion d'Allah aux gens, conformment ce qu'a dit le Prophte (r) : Apportez la bonne nouvelle et ne faites pas fuir (les gens). Rendez (les choses) faciles et ne (les) rendez pas difficiles [223]. Sachez que vous n'tes pas tenu des rsultats dans votre appel vers Allah car votre rle se limite "guider", dans le sens de montrer et expliquer. Allah (U) dit : Et en vrit tu guides vers un chemin droit, le chemin d'Allah qui appartient ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre. Oui c'est Allah que s'acheminent toutes les choses [224]. Pour ce qui est de "guider" dans le sens de faire aboutir, par la conversion, la pntration de la foi dans le cur, cest du ressort d'Allah uniquement. En effet, Allah (U) dit : Tu (Muhammad) ne diriges pas celui que tu aimes: mais c'est Allah qui guide qui Il veut. Il connat mieux cependant les bien-guids [225].

    Veillez choisir des compagnons pieux et vertueux, qui vous recommandent le bien et vous aident vous y maintenir, qui vous mettent en garde contre le mal, vous dissuadent dy succomber et constituent pour vous, aprs Allah (U), un soutien dans votre vie. Le Prophte (r) a dit : Le bon compagnon et le mauvais compagnon sont comparables respectivement au vendeur de musc et au forgeron. Que le vendeur de musc vous en donne ou pas, que vous lui en achetiez ou pas, il exhale une bonne odeur. Quant au forgeron, soit il vous brle les vtements, soit il vous fait respirer une mauvaise odeur [226].

    Mfiez-vous de l'exagration en matire de religion. Il n'y a ni monachisme ni rigorisme excessif dans la religion, ainsi que le dclare cette parole d'Allah (U) : Allah veut pour vous la facilit, Il ne veut pas la difficult pour vous [227]. Anas bnu Malk (t) rapporte : Trois personnes sont venues voir les femmes du Prophte (r) pour senqurir de la pratique cultuelle du Prophte (r). Quand ils en furent informs, ils semblrent la trouver peu importante et dirent : Nous sommes bien loin du rang du Prophte (r) qui Allah a pardonn les pchs passs et venir. L'un deux dclara : "Je prierai la nuit pour toujours". Un autre dit : "Je jenerai tous les jours de l'anne et je ne romprai pas mon jene". Le troisime dit enfin : "Je romps tout commerce avec les femmes et je ne me marierai jamais". Le Prophte (r) arriva sur ces entrefaites et demanda : C'est vous qui avez dit telle et telle chose ? Eh bien par Allah, j'ai bien plus de crainte envers Allah et bien plus de pit que vous. Cependant, je jene et je romps le jene, je prie et je dors et enfin je me marie. Celui qui refuse mon exemple n'est pas des miens [228]. A l'oppos, il ne doit pas y avoir de ngligence et de laisser-aller dans la pratique des prescriptions religieuses. Le Prophte (r) a dit : Laissez moi tant que moi-mme je vous laisse car ceux qui taient avant vous ont pri cause de leur questionnement et de leur opposition leurs prophtes. Quand je vous interdis quelque chose, abandonnez-le totalement et quand je vous ordonne quelque chose, faites-en ce que vous pouvez [229].

    Vous verrez beaucoup de musulmans faire preuve de ngligence au niveau de l'accomplissement des obligations, de labandon des choses interdites et de la prdication. Ces manquements varient d'une personne l'autre. L'explication est que le diable cherche constamment garer les fils d'Adam. Allah (U) dit : Par Ta puissance! dit [Satan]. Je les sduirai assurment tous, sauf Tes serviteurs lus parmi eux [230]. Il a promis de mettre en uvre tout ce qu'il peut pour raliser cet garement. Allah (U) dit : Nous vous avons crs, puis Nous vous avons donn une forme, ensuite Nous avons dit aux Anges: "Prosternez-vous devant Adam." Ils se prosternrent, l'exception d'Iblis qui ne fut point de ceux qui se prosternrent. [Allah] dit : "Qu'est-ce qui t'empche de te prosterner quand Je te l'ai command ? ". Il rpondit : "Je suis meilleur que lui : Tu m'as cr de feu, alors que tu l'as cr d'argile." [Allah] dit : "Descend d'ici, tu n'as pas t'enfler d'orgueil ici. Sors, te voil parmi les mpriss ". "Accorde-moi un dlai, dit (Satan,), jusqu'au jour o ils seront ressuscits". [Allah] dit : "Tu es de ceux qui dlai est accord". "Puisque Tu m'as mis en erreur, dit [Satan], je m'assoirai pour eux sur Ton droit chemin, puis je les assaillirai de devant, de derrire, de leur droite et de leur gauche. Et pour la plupart, Tu ne les trouveras pas reconnaissants ". "Sors de l", dit (Allah,) banni et rejet. Quiconque te suit parmi euxde vous tous, J'emplirai l'Enfer " [231]. Cela ne doit pas vous dissuader de mener bien votre rle de prdication, mais au contraire vous inciter redoubler defforts dans cette tche.

    Adoptez les murs islamiques et appliquez-les dans votre vie quotidienne, en venant par exemple en aide celui qui en a besoin, ou en accordant un simple sourire vos frres. Le Prophte (r) a dit : Le sourire que tu fais ton frre t'est compt comme une aumne. Ordonner le bien et interdire le mal est une aumne pour toi. Indiquer le chemin un homme en un lieu o l'on s'gare facilement est une aumne pour toi. Servir dyeux au malvoyant est une aumne pour toi. Retirer du chemin une pierre, une pine ou un os t'est compt comme une aumne et verser [l'eau] de ton seau dans le seau de ton frre est compt comme une aumne ton avantage [232]. Soyez propre, quil sagisse de votre corps, de vos habits ou de vos autres affaires : le musulman doit tre propre car sa religion est la religion de la propret. Allah (U) dit : enfants d'Adam, dans chaque lieu de Salt portez votre parure (vos habits) [233]. Multipliez aussi la pratique des bonnes uvres : aumnes, surrogations entre autres. Cest une faon indirecte dinviter les autres musulmans observer ces rgles de biensance et de susciter lintrt des non musulmans afin quils s'informent sur cette religion qui encourage la propret et les murs vertueuses.
    Soyez bon avec vos proches et ne rompez pas tout lien avec eux, mme s'ils n'ont pas la mme religion que vous. Que votre comportement avec eux soit meilleur qu'avant, afin de gagner leur cur, de leur faire aimer ce que vous tes devenu et pour qu'ils constatent que l'Islam n'a fait qu'amliorer votre relation avec votre famille et qu'embellir votre caractre. Asm' (t) rapporte: Ma mre est venue me voir alors qu'elle tait paenne [muchrika] du vivant du Prophte (r). J'ai demand l'avis du Prophte (r) en lui disant : Ma mre est arrive et elle veut me rencontrer. Est ce que je maintiens mes liens avec elle ? Le Prophte (r) rpondit : Oui, maintiens tes liens avec ta mre [234].

    Sachez que la lutte entre la vrit et le mensonge (le bien et le mal) ne cessera que le jour o Allah hritera de la terre et de ses habitants. Bien que les musulmans soient faibles, peu nombreux, en retard et domins, et que les non-musulmans soient en position de supriorit apparente, cela ne signifie nullement que la communaut musulmane soit dans le faux. Cette situation est due au fait quelle sest montre peu attentive dans l'application de la loi de son Seigneur, quelle a abandonn la pratique cultuelle et la prdication. `Umar bnu al-Khab (t), le deuxime successeur [calife] de l'envoy d'Allah (r) a dit : Nous sommes un peuple qu'Allah a rendu puissant par l'Islam. Tant que nous chercherons la puissance travers autre que lui, Allah fera en sorte que nous soyons domins . La vrit mrite plus que tout qu'on la suive. Allah a cr le paradis et l'enfer et a promis de les remplir tous les deux.
    Nous sommes la fin des temps et chaque anne qui passe nous rapproche de la fin du monde et du Jour de la rsurrection. Un hadith nous rapporte que le Prophte (r) a dit : J'ai t envoy, tandis qu'il y a entre la Rsurrection et moi la distance quil y entre ces deux-l [ou entre celui-ci et celui-ci] et il joignit l'index et le majeur [235]. Il a annonc, (r), la situation dans laquelle l'Islam allait se retrouver en disant : l'Islam a commenc en tant tranger et redeviendra tranger comme il avait commenc. Bienheureux seront les trangers [236]. Le fait quune voie fasse de nombreux adeptes nest pas un gage de vracit et de perfection, comme le montre cet autre hadith o le Prophte (r) a dit : Bienheureux sont ceux qui seront considrs comme des trangers ; bienheureux sont ceux qui seront considrs comme des trangers. Bienheureux sont ceux qui seront considrs comme des trangers. On lui demanda: Qui seront les trangers ? (ghurab') . Il rpondit : Ce sont des gens pieux, vivant parmi une multitude de gens mauvais. Ceux qui leur dsobiront seront plus nombreux que ceux qui leur obiront [237]. Le Prophte (r) a aussi annonc que la religion allait s'estomper peu peu et faiblir l'approche du Jour de la rsurrection. Il ne restera ainsi personne la surface de la terre qui dira "Allah, Allah". Ne subsisteront alors que les pires tres de la cration et c'est l que la fin du monde retentira, comme lexpliqu dans le long hadith de an-Nawws bnu Sam`n racontant l'histoire de l'Antchrist, la venue de 's et le dferlement des Gog et Magog : () ce moment l, Allah enverra un vent agrable qui les saisira sous les aisselles et prendra l'me de tout croyant et musulman. Il ne restera alors que les pires humains sur terre, s'y accouplant les uns avec les autres comme les nes et c'est sur eux que s'abattra la fin du monde [238].

    Sachez enfin que l'important dans toute chose, c'est le dnouement, aussi demandez frquemment Allah daffermir vos pas sur la voie de l'Islam et de vous accorder une fin heureuse. Puissent vos paroles et vos actes tre sincrement vous Allah et conformes ce qu'Il a prescrit, et votre temps consacr l'obissance d'Allah (U) Faites votre propre examen de conscience avant que vous ne soyez jug. Faites en sorte qu'Allah ne vous voie pas l o Il vous a interdit dtre et qu'Il ne constate pas votre absence l o Il a requis votre prsence.


    .

Page 2 of 2 FirstFirst 1 2

Le Statut de la Femme en Islam

Thread Information

Users Browsing this Thread

There are currently 1 users browsing this thread. (0 members and 1 guests)

Similar Threads

  1. Le statut du suicide en islam
    By in forum Forum Franais
    Replies: 0
    Last Post: 01-12-2011, 01:42 AM
  2. La Femme dans le Nouveau Testament
    By Abou Anass in forum Forum Franais
    Replies: 10
    Last Post: 28-10-2008, 11:39 PM
  3. Rponse : la femme est infrieure l`homme
    By in forum Forum Franais
    Replies: 9
    Last Post: 08-03-2008, 04:33 AM
  4. Replies: 0
    Last Post: 23-06-2007, 01:39 AM
  5. La valorisation de la femme en Islam
    By azizcool in forum Forum Franais
    Replies: 0
    Last Post: 20-11-2006, 10:52 PM

Tags for this Thread

Bookmarks

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •  

Le Statut de la Femme en Islam

Le Statut de la Femme en Islam